A transistor, avant le quartz...

tronix
Compagnon
6 Mars 2012
1 175
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #3
Oui, je n'avais jamais vu ce principe, visiblement bien connu des amateurs d'horlogerie. Il y a encore beaucoup de mécanique, et avec la taille des composants, il aurait été difficile de mettre plus d'électronique.
 
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Je ne comprends pas le titre du fil. Que le circuit oscillant d'une montre soit à base de diapason ou de quartz, il faudra des transistors pour les circuits électroniques.:smt017
Stan
 
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Les premières montres à quartz n'avaient pas plus besoin de microprocesseur que celles à diapason ; seule la fréquence de l'oscillateur change.
Stan
 
jpbbricole
Compagnon
26 Mai 2016
1 973
Corsier-sur-Vevey (Vaud)
Les premières montres a quartz n'étaient pas qu'une augmentation de la fréquence, mais il y a aussi l'apparition des affichages digitaux à LED qui nécessitaient quand même une électronique plus complexe.

Bonne nuit
jjpbbricole
 
tronix
Compagnon
6 Mars 2012
1 175
Toulouse
Avec un transistor, on fait un oscillateur, quartz ou diapason ne change rien en effet. Mais dans le premier cas, on est à des fréquences élevées (32768Hz classiquement, je ne sais pas sur les premières) qu'il faut diviser avant de pouvoir les utiliser mécaniquement, dans le second, on est à 360Hz ou un peu plus (720Hz sur Megasonic, que j'ai aussi découverte http://www.chronomania.net/contenus/mamontreamoi/La_souris_de_Max/Revue_speed_souris.html), encore divisible mécaniquement. Et ça change tout...
Pour diviser, on n'a pas besoin de processeur, de simples compteurs suffisent, mais on les fait avec des bascules, qui nécessitent chacune plusieurs transistors. Infaisable pour une montre avec des composants discrets.
Piloter un afficheur n'est pas plus compliqué, mais au total on arrive à plusieurs dizaines/centaines de transistors. Qui en plus ne doivent pas consommer beaucoup.
 
Dernière édition:
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut