Moteur monophasé 2 vitesses condensateurs permanents

  • Auteur de la discussion electrozinzin
  • Date de début
E
electrozinzin
Nouveau
31 Jan 2013
12
Aveyron et Haute garonne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Le sujet est un classique problème d'extracteur d'air à 2 vitesses. La petite vitesse étant HS.

Voici le schéma de principe ci dessous:

Désolé pour la normalisation, mais sous powerpoint c'est pas facile.


PS: il y aune erreur sur le schéma: la petite et la grande vitesses sont inversées

Au multimètre:
Il y a bien du 230VAC qui arrive,
Il n'y a pas de rupture de continuité au niveau des enroulements,
Il n'y a pas de défaut d'isolement au niveau des enroulements,
Le condensateur permanent C1 est HS.
Vu la difficulté d’accessibilité et les risques d'endommagement des capa qui datent de 1995, C1+C2 sont a remplacer.

Vu que la tension indiquée sur chaque condensateurs est de 420V, on a apparemment affaire à des condensateurs permanents.
Je crois que le rôle des condensateurs permanents pour les moteurs monophasés est entre autres de permettre le démarrage. Car à l'arrêt pour ceux ci, le champ n’est pas tournant et le rotor est soumis à des forces égales mais opposées et le moteur ne peut donc pas démarrer. Le condensateur permanent servirait donc à déphaser le courant et de permettre au moteur de démarrer.

D’après les données du moteur: la formule I=µf*6,28*U*F*10(-6)nous donne C= 3.6 µF.
Ce qui est différent des condensateurs d'origine de 2µF+3µF.

Par contre d'un point de vue conception, je ne comprends pas à quoi peuvent servir l'association des 2 condensateurs pour obtenir 2 vitesses de fonctionnement.
Vu que c'est un moteur à 2 vitesses, je sais qu'il y a un artifice pour faire varier la vitesse avec des condensateurs mais je ne comprends pas bien le principe physique sur le schéma. Normalement la fréquence et les paires de pôles agissent sur la vitesse. Mais sur ce type de petit moteurs de faible puissance avec 4 fils en sortie, je vois pas.

->Est ce que quelqu'un pourrait m'éclairer sur le fonctionnement de ces moteurs à 2 vitesses ainsi que le rôle des 2 condensateurs sur le montage ci dessus?

J'espère avoir pas trop dit de conneries, et si j'ai fait fausse route, dites le moi pour la prochaine fois. :mrgreen:

Merci de votre aide et à bientôt

electrozinzin




Pour info, les ressources web consultées sont les suivantes:

https://www.usinages.com/threads/quel-variateur-pour-ventilateur.33737/
https://www.usinages.com/threads/quel-type-de-condensateur-pour-ce-moteur-electrique.23297/
https://www.usinages.com/threads/condensateur-de-demarrage-qui-fume.33645/
https://www.usinages.com/threads/condensateur-de-demarrage.20726/

http://www.volta-electricite.info/articles.php?lng=fr&pg=11016
http://www.volta-electricite.info/articles.php?lng=fr&pg=11023
https://sites.google.com/site/rebobinagebobinage/moteurs-monophases/a-condensateur-permanent
 
Dernière édition par un modérateur:
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 388
FR-57330 Moselle
Bonjour
A partir du schéma:
C1 assure le déphasage pour que le moteur tourne
C2 introduit une impédance donc une chute de tension. Avec moins de tension le moteur a moins de couple et tourne moins vite.

Voilà
 
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 563
F - 12000 RODEZ
Bonjour,
L'erreur qui me saute aux yeux est la formule de calcul du condensateur et je vous dis tout de suite que celle ci n'est valable que pour le calcul du condensateur lorsque l'on veut faire marcher un moteur triphasé en monophasé.
Je vais vous dire pour quoi elle n'est pas valable pour le monophasé.
En triphasé on connait l'intensité qui doit passer dans un enroulement (celui marqué sur la plaque signalétique) puisque le condensateur va alimenter cet enroulement transformé en enroulement auxiliaire.
En monophasé on connait l'intensité du moteur mais pas celle de l'enroulement auxiliaire où est branché le condensateur,en plus la valeur du condensateur varie d'un moteur à un autre.
Le condensateur c1 de 2µf sert au démarrage du moteur et ensuite à donner du couple une fois démarré.
Le condensateur de 3µf quand à lui sert de réducteur de courant (dont chute de tension) et là vous pouvez employer la formule pour trouver combien il va laisser passer, et le moteur tombe de vitesse. En réalité on ne change pas la vitesse mais le glissement et donc au lieu de tourner par exemple à 1450trs il va tomber (suivant le débit/pression) à 1100trs.
Vous avez fait une erreur sur votre schéma la petite et grande vitesse sont inversées
 
E
electrozinzin
Nouveau
31 Jan 2013
12
Aveyron et Haute garonne
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci messieurs pour vos lumières. ça me parait bien plus clair maintenant.

Pourquoi cette astuce de variation de vitesse par chute de tension avec des condensateurs est uniquement valable en moteur de ventilation?

Mes salutations d'un voisin de la région.
 
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 563
F - 12000 RODEZ
re,
Pourquoi uniquement en ventilation : parceque la charge est continue et inversement proprotionnelle au carré de la vitesse. Si on diminue la vitesse par 2 on diminue la puissance par 4.
 
E
electrozinzin
Nouveau
31 Jan 2013
12
Aveyron et Haute garonne
  • Auteur de la discussion
  • #6
la j'avoue que j'ai décroché et que je comprends pas bien le lien avec la variation de vitesse par condensateur.. :confused:
 
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 563
F - 12000 RODEZ
re,
Moi qui ne suis qu'un homme de terrain je suis au bout des mes explications techniques.
 
E
electrozinzin
Nouveau
31 Jan 2013
12
Aveyron et Haute garonne
  • Auteur de la discussion
  • #8
Si ça y est j'ai compris, ça vient de faire tilt en relisant vos explications. :)

D'ailleurs de mémoire, à l'époque on nous disait ça:
Couple résistant proportionnel au carré de la vitesse => ventilateurs / pompes centrifuges etc..
Couple résistant inversement proportionnel au carré de la vitesse => tours à usiner etc..
Couple résistant constant => bandes transporteuses, compresseurs/pompes à pistons, laminoirs etc..

Que se passerait il concrètement si on cherchait avec des condo à faire varier la vitesse d'un moteur monophasé pour d'autres applications que la ventilation?
 
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 563
F - 12000 RODEZ
re,
Le moteur calerait dès que l'on demande la puissance.
 
E
electrozinzin
Nouveau
31 Jan 2013
12
Aveyron et Haute garonne
  • Auteur de la discussion
  • #10
Un grand merci pour toutes ces précisions LABOBINE
 
Sujets similaires Forum Date
Électricité/électronique (Hors usinage)
Électricité/électronique (Hors usinage)
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electronique
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Haut