Tournage d'une barre longue

  • Auteur de la discussion Gerardpich
  • Date de début
Gerardpich

Gerardpich

Compagnon
Bonjour,
Un copain m'a demandé de lui faire un petit usinage dans une barre de 20, mise au diamètre 15 sur 60 de long. Afin d'éviter que cette barre ne danse la gigue à 1000 T/mn env., j'ai fait ce montage en soutenant la barre avec un Vé ajusté au mieux et j'ai lubrifié au niveau du contact barre/Vé. Cela a très bien marché mais j'avais un doute sur le coté académique de ce montage. Aurait-il mieux fallu mettre une lunette fixe et rentrer la barre ?
Merci pour votre avis.

20201212_091803.jpg
 
Dodore

Dodore

Compagnon
C’est bien comme ça qu’on fait , c’est toujours un peu du bricolage !
il y a eu , il y a peu de temps une discussion qui en parlait , dans le genre « quelle longueur on peut laisser la barre sortir derrière «
J’ai retrouvé
 
Dernière édition:
Gerardpich

Gerardpich

Compagnon
Merci @Dodore pour le lien, j'avoue que l'on a pas ça tout le temps à faire mais il est agréable d'avoir un (des) avis sur des procédures que l'on fait au feeling.
 
JASON

JASON

Compagnon
Bonjour,
Logiquement avec une barre de ce diamètre en appui sur le Vé, il ne doit pas y avoir de problèmes !
Par contre s'il s'agit de tube capillaire, de tube ou tige de faible diamètre, mieux vaut tenir ce qui dépasse sur le diamètre...
JASON
 
springer

springer

Compagnon
bonjour je fais souvent ce genre de chose avec beaucoup plus de dépassement les dernières faisaient 2 m 60
pour améliorer le montage je fait une bague de centrage coulissante emmanchée sur la barre qui rentre dans la broche
à l'opposé du mandrin .
je met aussi un support en vé avec deux roulements à l'extrémité de la barre pour soutenir la longueur.
 
brise-copeaux

brise-copeaux

Compagnon
Oui très bien, tu peux même faire plus long :-D...un petit trou dans le mur :-D
Tu as fait se qu'il fallait faire, parfois l'usinage faut oser de jouer le trapéziste :-D tout en gardant a l'esprit la sécurité.
 
FB29

FB29

Rédacteur
On a parlé récemment du danger du dépassement des barres longues:

 
Dernière édition:
osiver

osiver

Compagnon
Déjà, ça a marché, c'est une bonne chose :wink:
Avec du 20, c'est pas un spaghetti trop cuit non plus ...
Pour plus de sureté et au cas où l'opération devait se répéter, je suggère de solidariser l'empilement à la table avec un serre-joint et même de placer dans le V un tube de diamètre intérieur un peu plus grand que la barre, plaqué au fond du V par le serre-joint 8-)
 
F

FILEAX 33

Ouvrier
Bonjour à tous ... un truc me perturbe, pourquoi toujours vouloir tourner à des vitesse rapide ? j'ai passé des mois avec mon tour sans moteur et en dépannage, greffé un serre joint sur la poulie en bout de broche, et m'en suis servi de manivelle, outils hss (ou ars pour pas contrarier les anciens) et en avant... resultat : no problemo
La longueur débordante , n'est alors plus soumise à la force centrifuge , si on se contente de tourner à faible vitesse ... sérieusement quand j'en vois certains membres se prendre la tête avec leurs calculs de vitesse de rotation ... comme si on était payé aux pièces ... :???: ça me laisse rêveur
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Oui bien sûr tu as raison . Dans le temps le moteur des tours était un assistant qui tournait la manivelle . Je crois qu’il y a un dessin sur le Norbert . Et à l’époque les outils étaient tenu à la main presque comme un tour à bois
les vitesses de coupe ont ete surtout etudié par le commandant Denis pour la fabrication des armes et munition a l’époque de l’ARS , c’était la bible
il a déterminé la vitesse de moindre usure et la vitesse économique
pour le bricoleur on pourrait presque dire que si on ne dépasse pas la vitesse économique , ça marche à tous les coups
par exemple quand je fais un filetage je tourne toujours au alentour de 50 tours minute , qui m’assure une finition impeccable , le temps d’arrêter la machine , et quelque fois c’est trop rapide
Mais pour les barres longues on ne prend jamais assez de précaution
sur les tours à d’écolleter , qui usine des petites pièces maxi 30 mm et ça peut descendre à 2mm il y a des tubes guidee barre appelé « embarreur »
 
Dernière édition:
yvon29

yvon29

Compagnon
Bonsoir

Au lycée, il y avait un tube genre 40/46 monté sur pied lesté qu' on pouvait placer au cul de la broche des tours.

Voici un tour spécifique dit '' oil country lathe '' où il y a 2 mandrins, on a juste ajouté une lunette sur pied mobile.

Screenshot_20201213_205336.jpg


Celui ci est plus costaud :

Screenshot_20201213_205942.jpg


Les lunettes sont fixés au sol !
Bon la broche doit bien être alésée à 250 ou 300 mm....

Dans cette vidéo on peut voir des embarreurs, au moins des chargements de barres de petit diamètre sur tours automatiques...

Depechez vous de le visionner, c'est disponible jusqu'au 20 décembre....

Merci @LCO pour le partage du lien.
 
Dernière édition:
D

Doctor_itchy

Compagnon
en moins industriel , voici la technique pour les grande barre :) , réglage , fixation et fiablilisation (et précision aussi !)


:)
 
Le débutant

Le débutant

Compagnon
D une façon ou d'une autre, il est primordiale d'éviter toutes vibrations qui pourraient faire entrer la barre dans un régime oscillatoire à ondes stationnaires. Même si celles-ci sont non ressenties, elle se propageront à l'autre extrémité et pourront engendrer des résultats catastrophiques pour la qualité de l'usinage : facettes, usinage sinusoïdal sur la longueur , diamètre instable, ovalisation, forme de "pas de vis" sur la longueur ....et tous ces "défauts" dépendront de paramètres non maitrisables dans la majorité des cas. Le tour de la photo 11 permet d' annuler ces phénomènes surtout si la barre arriéré est maintenue (lunette mobile) et si une contre pointe est utilisée.
 
Dernière édition:
Dodore

Dodore

Compagnon
en moins industriel , voici la technique pour les grande barre :) , réglage , fixation et fiablilisation (et précision aussi !)


:)

Ah oui ! c’est un réglage aux petits oignons
j’ai simplement feuilleté 44 mn c’est un peu long comme s’il était payé au temps
je remarque qu’il faut la fraiseuse placée au bon endroit pour y mettre une lunette . Mais c’est vrai que comme ça la pièce est bien maintenue
 
D

Doctor_itchy

Compagnon
ho la fraiseuse c'est pas obligatoire , tu peu aussi fixé la lunette sur autre chose ou faire un socle ou faire selon ton agencement machine :) , tant que la fixation est solide et fiable :wink: ( a l'école on avais une bidouille ou un gros ipn et des renfort etait fixé directement au tour pour fixé la lunette a l'arriere :wink: ) )
 
Le débutant

Le débutant

Compagnon
Ah oui ! c’est un réglage aux petits oignons
j’ai simplement feuilleté 44 mn c’est un peu long comme s’il était payé au temps
je remarque qu’il faut la fraiseuse placée au bon endroit pour y mettre une lunette . Mais c’est vrai que comme ça la pièce est bien maintenue

Voilà, là c'est du bon !
 
Dodore

Dodore

Compagnon
ho la fraiseuse c'est pas obligatoire , tu peu aussi fixé la lunette sur autre chose ou faire un socle ou faire selon ton agencement machine :) , tant que la fixation est solide et fiable :wink: ( a l'école on avais une bidouille ou un gros ipn et des renfort etait fixé directement au tour pour fixé la lunette a l'arriere :wink: ) )
Oui c’est comme ça que je faisais quand j’en avais besion . mais là dans sa vidéo on a l’impression que si tout n’est pas centré au 1/100 ça ne va pas marcher on a presque l’impression qu’il a mis la fraiseuse en place pour pouvoir régler ( encore au 1/100 ) la position de la lunette
quand on voit toutes les précautions qu’il prends ....
 

Sujets similaires

DA l'Auvergnat
Réponses
34
Affichages
11 032
DA l'Auvergnat
DA l'Auvergnat
Haut