Advertisements

Vis sans fin et roue d'entrainement en bois. Théorie ?

  • Auteur de la discussion Pierre Desvaux
  • Date de début
P
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Je voudrais réaliser un mécanisme analogue à cette merveilleuse machine en bois:


C'est simple, mais il y a un point qui m'interroge: la réalisation de la vis sans fin et de sa roue d'entrainement (minute 3:25 de la vidéo).

J'ai compris comment la réaliser, et je peux la finaliser en tâtonnant, mais j'aimerais comprendre la théorie concernant la forme de la gorge de la vis, et l'inclinaison des "palettes" de la roue d'entrainement (dans ce mécanisme, c'est la roue qui entraîne la vis).

Quelqu'un pourrait-il me donner quelques éléments ? Par exemple, l'angle d'inclinaison des palettes, et leur forme.

Merci d'avance.
 
Advertisements
P
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #2
Merci bien, Stan, j'avais un peu cherché, mais pas assez... J'ai là au moins un élément: l'angle beta du pas de vis (je n'ai sans doute pas le bon vocabulaire) est le même que l'angle des dents de la roue, ce qui est assez logique et il faut qu'il soit supérieur à 10°pour que la roue puisse entraîner la vis.
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Décembre 2008
4 196
F-69 sud-ouest Lyon
... et l'inclinaison des "palettes" de la roue d'entrainement ...
D'après la vidéo les "palettes" semblent inclinées à 45°. En fait je pense que l'angle n'a pas une très grande importance (à quelques degrés près) vu que cette vis ne sert qu'à réguler et stabiliser le système (je ne sais pas comment on appelle ça en horlogerie). Partant de ce postulat, il ne doit pas être très compliqué d'en déduire la forme et l'usinage de la vis sans fin en fonction du matériel et de l'outillage dont on dispose, ça fait partie de l'aventure.
Fred
 
B
bump01
Compagnon
30 Décembre 2016
983
Bonsoir
concernant la forme de la gorge de la vis le profil qui engrène le mieux c'est le profil en crémaillère + une roue a denture en développante de cercle.
Dans les réducteurs il y a ce type d'engrenage roue dentée ( développante ) vis sans fin ( crémaillère ).
Avec les autres profils ( carrés ,triangulaire ) la continuité de l'engrènement se fait moins bien au début et à la fin du mouvement.
Le mécanisme présenté est presque un chef d'oeuvre , surtout le perçage de la couronne qui tient les dents qui engrènent avec la vis .
Là c'est pour se faire plaisir car ll existe des solutions plus simples ( moteur + réducteur + variateur )
Une escarbille et tout ce bois bien sec part en fumée ...........
A bientôt
 
Dernière édition par un modérateur:
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bjr ,

Une vis à nécessairement un angle de filet .
Sur cette machine l'inclinaison du bout de contreplaqué est approchant .

Il y a eu de nombreux fil de discussion sur la realisation du systeme roue/vis tangente .
 
B
bump01
Compagnon
30 Décembre 2016
983
Bonjour
Dans la video il y a un bruit de crécelle qui en dit long sur la qualité de l'engrènement vis / roue dentée .
Le mécanisme a une double vocation appel à la prière + Tourne broche .
Pourquoi faire les autres roues dentées avec un profil en épicycloïde ? une influence de l'horlogerie Helvète sans doute .
A bientôt
 
philippe2
philippe2
Compagnon
20 Février 2016
989
A côté d'Orléans
.....
Pour réguler la vitesse de rotation d'un axe le premier dispositif qui vient à l'esprit c'est un volant d'inertie. Dans un volant deux paramètres participent à la régulation : la vitesse absolue de rotation et la masse de la jante du volant.
......
Stan
Bonjour,

Citation partielle pour ne pas alourdir la lecture. Pour la "masse de la jante" du volant, je suppose que tu voulais dire moment d'inertie ?

Bien cordialement,
 
P
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci à vous pour vos réponses.

Je sais bien que des matériaux comme le delrin seraient sans doute plus appropriés, et qu'un moteur serait sans doute encore mieux, mais ce qui m'intéresse ici, c'est de faire (comme d'habitude), un truc "improbable", tout simple, du genre "Leonard de Vinci", et qui marche... Improbable, comme les horloges en bois et machines cinétiques que j'ai faites, où bien le vélo en bois que je prépare, mon métier à tisser avec ordinateur en bois (une ratière) ou mes télescopes en bois...

Donc, cela restera du bois, même si ce n'est pas l'optimum et si cela fait un bruit de crécelle (en fait, dans la vidéo, le bruit de crécelle, c'est quand il remonte le poids: c'est tout simplement le bruit du cliquet).

Pour ce qui est du "volant d'inertie", cela peut être un volant, mais deux masselottes placées à la bonne distance ont le même effet.

Ce qui m'avait interrogé, c'est qu'il est indiqué au début de la vidéo que les plans avaient été faits par un ingénieur. Je suppose donc qu'il avait voulu se faire plaisir, et qu'il avait dessiné les profils ad hoc. S'il avait fait les engrenages avec les bonnes épicycloides, il a sans doute dessiné le bon profil pour la vis sans fin. D'où ma question.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Re ,

Ben je trouve qu'il faut faire le bon choix du bois ! , on est dans ce cas dans une mecanique assez grossière
on fait bien des pièces assez minutieuses en bois
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Décembre 2008
4 196
F-69 sud-ouest Lyon
Je ne sais pas trop ce que représente le lien que tu à mis (horloge sans doute ?),
upload_2017-4-18_20-27-21.png

j'ai un tourne broche entièrement mécanique et métallique dans le même style (ce que je trouve plus judicieux) qui date du 18ème ou 19ème,
il faut que je mette quelques photos.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bjr ,

J'aurais une preference pour un régulateur à masselottes , semblable à ceux que l'on peut trouver dans differents ensembles mecaniques .

Le regulateur de sonnerie d'une horloge comtoise :

P1040335b.jpg
 
B
bump01
Compagnon
30 Décembre 2016
983
Bonjour
La vidéo est surtout faite pour célébrer ses concepteur et réalisateur .
Il y a peu de renseignement sur la réalisation des pièces néanmoins on peu supposer plusieurs choses en ce qui concerne la réalisation .
toutes les pièces non mobiles peuvent être fait par un ébéniste .
Les roues dentées ainsi que la vis sont d'une qualité remarquable la précision doit être au rendez vous , faire ces pièces avec des machines conventionnelles est faisable mais prendrait un temps infini peu compatible avec les activités du réalisateur .
Donc je pense qu'elles sont faites en CN avec un machine peu importante vu le matériau travaillé
La CN existe aussi pour le travail du bois .
La vis a un profil en arrondi , ainsi que l'extrémité de ce qu'on appelle palette je suppose car on distingue mal .
mouvement d'horlogerie en bois -1.JPG
mouvement d'horlogerie en bois -2.JPG
mouvement d'horlogerie en bois -3.JPG

A bientôt
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Les roues dentées ainsi que la vis sont d'une qualité remarquable la précision doit être au rendez vous
Quand on sait travailler du metal c'est relativement facile à faire !
, faut du temps , pour tracer , scier , percer , poncer etc ...
 
Dernière édition:
B
bump01
Compagnon
30 Décembre 2016
983
Quand on sait travailler du metal c'est relativement facile à faire !
ça c'est plus vite dis que fait .
Sur un tour conventionnel on peut tailler un pas rapide dans du métal sans problème , dans du bois c'est pas la même chose , la vitesse de coupe importante oblige a adopter une autre méthode : l'outil doit être tournant ( fraise de forme qu'il faut concevoir et réaliser ) et la pièce tourner lentement , ce qui nécessite d'avoir un équipement adéquat .
En CN c'est plus simple .
A bientôt
 
P
Pierre Desvaux
Ouvrier
11 Novembre 2014
334
Bourgogne
La méthode de réalisation de la vis sans fin est explicité à la fin de la video. Ce n'est pas fait avec une cnc. C'est d'une simplicité extraordinaire, le bricolage comme un art, exactement le genre de truc que j'adore... :wink:

Pour les grandes roues dentées, cela peut être fait sans problème avec des méthodes conventionnelles, sans aucune cnc, cela n'a rien de compliqué surtout pour de très grandes roues, et c'est sans doute ce qui a été fait, vu le monsieur... J'en ai fait de cette manière, et cela marche fort bien.

Il y a encore peu de temps (20 ans? 30 ans?), les gens savaient faire des choses extraordinaires, sans cnc !! :wink:
 
Dernière édition:
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut