Révision Schaublin 120VM

ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Navré mais le miens aussi est en Allemand :sad:.

http://www.toofiles.com/fr/oip/document ... atxyz.html

Mais toute la nomenclature des pièces détachés est en français :!: .
(C'est celui de gaston48)

J'ai passé un Mail à Schaublin il y 15 jours pour une doc en français + un éventuel disque de friction de variateur dispo(Mais là je ne me faisais pas trop d'illusions...). j'attends toujours la réponse: :smt015
Mais je conçois qu'ils aient d'autres chats à fouetter que ma vieille machine.
 
A
Guest
ankh41 a dit:
Navré mais le miens aussi est en Allemand :sad:.

http://www.toofiles.com/fr/oip/document ... atxyz.html

Mais toute la nomenclature des pièces détachés est en français :!: .
(C'est celui de gaston48)

J'ai passé un Mail à Schaublin il y 15 jours pour une doc en français + un éventuel disque de friction de variateur dispo(Mais là je ne me faisais pas trop d'illusions...). j'attends toujours la réponse: :smt015
Mais je conçois qu'ils aient d'autres chats à fouetter que ma vieille machine.
Passe leur un coup de fils, en général il me réponde sous 24h00 par mail
 
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
bonjour à tous,

Le démontage/nettoyage suis son cours. Comme ma Gambin M1 me faisait de l'ombre, J'ai aussi fait " valser" les machines dans le garage pour que le 120 soit aux 1ères loges.
j'en ai profité pour nettoyer le banc et évaluer son usure. La seul glissière que l'on peux mesurer simplement avec précision est la glissière arrière en 1:
Elle affiche 3,5/100 d'usure maxi. par rapport aux 2 zones non usées des extrémités. J'ai fait une évaluation à l'identique, avec une réglette et une cale de 5/100 (je n'ai pas plus fin) en lumière rasante, sur l'intérieur de la glissière avant. La dureté de ce banc est assez remarquable :shock: La protection assuré par les deux rails destinés à cet usage doit aussi beaucoup contribué à sa longévité...

Si-dessous les photos du jour,
Cordialement, Phil.

PS: J'ai démonté la boite des avances:c'est :suisse27: et :smt077 ! A suivre...

P1020700.JPG
[div=initial][arrow]Le carter en bonne compagnie.[/arrow][/div]

P1020686.JPG
[div=initial][arrow]...Comme neuf![/arrow][/div]

P1020684.JPG
[div=initial][arrow]Carter de commande du variateur...[/arrow][/div]

P1020690.JPG
[div=initial][arrow]On y voit déjà + clair! Le peigne est impeccable. Notez les goujures de chaque coté qui recueillent l'excédant d'huile et le canalise vers le réservoir.[/arrow][/div]

P1020688.JPG
[div=initial][arrow]Au centre, le galet de lubrification monté sur un étrier avec ressort. Il sera à refaire car fendu et ayant pris une forme ovale.[/arrow][/div]

P1020687.JPG
[div=initial][arrow]Série sur le système de crabotage de la VM. Lubrifié au goudron...manque + que les plumes![/arrow][/div]

P1020698.JPG
[div=initial][arrow]...et prêt à être remonté.(manque l'axe avec poulie et disque de friction mais j'en reparlerai + tard)[/arrow][/div]

P1020577.JPG
[div=initial][arrow]Le variateur de vitesse avant démontage...[/arrow][/div]

img90.jpg
[div=initial][arrow]Photo piquée sur un site anglais bien connu...idéal pour illustrer le texte.[/arrow][/div]

P1020696.JPG
[div=initial][arrow]Ah! un peu + de lumière! Je sens venir la remarque: Oui, l'installation est "rustique"...mais fonctionnelle![/arrow][/div]
 
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Bonjour à tous!

J'aimerais avoir votre avis.

Je m'interroge concernant les deux compartiments du bac d'huile de coupe. (ils font partie intégrante du bâtis sur le 120VM, donc en fonte)

Y-a-t-il une peinture ou un revêtement particulier à l'intérieur de ces bac ou peut-on les laisser tel quel, brut de fonderie?

Sur mon tour, l'intérieur a pris une teinte "Fonte oxydé" et il est difficile de deviner l'état originel!?

Cordialement, Phil.
 
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Ci-dessous, le démontage du jour: Le tablier

Si jusqu'ici le démontage à été plutôt 8-) , le tablier ne c'est pas rendu sans livrer bataille...avec quelque surprise!
Notamment, sur l'axe qui porte le pignon de crémaillère, une clavette sectionnée nette en épaisseur dont les 2 morceaux étaient toujours dans leurs rainures :shock: L'entrainement était assuré par la vis de blocage longitudinale qui a du être percé pour la "soulager". Le plus surprenant c'est que je ne vois aucune trace d'un effort anormale sur les pignons. Pour sectionner ainsi une clavette il faut quand même un certain couple...bizarre :smt017 .
Comme souvent, les goupille coniques ont fait de la résistance, mais là, la perceuse a du entrer en action... avec un peu de casse :???:
+ quelque coup d'oxy-acétylénique pour "détendre" quelques vis d'arrêt récalcitrantes, bref, la routine!

Cordialement,Phil.

P1020742.JPG
[div=initial][arrow]Les fortes têtes du jour. En 1 et 2 les 2 moitiés de clavette dont une toujours dans son logement.En 3 un truc que j'utilise souvent en armurerie pour sortir un corps de vis cassé: Un outil conique avec des arrêtes vives (généralement de section carré mai[/arrow][/div]

P1020744.JPG
[div=initial][arrow]Il n'y aura plus qu'à tous remettre dans la boite et à secouer! Avec un peu de chance peut-être que...[/arrow][/div]

P1020573.JPG
[div=initial][arrow]Il attendait sagement son tour...[/arrow][/div]
 
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Je remet le texte de la 3ème photo qui a été coupé:

Les fortes têtes du jour. En 1 et 2 les 2 moitiés de clavette dont une toujours dans son logement.En 3 un truc que j'utilise souvent en armurerie pour sortir un corps de vis cassé: Un outil conique avec des arrêtes vives (généralement de section carré mais là j'ai pris ce que j'avais sous la main), dur (HSS) rentré légèrement en force après perçage + clef à molette. J'ai déjà sortie des morceaux de vis M3 de cette manière et sans tuer les filets... le tout est de bien réussir son perçage!
 
papeteme
Compagnon
14 Octobre 2009
1 136
entre Savoie et Isère
Tour Schaublin

Bonjour,

Merci pour vos réponses au sujet de la liaison trainard - vis mère . Comme tu l'as promis, la photo de l'ensemble pré monté en dehors du banc confirmera l'image que j'ai.

Ce montage doit apporter une grande pérennité au système : vis non souillée par les copeaux, point d'appui de la force d'entrainement centré entre les glissières, pas d'effort de mise en crabe.

Au sujet des roulements radiaux et axiaux de broche, merci pour le plan pour les explications et le plan.

Toujours bon à savoir car instinctivement, jamais je n'aurais imaginé que l'axial puisse être situé à l'opposé du mandrin.

Bonne continuation dans ton travail et dans ton reportage qu'on guette.

Passez un bon dimanche. Papeteme.
 
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Salut à tous,

Merci papeteme. Je n'oublie pas la photo mais en attendant je joins celle d'un 102VM ou l'on vois l'ensemble hors banc vu de dessous. Toute proportion gardée et à quelques détails près, le 120 est identique.

Série du jour: Séance de lime pour remplacer qlqs clavettes fatiguées...

P1020757.JPG
[div=initial][arrow]Elles sont montées après mise en épaisseur et affleurées sur pièce-hôte. Le levier de mise en marche conserve un certain jeu, dû à l'ovalisation de l'alésage mais + acceptable que les 4 cm de battement originel sur la boule![/arrow][/div]

P1020756.JPG
[div=initial][arrow]Après ajustage des 2 dans leur rainures, je sépare...[/arrow][/div]

P1020755.JPG
[div=initial][arrow]Par commodité je prend les 2 dans la même coupe.[/arrow][/div]

P1020754.JPG
[div=initial][arrow]Si les 2 clavettes ont soufferts, les rainures des barres n'affichent qu'une usure légère sur la zone la + usitée...D'où le choix de prendre un acier pas trop dur pour les clavettes (C4/XC38).[/arrow][/div]

img199.gif
[div=initial][arrow]Le 102VM apparu vers le milieu des années 30, avant le 120VM (1946). La clef de verrouillage est différente sur le 120VM.[/arrow][/div]
 
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Bonjour à tous,

2 éléments près à réintégrer le bâtis:
La boite des avances et l'inverseur de sens des avances.
15kgs et 68 pièces d'un coté, 7kgs et 28 pcs. de l'autre.
La boite démontée avec les vitesses d'avance est là:
revision-schaublin-120vm-t22712.html

Le remontage ne pose pas de difficultés, il faut seulement veiller à bien caler la pignonnerie du sélecteur pour que la vitesse affichée corresponde bien au train d'engrenage sélectionné.
A noter que l'inversion des 2 poulies entre la boite et l'inverseur permet de diviser la vitesse des avances affichées par 2, ce qui donne au total 16 vitesses. Le rapport entre longitudinal et transversal est bien sur de 1/2.( Ce qui nous donne 0,00625mm/tour pour la + petite avance possible en transversal...)

Cordialement, Phil.

P1020802.JPG


P1020801.JPG
 
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
Je suis épaté par ta technique de nettoyage des pièces...

Ca sort vraiment nickel ! C'est un traitement à base d'huile de coude exclusivement, ou il y a autre chose ?
 
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Bonjour!

Dégraissant au départ bien sur, mais essentiellement huile de coude à l'arrivée :) :(J'ai un peu de temps disponible pour ce procédé)
Brosses métalliques fils bronze et acier, fin, notamment pour les fonds de taille d'engrenage,écouvillons,grattoir, + moyens abrasifs adaptés au respect des tolérances d'ajustage des pièces: On attaque pas un arbre g6 à la toile de 180...Ensuite c'est juste une question de compromis personnel (et de goût :wink: ) entre l'aspect recherché et la préservation des qualités géométriques de la machine.
Dans ce domaine, mon métier d'armurier est une bonne école. J'ai fait suffisamment de "remise à neuf" d'armes pour savoir jusqu'où je puis aller dans l'aspect sans nuire à la mécanique.( Il faut aussi savoir convaincre le client du bonne usage de ces limites. Parfois il voudrait que les bois de sont arme centenaire ai un aspect de sortie de fabrication alors que la suppression de toute trace de "vécu" nécessiterait de transformer sa crosse en "cure-dent" :-D )

Pour en revenir au Schaublin, son état de départ était plutôt bon par rapport à ce que je vois parfois sur le forum :shock:

Cordialement, Phil.
 
Haut