Mandrin avec cone morse

marsouin84
Compagnon
9 Mai 2007
569
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous. J'ai encore besoin de vos lumières
Que pensez vous de cette outils ? Utile, inutile ?
Peut on avoir la même précision qu'avec un mandrin classique?
C'est vrai que pour les changement de mandrin cela simplifierait les choses
Infos: CM3 Ø 100
Peut on faire la même choses avec un mandrin d'un Ø 125 ?
Quel serait les limites d'un tel outil ?
Merci

Mandrin 3 mors a queue cone morse.jpg
 
brise-copeaux
Compagnon
Bonjour à tous.

Salut marsouin84.

C'est plus un mandrin de maintient que l'on met dans la poupée mobile ou diviseur qu'un mandrin pour usiner.
Si tu le mets dans la broche d'un tour sans pouvoir le tirer il va tomber pendant l'usinage c'est sur.

A+
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 030
59000
Bonjour marsouin, comme défaut, je vois une rigidité inférieure par rapport à une
fixation frontale de plus grand diamètre et un passage de broche bouché qui
t’empêche d’usiner des extrémités de pièce longue que tu va préalablement enfiler dans la broche par exemple
C’est un montage plus usité en rectification.
 
marsouin84
Compagnon
9 Mai 2007
569
  • Auteur de la discussion
  • #4
Dommage le principe me plaisait bien
Merci de vos réponses
 
Guitoune45
Compagnon
8 Avril 2008
1 472
Olivet 45
Bonjour,
Si tu usines de la petite pièce,alu,laiton, même acier je pense que tu n'auras pas de problème...sauf en tronçonnage acier.Mais tu dois pouvoir monter ce mandrin sur un faux plateau ce qui éliminera le porte à faux donc rigidité assuréeA + .
 
A
Guest
Le cm est peut être fileté de façon à monter un tirant ,dans ce cas les efforts encaissés peuvent être plus important
 
LERIAU
Apprenti
15 Novembre 2008
66
yonne
Mandrin sur cône Morse !

Bonjour
S' il s' agit réellement du modèle de la photo , on peut , en effet l' utiliser sans retenue , encore que je ne sois pas entièrement convaincu de sa résistance aux vibrations harmoniques en cas de grosses passes !
Eviter absolument les modèles , et ils existent , montés sur des cônes à tenons sans tige de rappel ! Ceux là sont dangereux , même en cas de petites passes ! Ces modèles sont , la plupart du temps , réservés aux petits tours , pour lesquels la vitesse de rotation peux être relativement importante , et de ce fait , augmenter le danger par l' éjection pure et simple de l' ensemble mandrin / pièce !
Donc , avant tout achat , bien vérifier la présence d' un taraudage au bout du cône Morse ! Il y a de votre sécurité !
De plus , il vous faudra également prévoir la réalisation d' une pièce épaulée ajustée sur le trou traversant la broche de votre tour , avec un minimum de jeu , à la fois dans l' alésage et sur la tige elle-même , afin d' éviter un décentrement de tout le dispositif , générateur d' ENORMES VIBRATIONS si la vitesse de rotation est importante !
Attention aussi de ne pas faire fonctionner votre machine à vide , car la conception de ces mandrins , dans cette éventualité , conduit à un auto-desserrage par inertie de la bague moletée , et à terme , à L' EJECTION DES MORS , avec toutes les conséquences induites !
En espérant que cette mise en garde ne vous aura pas trop effrayé !
Cordiales salutations
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut