wabeco D4000 : butee du trainard

  • Auteur de la discussion philochon
  • Date de début
philochon
Nouveau
30 Octobre 2015
8
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut,

Pour faire un chariotage en semi-auto toujours à la meme cote, j'ai une butée qui se fixe sur la glissière devant le trainard. Seulement je me demande comment l'avance du trainard est stoppée quand il vient en contact avec la butée ?

J'ai fait un test : lorsque j'enclenche l'avance auto du trainard (manivelle) et que celui-ci est venu contre la butée, est a embarqué la butée !! le trainard ne c'est pas immobilisé : c'est la butée qui à reculée !

J'ai refait le test en serrant un peu plus fort la butée mais j'ai du stopper mon tour car si le trainard n'a pas repoussé la butée cette fois-ci, je n'ai pas eut l'impression qu'il s'immobilisait. ne voulant rien casser j'ai stoppé le tour.

Quelqu'un sait comment cela fonctionne sur un D4000? J'ai lu sur la doc qu'il y avait une prise de force au bout de la vis sans fin d'entrainement et qu'en cas de détection d'une force importante cela débrayait le trainard. Je n'ai pas pu vérifier : trop peur de tout casser, Qui connais ? y a t il par exemple un moyen de régler la force où le trainard se débraye ?

le photo représente la manivelle qui permet d'embrayer le trainard sur la vis sans fin, la butée se place à gauche du trainard


merci de vos réponse
 
phil135
Compagnon
15 Septembre 2012
1 415
france, essonne, nord
bonjour
je n'ai pas tout à fait le même tour, mais j'ai l'impression que le principe est +/- le même: en l'absence de barre de charriotage c'est la vis mère qui fait tout le boulot.
on charriote en refermant sur la vis un écrou fendu en deux demi-noix (action du levier noir)

dans mon esprit c'est plutôt "pas glop" : il faudrait que l'arrivée sur la butée actionne en quelques dixièmes une tringlerie qui relève ce levier. et ce n'est pas le cas
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 890
F-69400 villefranche sur saone
Si tu n'as qu'une vis mère sans barre de chariotage, il se peut que ton tour n'ai pas de déclenchement de l'avance
Dans ce cas il faut arêter ton avance à 0,5 ou 1mm et finir l'avance à la main
 
philochon
Nouveau
30 Octobre 2015
8
  • Auteur de la discussion
  • #4
voici ce qu'il y a sur la doc :

9.3 Banc avec entraînement de vis-mère

9.3.1 Accouplement de surcharge

Pour éviter des dommages au niveau du système d'entraînement, un accouplement de surcharge
contre les surcharges est monté sur le côté entraînement de l'arbre principal. L'accouplement est
actif en cas de surcharge de la machine et aussi lorsque le chariot touche une butée de fin de
course dans le sens de la longueur.
L'accouplement est précontraint par deux ressorts à disques (15). Les deux ressorts à disques
sont ajustés par les écrous hexagonaux (45) et bloqués mutuellement.
 
phil135
Compagnon
15 Septembre 2012
1 415
france, essonne, nord
pas certain du tout qu'un tel limiteur de couple donne une butée reproductible, même vaguement
de plus, si je comprends, c'est conçu dans l'esprit d’éviter la casse , pas d’être sollicité tous les jours (ça pourrait s'user)
 
pascalp
Compagnon
30 Août 2007
995
Agen, Sud-Ouest
Théoriquement c'est possible, pratiquement je n'ai jamais essayé. Je ne sais pas pourquoi, ce système ne me plait pas. Un débrayage d'urgence automatique est plutôt une bonne chose mais détourner ce système et en abuser pour en faire un arrêt auto, il faudra me démontrer que cela n'entraine pas une fatigue anormale.

J'ai eu un Lesto qui lui était équipé d'un arrêt auto par débrayage de la noix d'entrainement. Un système fiable, fait pour et qui n'entrainait pas d'effort anormal. Quelque part, le principe ressemblait à une détente d'arme mais au lieu d'actionner le chien, c'est la noix qui s'ouvrait sur un effort et une course minime.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut