fonctionnement moteur avec rotor "tête bèche" ?

  • Auteur de la discussion gejnovicio
  • Date de début
G
gejnovicio
Apprenti
6 Mar 2009
80
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour
ça fait un moment que je me pose la question ; est il possible q'un moteur électrique puisse fonctionner correctement si le rotor est monter dans l'autre "sens" par rapport au stator en ayant prit soin d'inverser également les flasques ?
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 989
On parle d'un moteur asynchrone ?

Oui, j'ai une fois remonté une pompe à l'envers. En tant que pompe, ça ne marchait pas mais le moteur tournait normalement.
 
la bricole 76
la bricole 76
Compagnon
21 Août 2014
1 940
76 bord de mer entre terre et mer
bonjour oui si tout correspond j'ai déja fait
 
vikor
vikor
Compagnon
4 Mar 2017
841
le boupere
bonsoir
il faut que le stator niveau bobinage ou le rotor niveau cage d’écureuil soient permutables
attention tout décentrage du rotor par rapport au bobinage va faire perdre de la puissance moteur
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 748
FR-29 Brest
Bonjour,

st il possible q'un moteur électrique puisse fonctionner correctement si le rotor est monter dans l'autre "sens" par rapport au stator
Pour un moteur asynchrone, si le rotor reste centré par rapport au stator, c'est même une façon d'inverser mécaniquement le sens de rotation quand on ne veut pas ou quand on ne peut pas changer la partie électrique ...

On en a parlé ici ... et par exemple ...
 
Dernière édition:
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
791
Bonjour,
en théorie : oui, on peut retourner le rotor.
Certains rotors ont une cage d'écureuil "en biais" : voir mon trait blanc. D'autres ont des barres // à l'axe de rotation. En biais a une influence au démarrage, selon le sens de rotation. Influence faible si on inverse.
Comme dit : il faut que tout le flux coupe la partie active : la cage d’écureuil : comprendre le rotor : voir le marron. En bleu, le rotor, entier.... en rouge un ventilateur : pour créer une dissymétrie....
Comprendre : même si on peut aussi inverser les flasques, le rotor peut ne plus etre centré sur l'inducteur qui produit le champ magnétique.
Et bien sur, il faut que le rotor soit bien centré sur son axe (gros trait bleu) .... cela implique de faire un test en survitesse pour vérifier l'équilibre. Si on fait "au mieux" on risque d'avoir un peu de frottements, un peu plus de pertes mécaniques.
En vert, la carcasse, avec ses flasques.... l'autre dessin : rotor inversé... le ventilateur, par sa position handicape le moteur : il entre dans le champ magnétique.
NOTA : dans la pratique : le ventilateur est plus grand que le rotor.... donc mécaniquement, ca n'entre pas.

usinamotinv.jpg
 
Dernière édition:
Le Prolls
Le Prolls
Compagnon
31 Déc 2012
1 786
FR-35 Rennes BZH
Bonsoir,

J'ai fait une fois par erreur l'inversion du rotor, ben ça ne tournait pas du tout.

J'ai du tomber sur un cas particulier peu favorable.

Cdt.
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 748
FR-29 Brest
C'est uniquement un problème de compatibilité mécanique ... il faut que le rotor reste centré dans le stator ... ce qui implique à priori pour un moteur classique que le stator soit centré dans la carcasse ...

Ensuite, si les flasques sont identiques, on peut inverser le rotor seul ... si les flasques sont différents il faut en général inverser les flasques aussi ...

Par conséquent il y a des moteurs que l'on peut inverser sans problème, et d'autres qui ne pourront pas être inversés, ou difficilement.
 
Dernière édition:
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
791
Bonsoir,
J'ai fait une fois par erreur l'inversion du rotor, ben ça ne tournait pas du tout.
J'ai du tomber sur un cas particulier peu favorable.
Cdt.
Moteur monophasé ou triphasé ?
Cage d’écureuil barres droites ou en biais. Quand c'est en biais, le bord d'une barre correspond au bout de la barre précédente.
C'est un détail... en principe ça joue peu.... mais si en plus les axes des flasques, du rotor ne sont pas correctement alignées ; que la zone sous influence du magnétisme est faible.... ça fait 3 raisons pour géner.
 
Le Prolls
Le Prolls
Compagnon
31 Déc 2012
1 786
FR-35 Rennes BZH
C' était un triphasé mais c'est la seule chose dont je me rappelle.
A l'époque je me suis juste dit : "Pas bieeennnn il faut pas inverser".

Cdt.
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
791
Quand les conducteurs du rotor sont en biais, par rapport à l'axe de la machine, une force un peu plus importante s'applique sur un bord, et progresse vers le centre quand le moteur tourne, finit par arriver au bout, et c'est le conducteur suivant qui a une légère surcharge sur son autre bord.
Ca finit par user un peu plus le haut d'une bague de flasque.... et le bas de l'autre.
Si on inverse, on use l'autre coté...c'est comme une rivière qui a fait son lit : elle fonctionne bien ainsi, si on inverse, ca perturbe, un peu.... pas beaucoup.
En plus, cela se manifeste au démarrage : vitesse nulle, ensuite, ce phénomène existe, mais s'applique uniformément, à cause du glissement.
Mais sur un moteur monophasé ça peut jouer : le déphasage entre les 2 enroulements peut être faible, si en plus on a mal remonté : frottements importants, plus perte du flux car le rotor n'est plus centré sur son inducteur, ca pourrait bloquer.
Mais sur un triphasé, l'aspect manque de déphasage entre bobines ne joue pas ; et même si les encoches sont en biais, dans un sens ça aide, dans l'autre ca pénalise... un peu, très peu ; ce n'est pas bloquant.
 
Dernière édition:
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 557
F - 12000 RODEZ
Bonjour et meilleurs vœux à tous les contributeurs du forum,
Inutile d'encombrer le forum avec les encoches du rotor en biais, le seul et unique critère c'est d'avoir le rotor centré sur le stator.
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 777
Chartres
...Et quand le rotor se retrouve ainsi décentré, il est souvent possible de le recentrer en poussant l'axe à la presse après avoir pris les mesures.
 
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 557
F - 12000 RODEZ
Bonjour,
Encore faut 'il que l'épaulement soit du bon côté
 
Haut