Rivetage articulé précis

  • Auteur de la discussion Alesque
  • Date de début
A
Alesque
Nouveau
7 Fev 2015
16
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Je sollicite vos conseils pour un problème un peu particulier.

J'aimerais changer des rivets sur une mécanique qui doit avoir environ 100 ans. (voir photo jointe)
Il s'agit de rivets poinçonnés qui permettent le mouvement d'une biellette en acier dans une pièce en laiton fendue.
Avec le temps, le laiton s'est déformé et la pièce a du jeu.
Je n'ai pas extrait le rivet mais il doit faire 1 ou 1.2 mm de diamètre et 6 mm de longueur (épaisseur de la pièce en laiton).
L’extraction ne me parait pas insurmontable manuellement.
Ce que je cherche, c'est la manière de remplacer ce rivet par un légèrement plus gros après perçage des pièces. Le perçage ne devrait pas me poser trop de problème non plus avec ma colonne.
Là où je cale, c'est pour sertir le rivet sans bloquer la mécanique (sorte de montage "gras").
Existe-t-il des presses avec réglage de la pression pour être constant ? Quel matériel me conseilleriez-vous ?
Je précise que c'est professionnel et que cette opération est à répéter environ 200 fois par série pour une dizaine de série par an environ. Bien sur je regarde à la dépense, mais ne lésine pas sur les moyens pour obtenir de bon résultats, fiables.

Merci à tous ceux qui pourront m'aider dans mes recherches.

Alex.
Rivetage_01.jpg
 
A
Alesque
Nouveau
7 Fev 2015
16
  • Auteur de la discussion
  • #2
En fait je pensais à acheter des presses manuelles, qu'on trouve chez Manutan ou autre, mais je ne sais pas quelle force choisir ni comment maitriser la pression afin de ne pas bloquer le mécanisme. J'ai déjà fait des tests mais avec pointeau et marteau, si parfois j'arrive à un bon résultat, je n'arrive pas à être constant.
D'autre part, si vous avez des idées de où et comment me procurer les rivets, en quelle matière etc... je suis preneur !

Merci
 
U
usidep
Compagnon
14 Jan 2012
1 481
bonjour,
il n'y a aucun difficulté à faire cette opération.
presse hydraulique ont oubli (juste les frottements joints élimine un réglage ultra précis sur si petit diam) sof micro verrin ?
1>ce qu'ont utilise couramment pour ce type de montage c'est un axe avec marquage vertical sur un seul bout et rentré en légère force (presse manuel avec butée) voir addition de loctit...
2>étamage
3>plus dure marquage d'un coté, et affaiblissement de l'autre cotée par perçage court et emboutissage manuelle ou mécanique dela partie affaiblie... vous devez dire si la clavette peu dépasser ou être arasé ?
il y à d'autres solutions mais là c'est la sieste ...
 
A
Alesque
Nouveau
7 Fev 2015
16
  • Auteur de la discussion
  • #4
Alors déjà merci pour la réponse !

Derrière j'ai très peu de place, ceux-ci d'origine dépassent de 0.5 mm
Merci
 
U
usidep
Compagnon
14 Jan 2012
1 481
bonsoir,
0,5 c'est déjà bien, ça laisse une petite marge.
faut développer ! ça vibre ? quelle maintien chercher ? (force latéral, arrachement...) vitesse de rotation ? (manuelle, mécanique)...

j'ai penser aussi aux goupille fendu "avec" axe central (petit bout de tube) qui est bloqué par la même goupille, cette axe accueille le trou de la bielle.
avantage: facile à entretenir possibilité d'utiliser du bronze pour une auto lub, teflon... et autre avantage empêche l'écrasement de l’ensemble au montage, si plus large que la goupille central... donc plus de force possible au montage.
il y a aussi le filetage...peu être très rapide...
tout dépend de la qualité de la liaison recherché ? et des matériels mis en œuvre ! et du cout final recherché.
 
U
usidep
Compagnon
14 Jan 2012
1 481
bonsoir,
j'oubliai la chaleur et le froid qui sont bien utile pour les montages bloquant :mrgreen:
par exemple avec des rouleaux de roulement à aiguille (calibré, parfaitement lisse...)
 
Dernière édition:
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 445
Maisons Alfort
bonsoir
il existe des goupilles cannelées
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 445
Maisons Alfort
re
voir LGC
bon dimanche
 
A
Alesque
Nouveau
7 Fev 2015
16
  • Auteur de la discussion
  • #10
Bonjour, cela fait beaucoup d'informations d'un coup, mais je m'instruis, merci !!

La mécanique en photo est actionnée par une pédale avec ressort de rappel (entre 5 et 10 KG), elle est en série avec environ 10 autres (actionnées toutes en même temps par la même pédale). Pour un bon fonctionnement, je cherche un jeu minimum et pourtant que ça reste fluide à l'articulation. Il s'agit de mécaniques de harpes (l'instrument de musique) et le moindre jeu multiplié par le nombre de goupilles provoque un dérèglement des notes, des vibrations parasites ainsi que des "clic-clacs" à l'usage. Le but est de restaurer et ressusciter des instruments anciens (entre 100 et 200 ans).

Si je comprends vos remarques.

- une simple presse manuelle (grenouillère ou crémaillère) devrait être adéquate (quelle force ?)
- pour les goupilles, est-ce que des goupilles élastiques spiralées seraient capable d’empêcher un jeu à l'articulation ? je vois bien l'avantage au montage (montage au marteau, rapide et simple) et imagine que la précision du perçage est moins importante et je trouve ça arrangeant. En revanche, je ne vois pas comment assurer son maintien dans les trous (la force de la spirale assure-t-elle cette fonction ? Je vois qu'elle existent en 1.5 de diamètre, ce qui pourrait me convenir et qu'il y a trois résistances différentes (laquelle choisir ?)
- Il y a la goupille pleine droite, mais il faut une grande précision au perçage et au montage non ? comment maitriser la force d'écrasement lors du "matage" ?
- Goupille cannelée : je comprends l'avantage pour le montage dans la partie en laiton, mais au niveau de l'articulation de la partie en acier, comment ça se passe ? Ne risque-t-elle pas de s'user trop vite ou bien d'user la pièce elle même ?
Merci de votre aide.
Alexandre
 
A
Alesque
Nouveau
7 Fev 2015
16
  • Auteur de la discussion
  • #11
Le démontage est moins aisé que prévu avec les moyens du bord, mais avec une petite presse et chasse axe adapté, ça devrait aller.

La goupille n'a aucun jeu dans la pièce en laiton. Le jeu semble se situer soit au centre de la goupille, soit au niveau du trou dans la biellette en acier, difficile de mesurer avec mon pied à coulisse.
IMG_4878.JPG
IMG_4879.JPG
 
U
usidep
Compagnon
14 Jan 2012
1 481
bonsoir,
je vous donnerais les réponses que vous cherchez, si personne ne viens vous aider, le mieux serais un horloge voir s'il veux vous répondre avec gaston48 envoyer un MP et pas ne insister, s'y il n'y a pas de réponse.
 
A
Alesque
Nouveau
7 Fev 2015
16
  • Auteur de la discussion
  • #14
Désolé, j'ai été un peu pris par mon travail mais ça me tient toujours à cœur, je vous ai répondu en MP.

Dans tous les cas, je posterai l'évolution de ce projet, ça peut toujours servir.

Alexandre
 
A
Alesque
Nouveau
7 Fev 2015
16
  • Auteur de la discussion
  • #15
Pour être plus précis et que tout le monde comprenne, il s'agit ici uniquement de changer les rivets d'articulations de ces anciennes mécaniques.
Mes questions sont les suivantes : quel type de rivet choisir pour avoir 0 jeu mais une articulation souple ?

Au niveau matériel :
1) Comment extraire les anciens rivets proprement et facilement (presse ?)
2) que me conseillez vous comme matériel pour aléser les trous ? (perceuse colonne ?)
3) Quel matériel pour placer le nouveau rivet ? (même presse que pour extraire ?)

Merci à tous
 
U
usidep
Compagnon
14 Jan 2012
1 481
bonjour,
je vous répond pour extraite les rivets:
faire un "outil" précis qui enveloppe la bielle (forme de fer à cheval, ou deux cales de chaque cotées) pour ne pas déformer le laiton qui sert à maintenir les flasque.
faire une tige 1 ou 2/100e plus petit que l'axe avec un petit cout de foret au bout pour former un "cloche" ou dôme pour ne pas que l'extracteur "ripe" et endommage la pièce l'extracteur doit être en acier dure..., dans certain cas une chauffe de la pièce est possible ?
vous pouvez essayer avec la perceuse à colonne (doucement) extracteur dans le mandrin bloqué au fond et descente à la main...
tous cela dans l’hypothèse ou l'axe est "droit" (pas travailler d'un coté) si oui il y à un sens d'extraction...
 
Dernière édition:
A
Alesque
Nouveau
7 Fev 2015
16
  • Auteur de la discussion
  • #17
J'ai compris et imaginé un petit système pour l'extraction des anciens rivets. Je vais me fabriquer tout ça a partir d'un petit étau et en fabriquant des mors spéciaux, ça ne devrait pas être trop compliqué.

Pour la chauffe, je préfèrerais éviter pour deux raison :

1) changement de couleur et d'aspect
2) le laiton est apparent et vernis pour ne pas noircir et s'oxyder

Je compte faire mes premiers essais avec des aiguilles de roulements. Pour ça, je cherche à acheter différents diamètres (1.1, 1.2 et 1.3) avec les forets assortis. Avez vous une adresse pour ces aiguilles ? je n'ai trouvé qu'à partir de 1.5mm.
Pour la longueur, je ne sais pas si toutes les côtes existent, mais je me dis qu'il ne doit pas être trop difficile de les couper après la mise en place, qu'en pensez-vous ?
Encore une petite question : si je fais un montage à la loctite, quelle qualité choisir ? Dois-je en mettre sur toute l'aiguille, d'un seul coté ou des deux ?

Je pensais aussi à une autre solution :
Percer un coté de la pièce en laiton à 1.2mm et le reste à 1.3 pour que ça rentre en force d'un seul coté sans écraser le tout, est-ce mécanique/viable ?

Merci encore pour vos conseils, ça me permet d'avancer, je vous donnerai les résultats une fois que j'aurai pu tester en grandeur nature.

Je frétille à 'idée de ressusciter de vieux tromblons de deux siècles !
Alex.
 
Dernière édition:
U
usidep
Compagnon
14 Jan 2012
1 481
bonjour,
a partir d'un petit étau
si ont par sur les volumes indiqué plus haut, c'est pas réalisable, pour commencer pourquoi pas.
difficile de les couper
c'est impossible !
si je fais un montage à la loctite, quelle qualité choisir ?
la verte, celle pour les emmanchements, passage au four pour la faire prendre (vite) montage définitif !
d'un seul coté ou des deux
vous 'avez pas répondu à certaines questions ? pour pouvoir y répondre...
 
A
Alesque
Nouveau
7 Fev 2015
16
  • Auteur de la discussion
  • #19
si ont par sur les volumes indiqué plus haut, c'est pas réalisable, pour commencer pourquoi pas.
Donc ok pour faire des essais. Ma colonne n'est pas de bonne qualité, je prendrai donc une petite presse.

c'est impossible !
Il faut donc trouver aussi à la bonne longueur, des adresses ?

la verte, celle pour les emmanchements, passage au four pour la faire prendre (vite) montage définitif !
Je ne suis pas pressé, il n'y aura pas de passage au four.

vous 'avez pas répondu à certaines questions ? pour pouvoir y répondre...
Je ne comprends pas, quelle est la question ?
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,

A mon avis les aiguilles de roulement ne vont pas convenir , parcequ'il n'est pas possible de les mater aux extremités , et avec de la colle , tu vas tout coller , même les biellettes !

C'est dommage mais les goupilles cannelées G08 LGC , qui serrent aux extremités ne se font plus .

Il est aussi possible d'en réaliser à partir de fil d'acier inox ou du fil de soudure Ø 1.2 du commerce et faire un leger matage aux extremités .
de ce genre : http://www.filinox.com/fr/o-085-a-1...fil-inox-recuit-100kg-110m-3663431001779.html

Sinon , cette operation est à faire sous binoculaire avec une pince brucelle .

L'extraction peut etre facilité à l'aide d'un petit bloc en acier avec une empreinte , et des perçages correspondant aux trous de goupille actuels , sous une petite presse manuelle equipée d'un chasse goupille .
 
A
Alesque
Nouveau
7 Fev 2015
16
  • Auteur de la discussion
  • #21
Bjr ,

A mon avis les aiguilles de roulement ne vont pas convenir , parcequ'il n'est pas possible de les mater aux extremités , et avec de la colle , tu vas tout coller , même les biellettes !
D'où l'idée de percer un coté de la pièce en laiton à un diamètre inférieur, pour que ça rentre en force. Sinon, en graissant la petite biellette centrale en acier, ça va pas "démouler" une fois la loctite prise ?

Il est aussi possible d'en réaliser à partir de fil d'acier inox ou du fil de soudure Ø 1.2 du commerce et faire un leger matage aux extremités .
de ce genre : http://www.filinox.com/fr/o-085-a-1...fil-inox-recuit-100kg-110m-3663431001779.html
J'avoue que j'aimerais mieux avoir un produit standard fini, quitte à le faire fabriquer, je me vois mal usiner des rivets...


L'extraction peut etre facilité à l'aide d'un petit bloc en acier avec une empreinte , et des perçages correspondant aux trous de goupille actuels , sous une petite presse manuelle equipée d'un chasse goupille .
Quel type de presse et qualité me conseillez-vous ?
J'imagine que le chasse goupille sera sur mesure ? J'ai un petit tour à métaux et devrait pouvoir m'en fabriquer un avec un acier résistant (corde à piano ou autre).

Merci Jean-Yves
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Re ,

C'est que de l'acier en Ø 1.2 , ce n'est pas courant ! ...
( la corde à piano en barre droite serait trop dure à mater )
Il y a bien ceci : http://www.laboutiquedusoudeur.com/...es-tig-metal-d-apport/baguettes-tig-inox-316l

Le chasse goupille peut etre fait , en recup , dans un rayon de roue de velo Ø 2 , etre diminué à Ø 1 , sur 6 , 7 mm à la lime douce au tour ou dans le mandrin d'une perceuse
 
Dernière édition:
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Un catalogue de petites presses susceptible de faire ces petits travaux !...
http://www.fenwick.fr/presse-gechter.php


Aussi avec une petite presse à vis .
Et mieux avec un petit support comportant une empreinte pour la pièce en laiton
 
Dernière édition:
A
Alesque
Nouveau
7 Fev 2015
16
  • Auteur de la discussion
  • #24
J'ai trouvé dans des tarifs très abordables des presses à crémaillère de ce type là : T-MACH PAM1 à 1, 2 ou 3 T
Penses-tu que ça peut faire l'affaire ou bien c'est du toc ?
Pour info, quelle est la force de la tienne ?

Pour l'empreinte, ça serait idéal, mais hélas chaque pièce est différente...
J'ai peur d'avoir à percer à 1.3 dans certains cas, et je ne trouve pas de baguettes de soudure à ce diamètre, mais pour les trous à 1.2 pourquoi pas. Le métal est-il très résistant ?
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,

Si je me base sur un doc à propos de ces petites presses à balancier , la puissance de la mienne est d'environ 700 kg , ce modèle tres repandu , servait surtout à sertir des rivets , des oeillets etc ....
La puissance nécessaire pour sortir des petits axes de 1 mm dependra beaucoup de la façon dont ils sont matés .
Ils faut bien examiner cela et faire un essai d'extraction , je ne pense pas que se soit dur .

L'empreinte peu ne pas etre exactement de la forme de la pièce en laiton , c'est surtout pour placer la pièce sous le chasse goupille et pour evacuer l' axe extrait , je peux faire un croquis .

Je ne connais pas la presse donnée dans le lien , !! , et je reste très dubitatif sur une bécane à 60 € ! ...
 
Dernière édition:
A
Alesque
Nouveau
7 Fev 2015
16
  • Auteur de la discussion
  • #27
Je viens de vérifier et de faire un test. Je pense pouvoir passer en 1.5mm partout, ce qui devrait faciliter la recherche d'aiguilles ou de rivets déjà faits et à mes dimensions.

L'extraction sans matériel spécial est fastidieuse mais pas impossible (marteau et chasse axe) et pour commencer ça ira bien.

Il me reste plus qu'à trouver :
- Des aiguilles ou goupilles (acier très dur) de 1.5 X 6 mm
- Des aiguilles ou goupilles (acier très dur) de 1.5 X 5 mm

Vous avez des adresses pour ça ? Y'a à boire et à manger sur les internets et je m'y pers un peu.

Merci
 
A
Alesque
Nouveau
7 Fev 2015
16
  • Auteur de la discussion
  • #28
Trouvé et commandé chez visserie fixation, je vous tiendrai au courant pour mes essais.
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 489
Longueur de tes rivets ?

Dérive chaîne et axe de chaînes à sertir pourrais convenir.

Une chaîne de vélo, moto, distribution,.... (se sont des exemples) et souvent sertie (oui je sais il y aussi souvent une attache rapide) et l'articulation et toujours possible
 
Haut