Conseil choix d'acier pour cémentation

moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
la cementation consiste a chauffer dans du carbone de l'acier doux qui ne pourait pas etre trempé parce qu'il n'a pas assez de carbone : apres cementation il faut tremper pour durcir la couche cementé

les acier que tu cite sont des acier qui peuvent etre trempé sans y ajouter de carbone donc pourquoi cementer ?
 
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Aucun acier de cementation dans cette liste , ce n'est pas necessaire .

le 40 CMD 8 est commercialisé trempe- revenu à 110 daN/mm2 soit 36 HRc
Le 40 CAD 6-12 est commercialisé trempe -revenu à 32 HRc et il est conseillé pour la nitruration
Le 35 NCD 16 est donné pour 45 HRc apres trempe-revenu

Reste le Z160 CDV 12 , qui est un acier typique d'outillage , il atteint sans pb la durete de 58 HRc apres trempe à 1025°c + un revenu à 300 °c
 
Z
Guest
  • Auteur de la discussion
  • #5
Merci pour vos infos, en fait j'ai des pignons à faire.
Donc j'oubli la cémentation. Ainsi que la trempe les pièces risque d'être trop fragile.
Une nitruration sur du 40cmd8 vous semble une bonne solution, à combien on peut monter en HRC?
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
la nitruration se fait sur une piece finie deja trempé ... souvent trempé avant usinage

la cementation se fait sur une piece usiné , mais comme il faut une trempe aprés cementation il faut une rectification ensuite pour corriger les deformation de cette trempe

impossible de comparer sans savoir de quelle genre de piece il s'agit
 
valoris
Compagnon
21 Avril 2008
753
Bonsoir Abomber, salut à tous


Voici les données que j'ai concernant les aciers cités. Comme cela a été mentionné ce ne sont pas des aciers de cémentation. Et comme cela à été préciser bien souvent les pièce cémentées demande une rectification après traitement.

35NCD16 Dureté HC 26, à 51 - Auto-trempant à très haute résistance. Résistance à la déformation et à l’usure : Pièces mécaniques ou outillages de fortes épaisseurs et de formes complexes, exposées à des contraintes élevées, pièces d’atterrisseur. Outils pour coulée sous pression d’aluminium et alliages cuivreux. Haute résistance jusqu'à 600°.

40 CMD 8 et .4 Dureté HC 29,5, à 34,5 Moules pour matières plastiques parties non moulantes, carcasses de moules.

40 CAD 6 Dureté HC 26, à 51 Surface extérieure très dure. Acier de nitruration pour frottements Intenses : arbre, à came, axes de piston, cylindres, etc. Après traitement, dureté périphérique = 1100 HB.

Z160 CDV5 Dureté HC 26, à 51 Outils de découpage à froid, de forgeage, de matriçage,

Z 160 CDV 12 Dureté HC 51 à 63 Dureté élevée et une bonne ténacité et résistance à l'usure. Outils d'emboutissage, outils de presse pour l'industrie des céramiques, lames de cisaille, poinçons.

Si la dureté et la ténacité sont les deux caractéristiques primordiales des pièces à réaliser, ,alors le Z160 CDV 12 est probablement le plus approprié.

Quant aux aciers de cémentation cela commence à :
XC 12 S, C22, 12C3, dureté HC à peine 20, Pièces, forgées, axes, cames...

Ensuite les chrome molybdène:
12 CD4, 18CD 4, 40CDA6, dureté HC 19,5 à 43,5

Puis les manganèse-chrome:
16 MC 5, dureté HC 16 à 29,5 - Acier de cémentation courant, vilebrequin, axe de piston, etc...

ou encore les nickel-chrome :
10 CN 6, HC 29 à 38 - Pièces de sécurité
10 NC 12 - HC 22 à 31,5 - Pièces devant conservées de bonnes caractéristiques mécaniques sous couche
12 NC 12 - HC 19,5 à 41 - Pièces supportant des efforts importants
14 NC 11 - HC 43,5 - Pièces de sécurité de moyenne section - excellente résistance aux chocs.
16 NC 6 - HC 20 à 44,5 - pièces massives, organes de freinage, colonne de direction et de guidage, essieu, fusée de roue.
20 NC 6 - HC 21 à 47 - Bonne résistance aux chocs. Couple conique, couronne de différentiel, arbre de broche et de réducteur.

Nous avons encore les NICKEL-CHROME-MOLYBDÈNE :
10 NCD 12 - HC 29 à 36 - Pièces subissant des efforts élevés et répétés.
20 NCD 2 - HC 29 à 36 - Pièces de machines agricoles, crochet d'attelage etc.

Liste non exhaustive, si cela peut être utile.
Cordialement.
Valoris
 
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bjr Valoris ,

Elle n'est pas exhaustive , mais surtout tu ne trouveras plus la moitié de ces nuances de cementation dans le commerce ! .
La plupart de celles là etaient utilisées dans le temps mais plus aujourd'hui .
Je trouve que la question etait assez precise et que c'est inutile de noyer le poisson , d'autant que c'est un domaine qui ne branche pas forcement ..

Abomber desire simplement des reponses concretes , prix , entreprises ...
Question a laquelle il est tres difficile de repondre sans connaitre sa region ?
 
valoris
Compagnon
21 Avril 2008
753
Dernière édition par un modérateur:
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
la question pratique c'est plutot la cementation est elle utile pour une piece unitaire ?

tu dit je ne veux pas tremper , ça serait trop cassant ??? et alors quand on trempe on fait aussi un revenu et suivant la temperature de revenu choisi on ne fait pas forcement trop cassant

on peut donc choisir un acier haut de gamme , et faire une trempe et un revenu donnant un compromis dureté resilience superieur a n'importe quel acier cementé

je vois plutot la cementation comme un moyen pour les grand constructeur qui maitrisent ce procédé de faire des economie sur le prix de l'acier

si de nombreux acier de cementation ne se trouvent plus dans le commerce , c'est peu etre que plus personne n'a envie de passer par ces complication , et prefere un acier superieur et trempe revenu simple

il y a aussi une autre voie utilisé pour les engrenage : trempe superficielle par induction ... mais la aussi reservé aux production en grande serie ou l'on prend le temps de mettre au point le traitement de chaque piece
 
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 778
Rhône-Alpes-Auvergne
moissan a dit:
la question pratique c'est plutot la cementation est elle utile pour une piece unitaire ?
abomber a dit des pièces (donc il n'y en a pas qu'une ! ! !
moissan a dit:
tu dis je ne veux pas tremper , ça serait trop cassant ???
Il ne l'a pas dit !
moissan a dit:
si de nombreux acier de cémentation ne se trouvent plus dans le commerce , c'est peu etre que plus personne n'a envie de passer par ces complications
C'est peut-être plus économique, aussi, de limiter les références à la production.
moissan a dit:
il y a aussi une autre voie utilisé pour les engrenage : trempe superficielle par induction ... mais la aussi reservé aux production en grande serie ou l'on prend le temps de mettre au point le traitement de chaque piece
C'est aussi utilisé pour de la pièce unitaire, mais je ne crois pas que ce soit la solution recherchée par notre ami !

A +

jajalv
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut