CNC plus je cherche moins je comprends...

  • Auteur de la discussion nicodeme31
  • Date de début
N
nicodeme31
Apprenti
15 Mar 2013
109
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut,

Je commence petitement à réfléchir à l'auto-construction d'une CNC. Je cherche sur le net, sur youtube et sur ce forum et je comprends de moins en moins comment penser mon projet...

Au départ, je voudrais faire une CNC pour travailler le bois et l'aluminium. Pour le bois ce serait des pièce de taille moyenne (jusqu'à 600mm de long), des pièces plus petites pour l'alu.

A force de regarder, je me dis qu'il est peut-être préférable de passer par une première version aux ambitions de précision et de puissance modeste qui me permettrais d'une part de me familiariser avec le monde de la CNC et, d'autre part, pourrait servir d'outil pour la construction de la version suivante plus aboutie.

Dans cette optique, la première version devra être faite avec un budget minimum.

Perso, j'ai les outils pour travailler le bois de façon très confortable. Même si j'ai vu qu'il ne fallait pas s'attendre à des perfos terribles pour une CNC en MDF, je me dis qu'une première version faite dans un matériau que je maitrise bien était un atout.

Donc le premier choix que je fais est une structure en MDF quitte à mettre pas mal de renforts pour rigidifier. J'hésite entre une structure à portique fixe ou mobile. Question précision le portique fixe me parait meilleur. Est-il délirant d'imaginer un axe X ou Y vertical pour gagner de la place ?

Pour une surface de travail utile de de 600*450mm, j'imagine qu'il me faut des cours en X de 900 à 1000mm et en Y de 600 à 700mm. Pour l'axe Z je pars sur 100 à 110 mm de cours utile, donc 200mm parait réaliste. Suis-je dans le vrai ?

Le deuxième choix que je doit faire se situe au niveau du guidage linéaire. J'ai identifié les solutions suivantes :
- Guidage sur barre type CNC chinoise 6040 de base : tout le monde en dit du mal donc j'aurais tendance à écarter cette solution,
- Guidage SBR : Je lis que c'est une hérésie de fixer une barre acier sur un support alu rapport aux déformation thermique. Est-ce rédhibitoire sur une longueur de 1000mm ?
- Guidage sur rail prismatique : le nec plus ultra mais mettre ce genre de rail sur autre chose qu'une structure acier revient au problème des SBR avec un prix encore plus élevé.
- Guides de type Vslot (openbuilds) : C'est tentant car par chère, souple de mise en oeuvre mais quid des rails alu et des galets dans le temps ?
- Guides "maison" à base de roulements/galets sur rail en V. C'est pas chère mais c'est pas terrible.

En gros faut-il que j'investisse maintenant dans du guidage de qualité ou partir sur du "le moins chère possible" pour cette première version ?

Dès qu'on parle transmission, c'est le flou total... VAB ? Vis trapézoïdale ? Courroies ?

Je n'ai pas regardé pour l'électronique et l'informatique parce que c'est plutôt mon métier. Je me dis que je trouverais une solution satisfaisante. Donc je verrais ça plus tard en fonction des besoins de la CNC. Idem côté broche, je sais qu'il existe pas mal de solution dont une broche de type KRESS 1050W qui m'attire bien mais il n'y a pas d'urgence à faire ce choix.

Je démarre bien ou j'ai tout faux ?

Quelles sont les questions que j'oublie de me poser ?

Merci pour vos réponses.

@+

Nicolas
 
bendu73
bendu73
Compagnon
18 Sept 2013
1 227
SAVOIE
Salut,

Tu parle de cher, pas cher; mais c'est quoi ton budget.
Pour moi de telles courses avec une structure en MDF, mouuai...De plus je pencherai plus sur du portique mobile.
L'aluminium c'est pas à mon avis le plus gros des défis, mais avec du MDF j'y crois pas trop.
Je pense que ce qui nous manque pour t'aider d'avantage, c'est ton budget.
Car ou c'est bien de mettre les sous pour du bon guidage, une bonne transmission, mais sans budget on va pas pouvoir beaucoup t'aider... C'est quand même pas une petite machine que tu veux là crois moi :lol:
 
jp21
jp21
Ouvrier
2 Nov 2013
309
beaune
bonsoir, tu parles des guidages linéaires, de déformations du à la chaleur, mais de quelle chaleur parles tu, tu ne fais pas passer un train dessus. bref, au minimum , prends les guidage sbr.
 
E
el patenteu
Compagnon
22 Août 2010
2 246
Des SBR pour une premiere machinne me parrait la meilleur solution pour un budget serré.
De bon rails(encore mieu en prismatique) pourront toujours etre récupéré par la suite pour les mettre sur une v2 en acier/alu.
Un tapon de roulements de roller monter de facon qui ne sont jammais pleinement satifesante aboutira au rencard lors de la v2.
Pour le mdf je te couseil plutot du cp mutiplis.
Pour les transmissions le plus économique et performant pour une cn destiné au bois et alu c'est sans doute les crémailleres,avec des
nema 23 l'arbre est assez petit pour monter des pignons de 12mm directement dessu.
Bonne rapidité et précision nettement suffisante.
Portique fixe si tu a un peu plus d'espace disponible sinon portique mobil

Bonne réflexion
@+
Fred
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
20 Avr 2007
5 651
Morlanwelz
des cnc de cette taille en course existe en mdf et multiplis , il y as des plan un peu partout , comme conseillé prend du multipli car le mdf c'est bien c'est beau mais cela bouge bcp avec l'humidité ! et cela gonfle si tu le mouille :/

tu doit faire un chassis as portique mobile c'est le plus courant , et ta base doit etre le plus rigide possible quitte as faire des logement que tu remplis de mousse PU , sable , epoxy , ciment , ect :) , une fois ta base bien faite et rigide tu fixe des rail sbr ( conseillé mais pas le plus economique ) dans l'ideal pour usiné de l'alu il faudrais une machine en alu bien rigide voir acier :wink: , pour usiné du bois ou pvc cela suffit sans soucis

:)
 
sebastian
sebastian
Compagnon
3 Mar 2010
2 672
92
Bonsoir nicodeme 31,
tu as le principal des réponses à tes questions.
Pour les dimensions de travail que tu évoque, la machine peut même être un peu + petite que les cotes que tu avance.

J'ai une cnc tout bois (issue d'un kit) qui me donne entière satisfaction pour l'instant.
Elle est en ctp multiplis de bouleau de qualité supérieure (beaucoup + rigide et résistant que du mdf) donc je te conseille fortement cette matière.
Elle attaque aisément toutes les matières (bois, plastique, epoxy…) et même l'alu en restant raisonnable dans les passes de fraisage.
Conçue avec des renforts bien placés, elle est aussi rigide qu'une moyenne machine à base de profilés alu.
Je suis au 2/100e de précision… assez bluffant sur ce type de machine.
Des rails sbr de bonne section sont bien suffisant si on ne vise pas le travail de l'acier (ce qui n'est pas ton cas) ; il te sera toujours temps de changer + tard pour "+ de précision/fiabilité/longévité" et un coût supérieur :mrgreen:
Les dimensions du plateau martyr font 690x1280 et me permet une surface de découpe totale de 500x1000.
Si tu veux voir à quoi elle ressemble, mon sujet est là ; il est un peu long car il a attiré les foules :lol:
https://www.usinages.com/threads/je-me-lance-dans-la-grande-aventure-cnc.62877/

Si tu possède du matériel de découpe fiable et si tu n'est pas mancho, ce type de conception est à la portée d'un bon bricoleur.
Un pro bien équipé pourrait certainement réaliser les découpes, qui peuvent être simplifiées par rapport à ce que tu verra sur ma machine, comme des allègements pas forcément nécessaires et des formes arrondies qui peuvent être droites… une bonne source d'inspiration, entre autres machines de ce type.
Il y a quand même pas mal d'exemples sur notre bon forum, qui, avec quelques amélioration et des bons matériaux peuvent devenir de très bonnes machines.

Dans ton cahier des charges, le budget est primordial ! il te faut commencer par ça et deviser ensuite sur le temps que tu peux y consacrer, les moyens technique dont tu dispose, ton habileté et ta persévérance, le délais que tu projette pour être opérationnel…
La plupart des projets prennent de 6 mois à une "petite" année… voir + :-D
Bonne réflexion et bonne lecture
Sebastian
 
Dernière édition par un modérateur:
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Moi comme toujours, je m'inscris en faux sur certaines affirmations précédentes. Il y a des idées fausses qui ont la vie dure.
D'abord faire une première cnc pour se faire la main est une erreur. On se fait la main en travaillant sérieusement et longtemps à établir un cahier des charges sérieux qui comprend les besoins, les différentes solutions et leurs coûts.
Ensuite seules de bonnes raisons étayées d'impératifs doivent faire choisir le portique mobile. C'est beaucoup plus cher et beaucoup plus chiant à résultat identique.
Le contreplaqué de bouleau c'est très bien mais on en trouve pas facilement et c'est très cher. Le MDF a une qualité c'est qu'il est plus dense que tous les autres dérivés du bois et c'est un énorme avantage. Il est facile de se faire découper avec précision tous ses morceaux. Si on l'enduit d'une bonne lasure voire si on le peint on se protège de son principal inconvénient.
La solution la moins chère pour le bâti en regard des performances obtenues c'est le tube carré ou rectangulaire en acier acheté dans une métallerie ou un fournisseur pour les artisans comme PROLIANS. L'erreur à ne pas commettre c'est de vouloir faire une structure capable de servir de reposoir pour éléphants dans un cirque. Là encore il faut laisser beaucoup de temps à la réflexion et voir TOUT ce qui c'est déjà fait.
Bref chaque solution doit être pensée en fonction des qualités et des défauts qu'elles ont. Il faut avoir en tête que plus le poids volumique d'une machine-outil sera grand et plus elle sera à l'aise pour faire son travail. Prendre un matériau léger en se disant qu'on va l'alourdir par remplissage est une erreur car le résultat sera décevant après que l'on ait galéré pour le faire.
Enfin c'est mon point de vue.
Stan
 
N
nicodeme31
Apprenti
15 Mar 2013
109
  • Auteur de la discussion
  • #8
Salut tout le monde,

Ouaahhh ! Que d'informations en une soirée ! Merci !

Pour fixer les idées, la machine que j'aimerais avoir, en fonction de mon expérience actuelle, est celle de Dioméda pour ceux qui le connaisse : http://www.forum-lescopeaux-asso.com/t2388-Ma-nouvelle-machine-a-bois.htm . Mais je n'ai pas 3500€ à 4000€ de budget et j'aime bien bricoler pour comprendre comment ça fonctionne.

Quelques éléments de réponse :

Le choix de 2 versions : Pour le travail du bois, je suis équipé d'une combinée en 310, d'une scie à ruban tip-top, d'une perceuse pro et ça fait plus de 20 ans que je travaille le bois en amateur. J'ai tout ce qu'il faut pour faire des découpes droites à 2/10 de précision et surtout répétables. Par contre, je n'ai plus de poste de soudure et de toute façon mes soudures étaient lamentables. Ma scie à ruban est quand même capable de découper des métaux, j'ai la lame qui va bien avec les vitesses de coupe qui vont bien. C'est pour cela que même si je suis conscient des faiblesses de ce type de structure, un projet en bois me parait plus accessible en fonction de mes compétences.
Enfin, chaque fois que j'ai fait un projet, il y a toujours eu un écart assez grand entre le projet et le résultat. Je pense que c'est du au fait que j'apprends beaucoup en faisant et j'ai parfois du mal à anticiper les problèmes. Je ne suis pas un mécanicien donc je suis certain que beaucoup de paramètres m'échappent. Je vais donc avoir à reprendre des partis de la structure au fur et à mesure de la réalisation. Pas la peine que j'ajoute des problèmes de matériaux pour l'instant.

Budget : Dans un premier temps je partais sur 600€ à 1000€ pour une V1 en ayant comme optique de récupérer toute la partie électronique si je veux passer à une structure métallique dans un second temps.

Déformation thermique : Je ne fais que répéter ce que j'ai lu sur le forum. Mes compétences en la matière ne sont pas suffisantes pour argumenter dans un sens ou dans l'autre. Il est vrai que la machine sera dans un garage/atelier non isolé et non chauffé.

MDF vs Multipli de boulot : Le MDF a l'avantage de très bien se travailler, on a des résultats très propre en fraisage. Le travail du CP est moins propre et faire des rainures dans du CP peut vite faire perdre de ses qualités en terme de rigidité. Car pour avoir une bonne rigidité je compte faire un système de coffrage et ajout de cloisons et/ou de raidisseurs. A humidité constante, le MDF ne se déforme pas et absorbe bien les vibrations. Ca reste ouvert mais je suis plus tenté par le MDF avec un traitement pour le protéger.

Transmission : La crémaillère est une solution que je n'avais pas envisagé. Dans ma tête la vis à bille est le plus conventionnel pour les CNC, La vis trapézoïdale le plus précis mais pas le plus simple à utiliser. J'ai vu le projet openbuilds avec des courroies, quelqu'un a t-il déjà testé ? (http://www.openbuilds.com/builds/openbuilds-ox-cnc-machine.341/)

Délai de réalisation : J'ai le temps et plein d'autres projets en cours. Je me fixe 1 an pour avoir une CNC qui tourne correctement. Avec les retards, ça fera été 2016...

@+

Nicolas
 
Dernière édition par un modérateur:
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 932
Pourquoi faire une V1 ou très peut pourra être réutilisable dans une V2 ?

Je trouve que sai quelque peut perte de temps et d'argent.

Autant partir directement sur une structure te donnant satisfaction et évolutive si besoin sans tous révolutionner.

La machine de Diomeda est réalisé en acier, avec une structure simple assemblé par vis. Apparemment il n'y a que 4 points de soudure. De plus je pense qu'il acceptera de te mesurer quelque côtes.

Tu souhaite t'approcher de se qu'il arrive a faire avec, donc Je m'inspirerais grandement sa machine. Les rails SBR s'ils sont en bon état tu peut les revendre par la suite si tu souhaite passer aux rails a billes par la suite.

Tu est équipé d'une scie débitant l'acier. L'acier tu peut en trouver des chutes chez les ferrailleurs/récupérateur de métaux, en annonce sur les forums, leboncoins,....
 
E
el patenteu
Compagnon
22 Août 2010
2 246
Mise au point....

Question de prix je crois que l'économie du multiplis vs de l'acier est assez mince.
Par contre il faut garder en tete que le monsieurs n'est pas équiper pour travailler l'acier......
Alors a mon sens une v1 peut etre d'une grande utilité ne serait-ce que pour faire du pointage de trous(dieu sait a quel point ont doit en faire pour
fabriquer une cn).
Ce que l'ont doit éviter par contre c'est de mettre trop d'argent sur le chassi de cette v1
Le reste ont le choisi en prévision de le récupéré.
Pour ce qui est du mdf.......avez vous déja essayer de le visser par les chants sans le faire éclater.......bonne chance!!

Fred
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
el patenteu a dit:
Mise au point....

Question de prix je crois que l'économie du multiplis vs de l'acier est assez mince.

De grâce, Fred, ne regarde pas, toi aussi, que le critère prix pour choisir un matériau

Par contre il faut garder en tete que le monsieurs n'est pas équiper pour travailler l'acier......

Pour couper du tube d'acier carré, une simple scie à main suffit.

Alors a mon sens une v1 peut etre d'une grande utilité ne serait-ce que pour faire du pointage de trous(dieu sait a quel point ont doit en faire pour
fabriquer une cn).
Ce que l'ont doit éviter par contre c'est de mettre trop d'argent sur le chassi de cette v1
Le reste ont le choisi en prévision de le récupéré.
Pour ce qui est du mdf.......avez vous déja essayer de le visser par les chants sans le faire éclater.......bonne chance!!

Tout l'art du concepteur c'est d'adapter les moyens d'assemblage au matériau utilisé et j'ai fait des enceintes HIFI en MDF sans éclater le MDF. On colle et on utilise un tasseau vissé dans l'angle et là c'est solide et sans surprise.
Carlos a montré que le MDF est un matériau non sans intérêt surtout pour une V1


Fred
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 932
el patenteu a dit:
Par contre il faut garder en tete que le monsieurs n'est pas équiper pour travailler l'acier......
nicodeme31 a dit:
Ma scie à ruban est quand même capable de découper des métaux, j'ai la lame qui va bien avec les vitesses de coupe qui vont bien.
 
E
el patenteu
Compagnon
22 Août 2010
2 246
Travailler l'acier ne se résume pas uniquement a le tailler.
Et meme pour tailler, une scie a ruban......ont s'entend que ce n'est pas avec ca que l'ont vas obtenir une coupe d'équerre irréprochable

Fred
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 381
F-69 sud-ouest Lyon
Pour ce qui est du mdf.......avez vous déja essayer de le visser par les chants sans le faire éclater.......bonne chance!!
Il faut travailler avec du 18, pas moins, faire un trou assez profond. Ça ne pose guère de problème pour autant que je sache.

(couper un profil acier)...ont s'entend que ce n'est pas avec ca que l'ont vas obtenir une coupe d'équerre irréprochable
Aprèe avoir coupé avec une scie à métaux, un disque lapidaire et un disque abrasif de 80 donne un résultat impeccable en un rien de temps. Pourquoi s'en priver ?
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 932
Faut faire en bois alors.

Si pas de fraiseuse a disposition pas de châssis acier. Sacré magicien ceux qui y sont arrivé juste avec une disqueuse :shock:
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
duredetrouverunpseudo a dit:
Faut faire en bois alors.

Si pas de fraiseuse a disposition pas de châssis acier. Sacré magicien ceux qui y sont arrivé juste avec une disqueuse :shock:
Non ce n'est pas avec de la magie que l'on réussit une cnc mais avec de l'ingéniosité et de la compétence en mécanique et en technologie.
Le problème de beaucoup de gens qui se manifestent ici c'est qu'ils veulent une cnc mais qu'ils n'ont pas les finances pour l'acheter ni le "back-ground" nécessaire pour la concevoir et la réaliser.
Stan
 
N
nicodeme31
Apprenti
15 Mar 2013
109
  • Auteur de la discussion
  • #17
Salut,

J'ai le premier morceau de ma CNC :



Du SKF pour 25€ en occasion, est-ce une bonne affaire ?

Une plaque de MDF de 250*122 en 18mm ça vaut 36€. Je peux faire pas mal d'essais...

@+

Nicolas
 
sebastian
sebastian
Compagnon
3 Mar 2010
2 672
92
pffffffffff…
du positif, que du positif !
relisez le titre… notre amis va s'effondrer avant même d'avoir commencé :mrgreen: :lol:

Saisi sur un post allemand… Une belle "petite" machine tout bois (du cp de 12 bakélisé, enduit, peint…), avec un plateau alu… qui tiens le 2/100e dans l'alu… c'est pas beau ça ?
17.JPG
55.JPG


Quand on sait/peux pas souder, on réalise en bois :lol:
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 381
F-69 sud-ouest Lyon
Si pas de fraiseuse a disposition pas de châssis acier. Sacré magicien ceux qui y sont arrivé juste avec une disqueuse
Qui a parlé de fraiseuse ? une ponceuse lapidaire c'est ça, pour mettre d'équerre un profil acier, c'est imbattable.
Fred
 
N
nicodeme31
Apprenti
15 Mar 2013
109
  • Auteur de la discussion
  • #20
sebastian a dit:
pffffffffff…
du positif, que du positif !
relisez le titre… notre amis va s'effondrer avant même d'avoir commencé :mrgreen: :lol:
Il m'en faut plus pour m'effondrer. Quand on fait un projet, il y a une part de maitriser et une part d'inconnu. Pour arriver au bout, il faut minimiser la part d'inconnu sinon on se décourage. Dans mon cas, l'électronique en général, je maîtrise, j'ai fait des logiciels de pilotage de moteurs pas à pas il y a longtemps, Je ne maîtrise pas ou peu la mécanique, le guidage et la transmission linéaire. Donc je choisis le bois pour éviter d'avoir trop d'inconnu.

Questions :
J'ai le guidage X. A moins de tomber sur une autre occasion qui m'imposera la solution, un guidage type de SBR 16 de 700 mm(brute pas utile) en Y est-il un bon dimensionnement ?
Pour l'axe X, j'hésite encore entre portique fixe et portique mobile. J'ai le sentiment, qu'il est plus facile de limiter les déformations dynamiques avec un portique fixe. Le poids du portique n'entre plus en jeu dans le guidage en X, les guidages peuvent être plus proches entre eux et les paliers peuvent être positionnés plus près de l'axe de la broche donc on peaufine la zone centrale sous la broche, le reste étant du second ordre. J'ai raison ? Le porte à faux dans ce cas est-il un problème ?

En gros comment dimensionne-t-on un guidage SBR en fonction de la charge à déplacer ? Faut-il que je plonge dans la théorie ?

Pour la transmission, j'ai l'impression qu'une vis à bille ou un vis trapézoïdale s'impose pour l'axe Z. J'ai l'impression aussi que la vis à bille est la solution de facilité mais un peu plus chère mais dans ce cas on peut se contenter d'un moteur moins puissant du à des frottements réduits donc un moteur moins coûteux. On peut même imaginer une réduction de vitesse car la vitesse de déplacement en Z n'a pas les mêmes besoins que sur les autres axes.
Sachant que j'ai le guidage (voir ci-dessus), quel diamètre et quel pas doit avoir la vis à bille pour l'axe Z ? D'instinct je partirais sur du 8/10 mm avec un pas de 2mm. J'ai bon ?

@+

Nicolas
 
sebastian
sebastian
Compagnon
3 Mar 2010
2 672
92
Pour l'utilisation prévue de ta machine (du bois et occasionnellement de l'alu), les rails supportés type SBR sont un excellent compromis précision/coût modéré.
Vu les dimensions de ta table, du 16 suffira pour tous les axes ; Du 20 serait un + en X (la plus grande course et le + de poids à déplacer (portique)) dans le cas bien sur d'un portique mobile !
+ le diamètre est important, + tu as de résistance et précision de guidage.
Ta réflexion sur un portique fixe est dans la bonne voie ; bien pensé, tu auras quelque chose de + rigide… et sans déplacements.
Quand tu vois les charges dynamiques que peuvent supporter les rails prismatiques, pour une "petite" machine comme la tienne, du 16 devrait être suffisant.
Il ne faut pas minimiser les contraintes sur chaque axe ; la zone centrale n'est pas plus sollicitée que ses extrémités ; elle est linéaire sur toute la longueur, voir + importante aux déplacements extrêmes.
La transmission par vab est la + utilisée sur la plupart des machine de cette taille (voir + grande) ; un pas de 5 est une constante et offre des possibilités de déplacement très lents à très rapide avant la perte de pas des moteurs.
Si tu fais de la 3D plus tard, un pas de 2 sera beaucoup trop fin et demandera des vitesses importantes au pap (chauffe et usure trop importante).

En règle générale, il vaut mieux optimiser une V1 plutôt que de la gâcher et se dire "la V2 sera mieux" (perte de temps et d'argent, résultats moyens…) :mrgreen:
Si tu veux de bons résultats, il faut y mettre quand même un budget qui sera + vers 3 zéros que 2 :mrgreen:

Ce n'est que mon avis pour te permettre d'avancer ; tu en aura d'autres.
Bon courage pour la suite ; l'important est de trouver "cnc à son pied" :-D

Sebastian
 
N
nicodeme31
Apprenti
15 Mar 2013
109
  • Auteur de la discussion
  • #22
Je commence à réfléchir à le structure. Et je me pose des questions...

Après réflexion, j'ai l'impression que l'important pour la précision c'est de minimiser les déformés statiques et dynamiques entre les paliers de l'axe X fixés au portique et l'outil (la fraise). Ceci est vrai quelque soit l'architecture de la machine portique fixe ou mobile.

Pour ce qui est des déformés statiques :
- On doit pouvoir les négliger pour l 'axe Z parce que le poids de l'ensemble mobile en Z n'est pas trop important (dans mon cas...).
- On doit pouvoir les minimiser en Y aussi par un panneau bien dimensionné supportant le guidage Y
- On réduit leur influence en X en positionnant les paliers au maximum sous la broche pour minimiser le porte à faux du portique. Si le plateau support de des objets à fraiser se déforme sous le poids du portique ou vice versa, l'erreur au niveau du fraisage du à la déformation sera faible.

Pour ce qui est du dynamique :
- Pour Z, ce devrait être négligeable.
- En Y, c'est la rigidité des montants du portique et de la liaison entre le portique et les paliers qui va falloir traiter avec soin. Beaucoup de portiques n'ont pas de raidisseur et j'en suis très étonné. Pour moi, le minimum serait d'ajouter un raidisseur bien large sur le montant côté moteur d'axe Y pour éviter les déformations du parallélogramme du portique selon l'axe Y. C'est moi qui me trompe ?
- En X, Si le support ds rails de guidage X sont assez haut et que le rail SBR est suffisamment gros, ça devrait le faire. Est-ce que du SBR 16 est suffisant pour mon cas ou faut-il passer à du SBR20 ?

Après ça, je me pose toujours des questions entre portique fixe et portique mobile. Après ma réflexion sur les déformations et leur influence sur la précision, Je me dis que le fait que la liaison entre la broche et les paliers en X est plus courtes dans le cas d'un portique mobile, ça simplifie le traitement de ces problèmes de déformations. De plus le poids du portique ne doit pas être beaucoup plus élevé que le plateau X. Donc bouger l'un ou l'autre... Reste à voir l'impacte sur la conception de la transmission en X.

Je délire, j'ai fumé la moquette ou mon raisonnement est plutôt OK ?

@+

Nicolas
 
N
nicodeme31
Apprenti
15 Mar 2013
109
  • Auteur de la discussion
  • #23
Merci pour ta réponse Sebastian, Les messages se sont croisés... Ca me donne quelques éléments de réponse.

@+

Nicolas
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 932
Fred69 a dit:
Qui a parlé de fraiseuse ? une ponceuse lapidaire c'est ça, pour mettre d'équerre un profil acier, c'est imbattable.
Fred
C'était de ll'ironie

La structure est simple, les résultats que diomeda atteint avec montre que le principe et fonctionnel.

Pourquoi perdre son temps et sont argent à réinventer la roue alors qu'il n'y a qu'à copier se qui fonctionne.

Autant partir directement sur une V1 qui fonctionne. Sa reviens moins chère que V1, V2, V3,...

La le but étant de réaliser des choses avec cette machine, pas de concevoir une machine.

Les 4 points de soudures peuvent remplacer par un assemblage vissé.

Faut oublier les mots cnc, numérique pour commencer. Sa reste une fraiseuse, donc faut réfléchir en fraiseuse => bonne broche et guidages costaud avec une géométrie correct.

Ensuite les guidages et systèmes de déplacement adapté à la commande numérique et aux impératifs des matériaux à Usiner.

Dire si sa rame sai pas grave j'ai le temps, il n'y a rien de plus faux au final
 
N
nicodeme31
Apprenti
15 Mar 2013
109
  • Auteur de la discussion
  • #25
duredetrouverunpseudo a dit:
La le but étant de réaliser des choses avec cette machine, pas de concevoir une machine.
J'ai oublié de dire que ça me plaît autant de concevoir et réaliser la machine que de l'utiliser. Si c'était uniquement pour l'utiliser, je mettrais de l'argent de côté pour l'acheter toute faite. Toutes les grosses machines que j'ai achetées, je les ai prises d'occasion dans un état moyen et je les ai toutes remise en état proche du neuf et réglées au petits oignons.

En fait j'aime comprendre comment ça fonctionne.

Je pense que la grande majorité des gens qui fréquentent ce forum sont un peu comme moi, non ?

@+

Nicolas
 
N
nicodeme31
Apprenti
15 Mar 2013
109
  • Auteur de la discussion
  • #27
Salut,

J'avance un peu dans ma réflexion. J'ai approfondi le problème de la transmission.

Pour l'axe Z, le plus simple et précis a l'air d'être la vis à bille. Il est vrai qu'on est sur un mouvement assez court et que la vis à bille ne coûte pas un bras dans ce cas.

Pure les autres axes, je suis de plus en plus séduit par le système de crémaillère. D'autant plus qu'il existe des moteurs pas à pas avec réduction intégrée pour pas trop chère (http://www.omc-stepperonline.com/geared-stepper-motors-c-4.html). Car le problème principal de la crémaillère est qu'il nécessite une vitesse de rotation du moteur plus faible et donc un couple moteur plus élevé. On trouve des crémaillères M1 pour environ 15€ le mètre à quoi, il faut ajouter un engrenage qui coûte 2 à 3 € (http://www.tridistribution.fr/fr/spur-gears-and-racks/cremailleres.html). Il faut néanmoins trouvé un moyen de pressage d'engrenage sur la crémaillères pour éliminer les jeux.

J'arrive dans mon cas à un coût par transmission de 1000mm complète avec son moteur et son électronique de 100€ environ. Le surcoût pour des longueurs plus grandes est vraiment intéressant : 15€ de plus pour une transmission de 2000mm. Ceci dit qui dit CNC plus grande dit poids plus important pour garder la même rigidité donc un besoin de puissance moteur plus élevé donc un prix plus important pour l'électronique.

Maintenant, je me pose des questions de dimensionnement : Les systèmes de transmission courant ont une avance de 2 à 10mm/tour de moteur pas à pas. J'ai cru comprendre que les moteurs pas à pas actuels fonctionnaient bien dans un range de vitesse de 0 à 1000 tours/minute. J'aimerais atteindre 4000 à 6000mm/mn en déplacement rapide, ça fait une transmission de 4 à 6 mm/tour du moteur pas à pas. Je partirais sur un moteur NEMA23 2Nm en Y et 2 moteurs NEMA23 2Nm en X (transmission doublée en X, une crémaillère de chaque côté).

Ces dimensionnements sont à vérifier plus finement, mais suis-je dans la moyenne de ce type de CNC ?

@+

Nicolas
 
Dernière édition par un modérateur:
E
el patenteu
Compagnon
22 Août 2010
2 246
Oui
Et félicitation pour ce choix! :-D
Un pas de moin de 30mm/tour moteur demeure acceptable pour une bonne résolution.
C'est jouable avec des nema 23 car l'abre permet de monter un pignon de 12mm de diametre
Tes moteurs avec des systemes de réduction intégrées sont bien interessants, mais il y a le jeu a ± long terme a prendre en considération.
Pour les systemes de placage de pignon contre la crémaillere il existe des tas d'exemples sur you tube.
J'ai un exemple sur une énorme fraiseuse que c'est un vérin pneumatique qui assure cette fonction,c'est fesable a notre échelle
en version tres économique. :-D
L'avantage d'un tel systeme est que l'ont peut géré tres précisemment la tension souhaité.

Fred
 
N
nicodeme31
Apprenti
15 Mar 2013
109
  • Auteur de la discussion
  • #29
Salut,



Si le Backlash de 3° max du réducteur est bien du côté moteur pas à pas, ce que je suis pratiquement sûr, ça fait une erreur de moins de 10µm de précision pour un pas de 10mm par tour. Pour moi, ça reste tout à fait acceptable. Il faut voir que l'erreur de demi-pas pour 10mm/tour est de 25µm

Dans le cas d'un entrainement direct avec 30mm/pas, on a de toute façon l'erreur de demi-pas qui sera de 75µm... Ce qui me chagrine aussi c'est de devoir prendre des moteurs de couple plus élevé donc plus chères et une électronique plus chère aussi.

@+

Nicolas
 
E
el patenteu
Compagnon
22 Août 2010
2 246
Des nema 23 de 4-5nm.....c'est pas tres dispendieux

Fred
 
Haut