Modification d'une CNC 6040 en imprimante 3D

  • Auteur de la discussion OscarH
  • Date de début
OscarH
OscarH
Apprenti
30 Nov 2009
218
Paris, France
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous et toutes,

Ca y est, après quelque délai du à une grosse surcharge de boulot, j'ai enfin pu terminer la conversion de ma CNC6040 en imprimante 3D.
J'ai commandé l'extruder en kit chez http://store.qu-bd.com/. Je l'ai modifié pour remplacer la vis de pression du filament par un ensemble roulement à bille plus ressorts.
J'ai fait le support de l'extrudeur dans de l'alu 2mm, qui vient se fixer sur les 2 vis du support de broche.
Le lit chauffant vient du même fournisseur en 200 * 200 mm. le contrôleur de l'extruder et du lit vient de chez Gnex Lab (http://store.gnexlab.com/product.php?id_product=29).
J'utilise un alim PC pour chauffer l'extrudeur et le lit.
Comme soft, j'utilise Slic3r de http://slic3r.org/ (gratuit), qui permet de couper la pièce 3D en fines lamelles. Et ensuite Mach3, configuré en 4 axes, le dernier axe contrôlant le moteur PAP de l'extruder.
Au final, rien de bien compliqué, pour un coût somme toute relativement modique.

Premier essai d'impression sur un porte-clé. C'est clair que le filament bave un peu, que les dimensions ne sont pas parfaites, et qu'il y a encore de la mise au point à faire. Mais au global c'est quand même très satisfaisant.

OscarH

Quelques photos maintenant :

extrudeur modifié.JPG
l'extruder modifié placé sous la broche

tete extruder.JPG
La tête de l'extrudeur, diamètre 0.35mm pour un filament de 1.75 mm

controler avec alim.JPG
Le contrôleur de température, sur l'alim du PC. je l'ai démarré pour la photo, glagla dans l'atelier.

printer 3D.JPG
L'ensemble modifié, placé sous la broche, facilement démontable pour l'utilisation en mode CNC.

Porte clé.JPG
Et la première impression. Un porte-clé en forme de pyramide évidée, avec un balle à l'intérieur.
 
Dernière édition par un modérateur:
O
oliv
Compagnon
7 Sept 2007
1 121
LYON
Mince, j'avais raté ce post !!!!!!! :???:

J'ai une 3040 du même endroit, et je réfléchit à faire comme toi .... :)

Du coup, çame conforte dans mon idée, merci.
 
S
SETH
Apprenti
16 Fev 2011
214
06 NICE
Bravo pour cette évolution :-D
J'aimerai bien faire de même avec la mienne à termes...
J'ai une question concernant le lit chauffant, qu'en est-il si on veut faire des pièces beaucoup plus grandes, genre tout en longueur?
Au vue du prix en 30x30cm, s'il faut faire du 130x60cm, ça risque d'être assez énergivore et coûteux à l'achat.
 
OscarH
OscarH
Apprenti
30 Nov 2009
218
Paris, France
  • Auteur de la discussion
  • #4
Honnètement, je ne sais pas pour des pièces plus grande que 300 * 300. Pour le moment la pièce la plus grande que j'ai faite mesure 40 mm * 40 mm.

Le but du lit chauffant est 1/ de s'assurer que la pièce colle bien au lit et 2/ qu'elle reste chaude un minimum pour que le PLA colle bien de couche en couche. J'ai vu qu'on pouvait remplacer le lit chauffant par une simple plaque de verrre bien nettoyée à l'acétone ou enduite d'un fine couche de laque (piquée à madame) ou encore couverte avec du 'Blue Tape' ou encore peint d'une dilution de colle à bois... Pas testé !!

En ce qui concerne le point 2/ je suppose qu'avec une grande pièce, le temps de la remplir sur la longueur, le PLA va se refroidir, donc je vois pas comment se passer d'un grand lit. Peut-être me trompe-je ?

OscarH
 
S
SETH
Apprenti
16 Fev 2011
214
06 NICE
Là, est la question, est-ce qu'il va se gondoler sur la longueur...? :|
Passé quelques cm de hauteur, le lit chauffant ne doit plus avoir une grande influence sur la pièce, je pense et le double face "pourrait" suffire. Merci pour ta réponse, on va chercher un peu, même si les exemples de grandes pièces en impression sont rares.
 
PParent
PParent
Compagnon
12 Avr 2010
980
Oise
Bonsoir OscarH,

Quel est le matériau blanc que tu as utilisé pour mettre autour de la tête chauffante ?
 
OscarH
OscarH
Apprenti
30 Nov 2009
218
Paris, France
  • Auteur de la discussion
  • #7
Salut,
C'est un isolant céramique qui permet d'isoler la tête du monde extérieur. Il est enroulé autour de la partie chauffante, une petite bande de 10 cm de long environ.
Je pense qu'il a un double usage : garder au chaud la tête en évitant que les courants d'air extérieur la refroidisse (ventilo de l'extrudeur), et aussi protéger l'utilisateur des brulures potentielles.
Regarde http://store.qu-bd.com/product.php?id_product=10, c'est ce que j'ai utilisé.

Cet isolant est protégé par du 'scotch' Kapton qui permet de le garder en place. Le Kapton supporte aussi très bien la chaleur, mais n'isole pas.

Pour info, j'ai fait un test d'impression sur du 'Blue Tape', en plus du lit chauffant, et ça accroche du feu de dieu. A tel point, que j'ai eu du mal à décoller la pièce...

OH
 
Dernière édition par un modérateur:
nagut
nagut
Compagnon
1 Déc 2009
1 211
ST-Claude Jura
salut
je ressort ce post, car je viens d'en lancer un qui parle de la même chose; (c'est en regardant en bas de page : "sujet similaire", que je suis tombé dessus )

je suis à fond dans ma documentation sur le sujet, et beaucoup me disent que la vitesse des axes sera trop faible .
tu parle de filaments, c'est du à cela ?
 
CNCSERV
CNCSERV
Compagnon
27 Déc 2007
5 963
FR-28360
Bonjour,
Sur les machines dédiées les moteurs ont une avance de 20 à 30 mm par tour avec une très faible inertie. Cela permet de presque négliger les rampes d'accélération.
Sur un portique de fraisage les moteurs ont une avance de 5 mm/s c'est à dire que les moteurs doivent tourner 4 à 6 fois plus vite. On a obligatoirement beaucoup moins de dynamique.

J'ai fait des essais avec mon portique Isel, ça marche mais ça remue beaucoup et la qualité était assez décevante.
 
Haut