Torche TIG - Binzel SR26

  • Auteur de la discussion Francesou43
  • Date de début
F

Francesou43

Ouvrier
Bonjour à tous,

J'ai une petite question concernant mon poste à souder Esab.

J'ai fait l'acquisition de ce poste, un multiprocédés Emp 205ic AC/DC il y a environ 2 ans.


Je suis pleinement satisfait de ce poste que j'utilise les 3/4 du temps en Mag.

Je me suis penché sur le procédé tig il y a peu et j'ai déjà réussi à faire plusieurs assemblage alu, sabot de moto, carrossage d'une remorque bagagère...etc.
J'ai également fait un petit peu d'inox.

La torche montée sur le poste est celle d'origine, une Esab qui en fait est une Binzel SR26 à tête flexible commande 2 boutons et refroidissement par air.

J'ai une question qui est peut-être bête... mais pourquoi y-a-t'il 2 boutons sur la torche?

Je compte la remplacer par une Binzel SR26 à lamelle ou alors celle avec un potentiomètre car pour des cordons de plus de 5 ou 10cm dans l'alu, la matière accumule énormément de chaleur et le bain devient vite pâteux, je voudrais pouvoir diminuer l'intensité au fur et à mesure.

Quelqu'un à-t'il déjà utilisé ce type de torche?

Fait-on varier l'intensité comme avec une pédale?

D'ailleurs, comment fonctionne exactement une pédale?

Merci d'avance pour vos éclaircissement.

Bonne journée.
 
T

the_bodyguard1

Compagnon
Ce que tu appelles boutons ne ressemble pas plutôt à 2 leviers, 1 pour l'amorçage et l'autre pour te permettre de régler l'intensité..... J'ai longuement utilisé ce type de torche chez Castolin.

Pour la pédale, en général tu règles ton intensité maximale désirée sur le poste et la pédale te permet de démarrer l'amorçage jusqu'à l'amperage maxi sélectionné. Donc tu le fais varier de 0 à l'amperage maxi sélectionné.
 
F

Francesou43

Ouvrier
A vrai dire, j'ai utilisé la torche normalement et j'amorce en appuyant sur un des deux boutons et je n'est pas vu de différence de fonctionnement...
Il faudrait quand même que je me penche plus précisément sur cette torche...
voici le modèle:

esab-torche-de-soudage-tig-sr-b-26-hd-4m-okc50.jpg
 
F

Francesou43

Ouvrier
Pour la pédale, en général tu règles ton intensité maximale désirée sur le poste et la pédale te permet de démarrer l'amorçage jusqu'à l'amperage maxi sélectionné. Donc tu le fais varier de 0 à l'amperage maxi sélectionné.
OK merci du renseignement, oui j'ai vu sur la notice du poste qu'il y a un chapitre la dessus mais ça a quand même l'air complexe cette histoire de pédale ou commande déportée.
En fait quand on appui sur la pédale, je suppose que le contact déclenche l'arc et ensuite on augmente l'intensité de soudage en appuyant sur la pédale, mais qu'en est-il de la courbe de montée jusqu'à l'intensité de soudage... a peaufiner...
 
S

schum22

Compagnon
Je compte la remplacer par une Binzel SR26 à lamelle ou alors celle avec un potentiomètre car pour des cordons de plus de 5 ou 10cm dans l'alu, la matière accumule énormément de chaleur et le bain devient vite pâteux, je voudrais pouvoir diminuer l'intensité au fur et à mesure.

C'est de ça que tu parles?
J'ai l'impression que ça n'a pas l'air très utilisé.
2022-12-22_162928.jpg
 
F

Francesou43

Ouvrier
On peut voir sur le document ci-joint que la SR26 GRIP ou FX GRIP peut bénéficier de l'option potentiomètre ou bouton up/down.

Une photo pour voir à quoi elle pourrai ressembler:

torche-tig-amphenol-sr26_2.jpg
 

Fichiers joints

  • tig.pdf
    1.4 Mo · Affichages: 35
F

Francesou43

Ouvrier
Ceci dit, sur le pdf binzel, il est noté que la SR26 grip ou FX est à commande à lamelle, or sur la photo, c'est une commande à double boutons... j'ai pas trouvé de photo avec une SR 26 grip à lamelle avec potentiomètre...

La version que tu as mis en photo est l' Abitig, le problème c'est que les consommables ne sont pas les mêmes que la série SR, et vu que j'ai un petit peu de stock...
 
Dernière édition:
F

Francesou43

Ouvrier
En parallèle, j'ai posé cette question au SAV Esab:

Message: Bonjour, Je me permet de vous contacter car je suis possesseur d'un poste Rebel emp 205ic AC/DC dont je suis pleinement satisfait. Cependant, je souhaite remplacer ma torche par une torche de marque Binzel type SR26 équipée d'un potentiomètre. Ce type de torche est-il compatible avec mon poste? Si c'est le cas, je suppose que je dois cocher le paramètre comme quoi j'utilise la pédale? Auriez-vous un schéma de branchement de la prise qui est en façade du poste pour pouvoir brancher la torche avec sa commande double boutons et le potentiomètre? Merci d'avance de votre réponse. Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année. Cordialement François.

et la réponse du sav Esab:

Bonjour Monsieur,



Il n’est pas prévu de connecter une torche tig avec réglage à la poignée sur le Rebel 205i AC/DC – La connexion gâchette est analogique et non numérique – Pour ce faire, il faudrait utiliser un convertisseur numérique analogique, et cela risque à la fois d’être compliqué et à la fois d’être onéreux pour vous.



Désolé.

Je suis dubitatif... :ohwell::ohwell::ohwell:
 
G

gaston48

Compagnon
Bonjour,
D'après le manuel :
C'est cette pédale :
la esab foot control W4014450
Sur mon générateur , le fait de connecter une pédale neutralise les fonctions temps de monté etc. de courant
La pedale esab ne dispose pas de talons courant min courant max, il faut voir si tu as un menu
particulier pour gérer ça.
Sinon toutes les pédales se ressemble, un interrupteur indépendant actionné en début de course
dont le branchement est parallèle à celui de la torche et un potentiomètre alimenté par le générateur
dont le curseur renvoie une tension modulé.
Donc une torche avec interrupteur 2 bornes et un potentiomètre 3 bornes peut être brancher à la
place d'une pédale, c'est juste un connecteur à adapter et il me semble que ça se vend à part
pour différentes marques pour satisfaire les bidouilleurs.
 
Dernière édition:
T

tatave

Compagnon
Personnellement, je n'aime pas le potentiomètre sur la torche, je le raccroche trop souvent...
Il existe des pédales potentiométriques c'est plus pratique pour moi...
 
F

Francesou43

Ouvrier
Oui, il me semblait bien qu'il n'y avait rien de "numérique" dixit technico commercial Esab...
Je lui ai demandé le schéma de la prise 8 broches en façade du poste, ils doivent me le faire passer...
J'ai pas pensé de demander la résistance du potentiomètre dans la pédale Esab...
Sur le site ssccontrols, j'ai trouvé le schéma de câblage de la pédale, mais il n'y a pas la résistance...
Finalement je pense me fabriquer une pédale, moi onéreux que la torche et surtout que la pédale d'origine qui est affichée à plus de 400€ pour un potard, un contact sec et un peu de tôle pliée... (auvergnat on ne se refait pas...!)
Me manque plus que la valeur de résistance... en fouillant un peu, beaucoup sont équipée de potentiomètre de 10kohms mais je voudrais pas faire une connerie sur un poste à ce prix là...
 
T

the_bodyguard1

Compagnon
OK merci du renseignement, oui j'ai vu sur la notice du poste qu'il y a un chapitre la dessus mais ça a quand même l'air complexe cette histoire de pédale ou commande déportée.
En fait quand on appui sur la pédale, je suppose que le contact déclenche l'arc et ensuite on augmente l'intensité de soudage en appuyant sur la pédale, mais qu'en est-il de la courbe de montée jusqu'à l'intensité de soudage... a peaufiner...
C'est toi qui l'a gère, tu ne dois pas être au maximum, tu gères le courant tout le long de ta soudure.
Perso je n'ai jamais réussi à me faire à cette pédale même en milieu pro.
 
F

Francesou43

Ouvrier
Oui, c'est possible que ça' ne me convienne pas, c'est aussi pour cette raison que je ne souhaite pas mettre 400 balles dans une pédale...
Je ne sais pas si tu soudes beaucoup d'aluminium mais comment fais-tu pour palier au fait que la matière chauffe très vite et que le bain devient pâteux...
Je débute en tig donc preneur de toutes les infos de personnes expérimentées.
 
T

the_bodyguard1

Compagnon
Oui, c'est possible que ça' ne me convienne pas, c'est aussi pour cette raison que je ne souhaite pas mettre 400 balles dans une pédale...
Je ne sais pas si tu soudes beaucoup d'aluminium mais comment fais-tu pour palier au fait que la matière chauffe très vite et que le bain devient pâteux...
Je débute en tig donc preneur de toutes les infos de personnes expérimentées.
En jouant de la gâchette, l'évanouissement d'arc et surtout l'expérience des années.
Dire que la matière chauffe vite, il faut voir ce que l'on soude. Avec l'habitude, tu apprendras quel amperage correspond plus ou moins au travail à effectuer (pour l'alu, compter 40amp par MM d'épaisseur pour avoir une base de départ).
 
G

gaston48

Compagnon

Ici, c'est à la pédale:
 
Dernière édition:
F

Francesou43

Ouvrier
Merci @gaston48 , ces vidéos sont très intéressantes et en effet, il faut que je me plonge dans les réglages de mon poste pour voir cette histoire de temps et fréquence d'impulsions en mode 4T
 
F

Francesou43

Ouvrier
Je viens de faire un peu de lecture du manuel et c'est très complet...
c'est bien noté que lorsque la pédale est sélectionnée, les 2 courbes ascendante et descendante sont supprimées.
Par contre je ne trouve pas cette histoire de fréquence et temps d'impulsion en mode 4t, j'ai énormément de possibilité en tig cc mas pas autant en tig ac notamment au niveau du fonctionnement par point...
je vais continuer à creuser.

J'ai eu une réponse du sav Esab, ils m'on fourni le schéma de la prise en façade ainsi que la valeur du potentiomètre (10 kohms)
prise8pins.png



J'ai également contacté Binzel et ils m'on dit que la commande par lamelle était incompatible avec le potentiomètre.
il peuvent cependant me faire une offre pour une torche avec potentiomètre modèle Abitig.
 
G

gaston48

Compagnon
pour une torche avec potentiomètre
C'est une question de gout personnel.
Personnellement je préfère n'avoir aucune commande sur la torche. cela me permet
de l'empoigné comme je veux, avec 3 doigts, retourné ... peu importe . De plus toute
commande sur la torche perturbe son positionnement. Dans le cas de micro soudure,
très proche du bain, je touche souvent, même avec une simple palette.
Dans un premier temps j'ai dévié la palette de la torche avec une petite pédale à simple contact sec
là, en paramétrant le temps de "croissance-décroissance du courant" suffisamment long je me suis aperçu
qu' en cadençant au pied je modulais facilement le courant, toujours sans perturber le geste,
une sorte de PWM lissé par la constante de temp de la décroissance et pour moi c'était très instinctif.
Avec certaine posture acrobatique, actionner la pédale n'est pas toujours facile, mais c'est
pareil avec une commande sur le torche. Donc je suis passé à la pédale analogique. ce qui
me laisse aussi toute liberté de choix de taille de torche à petit prix.
Donc une simple pédale en tout ou rien, c'est une petit investissement, te permet de savoir
si c'est ton truc, tout comme jouer de la batterie... ou pas du tout ton truc, ce que je comprends tout à fait .
 
Dernière édition:
T

tatave

Compagnon
qu' en cadençant au pied je modulais facilement le courant, toujours sans perturber le geste,
une sorte de PWM lissé par la constante de temp de la décroissance et pour moi c'était très instinctif.
Je procède de la même manière sur mon poste qui n'est pas équipé d'une pédale potentiométrique :wink:

Perso, j'ai la lamelle aussi ( parce qu'indispensable pour certaines positions en tôlerie automobile) , je n'ai qu'à débrancher la prise en façade pour brancher la pédale, et inversement ( et j'ai une doublette pour utiliser les deux ensemble)
 
T

the_bodyguard1

Compagnon
Je procède de la même manière sur mon poste qui n'est pas équipé d'une pédale potentiométrique :wink:

Perso, j'ai la lamelle aussi ( parce qu'indispensable pour certaines positions en tôlerie automobile) , je n'ai qu'à débrancher la prise en façade pour brancher la pédale, et inversement ( et j'ai une doublette pour utiliser les deux ensemble)
Je n'ai jamais compris l'utilité du tig pour faire de la carrosserie
 
T

tatave

Compagnon
Je n'ai jamais compris l'utilité du tig pour faire de la carrosserie
Simple :
- très peu de meulage après soudure ( il y a parfois des endroits peu accessibles pour meuler une fois les pièces soudées)
- procédé " lent " donc plus facile à gérer dans certains cas et certaines positions
- sur certaines parties, il y a moins de déformations ( martelage des points au fur et à mesure)
- Pas de gratons , projections ( particulièrement intéressant lorsque tu soude sur une voiture où il reste des éléments)

Mais il y a des inconvénients :
- temps de préparation plus long qu'au mig ( quoique perso, c'est kif-kif)
- la tôle est plus chauffée qu'au mig ( il faut refroidir au fur et à mesure ( j'utilise un gant de toilette mouillé, mais c'est pas toujours pratique))
- il faut parfois du métal d'apport ( donc utiliser les deux mains , ce qui exclut dans ce cas un maintien de la pièce à souder )


Pour la tôlerie, j'utilise donc le tig, le mig, et la soudure par points...
 
F

Francesou43

Ouvrier
Bon, j'ai rassemblé tous les éléments pour me fabriquer la pédale, potentiomètre à glissière de 10 kohms et contact sec.

Du coup j'abandonne l'achat de la torche avec potentiomètre, car il est vrai qu'au tig il est essentiel d'avoir une gestuelle nickelle et ce n'est pas terrible d'avoir à tourner un potentiomètre pendant la réalisation d'un cordon.

je vais donc me lancer dans la fabrication de la pédale, je vous tiendrais informé de l'avancée...
j'espère que ça ira plus vite que la fendeuse sur laquelle je n'est toujours pas avancé...
:tumbsupe:
 

Sujets similaires

tyio
Réponses
35
Affichages
1 650
Gcrimi2005
G
A
Réponses
7
Affichages
4 283
Antoine TD
A
dmin
Réponses
15
Affichages
2 057
dmin
dmin
G
Réponses
22
Affichages
1 613
glevrel
G
2
Réponses
27
Affichages
1 596
jean-jacques
J
JulienSFV
Réponses
3
Affichages
1 003
Francesou43
F
B
Réponses
15
Affichages
3 463
bariquand
B
Otatiaro
Réponses
14
Affichages
1 948
tatave
T
R
Réponses
55
Affichages
56 373
jacounet
jacounet
jeandupont
Réponses
60
Affichages
4 363
jeandupont
jeandupont
Haut