Sécurité de broche

  • Auteur de la discussion Anonymous
  • Date de début
A
Anonymous
Guest
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut, mon X2 est maintenant fonctionnel, un dernier point m'embête un peu cependant. La broche de la X2 étant alimenté par une carte comportant des sécurités de surintensité, si elle vient à disjoncter rien n'arrête les mouvements de la table: casse assurée.
Est ce que vous connaissez un moyen simple de renseigner l'arrêt de broche et de couper les mouvements de la table.
J'ai pensé à un relai, alimenté sur le 220 du moteur et monté en // avec un fin de course, mais le pb c'est que cela ne marche que lorsque le moteur est à fond ,donc alimenté en 220v, pour toute sles vitesses inférieures le relai ne collera pas...................
 
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
4 864
91
bricoler un interupteur gyroscopique si ca existe?
un dispositif qui n alimente les avances que quand la broche tourne.
une idée comme ca en passant.
 
cogchristian
Apprenti
16 Mars 2009
113
Sud-Est
Bonsoir, ATTENTION la table a le droit de se déplacer broche à l'arret, par exemple changement d'outil, palpeur etc.....Un relai (en 220 volts en plus) ne peut pas convenir. Il ne me semble pas très normal que la carte se mette en sécurité... si en prime cette sécurité casse les fraises !!
Pourquoi ne pas étudier un système qui indique une surintensité mais sans couper le moteur ?
Cordialement
Christian
 
A
Anonymous
Guest
  • Auteur de la discussion
  • #4
cogchristian a dit:
Bonsoir, ATTENTION la table a le droit de se déplacer broche à l'arret, par exemple changement d'outil, palpeur etc.....Un relai (en 220 volts en plus) ne peut pas convenir. Il ne me semble pas très normal que la carte se mette en sécurité... si en prime cette sécurité casse les fraises !!
Pourquoi ne pas étudier un système qui indique une surintensité mais sans couper le moteur ?
Cordialement
Christian
pour le déplacement hors matière ,il n'est pas réellement gênant que cela se fasse broche tournante, d'ailleurs c'est comme ça maintenant, la broche n'étant pas asservie, je la démarre en début d'usinage et je la coupe à la fin, rien de dérangeant en soi.
Il est évident que je l'arrête pour le palpage et le changement d'outils, mais comme de toute façon ces commandes ne se font pas automatiquement c'est pas embêtant non plus.
Pour la carte, quand t'es pas là, t'a bonne mine d'avoir un voyant qui t'indique une surintensité :lol: tu revient après la pause pipi et y'a le feu à l'atelier.
C'est pas cette sécurité qui casse les fraises, mais le déplacement de la table, broche arrêtée et fraise dans la matière.

Je sais que c'est pas l'idéal de fraiser quand on est absent, mais par exemple ma dernière pièce nécessite 2h00 d'usinage, je reste à proximité, mais je suis quand même pas le doigt sur l'A.U. pendant tout l'usinage

L'inter gyroscopique ? Pourquoi pas, faut encore en trouver un.
Je pensais à quelque chose de + simple, un montage électronique qui détecterais la mise sous tension du moteur à une vitesse ,donc une tension assez faible, on usine pas non plus à 500 tr/mn (enfin pas moi) mais qui couvre la plage de tension jusqu'à 250v
 
Doctor_itchy
Compagnon
20 Avril 2007
4 193
Morlanwelz
tu peu simplement revoir la secu , avec detection de surcharge du moteur de broche ou coupure de rotation non programmee , il faut pour ça que le pc commande la broche en ON/OFF et plaçer un capteur optique avec un disque a trou sur l'axe de la broche ou du moteur donc en gros le pc sais si la boche tourne ou pas et si elle tourne pas et qu'elle devrais il stop l'usinage , avec le detecteur qui agit sur le AU par exemple

en gros broche commandee par le pc

un capteur de rotation sur l'axe du moteur et une prise de tension sur les bobine moteur un comparateur qui compare les deux signaux , si tout deux sur ON ok tout va bien , si un des deux pas bon hop on declanche l'AU , systeme indepandant du pc fait avec un ou deux AOP et quelque resistançe :wink: yapluka ^^
 
A
Anonymous
Guest
  • Auteur de la discussion
  • #6
Doctor_itchy a dit:
tu peu simplement revoir la secu , avec detection de surcharge du moteur de broche ou coupure de rotation non programmee , il faut pour ça que le pc commande la broche en ON/OFF et plaçer un capteur optique avec un disque a trou sur l'axe de la broche ou du moteur donc en gros le pc sais si la boche tourne ou pas et si elle tourne pas et qu'elle devrais il stop l'usinage , avec le detecteur qui agit sur le AU par exemple

en gros broche commandee par le pc

un capteur de rotation sur l'axe du moteur et une prise de tension sur les bobine moteur un comparateur qui compare les deux signaux , si tout deux sur ON ok tout va bien , si un des deux pas bon hop on declanche l'AU , systeme indepandant du pc fait avec un ou deux AOP et quelque resistançe :wink: yapluka ^^
Le pb de ta solution c'est la commande par le pc, pour le moment c'est pas possible, il me faudrait donc, idéalement une régulation de tension, sortie fixe 12 ou 24v par exemple pour une tension d'entrée de 50 mini à 250v.
J'alimente un relai 12 ou 24v, en cas de disparition de u cela relâche le relai qui ferme un contact en // avec l'A.U et cela coupe la commande
 
cogchristian
Apprenti
16 Mars 2009
113
Sud-Est
Ce n'est pas très compliqué de faire une alim fixe 6 volts à partir d'une source alternative de 60 à 240 volts : un transfo d'isolation rapport 1:10 donnant de 6 volts à 24 volts, un redresseur simple diode (->8.4 à 33.6 volts CC), un régulateur low drop (certains acceptent 45 volts en entrée)

Cordialement
Christian
 
A
Anonymous
Guest
  • Auteur de la discussion
  • #8
cogchristian a dit:
Ce n'est pas très compliqué de faire une alim fixe 6 volts à partir d'une source alternative de 60 à 240 volts : un transfo d'isolation rapport 1:10 donnant de 6 volts à 24 volts, un redresseur simple diode (->8.4 à 33.6 volts CC), un régulateur low drop (certains acceptent 45 volts en entrée)

Cordialement
Christian

Faut que je vérifie, mais il me semble que la tension de sortie est en continu ,donc pas possible le transfo
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut