[Restauration] Tour Boley 4L

  • Auteur de la discussion BZHades
  • Date de début
BZHades
BZHades
Nouveau
25 Fev 2020
22
ANGERS
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous

Bonjour à tous.

Je m'inscris ici après avoir pendant un certain temps profité des sujets déjà ouverts, car je vais avoir besoin de vos lumières sur un cas spécifique. (je suis plus actif sur metabricoleur et copainsdescopeaux, étant plus boiseux que métalleux).

Ca faisait un moment que je cherchais un tour pour me (re)mettre au métal (j'ai une formation ingénieur mécanique à la base... mais ai fini dans le BTP). Je suis tombé sur une annonce d'un tour qui rentrait dans mes critères, avec pour seul "défaut" qu'il fallait le rénover (au contraire, ça me permettra de bien connaitre la mécanique pour l'entretien).
Par contre, avant de me lancer dans la rénovation, je vais avoir besoin de conseils. Ma formation remonte à quelques années quand même : si je n'ai pas oublié certaines bases, je pense que certaines subtilités sont passées à la trappe de ma mémoire sélective.

Il s'agit donc d'un tour Boley, à priori un 4L des années 1920 d'après ce que j'ai pu voir sur le site lathes.co.uk (une mine d'or ce site). J'ai pu récupérer ici un manuel, mais d'une version plus récente... je ne suis pas certain que le mien ai toutes les améliorations ou qu'il n'y ait pas quelques différences de mécanisme.

Voilà donc la bête.

20200210.jpg

20200214.jpg

Le joli logo (à l'ancienne, on le mettait directement dans le moule de fonderie ! au moins, ça reste ! :) )

20200215.jpg

L'arrière avec la tête de cheval et l'inverseur.

20200213.jpg

La mécanique date de ces années : simple, efficace, costaud. l'arbre est monté sur palier de bronze (à l'avant, il faut que je vérifie à l'arrière) avec graisseurs, par contre, il a une subtilité dont je n'ai pas bien compris le fonctionnement : il a deux plages de vitesses sur la poulie. On peut engager ou désengager un pignon, qui permet de démultiplier la poulie pour obtenir des vitesses basses. Il va falloir que je comprenne bien le fonctionnement, car la poulie peut être libre, et elle se libère de manière pas forcément contrôlée (ou peut être qu'à l'usage ça passe... j'ai pas encore eût le temps de faire beaucoup d'essais)

20200217.jpg

J'ai l'impression que l'on retrouve ce mécanisme sur le manuel qu'on peut trouver ici :

Si quelqu'un connait ce type de mécanisme et m'en expliquer le fonctionnement...

J'ai remarqué un gros jeu axial, à priori rattrapable avec l'écrou/contre ecrou à griffe à l'arrière de l'arbre. Il faut que je trouve une set de clef correspondant.

Le moteur qui va avec est un triphasé... mais n'a pas de plaque moteur. Du coup, je ne connais pas sa puissance :
- est il possible de retrouver la puissance du moteur via des mesures ?
- quelle puissance faudrait il selon vous pour ce type de tour ? (j'ai un moteur de 1kW qui traine que je pourrai facilement adapter, est-ce que ça vous semble sur/sous dimensionné ?)

Pour enlever l'ancienne peinture, vous feriez comment ? je suis preneur de toutes les astuces :) Idem pour virer la graisse. Je vais faire des essais au pétrole désaromatisé, mais si vous avez des produits miracles, je prends.

Enfin, quelles sont les erreurs à ne pas faire ? les astuces ? bref, même si j'ai une formation de mécanique / industrie, ça fait longtemps que je n'ai plus ouvert de plans mécanique, ayant bifurqué vers le BTP. Du coup, je voudrais éviter d'abîmer mon joujou ^_^'.
Bref, n'hésitez pas à m'éclairer de vos lumières et conseils avisés. Si vous passez dans le coin d'Angers et que vous voulez donner un coup de main, vous serez les bienvenus.

Merci d'avance.
 
ISL
ISL
Compagnon
2 Mai 2010
817
FR-70Lure
Bonsoir , bienvenue chez les "tourneurs" , noble passion .
Quelques indications sur le fonctionnement de la machine .
Le système d'engrenages situés dans la poulie a étages s'appel "le harnais". C'est le principe du train planétaire ou train épicycloïdal ( voir wikipédia) . Cela donne 2 gammes de vitesses donc double les vitesses de la poulie a étage.
Pour le moteur , 1 Kw /1500 tr me semble suffisant ; avec des paliers en bronze , la broche ne peut pas monter en vitesse comme avec les broches a roulements.
Bon copeaux
 
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 052
Pas de Calais
Bonsoir,
Bienvenue sur cet excellent Forum.
Les tours Boley n’y sont pas très nombreux.....sauf, peut-être en horlogerie.
Personnellement, je suis un inconditionnel de la marque et j’en possède quelques uns mais pas de 4 !
Pour la motorisation, 1 CV (736 W) me semble adapté.
Ne fait surtout pas tourner ta broche sans huile.......
Pour les vitesses maximales, je suis moins catégorique qu’ @ISL. Il a raison sur le fait que les broches à paliers bronze ne peuvent pas monter aussi haut, en vitesse, que les broches sur roulements cependant les tours Boley 5 LZ sont donnés pour 3550 tr/mn. Attention, il faut que les paliers soient bien réglés et lubrifiés avec la bonne huile !
Prends-en bien soin car ce sont de belles machines.
Met-nous des photos lors du démontage et n'hésite pas à poser des questions.

PS : tu évoques la présence d’un « écrou à griffes », je ne connais pas mais, de grâce, pas de « clef à griffes » !
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 094
MARSEILLE
Bonjour,
Pour décaper l’ancienne peinture, perso je suis un inconditionnel du sablage qui a l'avantage d'offrir plus de prise à l'apprêt et à la peinture.
Par contre, bien laver et relaver, souffler et ressouffler après sablage car le sable ça va de partout.
Si vous n'avez pas de sableuse, il doit y avoir un sableur dans votre région ? (En principe c'est pas cher)
Bien sûr le gel décapant c'est bien aussi mais ça coûte cher à moins de vous procurer du dichlorométhane (Protections requises) qui est particulièrement efficace.
Pour la couleur de la peinture ? Par pitié pas de vert ! Un gris souris (RAL 7005), un noir (9004 ou 9011).
Prenez soin des détails, c'est là que vous verrez la différence...
JASON
 
Dernière édition:
BZHades
BZHades
Nouveau
25 Fev 2020
22
ANGERS
  • Auteur de la discussion
  • #5
Merci pour vos réponses.

Pour ce qui est de la couleur, je pensais à de la hammerite bleu, effet martelé. C'est hyper costaud, et ça s'applique facilement en limitant les défauts.

Pour les ecrous, comme je le disais, j'ai un peu oublié les noms des différents types... c'est deux ecrous avec juste deux rainures positionnées à 180°. Il me semblait que c'était à griffe...
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
2 877
Perche
Presque, à encoches.
Je pense que quitte à tout démonter, autant mettre de la bonne peinture qui tienne vraiment, type epoxy (avec apprêt qui va bien).
 
simon74
simon74
Compagnon
3 Mai 2016
1 243
Savoie
avec graisseurs
Huileurs. Huile, pas graisse.
Pour enlever l'ancienne peinture, vous feriez comment ?
Perso, j'eviterai le sablage ou autre approche abrasif, sauf si c'est possible d'eviter totalement toutes les surfaces fonctionnels. Decapage chimique ou comme effet secondaire d'un derouillage electrolytique, suivi par un primaire approprié et un peinture epoxy. Ou, tout simplement, nettoyage et laisser la peinture tel que.
 
BZHades
BZHades
Nouveau
25 Fev 2020
22
ANGERS
  • Auteur de la discussion
  • #8
En général, pour le sablage, ça implique le masquage de toutes les surfaces fonctionnelles avec le scotch éponyme... Mais n'ayant pas de sableuse, je vais commencer par, un, virer la couche de crasser et nettoyer au pétrole pour avoir un aperçu de la marche à suite, et deux, voir ce que ça donne en décapage manuel/chimique avant d'envisager le sablage.

Pour la peinture, on verra : j'ai aussi quelques bombes de carrosserie qui me restent. J'avais réussi à avoir un bon résultat sur la moto. De toute façon, je commencerai par faire de essais sur le bac récupérateur (qui se re décapera facilement au besoin)

Bref, c'est pas l'urgence :wink: quand j'en serai à refaire la peinture, de l'eau aura coulé sous les ponts (on est en plein achat d'une maison en partie à retaper... autant dire que la restauration du tour va être longue)

@Borisravel : merci, j'avais regardé entre temps, et effectivement, c'est clef à encoche ou ergot. Mea culpa (punaise, ça coûte cher pour un morceau d'acier embouti !... mais bon, quand il faut, il faut)

J'ai commencé par étaler ce qui était en vrac dans une caisse... bah y'en a du pignon !!! va falloir inventorier et trier tout ça !
35 pignons (3 ne sont pas sur la photo), 45 pinces, 3 mandrins (en comptant celui qui est déjà monté), des jeux de mords.

20200216.jpg

Les pinces sont estampillées G.Boley pour certaines. Ø23mm sur le corps, filetage standard au pas de 1.
J'ai pas encore regardé les pignons de près. Je préfère y aller étape par étape, on va commencer par nettoyer toutes les pinces, faut que ça brille :)
Va falloir que je refasse mon stock de chiffons, éponges et huile de coude.

@KITE : je n'ai pas pensé à prendre de photo, mais ça expliquerait que le graisseur arrière (où ce sont à priori des roulement d'après le plan que j'ai pu trouver), soit plein de graisse, alors que celui avant est vide. D'ailleurs, c'est marrant de voir que ce ne sont pas des "réservoirs", mais que le capuchon n'a pas de butée et peut continuer à se visser pour "pousser" la graisse dans la lumière du graisseur/huileur
Du coup, il vaut mieux prendre quelle huile pour le palier bronze à l'avant ?

En tout cas, merci déjà pour vos retour, ça m'encourage à avancer, en sachant que j'aurai de l'aide en cas de questionnement ^_^
 
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 052
Pas de Calais
Excellent si tu as l´ensemble des pignons et le jeu de pinces.
Si ce sont des Ø 23 au pas de 100, c’est ce qui était également sur les 5 et 6 LZ.
Il te reste à faire un beau petit rack pour tes pignons :

3DF754A3-FD84-4F97-AEC8-436D3C2B3E8E.jpeg


Va voir sur le site Lathes.co, il y a de belles photos....
 
BZHades
BZHades
Nouveau
25 Fev 2020
22
ANGERS
Sympa l'idée du rack à pignon, je me demandais justement comment j'allai gérer ça ! je prends ! :)

Pour l'instant, je suis surtout en train de fabriquer le meuble de perceuse à colonne : elle trône actuellement sur l'établi qui servira pour le tour. Du coup je refais un petit meuble à part, puis je transvaserai le tour sur son futur établi (qui sera à refaire de toute manière, car il faudra que je bricole le système d'arbre avec un jeu de poulies entre le moteur et le tour.
Pour l'instant, il squatte mon établi principal... ce qui ne m'arrange d'ailleurs pas pour fabriquer le meuble sus cité :D. L'ossature est fait, je viens de finir le plateau supérieur, il me reste les habillages latéraux et arrière (qui serviront de contreventement), et les tiroir (moins urgent pour le coup). Je pense que j'aurai fini ça se soir.

A terme, je pense faire un établi dédié au tour, avec les rangements nécessaires qui permettront d'y stocker au propre l'ensemble des éléments de tournage (pignons, pinces, outils de coupe, outils de mesure, huile et autres). Bref, avoir une "station" de tournage autonome sans avoir à chercher les outils ailleurs dans l'atelier.
 
BZHades
BZHades
Nouveau
25 Fev 2020
22
ANGERS
Bonjour à tous,

je n'ai pas beaucoup avancé sur la restauration proprement dite, et à mon avis, ça prendra bien un an avant que ce tour soit de nouveau opérationnel vu la masse de projet plus urgents (notamment l'achat et les travaux de la maison).

Mais petit à petit, en nettoyant une pince par ci, en jetant un coup d’œil par là... je fais mes essais de nettoyage et en profite pour mieux comprendre la cinématique du tour.

J'ai compris à peu près le fonctionnement de la poulie et des engrenages du système de réduction !
La poulie est montée sur palier (roulement ?) sur l'arbre, et a un pignon qui lui est solidaire.
l'arbre a un autre pignon fixé dessus.
Un jeu de pignon en dessous est monté sur un arbre secondaire.
la poulie peut donc être au choix solidaire de l'arbre ou libre sur ce dernier.

Dans le cas où elle est libre, on monte avec une rotation de l'excentrique les pignons de l'arbre secondaire, qui vont venir en contact avec le pignon de la poulie, et celui de l'arbre, créant ce rapport de réduction. Je n'ai pas calculé de combien par contre.

Dans le cas où on veut une plus grande vitesse, il suffit de solidariser la poulie à l'arbre en désengageant les pignons.

Simple et efficace.

Par contre, il faut enclencher un truc sur la poulie pour la solidariser... mais ça se désengage tout seul. De toute évidence il y avait une pièce qui venait dans le logement pour enclencher le système... mais je n'ai pas de trace de cette pièce.

Quelqu'un aurait il un tour de ce type pour voir de quoi il s'agit ?

je ferai des photos ce soir pour bien comprendre
 
simon74
simon74
Compagnon
3 Mai 2016
1 243
Savoie
mais ça se désengage tout seul.
Dans le cas le plus commun, il s'agit de tirer sur un espece de teton moleté puis le tourner 90° pour le bloquer, ce qui bloque ou debloque les "satellites" du system planetaire du poulie, puis un deuxieme qui s'engage / desengage pour bloquer lesdits satellites statique sur la poupee. La systeme change entre les tours, mais en general c'est un quart de tour.

Si t'as de photos plus parlant...
 
BZHades
BZHades
Nouveau
25 Fev 2020
22
ANGERS
Bonjour

Le problème n'est pas que le train secondaire se désengage, j'ai effectivement le levier de blocage, mais c'est la poulie qui se désengage de l'axe quand je veux la mettre en prise directe.

Voilà la photo du trou où il faut insérer un poussoir pour engager la poulie (après avoir tourné un peu l'axe pour trouver la correspondance axe/poulie)
20200311.jpg

On voit qu'il y a un trou sur la plus grande poulie, dont le début est fileté (d'où mon postulat qu'il devait y avoir une pièce à ce niveau là qui permettait de garder engagé la poulie)

A l'arrière du tour, j'ai bien le levier, ainsi qu'un autre axe, dont je n'ai pas encore compris l'utilité

20200312.jpg
 
simon74
simon74
Compagnon
3 Mai 2016
1 243
Savoie
Si j'ai bien compris, il s'agit de:

1584014706574.png


Pour le blocage sur la poulie, et encore basée sur la descriptif sur lathes.co.uk*, ca pourrait etre tout simplement un vis de blocage pour le montage / demontage / inspection de systeme, sans avoir un utilité quelquonque dans sa fonctionnement normal. L'axe supplementaire sera, pour moi, le blocage de poupee sur banc par moyen d'excentrique. Par contre, vu que ton tour as l'air plus vieux que celle sur lathes.co.uk, avec dentures droit au lieu des helicoidaux, je peut avoir tout fausse.

lathes.co.uk a dit:
Engaged and disengaged by a single lever the gears could be locked in place by a clamp lever at the back of the headstock.
 
Haut