Remise en route, et améliorations d'une Haulin Alcera 300P

R
rabotnuc
Compagnon
bonsoir,
Je suis un amateur aussi. Pour une rehausse de 150x150, le parallélisme des 2 faces à la fraiseuse peut être voisin ou en dessous du 1/100eme, je pense que c'est dans les tolérances d'usinage du reste de la machine.
Pour le plateau, qui doit être déjà très plan, il me semble que les seules surfaces à vérifier sont la portée de rehausse par rapport aux 2 portées de la table croisée. Au pire, un calage de celle ci suffirait.
Donc je ferais usiner les 2 faces de la rehausse bien parallèle et je fixerais tout sur la table. Ensuite vérif géométrique en règle de la perpendicularité etc...là il sera encore possible d'usiner la table après démontage si c'était vraiment nécessaire. C'est à dire si elle vrille par exemple, après avoir vérifié que le vrillage n'est pas du au supportage de la table, par exemple (mettre des pieds réglables à la table).
La rectif me parait un luxe inutile.
 
RzO
RzO
Apprenti
Salut
le plateau a servit de marbre à un ferblantier, donc, il a été martelé, il en porte les stigmate, je ne pense pas que sa planéité soit parfaire de fait.
peut-être qu'un bon surfaçage à la fraiseuse serait le bienvenu. Mais c'est vrai qu'on peut le faire après assemblage. Cependant, la plateau doit être plan pour recevoir la table croisée.

bon, je vais déjà découper une tranche de plateau.....
 
RzO
RzO
Apprenti
Bonjour à toi

Non, c'est au point mort. Actuellement, je suis sur la (grosse) révision des motos. Je n'ai pas avancé, de fait... les machines sont sous leurs draps.

Je me creuse également pas mal le ciboulot pour le mécanisme de mouvement du Z (la transmission du mouvement à la vis) : pas évident de le garder comme l'origine, c'est à dire fixé SOUS la table . En effet, sous la table, c'est très irrégulier (brut de fonderie) : très difficile de fixer quelque chose de droit.

Je réfléchis à mettre le mécanisme SUR la table (là tout est bien plan et parallèle), en fabriquant un petit boitier de renvoi d'angle sur le coté de la colonne (ça devrait passer), avec des pièces fabriquées pour l'occasion (je souhaite garder une réversibilité pour l'instant donc les pièces d'origine intactes, on sait jamais) .
Et ce boitier devra être réalisé si possible AVANT d'attaquer la moindre modification car j'ai besoin....de la fraiseuse !!

Je vais découper très bientôt le morceau de support qu'il faut et je devrai alors trouver quelqu'un qui puisse me surfacer ça (c'était un marbre de ferblantier, donc, il frappait dessus comme un sourd au marteau, j'imagine... la surface est marquée), je passerai une annonce dans la bonne rubrique.
De même j'ai encore à commander un morceau d'acier pour réhausser la base de la colonne de 40 à 60 mm (à définir précisément avec la hauteur totale de la table croisée (laquelle est arrivée de Belgique sans encombre et sera d'une rigidité sans comparaison avec le système Haulin)

voila un peu où j'en suis.

j'ai aussi le cablage de mon tour a finaliser (passage en variateur)
https://www.usinages.com/threads/ad...r-2-vitesse-weiler-primus.96806/#post-1099495
d'ailleurs, ça fonctionne mais j'ai un petit soucis avec la variateur, mais ça sera développé sur le sujet dédié...

voila voila pour les nouvelles
 
R
rabotnuc
Compagnon
chouette tour.
Ah oui, le Z est pas forcément facile à placer. Si tu peux, prévoir une réduction de 1/2 ce sera moins dur à tourner. Il serait quand même mieux sous la table (attention à la place pour maneuvrer les manivelles Z et le Y).
 
RzO
RzO
Apprenti
Bonjour à tous

Me revoilà sur le (nouveau) forum, après ne longue absence , j'ai du faire face à l'annonce d'un PSE à mon travail, et come je suis élu et dans les équipes de négo...... très usant et prenant....

Bref, je suis reviendu !

Je n'ai donc pas avancer d'un iota dans la transformation de la petite Haulin.

Maintenant que les températures sont ENFIN redescendent à un niveau acceptable, on peut recommencer à bricoler ! Je vais essayer de découper mon marbre ces jours ci (ça ne va pas être de la tarte, vu les épaisseurs, la plateau fait 40m d'épaisseur et nervuré en dessous sur environ 90 de haut)

Je me (re)pose la question de la cale de surélévation :


Question#1 : Matière
J'étais parti sur des aciers courants : XC48, voire même un acier "outil" traité 40CMD8 (apparemment conseillé pour application "glissière machine outil" http://www.deville-rectif.com/images/pdf/2312_fr.pdf ). Pas évident de trouver de la fonte grise... (qui serait, j'imagine, plus adaptée)
Vu les prix très élevés à la découpe (j'(ai regardé ici : http://acier-detail-decoupe.fr/15-plaques-toles#/alliage-40cmd8-xc48 ), j'ai regardé sur Qualichute, mais pas évident de trouver en "grande dimensions" (pour qualichute du 160*190, c'est de la grande dimension !)
J'ai trouvé une pièce juste assez grande en XC48, en 80mm d'épais, à réduire un peu en fraisage.
Donc, la question : le XC48 est-il adapté ? Faut-il plutôt un acier "outil" ?

Question #2 : Taille de la cale
faut-il forcément un porte à faux arrière de la cale ? Je veux dire, faut-il que la cale dépasse de beaucoup à l'arrière pour renforcer la rigidité d'ensemble ?



voila où j'en suis.

Je risque aussi de tomber sur un problème de taille, l'entrainement de la translation du Z..... qui fonctionne par renvoi d'angle sous la colonne.... Domage que la vis de montée soit différente du modèle CN sur lequel l'entraniement (moteur) se fait par le dessus..... A voir peut-être à faire retaillé une vis ??? Bon, ça sera un autre problème....

merci et bonne journée
 
RzO
RzO
Apprenti
ce soir, en regardant la machine, je me demande s'il ne serait pas bien plus facile d'adapter la nouvelle table croisée directement sur le bati de la Haulin....

J'ai juste posé le socle sur les glissières (voir photo, attention, à la perspective, ça ne dépasse pas autant qu'on pourrait le croire sur l'image) , il faudrait juste une plaque d'interface vissé sur bati fonte (retrait des glissières), le bati étant dans le même plan au niveau des fixation de glissière et de colonne, donc possibilité de poser une platine (d'épaisseur suffisante) posant à la fois sur la bati des glissières (à la place des glissières) et sur le plan de fixation de la colonne.

cette platine d'adaptation recevrait alors la table croisée et une cale serait toujours au programme sous la colonne. Cependant, ça fait peut-être beaucoup de "couches"...

par contre, l'adaptation du mouvement Z est BIEN PLUS simple, il faut juste tourner un manchon-adapteur d'entrainement de vis et c'est bon.

avis aux spécialistes......

haulin_table.jpg
 
RzO
RzO
Apprenti
Bon, le projet de transformation est au point mort. La transformation est plus compliquée qu'il n'y parait et avec un risque de biais avec les empilage et rectification.

Là je me tâte : si je me trouvais une petite Aciera F3 à prix abordable, je pense que ça serait bien plus cohérent comme démarche, finalement... avec des mouvements équivalent à la Haulin, la rigidité en plus (et la qualité Switzerland made)

je pourrais éventuellement me placer sur une Aciera F3 a tête carré en W20 avec sa tête universelle + tête perceuse + tête mortaiseuse + qques pinces en état pas trop moche.

le problème c'est cette fichues broche W20..... (je préférerais de loin une broche ISO30, mais bon...)

je me tâte....

appel aux avis....
 
RzO
RzO
Apprenti
Je reviens après de longs mois d'absence "connectée" (je passe régulièrement en mode non connecté), ayant été éloigné de mes activité mécanique et d'atelier (PSE, nouveau "métier", etc....).
Je viens de voir le nouveau sujet bien intéressant de pc07 : https://www.usinages.com/threads/une-amelioration-low-cost-pour-combine-gambin-alcera.124191/ qui me fait sortir de ma période silencieuse (mais bon, Coluche disait : " de tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent !" :mrgreen: )

J'ai vu la question de rabotnuc sur la modification du transversal merdique (pour moi, le plus gros point noir de la machine, car le moins simple à résoudre.... les circlips : c'est facile !)

J'ai pensé très très sérieusement à modifier toute la machine en ne récupérant que la colonne à poser sur une table munie d'une vraie table croisée (que j'avais même acheté à un membre du forum)

Cependant, cette solution me semble, après étude du cas, plus hasardeuse que la modification du chariot existant :

- la longueur du banc d'origine permet de franchement décalé le chariot et, en inclinant la tête, cela permet des usinages difficiles autrement, comme des alésage, sciage, etc...

- l’adaptation de la colonne sur un nouveau bati avec table croisée est insurmontable si on ne peut pas faire rectifier le nouveau bâti afin que l'ensemble reste parfaitement "carré", hors passer un morceau d'acier d'environ 400*500 même sur une fraiseuse pour surfaçage n'est pas chose aisé quand on ne connait personne autour de soit avec une machine suffisamment grande, rigide et précise pour faire le job avec une précision suffisante.
De plus, il y a le problème de l'entrainment du Z, d'origine "piloté" par le dessous, à ré-adapter ou complétement modifier (par le dessus)
Bref, beaucoup de boulot et un résultat non garanti....

- la modification aboutirait à un "bitza" (terme que les motards comprendront, les autres : https://www.languefrancaise.net/Bob/70202 ) et donc à la perte de la machine d'origine


De fait, j'ai explorer une autre piste (avant de prendre une décision), selon une suggestion de rabotnuc (https://www.usinages.com/threads/re...orations-dune-haulin-alcera-300p.92849/page-4) : modifier le transversal d'origine.
Le transversal est en effet très mal conçu (du moins, il est conçu pour un tour, pas pour une fraiseuse). L'idée est donc de voir si on ne peut pas le modifier.....

Il convient de bien peser avantage/inconvénient avant de se lancer dans des modifications, car n'oublions pas que le mieux est parfois l'ennemi du bien...

suite au prochain post.... (parce que là, ça commence à faire long !!!) :mrgreen:
 
RzO
RzO
Apprenti
Donc, en ce qui concerne la potentielle modification du transversal, après avoir retourner le problème, voici à quoi j'en suis arrivé :

Problème #1 : trouver / fabriquer des tasseaux et platine rectifiés pour faire de nouvelles glissières. J'ai trouvé de quoi faire sur ce site :
Tasseau en Z160CDV (connais pas... :7grat: ) https://www.sbc-trading.fr/acier-z160cdv12-rectifife-long-500mm-xml-398_470_244-1266.html
Platine en XC48 : https://www.sbc-trading.fr/acier-xc48-plaque-rectifie-xml-398_470_244-1259.html

Problème #2 : l'alignement. Pas très compliqué en se servant de l'alignement d'origine du tasseau central d'origine pour aligner la première glissière sur le trainard avec un comparateur. Ensuite, l'alignement du chariot transversal se fait alors ensuite sur la machine, toujours au comparateur

Problème #3 : est-ce que le gain en rigidité est assuré ?

Voici schématiquement (mais à l'echelle), l'empilement d'origine :

chariot300p_3.jpg


Voici l'idée de la modification :

chariot300p_1.jpg




ou alors au plus large :

chariot300p_4.jpg



Si on superpose la structure d'origine, on peut voir les avantages de cette solution : plus bas et beaucoup plus large au niveau de l'embase :

chariot300p_2.jpg


donc, bon, je réfléchis encore, car l’opération a un cout non négligeable (environ 250€). Cependant, elle reste moins couteuse (en €, en temps et en usinage) que la table croisée et permet de conserver l'intégrité de la machine. De fait, ça ne serait plus un bitza mais une amélioration de l'original.

Je suis ouvert à toutes suggestions, critiques, commentaires... :smt039
 
R
rabotnuc
Compagnon
bonjour,
alors voilà à quoi j'avais songé: garder la platine longitudinale d'origine, remplacer l'empilage à glissières carrées par des queues d'aronde, avec des portées larges sur la platine d'origine. Tu gagnes encore un peu en hauteur et beaucoup en "longueur" par l'utilisation de toute la platine. Les queues d'aronde n'ont pas besoin d'être très hautes; environ 15/20mm. La vis transversale est à remplacer par une plus fine et standard, genre 10x1,5 à gauche ou autre.
edit: pour ce qui est de l'usinage des queues d'aronde , voir le sujet sur la remise en état d'un Cazeneuve, avec réusinage des queues à la fraiseuse: simple et efficace (c'est là:https://www.usinages.com/threads/retouche-de-glissieres-queue-daronde.119300/)
cordialement
etienne
 
Dernière édition:
RzO
RzO
Apprenti
salut Etienne

merci pour ton retour d'info
ta solution est plus élégante, je le reconnais.
et on gagne en core en hauteur, ce qui n'est pas un mal : chaque cm gagné en hauteur est précieux sur cette machine !

je vais étudier ta solution avec la plus grande attention.... merci pour le lien.

cdlt
 
RzO
RzO
Apprenti
je vois quand même plus d'obstacle (pour moi) à passer par des queues d'arondes :
- il faut usiner les queue d’aronde, et une hauteur max de 15mm car c'est plus difficile de trouver des fraises qui ont une huteur d'usinage supérieur à 15mm, et c'est déjà pas mal pour fraiser sur un haulin 300p....
- ça suppose effectivement de revoir complètement la vis et la noix (+adaptation platine/manivelle) , qui sont de fait trop haute d'origine pour les queues
- les filetage de fixation des glissière du trainard sont à 20 mm du bord, donc sur la même ligne de fixation (environ) que les queue inférieure
- la platine du trainard fait 220mm de long, avec pas loin de 5 cm déport du chariot supérieur sur l'avant : avec un chariot sup de 115 de large : ça fait un sacré dépassement des glissières
- cependant, le cout en matériau des queue d'aronde serait surement inférieur.

avantage d'un empilement (même type que d'origine, comme décrit plus haut) :
- on peut trouver des tasseaux déjà rectifiés, il faut juste de bons forets pour percer cet acier à fort taux de carbone et allié. Donc, pas d'usinage particulier à prévoir.
- leurs fixations ne tombent pas sur la même ligne des filetage des vis de fixation des glissières longitudinales
- le déport de part et d'autre de la platine du chariot est possible sans perte de rigidité ou de coincement
- facilité de mise en place et d'alignement.
Inconvénient :
- plus haut que des queues d'arondes (mais moins que l'origine)
- assez couteux
- certainement moins précis en ajustement que les queues d'aronde, quoique le système Haulin s'en sort plutôt bien

je vais laisser l'idée faire son chemin, pour voir où ça mène...
 
P
pc07
Apprenti
Les circlips sur les vis de translation, c'est vraiment un montage à la...noix!
 
R
rabotnuc
Compagnon
Les circlips sur les vis de translation, c'est vraiment un montage à la...noix!
n'ayons pas peur des mots; c'est un montage de m...de! honte au fabricant; ce n'est pas du tout adapté aux efforts sur la vis.
 
RzO
RzO
Apprenti
c'est vrai, mais c'est relativement facile à résoudre avec des butées à billes.

je pense qu'ils avaient presque fini la machine et se sont dits : "merde, les butées de translation.... vite, il reste 10 minutes avant que le camion arrive...."

je leur en veux un peu plus pour le transversal qui tient sur un barreau de 60mm de large..... plus compliqué à améliorer.

dommage, la machine en général est rigide et soignée, mais il y a quelques erreurs de construction criardes.... effectivement.

mais bon, s'il n'y avait rien à faire, ça serait trop facile et à quoi servirait usinages.com, hein ???? :smt003
 
RzO
RzO
Apprenti
Je viens de finir l'adpaptation d'une DRO sur mon petit 300P

Aussi, je vous en fait profiter.

J'ai donc :
- une règle type PAC sur la colonne de perçage
- 3 régles de verre et une DRO 3 axes sur les X/Y/Z, de chez Sino (pour les règles)

Pour l'axe Y, j'ai mis une régle "low profile" qui passe sous la table de fraisage (avec de la marge) coté gauche:

IMG_7665.jpg


IMG_7667.jpg


Pour l'axe X, il n'existait pas de règle low profile suffisamment longue pour couvrir toute l'amplitude, j'ai donc du me rabattre sur une régle standard. Du coup, le problème est que la tête de lecture ne passe pas au dessus du support de manivelle du Z.... (ça cogne dedans), j'ai donc décalé la platine ET la règle vers la droite afin d'avoir assez de dégagement. La régle est montée sur un un support lui même boulonné au bâti.

IMG_7645.jpg


Le rail arrière est fixé au bâté avec des entretoise fabriqué sur mesure pour rattraper le biais sur la longueur. Le bâti a été "defoncé" avec une Dremel montée avec une petite fraise et une sorte de gabarit pour avoir un plat sur lequel repose les entretoises bien à plat.

Du coup, la règle est en porte-à-faux à l'extrémité droite du banc :

IMG_7641.jpg


Ca permet d'utiliser toute la longueur utile du banc. Je me suis dit que ça serait bête de s'en priver, ça permet par exemple de fraiser/améser avec la tête à 90° et la table bien à droite sur le banc.

Pour le Z, ce n'est pas compliquer, je l'ai monté à droite de la colonne sans difficulté particulière

IMG_7653.jpg


Enfin, j'avais déjà depuis quelques temps installé une jauge type "pied à coulisse (PAC)" sur la colonne de perçage, c'est celui-ci qui sert souvent pour le réglage de passe (plus facile à mettre en oeuvre). D'autant plus que j'ai prévu de faire une descente fine micrométrique avec un boitier à vis sans fin : ça sera une pour une autre histoire....)

Ensuite, pour la visu, je ne savais pas trop ou la disposer : à gauche, c'est emmerdant, car on est plus souvent plus à droite de la colonne, donc, assez peu visible. Le problème c'est qu'en ahut à droite, il y a tout le groupe moteur de broche qui gêne assez..... du coup, je l'ai mise en positon basse, sur un bras que j'ai monté sur la patte en de fonderie qui servait à l'ancienne butée du Z (que j'ai viré, ça ne sert pas des masses...) , le bras est télescopique, au cas où.... Finalement, cette position est très bonne, on a la visu toujours sous les yeux.

IMG_7661.jpg


Enfin, le cheminement de cable est assez pénible : que faire de ces paquet de fils qui ne demandent qu'à s'emmeler avec tout ce qui traine.....

Finalement, pour les immobiliser, après avoir penser à percer, j'ai finalement coller , au pistolet à colle après un bon dégraissage des zones au brake cleaner. J'avais de gros doute, mais contre toute attente, ça a l'air de bien tenir !!!!!!!!!!!

IMG_7674.jpg


Les cables forment des boucles pour absorber les amplitudes des mouvements, sur la partie gauche, généralement moins "encombrée"

IMG_7672.jpg


voila donc pour cette DRO.....

C'est TRES pratique à l'utilisation, exit les vernier et autres bricolages improbables !

Vous avez remarquer, sans doute, l'absence de manivelle du Z.... la pauvre a fini par exploser, il faut dire que les effort pour monter la tête sont importants et la résine d'époque a fini par céder.....

je m'occupe ces jours ci d'en fabriquer une nouvelle avec les moyens du bord.... un prochain sujet.....
IMG_7679.jpg


la prochaine modification sera l'ajout d'une motorisation de l'axe X avec un moteur d'essuie-glace de bagnole...

et puis le transversal...... ce maudit transversal....... il faudrait que je trouve de la fonte (ça serait mieux que de l'acier).....

a+
 
RzO
RzO
Apprenti
Pour info, les débattements des régles sont :
- X : 770 mm
- Y : 170 mm (Sino KA500 low profile)
- Z : 320 mm
 
le grand 63
le grand 63
Compagnon
bonjour pour la manivelle du z je suis passé sur un diamètre de 160mm j'ai récupéré le moyeu que j'ai emboité en force dans un volant usiné en pom ça force nettement moins
pour le passage de la tete de lecture du longitudinal au dessus de la manivelle du Z j'ai repoussé le gros chanfrein de quelque mm


rappel de mon montage
[/QUOTE]

1585906061375.png
 
Dernière édition:
RzO
RzO
Apprenti
bonjour pour la manivelle du z je suis passé sur un diamètre de 160mm j'ai récupéré le moyeu que j'ai emboité en force dans un volant usiné en pom ça force nettement moins
pour le passage de la tete de lecture du longitudinal au dessus de la manivelle du Z j'ai repoussé le gros chanfrein de quelque mm

Salut

pour la manivelle, j'ai fait avec les moyens du bord : je suis parti d'une chappe de raccordement de tuyau fer de chauffage.... on verra plus tard. Je n'avais pas plus grand.

Pour le passage de la tête de lecture : en fait, l'idée m'a traversé l'esprit (il y a effectivement quelques mm), mais finalement, je n'ai pas voulu entamer la pièce d'origine, du coup, j'ai décalé..... Mais effectivement, faire un plat de quelque mm sur le support de manivelle marche bien aussi.
 
RzO
RzO
Apprenti
Bon, j'ai donc refait la manivelle du Z, l'originale ayant rendu l'âme, la fatigue du matériau au niveau de la poignée ayant eu raison de la flasque en résine......

bref, je suis parti avec les moyens du bord : une chappe pour tuyau fer de chauffage que j'ai repris au tour. Évidemment, il a fallu tourner également une "noix" pour adapter les diamètres à celui de l'axe de 15 mm d'origine. La noix est emmanché en force.

Je me suis loupé une première fois, j'ai réussi à refouler le métal dans la flasque et montant la noix à la presse (la noix est faite dans une très bon acier provenant d'une axe d'articulation agricole (genre sur les relevages) alors que la flasque est en ferraille à ferrer les biquettes !), j'ai réalésé et refait une noix et j'ai bien chauffé la flasque avant.... (la première noix a rejoint ma boite "Offerings to the god of metalworking"....), cette fois c'est la bonne

j'ai réalésé la bague de réglage + vis de blocage réglable, bon, avec la DRO, ça ne sert plus à grand chose....

Pour maximiser le rayon, j'ai soudé une bague de 16 mm sur la circonférence du flasque avec juste une encoche d'une demi diamétre + 2 points au MIG. Réutilisation de la poignée d'origine.

Le rayon est passé de 42 à 59 mm, donc, de 80 à 60 mm de diamètre "utile" environ, ce n'est pas négligeable, l'effort sur la poignée est bien moins important, la manœuvre est rendue de fait beaucoup plus aisée. J'aurais du le faire avant !!!

j'ai conservé le système de blocage par pointeau/bille d'origine, il fonctionne bien.

ça donne donc ça :

IMG_7683.jpg


IMG_7685.jpg


IMG_7686.jpg


IMG_7689.jpg
 
RzO
RzO
Apprenti
Bon, j'ai à nouveau re-re-re-re....-re-réfléchis à mon transversal, sur les modifications les plus efficace et moins couteuse.

Je me suis dit que ça serait super si je trouvais un Haulin 300P "pour pièce", afin de récupérer une coulisse de transversal et l'ajouter à celle existante afin d'en faire deux de part et d'autre de la platine du trainard.

Mais bon, faut pas rêver.....

Donc, j'ai eu l'idée, d'utiliser au maximum des éléments d'origine et de leur ajouter juste ce qu'il faut pour avoir une configuration à deux glissière à la place de la frêle "mono glissière" d'origine qui vibre beaucoup (trop) en fraisage (pour rappel, j'utilise ce 300P uniquement et exclusivement en fraisage/perçage)

DONC : je pensais partir sur un barreau de fonte (je pense une fonte GS, cf sujet ici : sujet ici ) pour la seconde glissière et un plat de fonte pour refaire une platine supérieure.
L'idée étant que je fasse l'ébauche à 1mm (ou autre cote recommandée) de la cote finale et de faire faire rectifier l'ensemble à la cote finale.

Pas mal d'avantages :
- on reste dans le configuration d'origine, pas de cannibalisation extrême de la machine
- la plus grande platine supérieure astucieusement percée permettrait de fixer directement mes étaux et mon plateau diviseur sans devoir monter le plateau de fraisage qui rajoute 28mm de hauteur.
- cout minimum puisque réutilisation d'un maximum de pièce d'origine.
- la vis de translation Y reste au même endroit, en je pourrai fixer (boulonner) la noix (qui est connement montée (TRES) libre d'origine)
- possibilité de monter un blocage de l'axe Y sérieux (en place du binz d'origine constitué d'une petite tige de bronze de 6mm qu'on serre contre la glissière)

Ca donne donc ça en image :

Configuration d’origine :
transversal origine Haulin 300P-1.jpg



Configuration modifiée :
en rouge les pièces ajoutées, en bleu les pièces origines (idem ci-dessus)
Transversal modifié Haulin 300P-2.jpg


On pourrait même envisager d'utiliser la platine de fraisage d'origine comme nouvelle platine supérieure. Il ne resterait donc qu'un barreau à usiner....

Je suis donc ouvert à tous avis et suggestions sur la question......

merci d'avoir lu jusqu'ici ! :smt023 :smt039
 
RzO
RzO
Apprenti
Je continue ma réflexion sur le transversal....

Tout à fait fortuitement (en cherchant "usinages glissière queue aronde" sur gg...) je suis tombé sur des vendeurs aliexpress qui proposent des glissières "génériques" en fonte, toute faites, jusqu'à la dimension 200*600*55
ça ressemble à ça : voir image ci-dessous

Dimension 200*460*55 irait bien, bon, c'est 370€, mais bon, ça ferait quasiment le même prix tout compris en matériaux brut (voire plus s'il faut faire rectifier les morceaux). Bon, vu le poids, les douanes ne vont pas louper le paquet : il faut donc compter , disons, environ 60/70€ de plus à l'arrivée .... ça fini par être cher....

Mais bon, c'est une solution envisageable

au vu des dimensions, la nouvelle glissière viendrait en remplacement intégral du trainard d'origine

en dimension 600*460*55, on pourrait même en faire deux (ce qui ramène le prix à 440/2=220€) si quelqu'un d'autre est intéressé par la modification.....

avantage, la hauteur totale passe à 55mm au lieu de 69 mm pour le montage d'origine, soit 14mm de gagner en hauteur.
récupération vis et noix d'origine (suffit de rainurer suffisamment pour faire un logement dans la fonderie)

aronde300p.jpg


après, quid de la précision du bazar..... je crains le pire, avec les possibles "rectifications à la disqueuse chinoise".... prévoir donc un éventuel budget supplémentaire pour faire rectifier les face, voire gratter les faces d'appui..... bref, pas sûr que ça soit l'idée du siècle bien inintéressante....
je vais essayer d'en savoir plus, notamment ce qui est fait pour assurer la géométrie du bloc auprès du vendeur chinois....

bon, comme d'habitude, les avis sont plus que les bienvenus ! :smt023

glissiereali.jpg
 
R
rabotnuc
Compagnon
Bonjour,
c'est une super bonne idée, mais si tu as une glissière en acier, il serait logique que l'autre soit en acier aussi .
Avant que je vende le mien, voilà ce que j'avais envisagé:
- élargir au maximum les portées
- baisser la hauteur du chariot de façon à ce qu'il "passe" sous le mandrin en position tour, tout en permettant l'ajout d'un petit chariot supérieur orientable compatible avec la hauteur de pointe (goupille en place) et pour permettre aussi l'utilisation de forets cm2 en position perçage + étau.
- ne pas avoir de table de fraisage à ajouter, pour gagner de la hauteur. .
- améliorer la portée du chariot en X en supprimant les 2 réglets acier inutiles (en comblant le vide sur les coulisses ou autre solution)

Du coup,mon idée était de ne garder que la plaque portant sur les glissières, et d'usiner un seul plateau faisant chariot avec rainures de fraisage (et de fixation petit chariot), comportant des portées exterieures et un guidage central, un peu comme ça:
1589122958416.png

PB, le fait de supprimer l'ancienne glissière transversale diminuait la course en Y (vers le volant), aussi je pensais décaler la plaque faisant chariot transversal vers l'avant (de la valeur d'une demi-glissière environ) ce qui me permettait de régler le pb des portées des coulisses.
J'avais d'ailleurs déjà approvisionné chez le ferrailleur une ancienne table de machine à bois en fonte pour taper dedans. J'aurai aussi ajouté des huileurs sur les coulisses de chariot et mis une vis transversale plus fine pour gagner en hauteur.
Je n'avais pas encore fait le moindre calcul de cotes pour voir si tout collait bien, voilà l'état de mes réflexions de l'époque.

Mais ton projet est bien et nettement plus simple. Tu devrais quand même faire des empilements de cotes pour voir ce que ça te fait gagner dans les diverses config. et peut être aussi envisager de désépaissir certaines pièces, à mon avis surdimensionnées. Chaque centimètre gagné en hauteur est de la course supplémentaire.
Bon courage, je crois que ça vaut le coup; la machine en sera transfigurée.
 
R
rabotnuc
Compagnon
j'avais hésité à l'époque entre queue d'aronde et glissières rectangulaires.
Pour revenir à ton dessin ci-dessous, a la place de la pièce orange, il me semblerait plus logique d'usiner une deuxieme pièce comme la bleue marine, et d'usiner une seule pièce/glissiere qui remplace la glissière bleu ciel et le bout de glissière orange. Tu gagnerais beaucoup en rigidité et géométriquement. As tu accès à une fraiseuse?
1589125564358.png
 
R
rabotnuc
Compagnon
oubli: faire un évidement pour le passage de la noix
 
RzO
RzO
Apprenti
Salut Rabotnuc
Alors, déjà, merci pour ta réponse super argumenté
Je vais y répondre, mais il faut que je prenne de l'élan, comme je suis au boulot , ça arrivera ce soir ! :lol:
pour l'instant : juste merci du retour ! :smt023
 

Sujets similaires

Mister Gex
Réponses
41
Affichages
14 660
Mister Gex
Mister Gex
H
Réponses
4
Affichages
2 280
A
D
Réponses
49
Affichages
3 515
bop55
bop55
J
Réponses
27
Affichages
1 644
J
T
Réponses
17
Affichages
3 684
toffer81
T
Z
Réponses
41
Affichages
6 271
zoilgust
Z
D
Réponses
7
Affichages
593
danspa
D
M
Réponses
12
Affichages
1 364
M
G
Réponses
16
Affichages
1 737
Daniel13
Daniel13
M
Réponses
7
Affichages
3 556
tadkhoz
T
F
Réponses
51
Affichages
5 429
gustavox
gustavox
A
Réponses
17
Affichages
2 190
asjt
A
J
Réponses
94
Affichages
3 392
roland88
roland88
Haut