Révision étau de fraisage à base tournante

  • Auteur de la discussion PL50
  • Date de début
PL50
PL50
Compagnon
Bonjour à tous,
j'ai fait une petite révision à mon étau de fraiseuse; je vais la partager ici; rien d'exceptionnel, mais pour ceux qui débutent ça peu aider.

donc, j'ai cet étau que j'ai récupéré, ex éducation nationale; sans doute pas beaucoup servi, mais les élèves n'ont pas été tendre avec lui, il pris quelques coups de fraise....
en plus les mors sont en acier trempé, alors les fraises ont du morfler sévère....

voila la bête:
IMG_7662.JPG


on commence par enlever les 4 vis tête H qui permettent de faire tourner l'étau sur sa base:
IMG_7663.JPG


attention, il y a dans la base une rondelle tournante qui contient les 4 taraudages des vis tête H. cette rondelle est libre, il ne faut pas se la mettre sur les pieds...:
IMG_7664.JPG


ensuite, je dépose les 2 mors:
IMG_7665.JPG


attention, les vis sont souvent bien bloquées.
quand c'est des Chc, il faut faire attention de bien nettoyer l'empreinte, pour que la clé aille bien au fond, sans quoi il y a un grand risque de foirer l'empreinte de la vis, et là c'est le début des emmerdes.

maintenant quand je retourne l'étau, je vois qu'il y a deux fois trois vis, mais aussi, il semble y avoir des goupilles de positionnement:
IMG_7666.JPG


le montage me semble réversible, donc avant de démonter, je vais faire un repère d'indexation en rotation; deux coups de pointeau en vis à vis dans une zone où ça ne gênera pas:
IMG_7689.JPG


une fois les vis déposées, les mécanindus font bien leur job, et je m'aide du marteau plus une cale en bois pour séparer la base de sous le mors fixe:
IMG_7667.JPG


et voila; en y allant progressivement des deux cotés, ça vient; ne surtout pas chercher à déboîter complètement un coté sans agir sur l'autre ! ! !

on voit bien les piges:
IMG_7668.JPG
 
PL50
PL50
Compagnon
ensuite il faut déposer la bride anti soulèvement du mors mobile.
en général leur serrage est assez musclé:
IMG_7670.JPG


l'écrou de la fis trapézoïdale est fixé par un écrou SKF; je note qu'il est légèrement libre.
IMG_7671.JPG


ensuite, je dépose la bride de retenue axiale de la vis trapézoïdale:
IMG_7672.JPG


et comme ça elle peut sortir:
IMG_7673.JPG


et maintenant, tout est désassemblé:
IMG_7674.JPG
 
PL50
PL50
Compagnon
maintenant, on passe au nettoyage.
mon compresseur étant "en maladie", je ne peux pas utiliser ma fontaine à dégraissant car sa pompe est entraînée à l'air comprimé...

donc, gamelle de white spirit et pinceau et brosse à dents...:
IMG_7675.JPG


quand tout est propre, vérifier le jeu entre la vis trapézoïdale et son écrou en bronze.
dans mon cas, c'est comme neuf...

ensuite, mon bon vieux touret MAPE prend du service:
IMG_7678.JPG


quand toutes les pièces ont été dérouillées, on retrouve des choses:
IMG_7686.JPG


bien réfléchir aux faces à masquer avant peinture:
IMG_7677.JPG


j'ai utilisé une sorte de galva en bombe soit disant en inox.
en tout cas, le résultat est pas mal et assez endurant.
 
PL50
PL50
Compagnon
bon, on peut passer au remontage.

point important, vérifier après avoir enlevé la bande cache, qu'il n'y a pas d'excès de peinture sur les zones de glissement:
IMG_7679.JPG


si c'est le cas, comme ci dessus, araser l'excédent de peinture avec une lame de cutter ou de ciseau à bois.

je commence par remonter les mors:
IMG_7680.JPG


attention de bien les caler vers le bas avant de serrer les vis.
les serrer fort; personnellement, je ne les graisse pas pour limiter les risques de desserrage, et je ne veux pas mettre de frein filet; donc montage à sec...

j'engage la vis et l'écrou en beurrant généreusement de graisse SKF:
IMG_7681.JPG


à noter que j'en ai mis également sur les surfaces de glissement.
je présente le mors fixe:
IMG_7682.JPG


il faut bien graisser également les surfaces de glissement du mors fixe sur lesquelles appuie la la barette anti soulèvement du mors mobile;
ensuite remontage de la barette anti soulèvement en serrant comme un furieux.
je remet l'écrou SKF mais sans le serrer.

je remet la butée axiale, en mettant de la graisse:
IMG_7683.JPG


au passage, je remarque une identification qui montre que le lycée n'a pas mélangé les morceaux de plusieurs étaux:
IMG_7684.JPG


bien penser à orienter le graisseur vers le haut....:
IMG_7685.JPG


avant de bloquer les vis, il faut s'assurer que la vis trapézoïdale est libre en rotation....
 
PL50
PL50
Compagnon
je remonte ensuite la base de l'étau; j'utilise mon repère au pointeau pour l'indexer correctement:
IMG_7687.JPG


mais le nettoyage a fait apparaître un index pour le secteur gradué, donc j'aurais retrouvé le sens:
IMG_7690.JPG


je met de la graisse, et je pose la semelle.
ensuite je graisse également l'intérieur de la semelle:
IMG_7692.JPG


dans la zone qui va accueillir le disque qui contient les 4 taraudages des vis tête H:
IMG_7691.JPG


orienter le disque pour que les taraudages coïncident à peu près avec les trous des vis dans la base de l'étau.

à ce stade, il est important de s'être assuré que ces taraudages sont nickels; si besoin les nettoyer au taraud.

graisser les vis abondamment pour les monter:
IMG_7693.JPG


avant de serrer, faire coïncider les repères:
IMG_7694.JPG


voila ce que ça donne:
IMG_7695.JPG


et en 3 heures de job, temps de séchage de la peinture (en bombe) compris; retour sur la table de la machine:
IMG_7696.JPG

IMG_7697.JPG


maintenant, à vous de jouer ! ! !
 
sebastian
sebastian
Compagnon
Bonsoir,
rondement menée cette restauration :smt038
et présenté avec des photos nettes ! j'imagine les mimines pleines de graisses et appuyant sur le déclencheur… :lol: :lol:
 
J
Jmr06
Compagnon
Merci pour cet intéressant reportage. :smt023

Tout ceci en 3 h ? Bon, il y en a qui sont bien efficace ! Quand je vois ce que moi j'artive péniblement à faire en trois heurs ... :spamafote:
Bravo:smt041
 
PL50
PL50
Compagnon
Merci pour cet intéressant reportage. :smt023

Tout ceci en 3 h ? Bon, il y en a qui sont bien efficace ! Quand je vois ce que moi j'artive péniblement à faire en trois heurs ... :spamafote:
Bravo:smt041
salut Jmr06
j'ai commencé à 18h, à 19h15 tout était démonté, dégraissé, brossé, masqué, peint et je suis allé manger pendant que la peinture séchait, et de 20h à 20h45, je l'ai remonté; 21h, il était sur la machine.
ce qui est important, c'est d'avoir le bon matériel toujours dispo.
si tu commences par passer 1h à chercher une gamelle avec un pinceau, à aller acheter du white spirit, à tout brosser à la main avec la brosse "que tu sais plus où elle est parce qu'il te semble qu'elle t'a servi pour les persiennes des volets" là tu mets la journée...

a+
 
J
Jmr06
Compagnon
Tu décris bien la situation. il me manque toujours l'outil qui va bien ("mais où donc a-t-il pu passer ?"), et les minutes s'enchaînent à rechercher ce qui devrait être sous la main.
ce qui est important, c'est d'avoir le bon matériel toujours dispo.
Et oui, c'est bien cela, de l'organisation que diable !
Vu le bazar dans l'atelier, j'ai racheté récemment des meubles de rangement pour tous correctement ranger. Résultat : hier j'ai cherché mes alésoirs, ("mais où donc j'ai bien pu les foutres !") :belzedar:
Quelques fois, je me dit qu’heureusement que je ne gagne pas ma vie avec cette activité ...
 
Nolandu91
Nolandu91
Compagnon
J'aime bien ce genre de restauration. Le vieux reprends de couleurs et ne part pas au rebut.
 
PL50
PL50
Compagnon
J'aime bien ce genre de restauration. Le vieux reprends de couleurs et ne part pas au rebut.
Oui, et j'en ai refait un autre le week-end dernier.
Il était sur une perceuse fraiseuse et les glissières étaient presque coupées en deux à force que le foret finisse dedans.....
Après rechargement au tig à la baguette inox, et un coup de surfaçage au carbure, il reprend du service !!!!
 
Akronyme
Akronyme
Apprenti
Bravo, je suis hyper fan de restauration, on apprends toujours pleins de trucs!
D'aiielurs, le rechargement au tig, ça m'intéresse bien, si tu as des photos et des explications qui trainent... :wink:
 
PL50
PL50
Compagnon
Bravo, je suis hyper fan de restauration, on apprends toujours pleins de trucs!
D'aiielurs, le rechargement au tig, ça m'intéresse bien, si tu as des photos et des explications qui trainent... :wink:
si tu veux je pourrais essayer de faire un tuto à la suite de ce post, mais je ne peut pas garantir que ce sera sans déformation, mais mort pour mort....
autre point, il faut différencier les étaux en acier moulé qui sont facilement soudable et vont pas mal se déformer de ceux en fonte qui sont plus difficilement soudable mais vont moins "tirer" au refroidissement...

a+
 
Akronyme
Akronyme
Apprenti
En ce qui me concerne, ça m'intéresse beaucoup. Je suis en train de restaurer (pour m'entrainer) une carcasse d'éteau en fonte, je le fais à la baguette MMA prévu pour la fonte, malheureusement mon poste n'a pas un duty cycle suffisant et j'attends ma commande de TIG/MMA pour continuer.
 
PL50
PL50
Compagnon
En ce qui me concerne, ça m'intéresse beaucoup. Je suis en train de restaurer (pour m'entrainer) une carcasse d'éteau en fonte, je le fais à la baguette MMA prévu pour la fonte, malheureusement mon poste n'a pas un duty cycle suffisant et j'attends ma commande de TIG/MMA pour continuer.
as tu essayé à la baguette inox?
 
Akronyme
Akronyme
Apprenti
J'ai pris du nomacast (Hobart H990003-RDP 1/8-Inch 1-Pound Nomacast Electrodes ), ça fonctionne très bien, mais avec le poste pourri que j'avais, j'ai pu faire les 6 pointages et 4 cm de cordon avant de devoir attendre une heure pour que je puisse ré-amorcer l'électrode...
C'est plus une question de poste merdique qu'autre chose...
Mais ça m'a permis de voir qu'avec ces électrodes ça tiens bien et qu'un préchauffe à 200° de la pièce et un refroidissement ralenti dans le sable n'a causé aucune craquelure.
 

Sujets similaires

charpi
Réponses
11
Affichages
435
Dodore
T
Réponses
62
Affichages
8 667
thierry74
T
JeanneB
Réponses
25
Affichages
1 353
JeanneB
JeanneB
Einzylinder
Réponses
5
Affichages
466
aroy
JOSTone.PSU
Réponses
19
Affichages
936
FTX
chabercha
Réponses
2
Affichages
4 820
chabercha
chabercha
Einzylinder
Réponses
15
Affichages
802
Einzylinder
Einzylinder
Haut