Construction d'un mini moteur 100% homemade

  • Auteur de la discussion didou
  • Date de début
didou
didou
Compagnon
:P Images d'archive du 1er moteur que j'avais fais en 1989 en fonderie de zamac, j'avais pas de four pour couler mes pièces a l'époque, juste une lampe à souder et une gamelle

Notez : la valve rotative, le vilo démontable et la culasse en 2 parties, il y avait déjà de l'idée à l'époque (j'avais 22ans)
:???: par contre la disposition des transferts était pas terrible et ca n'empéchait pas le moteur de tourner dans un vacarme d'enfer! Les voisins pouront confirmer :lol:


-------------------------------------------------------------------------------------
:-D Bon voila je commence les pièces pour les nouveaux moteurs Didou

Le moule pour couler 2 bielles en même temps
bielle1.JPG

Les pièces brutes de démoulage et deux coupés
bielle2.JPG

Montage pour alésage du pied de bielle au tour
bielle3.JPG

Les bielles pretes a accueillir une bague bronze pour le pied et un roulement à rouleaux pour la tête
bielle4.JPG


Bon le four reprend du service

carter1.jpg


Donc les bielles c'était quand même du facile au niveau formes à couler
Maintenant le carter c'est déjà plus compliqué car en plus il faut faire un noyau pour vider l'intérieur. Le moule est toujours en 2 parties mais cette fois il faut tenir compte lors de la conseption du moule de l'épaiseur de la plaque, en effet quand on va rejoindre les 2 chassis le noyau s'enfoncera d'avantage (ep de la plaque)
carter2.jpg

Bon les pièces se sont bien coulées sans soucis, seule la 1ère était crado d'aspect, je me suis aperçu que l'on obtenait un bien meilleur rendu en talquant la plaque modèle
:lol: Là j'enfume tout le cartier, ca pu ! Je vais bien attraper un cancer avec toutes mes conneries
carter3.jpg

L'arrivé de la carote de coulée se fait par le bas ce qui enpèche de mélanger de l'air a la pièce lors de la coulée, voila pourquoi les pièces sortent bonne, avec une coulée par le haut je garanti rien
carter4.jpg


2T4.jpg
1er moteur 1989

2T3.jpg
1er moteur 1989

2T2.jpg
1er moteur 1989

2T1.jpg
1er moteur 1989
 
didou
didou
Compagnon
Alors,
Le carter est simplement pris en mandrin et il faut faire toutes ces opérations sans démonter pour avoir une bonne concentricité :
- Chambrage du carter pour le passage du vilo
- Dressage de la face du plan de joint
- Alésage de la portée de roulement
- lèvre de centrage du carter
Le puit de cylindre n'est pas encore foré pour garder sa rigidité à la piece et d'éviter de la deformer à l'usinage et au serrage
carter5.jpg

Les 2 carters sont identiques à l'exeption de la lèvre de centrage, femelle à gauche et mâle à droite
carter6.jpg

Pointage et fraisage des carters à l'ancienne en comptant les tours de manivelles sur ma pseudo fraiseuse
carter9.jpg


Alors la j'ai du réaliser un montage de tournage pour être sur que le cylindre soit bien perpendiculaire avec le vilo
donc je me prends directement dans les roulements avec un axe et il y a 4 vis de réglages, 2 pour regler en latéral et 2 pour l'orientation

En 1er je verifie si l'axe est bien parallèle en controlant les 2bouts en tournant le plateau de 180°
carter7.jpg

Plan et puis de cylindre usinés
carter8.jpg

Les carters finis
carter10.jpg
 
didou
didou
Compagnon
Donc voila la plaque modèle pour faire le cylindre et son noyau en bois
cyl1.jpg

Le noyau en bois est dupliqué après en plâtre
cyl2.jpg

Il faudra que je seche bien le plâtre avant de tenter une coulée car le platre garde longtemps de l'humidité et après ca risque de faire super crado a cause des bulles qui vont se former

Alors voila ma 1ère coulée :
Je rapelle que c'est bien un cylindre à air et que les ailettes seront taillées dans la masse

La pièce brute de démoulage, le noyau se trouve donc emprisoné et il faudra le piocher
cyl5.jpg

cyl6.jpg

Un bout de tuyau pour simuler la chemise
cyl7.jpg

Vue par l'échapement
cyl8.jpg

Transferts qui seront fermés par la chemise
cyl9.jpg


Va faloir que je retouche la plaque modèle car je n'ai pas assez prévu de surépaisseur au niveau du plan d'appui de la cullasse
Un de mes secret de fabrication les noyaux en plâtre qui font dodo dans ma chaudière fioul pour bien les sécher :twisted:
cyl10.jpg

News de l'embillage

Alors j'ai pratiqué 3 rainures de graissage d'un coté et 3 autres de l'autre coté décalé de 60°
mot1.jpg

Les éléments du vilo, l'axe est un axe de piston en diamètre 10
mot2.jpg

Le vilo assemblé
mot3.jpg

mot4.jpg

Merci à mon poto Namnuts qui m'a réalisé au micron les chemises, restera plus qu'a trouter les modèles 2T bien sur
mot5.jpg
 
didou
didou
Compagnon
Ebauche des lumières sur ma pseudo-fraiseuse avec une fraise de 2.5 !
mot6.jpg

Après faut paufiner les angles à la lime et drémel :
-J'ai mis un angle en sortie d'échapement en bas pour l'ataque oblique des gaz
-Angle de 15° vers le haut des transferts latéraux
-Angle de 60° du frontal
mot7.jpg

Mesure des diagrames avec un simple raporteur que l'on trouve en librairie
Ca donne : 160° 130°
mot8.jpg

La chemise est rentrée dans le cylindre avec un serrage "au maillet" pour avoir un bon tranfert thermique des calories
mot9.jpg

Je viens de réaliser les départs de transferts, je vous photographie ma main avec histoire de se rendre compte de l'échelle du mini moteur :wink:
mot10.jpg

mot11.jpg

mot12.jpg

mot13.jpg


Bon alors voila l'admission de faite
:???: Mon APN rend pas bien en macro
mot14.jpg

Va plus manquer qu'un piston et une culasse pour que ça tourne
La pipe est faite en raccord cuivre de plomberie : un coude de 10 inter 8 et un réducteur 12/8 et un coup de peinture alu pour faire beau :D
mot15.jpg


:lol: Et non bande de soiffards ce n'est pas une machine à boucher les bouteilles de pinard
mot16.jpg

mot17.jpg

mot18.jpg

C'est la presse à forger les piston, bon semi forgeage car c'est pas une presse de 40tonnes non plus!

Les pistons protos que j'ai coulés en plomb pour voir ce que ca donne et aussi de pouvoir les extraires de la machine en chauffant au cas ou ca aurait bloqué

mot19.jpg
 
M
MrFreeze
Nouveau
Superbe réalisation !

J'aimerais savoir comment vous avez appris à concevoir ce prototype de monocylindre ? J'ai 18 ans et j'aimerais bien savoir comment faire, notamment au niveau des calculs et de la thermodynamique qui se cache là dessous.

Merci :)
 
didou
didou
Compagnon
:-D bon alors, la suite

J'ai modifié la presse manuelle avec un vérin pneumatique
mot20.jpg

J'ai rajouté 2 ergots sur le piston pour que le noyau puisse s'extraire, sinon il restait collé dedans et me ressortait tou le piston du moule
mot21.jpg

Un petit montage pour pouvoir tennir correctement le piston sur le tour, en tirrant le piston par son axe
mot22.jpg

Sur le tour il reste à faire le diamètre extérieur + La gorge du segment
mot23.jpg

Rappelons que le piston est à peine plus gros que le pouce (diamètre 26, longueur25)

Bon finalement j'obtiens facilement les culasses au sable en moulant la pièce tête en bas après je perce au sommet de chaque aillette un trou avec une corde à piano dans le moule sable, comme ca l'air est bien chassé et les ailettes bien remplies :

mot30.jpg


Montée sur le moulin :

mot31.jpg






:wink: Bon bah voila ca sera tout pour aujourd'hui
 
didou
didou
Compagnon
MrFreeze a dit:
Superbe réalisation !

J'aimerais savoir comment vous avez appris à concevoir ce prototype de monocylindre ? J'ai 18 ans et j'aimerais bien savoir comment faire, notamment au niveau des calculs et de la thermodynamique qui se cache là dessous.

Merci :)

Bah tu sais il n'y a aucun calcul là dedans, à force de démonter des moteur on sait comment c'est fichu

Après pour la conseption il faut respecter le taux de compression et un diagramme d'ouverture des lumières cohérent, tu peux par exemple relever ce qu'il y a comme diagrame sur un moteur de mob et faire un ratio pour adapter ca à un mini moteur

Tiens voila l'étude du nouveau moteur en Catia v5 pour te donner des idées:

etude_v5.jpg

Détail sur la culasse en 2 parties
mot25.jpg
 
vogele
vogele
Compagnon
Superbe travail que tout cela,vivement la suite.
Un pro de plus dans le club :smt038 :smt038 :smt038
@+ vogele :wavey:
 
jajalv
jajalv
Administrateur
Si on a besoin de pièces moulées, on saura où s'adresser !
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
Salut didou .

Super ce post , quand ont veut ont peut tout faire, j'espère que beaucoup de jeunes regarder tes réalisations et seront contaminés.Et c'est très chouette dans montrer tout sans secret, je suis persuadé quand tu raconte çà à des jeunes ils ont du mal à te croire.

PS:ton mandrin n'est pas près de barrer

@ ++
 
L
legelbe
Compagnon
:shock: tout ça avec un tour, une pseudo fraiseuse et des mains en or......
 
papi mousot
papi mousot
Compagnon
Alors là, GRAND BRAVO
Simple de conception et réalisé avec trois fois rien :wink:

Je reste sans voix :shock:

Cordialement Olivier
 
fabrice
fabrice
Compagnon
tu n'as pas choisi ton avatar au hazard....il te vas a ravir...Léonard ..coeur de GENIal
 
F
fred250
Compagnon
mille fois bravo!! ça c'est tu travail que j'admire :eek: , il n'y a pas de cnc ou d'outillage a foisons pour ce facilité la vie , c'est du vrai travail manuel , celui que l'on fait autant avec les mains que la tete et avec une bonne dose de génie :smt038
tu peut pas savoir le plaisirs que j'ai a découvrir de telle réalisations sur le net! :-D
 
bigeye
bigeye
Compagnon
Impressionnant !

Je voudrais quelques précisions sur la forge de tes pistons alu ...
Mode opératoire et que peut-on en attendre en terme de résistance ?
Objectif pistons et bielles forgées pour moteur de voiture ...
 
Pierreg60
Pierreg60
Compagnon
Je suis debout dans le salon et j'applaudis! (ma femme me prends pour un fou!)
Vraiment un super projet et superbement réalisé :)
 
c.phili
c.phili
Compagnon
j'ai plus rien a dire, ils ont tout dit a ma place, félicitation didou, j'adore
 
S
sambogosse
Nouveau
Salut,

Vraiment super, entre le moulage et les astuces pour l'usinages de certaines pieces, ça brosse un tableau plutot complet de la discipline :wink:

En tant que modéliste averti, ça me laisse reveur (faire un moteur fait partie des idées de malade qui trottent de temps en temps dans la tete, je pense que je vais avoir deux ou trois questions pour toi un de ces 4 :wink:

Encore bravo et A+
 
K
Klaus
Nouveau
Pareil, j'ai rien à rajouter aussi, et vraiment je m'éclate de voir tes réalisations, le matos utilisé, la passion qui te tiens, mais sourtout tes mains qui te servent à réaliser ces choses, que beaucoup ne pourraient faire.

Ne le prend pas mal, j'ai l'habitude d'appeler les gens comme toi, des mécanos ferrailleur, mécano pour la mécanique, et ferailleur, parcequ'il recycle " fonderie "ce que beaucoup de gens, mettraient à la poubelle !!

Bravos !! :shock: :maiscebien:

ps
Durant mes voyages à l'étranger " exemple l'Afrique ", j'ai vu pas mal de chose se réaliser avec rien, et à contrario, dans nos pays " développé " c'est toujours une armada de technologie, diplomes, équipement, et vocabulaire d'extra-terrestre !! :wink:
Tu me fait penser à mon vieux voisin " paysan " il doit avoir 70ans, il a même pas de retraite, donc il gratte pour vivre, il fait par exemple ses propres segments dans de la" fonte maléable ", ressort dans des cordes à piano etc, pour ses débrousailleuses et autres vieux moteurs Bernard , lui aussi il m'éclate, il ressucite plein de vieux moteurs, compresseurs, pompe à eau trouvé dans des bennes que les gens jètent, ou que d'autres vieux " des authentiques " veulent faire réparer alors qu'il n'existe plus de pièces dans le commerce !! Quand je pense que d'autres personne le prennent pour un " bizare, pas dans les normes de la société ", moi, je l'adore, il est plein d'astuces, trouvailles, et j'adore passer mes journées avec lui, simplement pour l'aider, mais aussi enregistrer se qu'il fait avec trois fois rien, certes, il à ses vieilles machines à lui, il s'en sert pour simplement vivre, ou survivre !! :roll:
 
wika58
wika58
Compagnon
Comme tout a été dit sur le génie de réalisation, et la beauté du résultat,...
...je ne peux que me rajouter à ta liste d'amirateurs... :smt038

Quelques questions:
- comme façonnes-tu la tôle qui te sert à réaliser tes moules en sable?
- quelle matière utilises-tu? Est-ce de l'Alu? Quelle nuance?
- je n'ai pas très bien compris la réalisation des pistons: Tu coules dans la matrice et tu presses quand c'est encore maliable?? :roll:

Vraiment très sympa de nous faire partager cela avec autant de détails... :supz:
 
T
Thierry_91
Apprenti
Bonjour,
rien de plus à ajouter à ce qui a été dit sur ce magnifique travail, si ce n'est une requête au webmaster pour savoir s'il lui serait possible de classer ce post en tête de chapitre afin qu'il ne se "perde" pas au cours du temps et que les nouveaux arrivants ne puissent pas le manquer...

En tout cas encore bravo

Thierry
 
N
nicoyote
Compagnon
la vache tes un gros malade toi
justement je voulais me fabriquer une subaru impresa echelle 1:1 tu peut peut etre m'aider
:lol:
sinon en quoi tu coule tout sa
ta un sacre niveau en conseption de moule
tu les fabrique en quelle matiere
encore chapeau pour la conseption on voi vraiment des truc de dingue sur se site
je suis un petit lulu qui a les miquette quand je voi des truc pareil mais en meme temps tu te dit que rien n'est impossible
:wink: bravo
 
didou
didou
Compagnon
:-D Merci de vos encouragements et voila une tonne de questions, preuve que ca vous intéresse

Clair que je pourais faire mécano dans la brousse en Afrique avec les moyens du bord, d'ailleur c'est mon but : essayer de faire de la technologie avec peu de moyens à la maison

Vous avez pas bien vu la tête du tour c'est vraiment une bête préhistorique que je modifie de temps en temps, d'ailleur ca poura faire l'objet d'un sujet(je bricole une barre de chariotage dessus), j'ai mis un coup de peinture pour faire moins viellot

tour28.jpg


Pour la forge des piston en fait c'est une pseudo forge qu'il faudrait plus comparer à un moulage sous pression, le but étant de fondre des vieux pistons HS pour récupérer la bonne nuance d'alu, histoire d'avoir un alu hyper-silicé a faible coef de dilatation
Après ce que ca donne en therme de resistance etc je ne sais pas, je ne calcule rien et dimentionne tout instinctivement

Pour l'alu des carters je recupère des vieux carter de moto par exemple, l'inportant est de prendre de l'alu qui a été coulé car de l'alu de plaque ou de barre ne serra pas assez fluide à la coulée

Pour augmenter la resistance de l'alu on poura y rajouter du zamac(carbu de voiture) par contre ca alourdira l'alliagecar la densité du zamac est proche de celle de l'acier

Par exemple pour la culasse j'ai fais un mélange d'alu et d'alu de carter de mob AV88 qui sont grisatres et riche en silicium, ce qui me donne un alu bien fluide

Pour le segment je prends une référence de modèle réduit, on peut faire soit même ses segments, j'ai déjà essayé vite fait mais il faudrait que je fasse ca dans les règles de l'art, la méthode est la suivante:
-Faire un manchon au tour de la forme refermée
-polir l'extérieur
-Couper des tranches du tube obtenu
-Après il faut casser les segment, pince coupante etc...
-Ensuite les écarter à la main pour avoir la bonne ouverture à la coupe
-L'étape final consite a faire un traitement thermique pour que le segment couserve sa forme ouverte et son élasticité
 
jajalv
jajalv
Administrateur
Le plus surprenant, c'est de faire de tels moules pour faire de la pièce unitaire ou de la toute petite série.

Moi aussi, pour les moules metalliques, je serais curieux de connaître la matière ?

Bonne journée.
 
didou
didou
Compagnon
Non j'ai juste un niveau de conseption de moule amateur, on peut voir de bonne base dans le "Chevalier" guide du dessinateur industriel

Le tout c'est de faire de bonnes dépouilles sur les modèles pour qu'ils sortent bien du sable

Ensuite il faut raisonner pour ne pas emprisonner d'air, exemple en coulant pas le bas et en ayant des évents en haut, après ca vient avec l'expérience

Un moule sable c'est juste du sable spécial qui est tassé dans un chassis, le sable de fonderie a un peu la consistance d'une pâte à modelée
 
didou
didou
Compagnon
jajalv a dit:
Moi aussi, pour les moules metalliques, je serais curieux de connaître la matière ?

Bonne journée.

Je prends ce qui me tombe sous la main, à mon avis tu pourais aussi faire ca dans de la fonte genre ft25

Pour couler du zamac tu peux faire ca dans un moule en dural ca tient le choc, d'ailleur je pense que ca serait aussi possible de couller de l'alu dans un moule en dural car lors de la coulée un refroidissement est quasi imédiat donc le moule ne risque rait rien mais c'est à tester

L'important pour un moule en coquille c'est de bien chauffer les 2 coquilles avec 2 lampes à souder pour que le métal une fois coulé dans le moule ne refroidisse pas trop vite en faisant des retassures
 
B
boris
Apprenti
as tu déja testé le moulage au sable + résine ? (80% de sable fin et 20% de résine si je me rapelle bien) ca permet des moule de haute qualité parait il...
 

Sujets similaires

F
Réponses
6
Affichages
921
Festina
F
Samail
Réponses
30
Affichages
1 370
Samail
Samail
electroremy
Réponses
27
Affichages
800
electroremy
electroremy
antoinebeniste
Réponses
33
Affichages
2 034
antoinebeniste
antoinebeniste
Borisravel
Réponses
41
Affichages
1 656
Borisravel
Borisravel
den's 12
Réponses
25
Affichages
1 045
FB29
Alf_03
Réponses
28
Affichages
1 284
Soude Caustique
S
ZAPJACK
Réponses
7
Affichages
686
ZAPJACK
ZAPJACK
Haut