Général Tour WBL250 : où placer l'appareil à retomber dans le pas ?

  • Auteur de la discussion Jivé
  • Date de début
J
Jivé
Ouvrier
Tu peux peut-être faire une plaque avec un évidement qui engloberait les trois quarts de la vis mère et qui serait fixée par la tête de la vis prévue pour fixer l'appareil. Je me demande si je suis bien clair, là.:smt017
Une sorte d'étrier ?
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Est-ce que ton disque est gradué que sur une face?
bon j’arrive trop tard , je vois que ça a été évoqué
j’en profite pour dire que j’ai édité mes reponses
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
Effectivement, il devrait y a voir 6 repères sur ce disque :

Disque.jpg


Une sorte d'étrier ?
Exactement. Il serait tenu par la vis de fixation de l'appareil et l'extrémité du flexible de vis mère reposerait dessus.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
sans avoir à changer de pignon puisque les trois utilisés sont à demeure sur l'arbre.
Est-ce que tu peux préciser
il y a un truc qui m’échappe
normalement quand l’´appareil est monté en position , il n’y a qu’un pignon en contact avec la vis mère , et normalement on doit mettre en position le bon pignon pour qu’il engrène sur la vis mère
comment ce fait il que chez toi ce ne soit pas comme ça
j’aimerais avoir une photo de ton appareil , et une photo de l’appareil en place , près à fonctionner
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
sur le plat du mien, deux trous ovalisés permettant de régler le bon positionnement. le trou au centre permet la rotation de l'appareil à retomber dans le pas, et engrener ou pas par rotation, bloquer en position par serrage.
un plat un tube avec fenêtre soudé sur un tube plus gros avec pénétration du ressort de protection.
J'ai trois engrenages 14T 15T et 16T selon le pas à faire.
 
osiver
osiver
Compagnon
Les 2 trous de fixation, c'est pour le placer en position repos ou engrenée ?
J'ai représenté un trou (celui du haut) qui irait sur celui taraudé existant. Le second serait taraudé pour recevoir un goujon ou vis épaulée pour le basculement de l'appareil.
Il faudra affiner avec un deuxième trou en bas pour tenir la pièce en place, voir les dimensions, peut-être modifier la forme de l'embase, etc ...
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Par exemple ici
tu as un exemple de fixation d’un appareil pour cazeneuve
c’est un simple axe, 1vec un épaulement , il est fixé sur le côté du traînard ce qui permet
de laisser ou d’élever l’axe ( c’est un simple axe fileté d’un coté pour la fixation sur le traînard
à l’autre extrémité il y a un trou tarauder pour la fixation de l’appareil , et ça permet aussi de le faire pivoter pour qu’il ne soit pas en contact avec la vis mère
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
Est-ce que tu peux préciser
il y a un truc qui m’échappe
normalement quand l’´appareil est monté en position , il n’y a qu’un pignon en contact avec la vis mère , et normalement on doit mettre en position le bon pignon pour qu’il engrène sur la vis mère
comment ce fait il que chez toi ce ne soit pas comme ça
j’aimerais avoir une photo de ton appareil , et une photo de l’appareil en place , près à fonctionner
Il y a un truc qui t'échappe parce que je me suis très mal expliqué. Sur le mien aussi il n'y a qu'un pignon en contact avec la vis mère mais il y a besoin de trois pignons pour couvrir toutes les possibilités de filetage. Cependant, contrairement à beaucoup de systèmes que j'ai vus dans lesquels il faut retirer un pignon pour le remplacer par un autre, le constructeur a mis les trois pignons l'un au-dessus de l'autre sur le même arbre (pas de risque d'en perdre) et il faut positionner l'appareil de façon à ce que ce soit le pignon indiqué sur le tableau qui se trouve engrené sur la vis mère. Sur la deuxième photo, c'est le pignon 14 dents qui est engrené.

A1.jpg


A2.JPG
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Merci
je comprend mieux . C’est la première fois que je vois un tel système
 
J
Jivé
Ouvrier
Bonjour

L'appareil est sommairement modélisé ainsi que le traînard et la vis mère.

Je vais tester l'ébauche d'une fixation en 3D, avec des entretoises en métal, sur la base des exemples avancés.

captur48.jpg


De côté, dans l'axe de la VM
captur46.png


De face

captur47.jpg


Vu depuis le banc
captur49.jpg
 
J
Jivé
Ouvrier
Vérification de l'emplacement de la plaque de fixation : les 2 trous taraudés dans le trainard pour supporter le cache flexible de la VM sont en M5. Un peu juste pour supporter le tout et éviter de percer ?

img_2077.jpg


Sur le principe de l'étrier
captur51.jpg



captur52.jpg


Engrené
captur50.jpg


Libre
captur53.png


Vue de desssous
captur54.jpg
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
Ça me semble bien, ce truc. Il peut ainsi être mis en place sans avoir à démonter la vis mère. À mon avis, 2 vis BTR de 5 devraient suffire, ça ne peinera pas tant que ça, surtout que le flexible, qui ne doit pas être bien lourd, exercera uniquement une poussée. Quant à l'appareil, il doit être également léger et la vis mère n'exercera aucune pression dessus.

Pour ceux qui sont encore sceptiques sur l'utilité de ce genre d'appareil : j'ai eu ce matin à réaliser un filetage de 16 x 350 double filets (donc deux filetages de 1,75) et je peux affirmer que j'étais content d'avoir cet appareil, c'est un gain de temps assez appréciable.

F1.jpg


F2.jpg
 
osiver
osiver
Compagnon
Ça vient bien !
les 2 trous taraudés dans le trainard pour supporter le cache flexible de la VM sont en M5. Un peu juste pour supporter le tout et éviter de percer ?
Non, ça doit aller ! Par contre prévoyez un creux pour la protection de VM histoire de la centrer et prévoyez aussi d'entretoiser les deux joues, le ressort pousse bien. Il faut dire que de ce côté
du traînard, on y va moins souvent :wink:
 
J
Jivé
Ouvrier
@osiver : vous vous êtes donné le mot avec @msieuryoyo, qui me conseillait aussi de protéger la vis mère !

La pièce modifiée, avec entretoise intégrée. Je pense la faire en PETG, mais j'ai aussi de l'ASA (ABS Prusa)

captur64.jpg


captur65.png


captur56.jpg


Bon, j'avais mal regardé, ce n'est pas du M5 mais du M4. J'envisage d'agrandir en perçant à 5 pour tarauder à M6.

Si ça suffit, il n'y aurait pas besoin de rajouter un trou sur le traînard. J'ai pensé mettre un écrou noyé sur la face de la pièce qui sera contre le traînard.

captur66.jpg


captur63.jpg
 
osiver
osiver
Compagnon
Si c'est possible, je prévoirais un emplacement pour un goupillage (ou bille) à ressort permettant de verrouiller les deux positions de l'appareil. 8-)
 
J
Jivé
Ouvrier
Quant à l'appareil, il doit être également léger et la vis mère n'exercera aucune pression dessus.
599 g sur la balance, sans la vis. De la bonne fonte. Mais si je passe de M4 en M6, ça devrait tenir. L'axe fourni est en M6.
 
KITE
KITE
Compagnon
Pour ceux qui sont encore sceptiques sur l'utilité de ce genre d'appareil
Vieulapin, je fais partie des septiques et je vais essayer de me justifier (m’expliquer) :

- Je filete assez souvent et sur mes tours Boley qui ont la particularité d’être conçus pour effectuer cette opération en mode « cyclé ».
La broche est mise en rotation via une boîte de vitesse électromagnétique et le retour se fait à une vitesse 4 fois plus rapide que le filetage.
Je n’utilise pas les fins de course électriques du système cyclé.
Il ne m’est donc jamais venu à l’idée de débrayer la vis mère pour ce travail. Mais, effectivement, le moteur ne s’arrête jamais et c’est la boîte de vitesse qui se charge de l’inversion de sens.

- La plupart des candidats à la mise en oeuvre des « appareils à retomber dans le pas » n´ont pas l’expérience en filetage et ne comprennent pas la cinématique mise en jeux dans cette opération.
Loin de moi l’idée de critiquer leur choix (installer un appareil à retomber dans le pas) mais, il me semble, qu’il faut d’abord s’entraîner à fileter sans débrayer la vis mère. Dans cet apprentissage, il y a déjà suffisamment de paramètres à surveiller sans s’embêter avec la vis mère.
Quand les gestes sont acquis, vient le temps de vouloir optimiser en installant un appareil à retomber dans le pas.
C’est d’ailleurs un excellent projet que de fabriquer un tel appareil.

Beau filetage que celui que tu nous présentes.
Sans vouloir polluer ce post, ci-joint un filetage au pas apparent de 1 mm, pas réel de 8 (8 filets), Ø 20, en alliage d’aluminium (exercice de style, pas d’usage prévu).
3D9A8BFF-27F7-4E33-86D8-DB96F5BF5037.jpeg
40CA9250-9A7A-4E1E-8074-70617017107C.jpeg
C293E53E-136C-4124-A2B0-F7977D27B891.jpeg

A noter que je filete avec un porte-outil Multifix permettant la rétractation de l’outil (modifié pour utiliser des plaquettes), ce qui est très facilitant. La construction d’un tel dispositif devrait être l’ambition de tous les candidats aux filetages.

Mais, je vais basculer vers un HBX 360 qui, avec ses butées, me simplifiera encore plus ce type d’usinage, surtout sur les filetages borgnes ou contre un épaulement.
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
- Je filete assez souvent et sur mes tours Boley qui ont la particularité d’être conçus pour effectuer cette opération en mode « cyclé ».
La broche est mise en rotation via une boîte de vitesse électromagnétique et le retour se fait à une vitesse 4 fois plus rapide que le filetage.
Je n’utilise pas les fins de course électriques du système cyclé.
Il ne m’est donc jamais venu à l’idée de débrayer la vis mère pour ce travail. Mais, effectivement, le moteur ne s’arrête jamais et c’est la boîte de vitesse qui se charge de l’inversion de sens.
Je comprends que, lorsqu'on utilise un tour comportant toutes ces facilités, on ne se serve pas de l'appareil à retomber dans le pas, mais il faut aussi te mettre à la place de ceux qui, comme moi (et beaucoup d'autres), ne possèdent pas une machine avec tout ce dispositif et doivent donc faire avec ce qu'ils ont et cherchent quand même à se simplifier la tâche. Cet accessoire en est un moyen à mon avis.
 
J
Jivé
Ouvrier
Premiers essais ce matin avec un support imprimé en PETG


img_2083.jpg


img_2082.jpg



img_2079.jpg


Évidemment, j'avais oublié de laisser de l'espace pour placer la vis du bas (sous la vis mère) sur le traînard.
img_2080.jpg


D'où une nouvelle version de la pièce. Avec un perçage pour un pion/goupille de placement en position engrené ou repos, suivant la suggestion de @osiver

captur68.jpg


Celle-là sera imprimée en ASA (ABS+)
Je reste sur la fixation avec 2 vis M4 (essais réalisés avec une seule vis et la poussée du ressort à droite). Comme dit plus haut, il n'y a pas réellement d'effort. Pas évident de percer/tarauder à 7 mm de la vis mère sans la déposer...
Mais je garde le trou vacant M6 sur le support au cas où. Je pourrai toujours percer le traînard.
L'appareil et son support ne seront pas à demeure. C'est vite fait d'installer le support (plus vite que de changer/régler les roues dentées de la lyre !)
 
Florent07
Florent07
Compagnon
Belle réalisation :smt023 vu que tu ne comptes pas laisser l'appareil à demeure, tu pourrais concevoir un capot qui se clipserait pour combler le trou laissé quand l'appareil est retiré, une sorte de demi coque clipsée dans les deux trous du haut par deux demi-sphères de part et d'autre de la pièce.
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
Belle réalisation, très esthétique.
Il y a quand même un truc qui me chiffonne : pour l'utiliser avec tous les pas, tu devrais avoir trois pignons interchangeables : 32 dents (tu l'as), 30 dents et 28 dents. Si tu te procures les deux pignons manquants (module 1), tu devras pivoter ton appareil différemment selon le pignon utilisé. Si tu mets une goupille de positionnement, tu seras donc limité à une seule position.
 
J
Jivé
Ouvrier
Belle réalisation :smt023 vu que tu ne comptes pas laisser l'appareil à demeure, tu pourrais concevoir un capot qui se clipserait pour combler le trou laissé quand l'appareil est retiré, une sorte de demi coque clipsée dans les deux trous du haut par deux demi-sphères de part et d'autre de la pièce.
Merci ! Je n'avais pas pensé à cette possibilité. Je pensais enlever carrément le support.
Mais ton idée de pièce "cache" me plaît bien, il n'y aurait que l'axe et l'appareil à enlever/remettre.
Je vais cogiter dans ce sens.

Belle réalisation, très esthétique.
Il y a quand même un truc qui me chiffonne : pour l'utiliser avec tous les pas, tu devrais avoir trois pignons interchangeables : 32 dents (tu l'as), 30 dents et 28 dents. Si tu te procures les deux pignons manquants (module 1), tu devras pivoter ton appareil différemment selon le pignon utilisé. Si tu mets une goupille de positionnement, tu seras donc limité à une seule position.
C'est vrai qu'à chaque pignon correspondra une position. Pourquoi ne pas envisager un perçage dans le support et l'appareil correspondant à chaque position utilisable ? Des pions répartis sur le cercle de rotation.
Une adresse, pour les pignons ?
 
Florent07
Florent07
Compagnon
Merci ! Je n'avais pas pensé à cette possibilité. Je pensais enlever carrément le support.
Mais ton idée de pièce "cache" me plaît bien, il n'y aurait que l'axe et l'appareil à enlever/remettre.
Je vais cogiter dans ce sens.
D'ailleurs je remplacerais cette vis par un axe directement par simplicité, pourquoi pas une goupille autobloquante comme cela goupille autobloquante
 

Sujets similaires

Plastik
Réponses
12
Affichages
3 080
Plastik
Plastik
DA l'Auvergnat
Réponses
6
Affichages
4 185
DA l'Auvergnat
DA l'Auvergnat
koujo
Réponses
9
Affichages
1 624
who
V
Réponses
23
Affichages
1 893
serge 91
serge 91
Haut