Le moteur du grand père

Micheldu59
Apprenti
9 Janvier 2009
240
Picardie
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Il y avait longtemps que je n'avais pas posté un nouveau sujet.
Je suis allé chercher ce moteur vendredi soir. Il n'est pas commun et surtout il a une histoire.
Il y a 25 ans, nous avons vidé la maison de la grand mère de mon épouse et dans une grange, il y avait ce moteur qui trainait et dont personne ne voulait. Je l'aurais bien pris mais à l'époque, nous habitions une maison en ville sans place pour l'entreposer. Je l'ai donc donné à un ami qui avait de la place et que ça intéressait. Il y a quelques mois, mon ami me contacte et me demande si le moteur m'intéresse car il ne peux plus le garder. Il n'a plus la place. Après bien des péripéties, il est donc arrivé à la maison.
C'est donc un moteur bicylindres, allumage par magnéto et régulateur. Il est accouplé à une boite de vitesse 3 ou 4 rapport et marche arrière. Il a une poulie de battage. Les divers instructions trouvées sur les fonderies ou les plaques sont en allemand. La mise en route se fait à l'aide d'une espèce de kick inversé (on tire vers le haut).
Le moteur n'est pas bloqué.

DSC06739.JPG


La plaque constructeur est intéressante.
DSC06752.JPG


Je laisse les connaisseurs me faire part de leur observations.
A bientôt pour la suite.
Michel
 
fafnir70
Compagnon
Bonjour,
C'est un moteur Zündapp de 597 cm³, très ressemblant à celui de la moto type KS 600, mais adapté à la marche en stationnaire, turbine et tôleries pour le refroidissement. Si la BV est d'origine Zündapp c'est peut-être un BV à chaîne, c a d dont les engrenages des arbres sont en contact par l'intermédiaire de chaînes duplex.
Je ne savais pas que Zündapp avait fait dans le moteur stationnaire. Mais en ce cas, pourquoi une BV? Et je me rappelle que Zündapp s'est essayé à l'automobile avec une petite série de voitures appelées Janus. Mais elles étaient équipées d'un moteur 2T de 248 cm³.
Tu as hérité d'un très bel objet. Je me demande quel est cet appareil au dessus du bloc moteur.

Bernard
 
Dernière édition:
fafnir70
Compagnon
Avec les mots-clés "groupe électrogène Zündapp" je viens de trouver celà:

"Les usines Zündapp furent éprouvées par la guerre, particulièrement lors de raids aériens dans les tout derniers mois des hostilités et lors de la prise de la ville par les Américains en Avril 1945. L’entreprise occupait alors environ 3500 ouvriers et employés qui se dispersèrent, les bâtiments et installations restant durant quelques jours sans aucun contrôle, ce qui favorisa certains pillages. Mais des que les gravats furent déblayés, la production reprit certes pas de motocyclettes, mais divers petits objets selon les besoins et les possibilités du moment, ainsi des pièces de chariot ou des presse-purée, le seul lien avec l’activité passée étant l’utilisation de quelques moteurs de 600 pour la réalisation de groupes électrogènes. La main-d’œuvre se situait alors autour de 170 hommes."
Ici on voit un groupe électrogène Stamo 600

"En 1934 Edmont Padovani (futur père de la 125) rejoint Terrot comme pilote. Malheureusement les contre-coups du krach boursier de 1929 se font de plus en plus sentir et à partir de 1936 la forte montée des prix fait que la production chute malgré la diversification dans les voitures d' enfants (en 1934) et les side-cars (en 1938). La participation à l' effort de guerre en 1939 fait repartir la production mais en 1940 l' usine occupée par les Allemands cesse toutes fabrications de deux-roues pour produire des groupes électrogènes Zündapp."


Bernard
 
Micheldu59
Apprenti
9 Janvier 2009
240
Picardie
  • Auteur de la discussion
  • #6
Merci à vous pour vos contributions.
Les informations que j'ai sur les groupes électrogènes font état d'un poids de 305kg. La plaque de cet engin mentionne 89kg ce qui lui correspond assez bien car nous l'avons porté à 3 pour le mettre sur ma remorque. Le châssis est bien fait, il y a un piquage sur l'échappement pour un système de réchauffeur du carburateur. Le seul élément qui fait 'bricolage' est le réservoir le carburant qui fait vraiment rajouté. Le tuyau qui va du réservoir au carburateur mesure près d'un mètre, je pense donc qu'il y avait une nourrice de plus forte capacité à coté.
Le but de la boite de vitesse sur un moteur stationnaire est de pouvoir adapter la vitesse de rotation de la poulie en fonction des outils à entrainer sans devoir changer le diamètre de cette poulie.
Ce moteur est assez mystérieux pour que j'y regarde de plus près. Malheureusement, personne dans la famille ne sait d'où il vient. Le grand père 'devait' s'en servir pour son banc de scie et sa petite batteuse, mais sans certitudes. D'après ce que je sais, il n'avait pas trop de moyens, je ne pense pas qu'il l'ai acheté ou fait faire, la légende dit qu'il l'aurait récupéré des allemands...
Je n'ai pas vu de marque de fonderie sur la boite, mais il y a une bonne épaisseur de crasse dessus.

Pour moi qui aime bien ce genre de machines, je suis servis !

Michel
 
Micheldu59
Apprenti
9 Janvier 2009
240
Picardie
  • Auteur de la discussion
  • #8
Salut l'ami!

Ben oui, j'aime bien ces choses bizarres, et tu le sais bien :goodman:!

Quelques infos supplémentaires, j'ai nettoyé (un tout petit peu) la boite de vitesse et la seule marque de fonderie que j'ai trouvé est "302GMA". Ca ne me dit rien comme marque, mais d'autres en savent peut être plus.

Bientôt la suite des aventures :lol:

Amitiés
Michel
 
fafnir70
Compagnon
Bonjour Michel,

Il me semble qu'il y a une entretoise d'adaptation entre moteur et BV. Peux-tu nous le confirmer? Si non la BV est certainement d'origine Zündapp. Si oui, cette entretoise a été faite pour adapter une BV de provenance inconnue pour moi sur le moteur. En ce cas le volant et l'embrayage d'une Zündapp K 600 ont peut-être été rajoutés pour adapter l'ensemble à un motoculteur.
Il y a bien des années j'ai découvert un moteur 4 cylindres FN transformé pour une pareille adaptation.

Bernard
 
Micheldu59
Apprenti
9 Janvier 2009
240
Picardie
Bonjour à tous,

Quelques nouvelles du moteur. J'ai commencé le nettoyage/dégrippage. La boite est à 4 rapports et une marche arrière. Les deux soupapes d'échappement sont grippées. Le reste tourne sans problèmes, l'embrayage fonctionne. Dès que les soupapes seront libres, je pourrais voir si l'allumage fonctionne. Le carburateur Solex est sale mais en relatif bon état.

La suite des aventures bientôt.
Michel
 
Haut