Rigidité titane

31 Juillet 2012
1 562
Fontainebleau
- Rigidité titane
#3
Bonsoir

La rigidité. ( ou la souplesse...) d'un matériau est caractérisé par le module d'Young pour la flexion et traction, le module de ,Coulomb pour la torsion.

Par exemple, en traction, c'est la contrainte en traction qu'il faut appliquer pour doubler la longueur d'une pièce.

Young pour:
Alu. 70000 MPa
Titane (TA6V) : 108000
Acier env 200000
Bois 10000
Etc....
À l'ambiante, un titane est environ moitié moins rigide qu'un et un tiers plus qu'un aluminium....

Je pense que Wikipedia fournira plus de valeurs et de détails....
 
31 Juillet 2012
1 562
Fontainebleau
- Rigidité titane
#4
Re bonsoir

Si vous tordez 3mm d'aluminium à mains nues je ne vais pas vous contrarier ni parler du titane.
Salutations.
Serge, tout dépend de la taille de l'échantillon...

Un tôles de 3 mm en 2 mètres par 1 mètre, pliera sous son propre poids....

Expérimentalement, on peut appliquer des efforts avec des masses, mais pour être comparables, le échantillons doivent être identiques, ou alors il faut faire des calculs....
 
29 Septembre 2017
56
- Rigidité titane
#7
Re bonsoir



Serge, tout dépend de la taille de l'échantillon...

Un tôles de 3 mm en 2 mètres par 1 mètre, pliera sous son propre poids....

Expérimentalement, on peut appliquer des efforts avec des masses, mais pour être comparables, le échantillons doivent être identiques, ou alors il faut faire des calculs....
En effet, cette précision est importante, la surface est de 52cm*11cm.

Etant donné les réponses j'en conclus que c'est impliable à mains nues en tout cas extrêmement rigide.

Merci à tous
 
21 Avril 2008
741
- Rigidité titane
#10
Bonjour,

Juste un petit délire :chupachupz:
Je suis comme Fran, j'ai du mal à suivre entre les mégas Pascal et les Kgf et si en plus on y ajoute un module qui est un rapport entre la résistance élastique d'un matériau et son pourcentage relatif d'allongement avant rupture, je ne vois pas comment l'utiliser.:smt050

D'un coté Wikipedia en donne la définition suivante:
"Le module de Young est la contrainte mécanique qui engendrerait un allongement de 100 % de la longueur initiale d'un matériau (il doublerait donc de longueur), si l'on pouvait l'appliquer réellement."
Mais en même temps Wiki le défini aussi comme le coefficient de la pente de la droite de déformation élastique ?
La question que je me pose peut-on l'utiliser pour définir le pourcentage d'allongement élastique?

Si je prends en exemple un acier C 35 avec les caractéristiques suivantes :
Rm= 55Kg/mm2
Re = 28 Kg/mm2
A% rm = 18%
E = 20 000 Kg/mm2
Ae = allongement élastique

Et en appliquant la formule suivante :
Ae = Re/E = 28/20000= 0,0014 mm/mm2.
Si je prend une tige de 1mm2 de 100mm de long et en y appliquant une traction de 28 Kgf elle s'allongerait de 100x0,0014= 0,14mm avant déformation.
Est-ce juste ou je déconne complétement ?:smt017
J'ai pris comme base : 1 Mpa = 1N/mm2 = 0,1 Kg/mm2

Et pour se faire une idée des différences de caractéristique mécanique entre alu et titane, j'ai pris deux nuances.
Aluminium 6060 - E = 6900 Kgf/mm2, Rr=12Kg/mm2, Re = 6Kg/mm2; A% rm =16% à 30% dureté Hb <30
Titane G5 - Rr = 90 Kg, Re = 83 Kg, A% = 10, E = 110000 Kgf/mm2, dureté = 36 Hrc
Il faut aussi prendre considération le module de rigidité.
À vous lire.

Cordialement,
Valoris.
 
31 Juillet 2012
1 562
Fontainebleau
- Rigidité titane
#11
Bonsoir
Le module de young c'est la rigidité, mais pour la pliure c'est la limite élastique qu'il faut regarder
Coredump a tout à fait raison si on parle de plier de manière permanente.

On voit que la limite élastique du titane ( 830 MPa ) est beaucoup plus grande que celle de l'alu et même à celle de l'acier doux.
Évidemment, on considère là un acier « de base »

À iso géométrie et iso mode de chargement, il faudrait a priori appliquer un effort 16 fois plus grand pour du Ti que pour de l'alu...

Ça me semble quand même beaucoup...

Cet alu c'est de la guimauve..
830 ,MPa pour le Re d'un Ti me semble peut être élevé...