Projet fraiseuse numérique

  • Auteur de la discussion Pierrot BXL
  • Date de début
P
Pierrot BXL
Apprenti
Bonjour Sebastian,

Puisque tu m'as fait la sympathie de demander à ce que je donne des nouvelles, j'en donne un peu.

Voici l'email que j'ai reçu ce matin :

Malheureusement XXX, qui s’occupait de la CNC, nous quittera dans 4 semaines. Suite à cela nous arrêterons les activités de la société. Je tenais à vous prévenir afin de vous laisser le temps de vous retourner.

Je ne m'attendais pas du tout à cela, mais je sentais tout de même venir quelque chose, raison de mon empressement et sans doute aussi d'un certain manque de sérénité.
J'estimais cet empressement à un horizon d'à peu près trois mois. Il est à présent de l'ordre de deux semaines.
J'ai pris l'habitude, depuis un certain temps, d'éteindre des incendies, mais je ne suis pas certain d'avoir assez d'eau pour éteindre celui-là.

Cordialement,
Pierrot
 
S
speedjf37
Compagnon
Bonjour Sebastian,

Puisque tu m'as fait la sympathie de demander à ce que je donne des nouvelles, j'en donne un peu.

Voici l'email que j'ai reçu ce matin :

Malheureusement XXX, qui s’occupait de la CNC, nous quittera dans 4 semaines. Suite à cela nous arrêterons les activités de la société. Je tenais à vous prévenir afin de vous laisser le temps de vous retourner.

Je ne m'attendais pas du tout à cela, mais je sentais tout de même venir quelque chose, raison de mon empressement et sans doute aussi d'un certain manque de sérénité.
J'estimais cet empressement à un horizon d'à peu près trois mois. Il est à présent de l'ordre de deux semaines.
J'ai pris l'habitude, depuis un certain temps, d'éteindre des incendies, mais je ne suis pas certain d'avoir assez d'eau pour éteindre celui-là.

Cordialement,
Pierrot
Bonjour,

Peut être une occasion de racheter la CNC :mrgreen:

JF
 
P
Pierrot BXL
Apprenti
Quelques nouvelles pour Sebastian et/ou d'autres...

Comme je le soupçonnais (les promesses étant faciles à faire, mais plus difficiles à mettre en oeuvre), la formation et ensuite l'exploitation de la CNC du fab lab étant sans cesse reportées, j'ai depuis le départ choisi de poursuivre en parallèle - et dans le plus grand secret :) - le projet d'auto-construction, en tenant bien sûr compte d'avis que j'avais reçus ici. D'autre part, j'ai une piste plus que sérieuse pour disposer à l'avenir d'un endroit correct où exploiter cette machine (un ancien camarade de classe aujourd'hui fabricant de verandas et disposant d'un atelier/entrepôt de 800 m2, dont 10 à 20 m2 tout au plus me suffiraient).
Dès lors, je me suis débarrassé des contraintes d'encombrement qui rendaient la conception de départ un peu hasardeuse.

Il en ressort un projet que je suppose très classique et qui ressemble furieusement à la machine de Michel, hormis ses dimensions (extérieures : 120 cm x 130 cm) et quelques choix secondaires :

CNC_01.png


Les pièces en vert sont en acier épaisseur 8 mm. J'ai commandé ces pièces mardi soir et ce jeudi matin, je les ai déjà reçues. J'ai fait appel à "John Steel" dont le service clientèle, sur base de cette très récente expérience, est remarquable. Tarif : 145 € HTVA pour l'ensemble des huit pièces, livraison comprise. Je vais commander le reste et donc vraisemblablement passer rapidement à un premier assemblage à blanc avant montage sur site définitif.

Pour ceux qui se demanderaient ce qu'est la "rampe" que l'on voit du côté droit : il s'agit du support prévu pour la chaîne de câbles le long de l'axe X.

Les guidages sont assurés par des rails prismatiques de 20 sur les trois axes.

Les courses sont à peu près de 950 mm en X et de 750 mm en Y.

Pierrot
 
M
MCrevot
Compagnon
Bonjour Pierre,

agréablement surpris de te relire ...

2 petites remarques :
- je ne vois pas bien comment sont fixés les écrous de vàb sur les cotés, mais ça vaut le coup d'y travailler un peu, de façon à laisser suffisamment de place entre le gros profilé horizontal et cette fixation, ce qui permet de placer un plat horizontal en surplomb des vàb (perso j'ai utilisé une simple cornière alu de gsb) et ainsi les protéger en bonne partie des projections de copeaux (l'effort est exclusivement // au gros profilé, donc inutile d'avoir une fixation épaisse).
- que mets-tu entre les rails et les profilés (attention, les tolérances d'épaisseur sur la tôle d'alu laminée sont assez grossières, donc à minima appairage soigné) ?

Michel
 
sebastian
sebastian
Compagnon
Bonjour Pierrot,
tu as bien fait ; ton projet en "sous marin" est bien aboutit :mrgreen:
2-3 autres remarques constructives : • bien soigner la liaison portique/reprise patins/vab… un gros bloc d'alu ? • D'autres plaques de liaison des profilés long/transvers pour solidariser ++ le socle (ou as-tu prévu des goujons ?)
• restera la protection des rails du X qui vont bien prendre les projections… mais avec une aspiration efficace, ce sera nickel !
Bon courage pour ton nouveau projet qui devrait satisfaire tes attentes !
PS : toujours très belle CAO :smt055
 
P
Pierrot BXL
Apprenti
Bonsoir Michel,

Je réponds à tes deux remarques.

1. LIAISON DU CHARIOT X A L'ECROU DE VAB

Voici trois gros plans de cette liaison (via un petit bout de profilé 40x40). J'étais plutôt content de cette idée permettant de faire glisser verticalement la plaque de liaison et donc un réglage si besoin. Sur ta machine, j'ai remarqué que tu avais usiné une plaque d'alu pour en diminuer l'épaisseur sur une partie, ce que je voulais éviter car n'étant pas outillé pour.


CNC_02_B.png


Tu remarqueras, sur la plaque du chariot, au-dessus de l'écrou, les quatre trous permettant la fixation du bout de profilé.



CNC_03_B.png


Il s'agit d'un profilé 40x40, mais de type 20 mm de base, c'est-à-dire avec 4 trous de fixation et non un seul. Au moment de la conception, j'ai hésité entre un profilé 40x40 et un profilé 40x20 (avec les 40 mm dans la direction de la vàb), justement en tenant compte du fait, comme tu l'as souligné, que la pièce n'aurait qu'à tenir un effort dans cette direction. Finalement, j'ai opté pour du 40x40, sachant que je pourrais n'utiliser que deux des quatre trous existant dans la plaque de chariot si je choisissais en final du 40x20, la géométrie globale n'en étant pas affectée. Je pensais effectivement garder ainsi la possibilité de me ménager de l'espace pour l'insertion d'une pièce supplémentaire, par exemple et en effet, pour protéger la vàb, mais aussi, éventuellement et pourquoi pas, pour le passage d'une chaîne de câbles, même si le passage d'une chaîne sous chariot peut a priori paraître curieux.
Dans le cas d'une protection de la vàb, il y a effectivement la solution cornière, peu onéreuse, mais je pensais aussi à la possibilité d'augmenter la largeur de la semelle sous rail de sorte qu'elle déborde au delà du profilé les supportant. Ces solutions peuvent encore être mises en place sans modifier la conception initiale de la machine.


CNC_04_B.png


Comme je l'indiquais plus haut, les pièces en vert sont en acier brut épaisseur 8 mm, déjà réalisées (que je compte protéger de l'oxydation par une peinture à la bombe - est-ce une bonne solution ?)
Comme on le voit mieux ici, la petit pièce verticale en acier possède dans sa partie basse quatre trous pour fixation à l'écrou et, dans sa partie haute, quatre trous pour fixation (avec glissement possible) au profilé.
Les pièces en acier ont été découpées au laser, donc géométrie en théorie très précise.

L'avantage de ce système de fixation à l'écrou est qu'il ne coûte que quelques centimes et qu'il ne demande pas le moindre usinage de ma part (l'usinage des pièces en acier ayant été sous-traité).


2. LES SEMELLES SOUS LES RAILS

J'ai longuement hésité à mettre ces semelles et, honnêtement, je ne suis toujours pas convaincu du choix. J'ai remarqué sur certaines machines, pourtant très sérieusement conçues, je pense, que les rails sont posés directement sur les profilés (mais peut-être s'agissait-il alors de rails de 25 ou plus dont l'assise est plus large ?). J'ai finalement choisi d'en mettre, mais j'ai fait en sorte que ce choix puisse être à tout moment modifié.
Pour les semelles, il s'agit de ceci : https://www.dold-mechatronik.de/Alu...itt-bis-1200mm-1100-EUR-m-025-EUR-pro-Schnitt

Le choix de la solution de liaison du chariot à la vàb décrit au point 1 a été fait notamment en tenant compte de la possibilité de supprimer les semelles de rails. En effet, la suppression de ces semelles impliquerait l'abaissement de 4 mm de tout le portique, y compris le chariot, ce qui ne devrait toutefois avoir aucune conséquence puisque la petite plaque de liaison en acier peut glisser le long du profilé pour reprendre cet écart.

Des semelles identiques sont prévues sur l'axe Y, mais, là aussi, il devrait être possible de les supprimer à tout moment moyennant adaptation mineure.


Sur un autre sujet...
Je sais que tu as commandé tes profilés et autres pièces chez Motedis, ce que je voulais faire également, mais Motedis ne livre qu'en France (c'est d'ailleurs la première fois que je vois ça !). Pour une livraison en Belgique, je dois passer par Dold-Mechatronik. Le matériel sera identique, mais les prix sont différents. Sur les profilés, par exemple, j'ai relevé une différence de 14 %, ce qui, sur un budget total de 3000 €, représente tout de même une petite somme. Ça me fait un peu mal aux dents :wink:
 
Dernière édition:
P
Pierrot BXL
Apprenti
@ Sebastian :

Merci de ton passage. Je ne me suis donc pas fait que des ennemis :).


1. LIAISON PORTIQUE/CHARIOT/PATINS/VAB

Les flancs de portique et les chariots X sont en acier 8 mm, usinés au laser. J'ai déjà reçus ces pièces ce matin (commandées avant-hier soir !).

J'ai décrit la liaison chariot/écrou de vàb dans le message à Michel ci-dessus.


2. SOLIDARISATION DES PROFILES DU CHASSIS

Par pudeur, je n'ai pas osé mettre la machine à poil, comme ça tout de suite, mais rien que pour toi, je dévoile le bas :) :

CNC_05_B.png


J'envisage d'ailleurs d'ajouter des plaques alu sous les profilés pour les lier encore davantage entre eux. Ça ne coûte presque rien et c'est toujours ça de pris.
J'ajouterai aussi des pieds réglables et, selon l'endroit où se trouvera la machine, une "table" en profilés.


3. PROTECTION DES RAILS

La solution n'est pas encore arrêtée, mais il peut y en avoir plusieurs, dont peut-être des soufflets.

Quoi qu'il en soit, je ne pourrai pas me priver d'aspiration. Je n'ai encore rien modélisé sur l'axe Z pour ça, mais j'ai voulu me lancer dans la réalisation sans passer encore cent-cinquante ans à réfléchir, espérant avoir laissé suffisamment de degrés de liberté pour ajouter des choses ensuite.


PS : je te remercie, mais la CAO, c'est pas moi, c'est Fusion 360 :wink:
 
P
Pierrot BXL
Apprenti
@ Michel :

J'oubliais un petit truc.
Tu m'avais déconseillé d'utiliser ma mini scie circulaire Dremel pour découper des plaques d'alu. J'espère que tu ne m'en voudras pas, mais j'ai tout de même fait un essai en cachette :)
En réalité, c'est impeccable. J'ai par exemple découpé une plaque d'alu épaisseur 6 mm sur plusieurs centimètres en dix secondes seulement, avec une lame prévue pour métal et sans lubrification. Le jour où tu songerais à laisser tomber ta scie sauteuse, je te la conseillerais :wink:
Lorsque j'ai évoqué du matériel Dremel, tu as peut-être pensé à quelque chose de fragile, mais il s'agit en réalité de quelque chose de plutôt robuste, puissance 710 W.
Je me félicite d'ailleurs de cet achat peu onéreux qui m'a déjà pas mal servi pour découper du bois, qui me servira à découper de l'alu... et qui me servira même à découper du carrelage pour la refonte complète de ma salle de bain. Pour le bois, je privilégie normalement ma scie plongeante Festool, mais pour un travail vite fait (mais pas mal fait) dans des conditions d'encombrement délicates, c'est une vraie joie. Je l'utilise même (avec un rail spécial fait maison) pour découper en une fois une vingtaine de feuilles de placage. Gain de temps invraisemblable et finition impeccable.

dremel-dsm20.jpg
 
M
MCrevot
Compagnon
Pierre,

Ton point 1 : c'est donc bien ce que je devinais, ta démarche est logique (pas d'usinage), mais ton profilé 40x40 va t'empécher de mettre une protection au dessus de la vàb, que ce soit une cornière ou une semelle de rail débordante, puisque ce bout de profilé rase le bord du gros profilé latéral !
Une solution : tu démarres avec ce montage, et dès que ta machine est opérationnelle tu usines la pièce qui va bien ( ces 2 vab sont très exposées, il faut vraiment les protéger).

Ton point 2 : pour être parfaitement honnête, je suis comme toi, j'hésite encore, c'est même la raison pour laquelle je n'ai pas encore fait la modif : les tolérances d'épaisseur sur la tole d'alu sont mauvaises, un peu mieux avec de l'étiré d'acier, mais en tous les cas moins bien que la géométrie native des profilés ; sur mon tour j'ai mis une tole d'alu, mais c'est la même pour les 2 rails .... Il faudrait faire un montage à blanc et vérifier au comparateur ce que ça donne sans semelle, c'est vrai qu'un rail de 20 ça mesure quand même 20 de large :wink:.

La scie circulaire : pardonnes moi, je ne pensais pas du tout à celle là, mais plutôt au disque à tronconner sur la perceuse !!! Du coup, je vais regarder ça sérieusement, penses tu qu'elle convienne pour de la tole de 10 ? Je ne connais pas ce type de lame, pas du tout ce qu'on utilise normalement pour de l'alu, as-tu une idée de sa tenue dans le temps ? En tous les cas, merci pour le tuyau :)

Michel
 
F
franck67
Compagnon
perso je ne mettrais pas de semmelle d'alu ( de si faible epaisseur en + ) a moins que ce soit une semmelle dont je suis sur de la planeité et de toute facon au serrage cette semelle epousera la forme du rail ( donc des imperfections du rails ) et au final t'auras rien gagné
je pense qu'il vaut mieux pour une bonne planeité des rails caler des clinquants sous les rails en t'aidant d'un comparateur pour trouver l'epaisseur de chaque cale ( en ts les cas moi c'est comme ca que j'ai fait et j'obtiens un default maxi de 2/100)

le seul truc que j'aime pas trop ( mais ca c'est vrai pour la plus part des machines autoconstruite que j'ai vu ) c'est qu'il n'y a rien de prevu pour le reglage des axes entre eux ...( perpendicularité ); quand j'ai commencé a etudier la conception de ma machine , la possibilité des reglages faisait parti de la priorité de la conception , ma machine n'etant pas finie je ne sais pas si effectivement j'ai raison ou pas mais c'est que comme ca que je voie les choses; en ts les cas etant en plein dans la construction de la machine , le fait de savoir que j'ai les réglages me donnent plus de lattitude quand a la fabrication en elle meme ( tolerance et jeux ), ce qui est déjà bcp
 
Dernière édition:
P
Pierrot BXL
Apprenti
@ Michel :

Pour la protection des vàb X, pourquoi pas des soufflets (qui passeraient au-dessus des paliers pour ne pas limiter la course) ?

Je n'ai la scie Dremel que depuis quelques mois. Pas d'expérience à long terme, donc, mais un bon pressentiment pour la tenue dans le temps. Le disque que l'on voit sur la photo précédente est un disque pour le bois.
Voici un disque pour métal :
lame_metal.jpg

J'ai quelques échantillons de tôle alu, en 4, 6, 10, 15 et 20 mm. Je ferai un essai sur du plus épais et te dirai ce que ça donne.
Quoi qu'il soit, la profondeur de coupe étant réglable, il est possible de faire une découpe en plusieurs passes.


@ Franck :

Je pense que je vais sucrer les semelles sous les rails. Je m'en veux. Initialement, je n'en avais pas mis et puis j'ai modifié pour en ajouter. J'aurais mieux fait de m'abstenir.

A quoi ressemble le dispositif de réglage de l'orthogonalité ?
 
P
Pierrot BXL
Apprenti
Michel, une petite précision concernant l'assise des rails.

Un rail de 20, ça fait 20 mm, certes (et encore, t'as du pot, parce qu'un rail de 25, ça fait 23 mm :)).
Mais comme on le voit sur l'image ci-dessous, tenant compte du profil du rail, il n'y a en réalité que 6,7 mm de part et d'autre du plan de symétrie, dont 2 x 3,7 mm seulement en contact avec le profilé, tenant compte du profil de celui-ci, si l'on supprime la semelle. Je ne dis pas que ce n'est pas assez, mais avec 7,4 mm, on est tout de même loin des 20 mm.

CNC_06.png
 
M
MCrevot
Compagnon
Bonjour Pierre,

Concernant la protection des vàb X, je suis dubitatif sur les soufflets : difficile à trouver, pas du tout évident de faire correct en diy, mise en oeuvre délicate, et course longue donc épaisseur minimale importante donc perte de course ; à mon avis bien plus simple de réaliser les pieces adhoc une fois la cnc réalisée.

Oui, je suis preneur de tes essais avec la dremel.

Sur le dernier point, celui des semelles, je suis tout à fait d'accord, c'est bien ça le pb : le bord arrondi de la fente des profilés limite fortement l'assise des rails, et de plus l'épaisseur relativement faible des parois du profilé à l'endroit de la fente n'est-elle pas problématique (effort en arrachement) ; sur mon tour, rails de 16, semelle indispensable ; rail de 20, j'incline de plus en plus à penser que ça passe, en utilisant des écrous le plus long possible pour bien répartir les efforts (peut être même un étiré de la longueur du rail, taraudé et glissé dans la fente, je viens de regarder, du 5x15 ça passe nickel).

Michel
 
P
Pierrot BXL
Apprenti
Je voyais les soufflets passer au-dessus des paliers des vàb, donc pas de perte de course, mais je suis bien sûr d'accord avec tes autres arguments et un élément plus simple et bien placé est sans aucun doute préférable.
Le soufflet serait peut-être plus utile sur l'axe Y ?
Bon, c'est juste pour le plaisir de cogiter, hein, mais j'imagine aussi un système à enrouleur, type store, bien plus simple à mettre en oeuvre qu'un soufflet.

Je te tiens au courant pour la découpe avec la Dremel.

Oui, du 5x15 passe dans la fente et tu as un jeu latéral de 1,76 mm pour régler le parallélisme :

CNC_07.png
 
M
MCrevot
Compagnon
Pierre,

Le truc à enrouleur, il me semble avoir déja vu ça sur le forum (cnc portique fixe) ; mais je crains un peu un nid à ennuis ; ça se concoit plus facilement avec un portique fixe ?

Les axes Y et Z sont bien moins exposés (sauf fraisage mdf ou plastique genre pmma, ou de l'epoxy, là il y en a partout, surtout si en plus tu souffles un peu d'air !) ; j'ai protégé les 2 X avec 2 cornières qui supportent en même temps les chemins de cable, rien sur Y et Z (Z est complètement à l'abri), ça va.

L'etiré dans la glissière : je vais y réfléchir plus avant, mais sur le moment, ça me plait bien ! avec des entretoises d'un diamètre très légèrement inférieur à la largeur de la fente, juste assez pour le réglage du //isme, on doit obtenir une bonne liaison rail-profilé ... Oui, oui

Michel
 
J
Jmr06
Compagnon
Bonjour.
L'étiré dans la glissière, c'est ce qu'il y a de plus pratique (difficile de positionner chaque écrous en face de son trou lorsque le rail cache tout).
Par contre, épaisseur 5 mm pour vis de 5 serrés au couple ? A vérifier la matière.

Pour moi, la semelle ne sert à rien, ou du moins n’apporte pas beaucoup de rigidité. Ce n'est pas parce qu'elle est plus large qu'elle augment l'assise. L'assise, c'est pour moi entre l'écrou et le rail : puisque l'écrou est étroit, la largeur de la semelle n'est pas sollicitée (pas en compression) et donc pas utile. Autant supprimer la semelle, c'est une source d’ennuis en moins.

Par curiosité, le disque que tu montre, c'est un disque à tronçonner ? Il n'existe pas de disque scie ? Ce serait plus adapté pour l'alu. Mais peut-être y a-t-il des problèmes de sécurité avec ces outils manuels ? le disque à tronçonner est plus sécure.
Personnellement, j'utilise une scie circulaire sur table pour découper mes débits d'alu, mais c'est souvent pas très pratique. Je suis intéressé par ta solution.

Et bonne réussite pour ton projet !
Jean-Michel.
 
F
franck67
Compagnon
dans l'bsolue plus la surface est petite , mieux c'est ... car la pression c'est une force sur une surface = kg/cm² ... au depart il y a la tete de vis qui applique la force sur la surface en cintact ( donc diametre de la vis ) , en mettant une semelle encore plus large sous le rail tu augmentes la surface mais pas la force donc les kg au cm² diminuent ....ce qui est contre productif ...

un plat de 5 a tarauder pour une vis de 5 , c'est un peu juste , en theorie il me semble qu'on taraude sur une longueur de 1,5x le diametre ( perso c'est ce que je fais , mais peut etre a tord ).. a verifier
 
A
Alex31
Compagnon
Bjr

extrait wiki (ou tout autre manuel de meca) https://fr.wikipedia.org/wiki/Taraudage

La vis tire sur les filets. Un serrage trop fort peut en entrainer la rupture (vis ou taraudage foiré). On préconise une profondeur de taraudage permettant l'implantation d'une vis :

de 0.8 fois le diamètre nominal dans les aciers durs (limite élastique > 640MPa env.) ; la norme AFNOR est de 0.5D à 1D
de 1,5 fois le diamètre nominal dans les aciers de construction (type S235) ; la norme AFNOR est de 0.5D à 1D
de 2 fois le diamètre nominal dans les métaux tendres (alliage d'aluminium ou de cuivre).
plus pour le plastique
 
ingenieu59
ingenieu59
Compagnon
Bonjour,

au moins, ce n' est pas un projet qui tombe à l' eau .
 
P
Pierrot BXL
Apprenti
Bonjour,


@ Michel :

Pas mauvaise, ton idée d’entretoise dans la fente des rails pour augmenter la liaison rail/profilé, mais… n’y aurait-t-il pas un souci de tolérance de cette entretoise ? Si elle est trop haute, le rail n’est plus en contact avec le profilé et si elle est trop courte, c’est comme s’il n’y en avait pas. J’ai peut-être mal compris.

J’aurais bien aimé utiliser ceci : https://www.dold-mechatronik.de/navi.php?a=5235&lang=eng

Hélas, l’écartement des trous est de 50 mm et non de 60 mm comme c’est le cas pour les rails. De plus, c'est du filetage M8 et non M5. Quel dommage !


Pour info : j’ai trouvé comment conserver mon système actuel de liaison chariot/vàb sur X tout en permettant l’installation d’une cornière surplombant la vàb.



@ Jean-Michel :

(difficile de positionner chaque écrous en face de son trou lorsque le rail cache tout)

Pas vraiment. Il suffit de visser les vis dans les écrous avant l’installation du rail sur le profilé, en laissant un jeu suffisant pour que tous les écrous puissent ensuite glisser dans la fente. Une fois le rail en place sur le profilé, il n’y a plus qu’à finir de visser.


Oui, le disque en photo est un disque à tronçonner. J’ignore s’il existe une version à dents, mais il me semble que non et quand bien même il en existerait, je n’oserais pas l’utiliser ; ça me paraitrait beaucoup trop dangereux. Le moteur est puissant pour la taille de la machine. Lorsque tu le mets en route, il faut tenir la scie fermement en main car elle est entraînée par l’accélération du moteur. Avec un disque à tronçonner, je me sens en sécurité, à condition d’être concentré et attentif, bien sûr, mais ça doit toujours être le cas avec un outil coupant. Pour info : la vitesse de rotation n’est pas réglable.

Pour le bois, il s’agit également d’un disque à tronçonner et ça marche très bien. Bonne vitesse d’avance dans 25 mm de bois.

Pas encore eu le temps de faire des essais sur de l’alu plus épais, désolé, mais je ne l’oublie pas.

Merci de tes encouragements.

Après peinture des plaques en acier, j’attends les premiers éléments commandés (châssis, axe X, portique et axe Y). Peut-être début de l’assemblage ce week-end. Ensuite… s’il s’avère que je suis capable d’assembler :)… je commanderai les éléments de l’axe Z. Plus tard, les moteurs et l’électronique (pas encore choisis, d'ailleurs).

J’ai pu faire les petites modifs nécessaires pour supprimer les semelles en X et Y.


@ Franck :

Pour ce qui concerne la liaison rail/profilé (et pour moi, en tous cas), la seule grandeur réelle est la force. La pression n’est qu’une abstraction mathématique. Bien sûr, une semelle n’augmenterait pas la force. Son but ne serait pas d’augmenter la force, mais de la répartir… ou d’homogénéiser la pression si tu préfères :wink:… et peut-être accessoirement d’augmenter la friction (à voir, bien sûr, les coefficients de frottement alu/acier et alu/alu). Par contre, je te donne raison quant à l’épaisseur de la plaque. Ce n’est probablement pas avec 4 mm qu’on obtiendrait une homogénéisation satisfaisante.

Au fait, je suis toujours désireux de connaître ton dispositif de réglage de l’orthogonalité :wink:
 
M
MCrevot
Compagnon
Bonjour Pierre,

Pour moi, l'intérêt de l'entretoise c'est son diamètre à peine inférieur à la largeur de la fente pour assurer un guidage latéral ; sa hauteur doit être inférieure à la distance étiré/rail.

Concernant l'épineux sujet des réglages, dont celui de l'orthogonalité XY, ça se joue essentiellement au niveau du portique ; au niveau de la base, j'avais simplement, à chaque angle, positionné une équerre à l'intérieur, placé de nombreux serrres-joints pour immobiliser, et serré les fixations ; après avoir répété l'opération à chaque angle, et en veillant en même temps à la planéité, vérification, ajustages ; une fois la géométrie ok, fixation de la table rainurée, qui immobilise tout ça ; depuis, ça n.a pas bougé ; remarques bien, il n'y a pas d'enjeu particulier à ce que ce soit précis au millionème de degré !
Après, il suffit de correctement positionner le portique sur les 2 platines sur lesquelles sont fixés les patins (comparateur et équerre), puis de serrer les équerres de fixation, c'est super simple et efficace !

Michel
 

Sujets similaires

Pervenche
Réponses
65
Affichages
2 016
languedoc
L
Einzylinder
Réponses
5
Affichages
982
Dombes69
D
G
Réponses
30
Affichages
3 310
GustaveCrampon
G
Haut