Rénovation Perceuse Syderic S12 [TERMINEE]

Burzuum
Burzuum
Apprenti
18 Déc 2014
178
Beauvoisin
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Ça y est je me lance pour la rénovation de ma première machine, une perceuse Sydéric S12 en CM1 qui a servit dans la maintenance de l'armée et qui a suivit son technicien à la retraite.
Je voudrais commencer par remercier tous les participants et en particulier les créateurs et modérateurs de ce forum, sans qui je ne me serais jamais lancé dans ces travaux (surtout avec autant de plaisir).
La machine est en bon état général, rouille superficielle sur la colonne, le pied et le plateau, il manque juste le volant de manœuvre de la hauteur de tête.
L'électricité avait été refaite, remplacement du câble d'alimentation, des fusibles et de l’interrupteur d'origine. Un condensateur de 18 µF avait été ajouté, un support d'ampoule bidouillé et voila le tableau.

20150702_074115.jpg
20150702_074133.jpg
20150702_074206.jpg
20150702_074244.jpg



Après une inspection et un démontage rapide de la broche, j'ai testé la machine et elle fonctionne correctement. J'ai remarqué les choses suivantes:
_Jeu axial important de l'arbre moteur.
_La vis de pression qui maintient le doigt de translation du fourreau est foirée.
_La grande vitesse est inutilisable, le moteur ne se lance pas.
_Pas de mise à la terre de la machine ??? Le câble d'alim est un 2 conducteurs.
_Une légère fissure sur le pied de colonne, très petite (invisible en photo).

Je compte la repeindre à l'Hammerite vert Jade martelée, par contre j'ai une frayeur :smt103à ce sujet:
j'ai fait un essai ce week end sur un viel étau, 2 couches espacées d'une journée. Cela fait bientôt 48h que j'ai posée la 2e couche et la peinture est sèche au toucher mais molle :smt104:smt089, elle est marqué par simple pression avec l'ongle, me serais-je foiré dans le process?
J'ai décapé à la brosse sur meuleuse, dégraissé à l'acétone, 1ère couche 6h de séchage environ au bord du garage ouvert puis dans la cuisine ou il faisait plus chaud.
La 2e couche le lendemain puis séchage au soleil en 3/4h.

Edit: Je pense que j'ai mis une épaisseur trop importante et que du coup ça va mettre bcp de temps pour durcir. Ouais je suis une quiche en peinture....
 
Dernière édition:
Burzuum
Burzuum
Apprenti
18 Déc 2014
178
Beauvoisin
  • Auteur de la discussion
  • #2
C'est partit pour le démontage.
Pas trop de difficultés, juste un quelques petits trucs:
_Pour la poulie moteur qui était bien grippée: positionner la table en dessous du moteur, déboulonner le moteur de son excentrique et laisser reposer la poulie motrice sur le carter supérieur, appliquer une tension avec 2 serre-joints entre plateau et moteur, un bain de WD40 et un quart d'heure et quelques frappes au maillet sur l'axe moteur plus tard, c'est venu facilement.
_Pour sortir la flasque avant du moteur, j'ai du meuler sur 1 mm la clavette qui était impossible à sortir avec mes moyens. Pas très gênant puisque l'arbre étant conique, l'adhérence se fait en bonne partie par serrage axial de la poulie sur l'arbre par rondelle/vis en bout d'arbre.

20151012_194831.jpg

Flasque avant avec son roulement en état de décomposition avancé


20151012_194836.jpg

Flasque arrière avec ses rondelles ressorts de rattrapage de jeu

La graisse des roulements est très vieille (probablement d'origine, 50/60 ans quoi...) il faut changer les 2 roulements, surtout le roulement de tête (côté poulie) qui encaisse le plus gros des efforts et qui a plus que bien vécu, les pistes sont défoncées.
Il s'agit de roulement 6203 SKF, je vais les remplacer par leur version étanche 6203-2RS de chez SKF également.
Par contre je le demande si je dois replacé les disques qui étaient plaqués à l'origine contre les roulements (on peux les voir montés sur l'arbre, un sur chaque photo ci dessus de par et d'autre de la cage d'écureuil)?
Chose dommage c'est qu'il manque la plaque moteur.
 
Dernière édition:
C
cf63
Compagnon
13 Juil 2008
2 087
Clermont Ferrand
Bonjour Burzuum

Bravo pour ce bon début de restauration.
Puissance moteur: pour une machine en cône cm1, c'est souvent du 0,5 cv de chez Somer (au vu la taille)
ce qui correspond assez bien au 18 µf qui est installé sur la carcasse du moteur.

Les flasques ne servaient qu'a retenir la graisse sur les anciens roulements; mais elles sont peut être nécessaires pour
conserver les cotes sur l'arbre.
Mais ne pas oublier les rondelles ondulées en acier qui sont là pour compenser les dilatations.
cldt, cf63.
 
Burzuum
Burzuum
Apprenti
18 Déc 2014
178
Beauvoisin
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonjour cf63,

Merci pour ton message, on est d'accord pour le moteur, je me suis basé sur la plaque suivante, tiré du sujet de la Val d'or 517 donné par cfr62 (un rapport avec cf63 peut être? :))
Plaque-moteur-r.jpg


Pour le condensateur, ne connaissant pas l'âge de celui-ci et me basant sur la formule de Labobine j'ai acheté un 25µF neuf (j'ai profité de grouper les commandes, car je restaure en parallèle un touret silex). J'espérais récupérer un peu de couple avec ce condensateur mieux dimensionné mais cela n'a rien changé. La grande vitesse reste inutilisable en l'état, je qui ne gêne pas trop, la solution d'un variateur de fréquence réglerait le problème à mon avis mais ce n'est pas à l'ordre du jour.
Je suis assez d'accord aussi pour les flasques, ça ne coûte rien de les remettre et je serais certain de garder une chaîne de côte correcte pour la bonne compression des rondelles ressort.
 
C
cfr62
Ouvrier
14 Déc 2012
300
Bonjour Burzuum et bonjour à tous,

Bravo pour cette acquisition, une Syderic/Val d'or/Peugeot/Sylex en plus sur le forum!
Il n'y en a pas beaucoup, je pense même qu'elle est un peu méconnue parmi les Sydéric et autres marques, alors qu'on peut trouver de bonnes affaires sur LBC, peut-être justement parce qu'elle est moins recherchée.
Pour ma part j'en suis très content, Et Xavier qui avait ouvert un sujet qu'on a ensuite partagé l'est également il me semble.

Je vois que tu as justement déjà parcouru le sujet de nos deux perceuses, sur lequel j'avais aussi ajouté des images d'annonces qui passaient de temps à autres à cette époque.
J'ajoute le lien pour ceux qui seront intéressés:
https://www.usinages.com/threads/pe...517-ou-syderic-s12-peugeot-silex.49433/page-4

Et puis tant que j'y suis, voici aussi ma petite fraiseuse assortie:
https://www.usinages.com/threads/syderic-ef2-cfr62.61509/

Ma perceuse était d'origine en CM2, Et j'ai par la suite échangé la broche pour une de Sydéric S20, plus costaude avec un fourreau plus large en bas pour accueillir un roulement plus grand. Le moteur d'époque en 0.5Cv est bien adapté, je n'ai pas ressenti le besoin pour un plus puissant.
Je l'avais également initialement branchée avec des condensateurs. Alors effectivement avec 25uF le moteur démarrait bien à vide ou avec les plus petits développements, mais pas sur le plus grand. J'avais reglé le problème en ajoutant un temporisateur (réglable pour quelques secondes, miniature de marque omron il me semble) qui connectait un deuxième condo de 16uF pour faire démarrer en toute condition. j'avais ajouté un petit inverseur pour changer de sens également. Le tout tient dans le corps de la perceuse, avec la lampe à LED.
Cela dit je ne l'ai pas utilisée lontemps comme cela, j'ai vite trouvé un altivar 31 à moins de 50€ sur la bay (chercher à l'international mon premier est venu des pays-bas, mes autres d'angleterre), et ça donne une machine de haute technologie!

Sur ta perceuse, tu bénéficies du reglage de hauteur de tête que je n'ai pas, et que je dois fabriquer depuis déjà longtemps... Je serai interessé de savoir comment est ta colonne quand tu en seras à ce stade de démontage, si elle est taraudée, ou juste creuse avec un bouchon taraudé, et le cas échéant quel est le diamètre de l'alésage. Ma colonne est pleine, comme celle de Xavier, pour faire quelque chose de pratique il faudrait que je la fasse aléser au tour (un asssez gros tour alors...). J'ai bien une autre solution avec la tige filetée fixe qui dépasse au dessus, mais c'est moins joli.

En tout cas bon courage et grand plaisir pour cette rénovation!

PS: Pas de rapport particulier avec cf63 que l'on croise souvent sur le forum et que je salue, le hasard des pseudos...
 
Dernière édition:
Burzuum
Burzuum
Apprenti
18 Déc 2014
178
Beauvoisin
  • Auteur de la discussion
  • #6
Suite et fin du démontage, pas de difficulté majeure à par l'écrou du fourreau et l'écrou de palier qui sont bien bloqués. Cependant j'avais déjà sortit la broche sans dévisser l'écrou du fourreau et les roulements de broche sont impeccables, ceux du palier ne présentant aucun jeu, je ne les changerais pas maintenant (surement jamais s'il n'y a pas nécessité). Pour l'instant ça donne un bon tas de pièce:
20151012_224354.jpg
20151012_224407.jpg



Pour cfr62:

Merci tout d'abord de t’intéresser à mon sujet et je dois t'avouer que j'ai lu intégralement tes sujets sur ta Val d'Or et ta fraiseuse Sydéric et que j'espérais vraiment pouvoir échanger avec toi. La rénovation ne sera que plus agréable pour moi.
Le réglage de la hauteur de tête se fait par une tige filetée M12 de mémoire M18 pas 2,5 mm que l'on aperçoit déposée sur la première photo à droite du fourreau. La colonne est pleine et taraudé en son centre. Je peux te donner plus de détails si tu le souhaites.

Je remarque que le socle est légèrement différent du tiens (poches de part et d'autre du pied de colonne), j'ai pu remarquer dans les notices qu'il y avait eu modification du palier avec des roulements différents et un usinage moins onéreux du corps de palier. Il est pas interdit alors de penser que le socle ait subit un traitement similaire. Apparemment j'ai, d'après la notice, l'ancien modèle.

Je profite de ton intérêt pour quelques questions:
_Pour le décapage des parties peintes en fontes, je compte utiliser une brosse sur meuleuse, pour le carter supérieur et le moteur en alu, n'est-ce pas un peu trop rude comme traitement? Cela ne risque pas de marquer l'alu? Idem pour les poulies encrassé, comment les faire revenir?
_Pour les pièces usinés piqué par la rouille et leur donné un aspect quasi-neuf, quelle méthode utilise-tu, je pensais à la brosse nylon.
 
Dernière édition:
P
product
Nouveau
30 Sept 2015
9
Bonjour Burzuum

je suis a peu près au même stade que toi pour ma restauration j'ai utilisé un dégraissant puissant pour nettoyer toutes les parties extérieures , ponçage léger et deux couches d'hammerite grise aspect martelé en cours
j'ai reçu les roulements que je change, broche et poulies, je dois commander une bille et son ressort sous vernier (et oui je ne savais pas que des billes se cachais là dessous!)
Toujours mon cône cm1 bloqué dans la broche car petit méplat cassé et malgré plusieurs essais, décapeur thermique, écrou sous chasse cône, jet bronze cône coincé entre deux mordaches alu il n'a pas bougé
je pense lui souder une tige fileté de 8 en bout et bricoler un extracteur à inertie .
j'y vais doucement car si ça se passe mal .........
quelle idée il on eu de l'emboiter comme ça!
Bonne restauration à toi ,quel plaisir de restaurer cette machine avec des pièces d'une si belle qualité
à bientôt
Robert
 
Burzuum
Burzuum
Apprenti
18 Déc 2014
178
Beauvoisin
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour Product,

La peinture est pas mal abimée sur la mienne et la 2e couche bleu passée à l'arrache par le précédent propriétaire s’effrite un peu partout, donc je vais décaper entièrement.
Ton vernier est différent, pas de bille + ressort mais un ressort annulaire sur ma machine.
J'espère que ton cône va se débloquer rapidement, tu utilises les bonnes méthodes, maintenant il faut que ça vienne.
J'attends aussi les roulements pour le week end, on va pouvoir avancer un peu.

Bon restauration à toi aussi de ton côté

Pour cfr62:

Quelques photos de la vis de réglage de hauteur (qualité photo médiocre :???:):
20151013_223209.jpg
20151013_223255.jpg
 
C
cfr62
Ouvrier
14 Déc 2012
300
Pour cfr62:

Merci tout d'abord de t’intéresser à mon sujet et je dois t'avouer que j'ai lu intégralement tes sujets sur ta Val d'Or et ta fraiseuse Sydéric et que j'espérais vraiment pouvoir échanger avec toi. La rénovation ne sera que plus agréable pour moi.
Le réglage de la hauteur de tête se fait par une tige filetée M12 de mémoire que l'on aperçoit déposée sur la première photo à droite du fourreau. La colonne est pleine et taraudé en son centre. Je peux te donner plus de détails si tu le souhaites.

Je remarque que le socle est légèrement différent du tiens (poches de part et d'autre du pied de colonne), j'ai pu remarquer dans les notices qu'il y avait eu modification du palier avec des roulements différents et un usinage moins onéreux du corps de palier. Il est pas interdit alors de penser que le socle ait subit un traitement similaire. Apparemment j'ai, d'après la notice, l'ancien modèle.

Je profite de ton intérêt pour quelques questions:
_Pour le décapage des parties peintes en fontes, je compte utiliser une brosse sur meuleuse, pour le carter supérieur et le moteur en alu, n'est-ce pas un peu trop rude comme traitement? Cela ne risque pas de marquer l'alu? Idem pour les poulies encrassé, comment les faire revenir?
_Pour les pièces usinés piqué par la rouille et leur donné un aspect quasi-neuf, quelle méthode utilise-tu, je pensais à la brosse nylon.
Salut Burzuum,

Merci pour tes dernières photos. Il me semble voir qu'il y a une noix en bronze insérée dans la colonne, le filetage est-il trapézoïdal?
Pour le décapage de la peinture:
-fonte: electrolyse ou décapant chimique et/ou brosse meuleuse. Dégraissage initial avec le mélange soude/white/savon liquide préconisé ailleurs sur le forum.
-carter en alu: j'avais laissé la peinture d'origine qui était très fine et accrochait bien, comme primaire d'accroche pour une peinture martelée. Sinon brossage à la brosse en laiton sur meuleuse,voir brosse en acier fin, mais attention de ne pas mordre l'alu trop fort. la finition alu brossé peut être jolie aussi, je l'ai fait sur une autre perceuse qui avait un tout petit carter, juste devant la poulie.
Il me semble que les décapants habituels ne sont pas adaptés pour l'alu (contiennent de la soude), à vérifier et éventuellement tester, même avec la soude, ça facilite le travail ces décapants.
-moteur: j'avais enlever la peinture écaille par écaille au ciseau à bois usé, puis primaire d'accroche pour métaux non ferreux.
-poulies: réussir à enlever les graisses et autres résidus de courroie particulièrement tenaces avec divers dégraissants tels que l'acétone. Brosse en laiton sur poulie tournante, scotch brite fin, voir acide phosphorique pour aider. La soude peut aussi permettre de nettoyer l'alu, notamment pour supprimer l'anodisation naturelle ou pas, mais attention ça attaque l'alu en profondeur rapidement, il faut la neutralyser tout de suite, l'eau suffit en général.

Pièces usinées rouillées:
Principe général: electrolyse si rouille importante, mais attention aux trous éventuels si la rouille est perforante, acide phosphorique dans tous les cas, avec l'avantage de la protection phosphatée et l'accroche accrue des peintures ou aprêts.
-s'il y a des géométries ou ajustements à respecter, frottage à la paille de fer/laine d'acier avec action chimique légère uniquement.
-si c'est moins précis et que l'aspect prime, brosse fine sur meuleuse, scotch brite gros et/ou fin, voir toile Emery/papier à l'eau ou huile de plus en plus fin selon le résultat souhaité.
En pratique je frotte en présence d'acide phosphorique pour le résultat le plus rapide, avec les protections qui s'imposent pour les yeux en particulier.

Bonne rénovation, ça a l'air d'avancer rapidement!
 
C
cfr62
Ouvrier
14 Déc 2012
300
Une chose à ajouter : la peinture martelée qui durcit en une semaine, ça m'arrive aussi, normal a priori, mais il ne faut pas attendre autant pour passer les couches suivantes. Pour ma dernière rénovation j'ai utilisé en plus un apprêt sérieux, comus ancorit, pour essayer de retrouver quelque chose d'aussi solide que le minium de plomb d'origine, qui tient un siècle ou plus....
 
Burzuum
Burzuum
Apprenti
18 Déc 2014
178
Beauvoisin
  • Auteur de la discussion
  • #11
Salut cfr62,

Merci pour toutes ces informations, je sais mieux où je vais maintenant. Comme on dit y'a plus qu'à !
Pour la vis, je te dis ça précisément cet après-midi.

Cdt
 
C
cfr62
Ouvrier
14 Déc 2012
300
Et tant qu'on y est, si tu peux mesurer le pas de vis, même approximativement, je suis preneur, pour savoir ce qui est fait d'origine. J'ai déjà vu la manivelle qui s'adapte sur cette vis, elle est peut-être visible sur une des photos du sujet cité ci-dessus d'ailleurs.
Bonne soirée.
 
serge54
serge54
Ouvrier
1 Nov 2012
442
bonjour c'est quant méme de la belle mecanique , j 'ai une sydéric et une précis c'est le top , j 'ai l impression que toutes ces peinture genre hamerite son bisard moi j 'ai acheté deux pots au luxembourg et elle est epaisse ,et en application au pinceau c'est horrible ,pas de possibilité de passer une deuxieme fois , c'est pas normal a+ et bon travail
 
Burzuum
Burzuum
Apprenti
18 Déc 2014
178
Beauvoisin
  • Auteur de la discussion
  • #14
Et tant qu'on y est, si tu peux mesurer le pas de vis, même approximativement, je suis preneur, pour savoir ce qui est fait d'origine.
C'est un filetage ISO M18 pas normal 2.5

bonjour c'est quant méme de la belle mecanique , j 'ai une sydéric et une précis c'est le top , j 'ai l impression que toutes ces peinture genre hamerite son bisard moi j 'ai acheté deux pots au luxembourg et elle est epaisse ,et en application au pinceau c'est horrible ,pas de possibilité de passer une deuxieme fois , c'est pas normal a+ et bon travail

Bonjour Serge,

Merci pour ton message, c'est clair que c'est du sérieux comme machine et c'est un plaisir de lui donner une nouvelle vie, de s'en servir et de l'entretenir.
Le piège avec l'hammerite c'est d'en mettre une couche trop importante pour que l'effet martelé ressorte plus, ce qui nuit à la solidité de la peinture (écaillage après un choc) et allonge fortement le temps de séchage. Je me suis fait avoir sur mes premiers essais sur un petit étau le week end dernier et la peinture n'est toujours pas durci. Par contre j'ai pas eu de problème en application au pinceau ni pour passer la 2e couche (une fois la première sèche y'a plus de soucis).

Merci pour vos encouragements, ça va décaper sévère ce week end :twisted:
 
serge54
serge54
Ouvrier
1 Nov 2012
442
ok bon boulot ,je suis sur paris depuis une semaine je vais passé chez un collégue d'usinage pour lui donner un pot de peinture a bientot
 
Burzuum
Burzuum
Apprenti
18 Déc 2014
178
Beauvoisin
  • Auteur de la discussion
  • #16
J'ai pu avancer un peu ce week end, décapage samedi à la brosse sur meuleuse, me reste encore le moteur et le capot en alu ... c'est long! J'ai quand même usé 3 brosses acier, la prochaine fois je testerai le décapage chimique pour comparer. Dérouillage de l'arbre du moteur à l'acide phosphorique et pose de la première couche de primaire anti-rouille sur les pièces en fonte.
20151018_115915.jpg

Pièces en fonte décapées et prêtes à être dégraissées à l'acétone.

20151018_164012.jpg

Première couche de primaire anti-rouille posée

20151018_164822.jpg

Le capot en alu en cours de décapage à la brosse, plutôt long à faire à cause des arrondis.

La suite au prochain épisode :) Reste au programme:
2e couche de primaire sur les pièces en fontes (c'est très photogénique en plus :smt075)
primaire métaux non ferreux sur alu
Grattage moteur, je crois que je vais laisser le primaire et la peinture d'origine et repeindre directement par dessus
Montage des nouveaux roulements du moteur
2 couches d'Hammerite vert Jade martelée
Rénovation des poignées de serrage et cabestan
Câblage électrique
etc
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 147
Perche
Je crois que la peinture qui se rapproche le plus du vert Syderic, c'est effectivement le vert jade martelé. Je vais attendre pour voir ce que ça donne sur la tienne avant d'en acheter un pot. Bon travail !
 
Burzuum
Burzuum
Apprenti
18 Déc 2014
178
Beauvoisin
  • Auteur de la discussion
  • #18
J'ai beaucoup hésité avec le mélange bleu clair martelé (2 part de gris argent et une part de bleu nuit) mais finalement j'ai préféré la solution la plus économique et qui correspondait le mieux à la couleur d'origine.
J'espère pouvoir poser la première couche ce soir, la seconde ce week end.
 
Dernière édition:
P
product
Nouveau
30 Sept 2015
9
Bonjour,
j'en suis à peu près à ce stade moi aussi ,mais un abris de jardin à monter entre temps donc stand by
pour le carter alu j'ai frotté avec un reste de liquide belgom alu je trouve le rendu pas mal ,je ne le peindrais pas
j'ai pu sortir mon cône cm1 du fourreau enfin, à l'aide d'un chasse rotule ''maison '' taillé dans de l'alu
pour info chez syderic plus de piece de cette machine
bon courage à toi et bonne restauration
 
Burzuum
Burzuum
Apprenti
18 Déc 2014
178
Beauvoisin
  • Auteur de la discussion
  • #20
j'ai pu sortir mon cône cm1 du fourreau enfin
Ah excellente nouvelle, tu vas pouvoir envisager la suite avec sérénité maintenant.
Bonne restauration à toi également
 
Burzuum
Burzuum
Apprenti
18 Déc 2014
178
Beauvoisin
  • Auteur de la discussion
  • #22
Comme je le disais en début de post, le moteur n'est pas mis à la terre. Je prévois donc d'en mettre une, par contre je pense que la conductivité entre l'ensemble moteur + carter de courroies et le reste est assez hasardeuse, en effet je compte huiler la portée usinée du bloc tête en fonte. Si je mets à la terre le bloc fonte j'ai bon normalement? Si j'oublie quelque chose, n'hésitez pas.

20151011_190008.jpg


Cdt
 
Burzuum
Burzuum
Apprenti
18 Déc 2014
178
Beauvoisin
  • Auteur de la discussion
  • #23
Ça avance gentiment, reste la 2e couche de peinture pour la carter sup. et le moteur à poser.
J'ai changé les roulements du moteur avant de le remonter pour peinture et le frottement des roulements 2RS est impressionnant :eek: comparé aux roulements sans flasques, j'espère que le moteur ne vas pas trop en souffrir et qu'il pourra se lancer en 3e vitesse, ça m'inquiète fortement.


20151025_145654.jpg

20151025_145622.jpg


La qualité est assez merdique, je m'en excuse, j’essaierais de faire mieux pour les suivantes.
PS: Les photos ne rendent pas grâce à la peinture, le résultat, sans être exceptionnel, est satisfaisant. L'aspect martelée ressort suffisamment à mon goût, même si il est assez difficile d'être bien régulier au pinceau sur de telles surfaces.
 
Dernière édition:
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 990
Comme je le disais en début de post, le moteur n'est pas mis à la terre. Je prévois donc d'en mettre une, par contre je pense que la conductivité entre l'ensemble moteur + carter de courroies et le reste est assez hasardeuse, en effet je compte huiler la portée usinée du bloc tête en fonte. Si je mets à la terre le bloc fonte j'ai bon normalement? Si j'oublie quelque chose, n'hésitez pas.
Il faut dériver une éventuelle fuite au plus près. Donc là où se trouve l'électricité : le moteur.
Ensuite pour bien faire constituer une équipotentielle de tous les éléments, reliée au point de masse.

Donc un point de masse au niveau du moteur, indispensable, puis, en option, une liaison entre ce point et le bloc fonte et une entre le capot et le bloc fonte. 8-)
 
Burzuum
Burzuum
Apprenti
18 Déc 2014
178
Beauvoisin
  • Auteur de la discussion
  • #25
Bonjour Osiver,

Très bien, ce que tu me dis me rassure et me conforte dans la direction que j'allais suivre, parfois on se fout le doute alors qu'il n'y a pas de raisons (comme toute les premières fois haha). Y'a plus qu'à alors :)

Maintenant que ça se précise et qu'au stade ou j'en suis, l'aspect général est plutôt satisfaisant, je vais essayer de peaufiner les détails. Les poignées de blocages des différents axes (tête, support de table etc) sont piquées par la rouille et dénotent du reste maintenant... je pensais les passer à l'acide phosphorique avec un grattage au scotch-brite mais j'ai l'impression que ces pièces sont moletées et traitées (bronzage?), du coup le résultat risque d'être pas terrible. Avez-vous une astuce pour rénover ce type de pièces :


20151023_132800.jpg


Cordialement
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 147
Perche
Bonjour
Brossage et rebronzage !
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 147
Perche
Perso, je bronze à froid avec des produits que l'on trouve en armurerie.
Sinon, on chauffe la pièce et on la trempe dans de l'huile de vidange sale.
 
Burzuum
Burzuum
Apprenti
18 Déc 2014
178
Beauvoisin
  • Auteur de la discussion
  • #29
Bonjour,

Recâblage et remontage terminé. Ces opérations n'ont présentées aucune difficultés particulières.
Le rendu de la peinture est moyen je dirais, l'aspect martelé est très difficile à obtenir de manière uniforme au pinceau (l'effet martelé ressort encore moins sur les photos qui sont légèrement flous). Il faudrait peut être que j'essaie au rouleau sur les parties planes?
J'ai eu quelques points durs lors des premières descentes de la broche en 3e vitesse (1920 tr/min) puis ils ont disparus après une dizaine de manipulations.
Finalement les roulements étanches du moteur ne perturbe pas le fonctionnement, je pensais que leurs frottements rendraient les démarrages plus difficiles mais il n'en est rien.
Il reste quelques finitions (poignées de blocage, bricoler un bouton pour la lumière...) qui attendront. En effet, il faut que remonte mon touret maintenant.

20151101_143842.jpg
20151101_143911.jpg


En résumé, une belle aventure et je remercie tous les membres qui partage leurs connaissances et leurs conseils.
C'est tellement enrichissant et satisfaisant de mener à bien ce genre de petit projet, on ressent une petite fierté quand même à la fin (même si au final c'est pas grand chose hein).
J'ai quand même eu la chance d'avoir une machine bien entretenue, complète et sans casse, cela facilite grandement la rénovation (qui n'est pas une restauration donc).
 
C
cfr62
Ouvrier
14 Déc 2012
300
Bravo! Beau travail, et terminé rapidement en plus. Très belle machine, elle va pouvoir en faire des trous !
 
Haut