Régulation moteur DC

  • Auteur de la discussion vero
  • Date de début
vero
vero
Compagnon
29 Jan 2009
1 156
Valangin Suisse - Chicoutimi Canada
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

J'ai acheté d'occasion un vieux chariot élévateur dont la carte électronique de variation de vitesse du moteur de translation est grillée. Quelqu'un aurait-il une idée pour remplacer cette carte qui doit certainement pouvoir supporter 20A ou éventuellement la réparer. Je vous met des photos de l'objet:

DSCN0212.JPG
C'est un élévateur Lansing de 1987. Absolument inconnu chez Lansing. Peut-être en France?

DSCN0213.JPG
On voit le module électronique monté sur radiateur à droite du groupe hydraulique

DSCN0217.JPG
La plaquette signalétique.

DSCN0218.JPG
Le module électronique.

DSCN0219.JPG
Là ou le fil orange entre dans la cire il y a un transistor et une résistance qui sont brûlés. Est-ce un transistor, un thyristor, quelle est la valeur de la résistance? Si quelqu'un a une idée? Le plastique du transistor est brûlé et cela empêche de lire la référence.

DSCN0221.JPG
L'autre côté avec les transistors de puissance. Les références sont également illisibles.

Je pense que l'on devrait pouvoir trouver un circuit équivalent ou éventuellement réparer celui-là. Il y a dans le timon un potentiomètre de 5K et un commutateur pour changer le sens de marche.
Amitiés à tous,
Pierre
 
Nikass
Nikass
Compagnon
24 Mar 2009
2 353
Montpellier
Salut !

Elle peut se fondre ou s'enlever cette cire ? Doit pas être compliqué de faire le reverse-engineering... si on peut virer ce jaja !

Comment est la commande de vitesse ? Proportionnelle ? (ah oui mais si tu l'as acheté en panne, tu vas pas savoir... l'ancien propriétaire peut être ?)

a+
 
vero
vero
Compagnon
29 Jan 2009
1 156
Valangin Suisse - Chicoutimi Canada
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour Nikass, bonjour à tous,
Merci de t'intéresser à ce cas. Aucun espoir avec l'ancien proprio, c'est le ferrailleur du coin yougo. Je pense qu'il doit être possible de démonter ce circuit. C'est un peu délicat car pour le sortir du radiateur il faut déssouder les 4 pattes des transistors de puissance en même temps. On doit pouvoir casser cette cire ou peut-être la faire fondre. Je vais essayer.
Question commande il y a un potentiomètre de 5K qui doit commander le transistor brûlé qui, lui, commande les transistors de puissance. Dans ce circuit il y a deux autres transistors plus petits et un trimmer de réglage de la vitesse mini. Il y a aussi une grosse diode de protection sur l'entrée.
Je vais demanteler tout ça et remettre des photos.
Amitiés,
Pierre
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 322
FR-57330 Moselle
Bonjour

Si tu peux mettre une photo de tout ce qui est marqué sur le moteur ....
Sous quelle tension ?? batteries ?? fonctionnait l'engin ??
Si les inscriptions de la grosse diode sont lisibles, ce sera une très bonne indication...

Je vais suivre ce sujet.
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 636
nord montpellier
bonsoir,les gars,

si ce n'était que des soudures à défaire,à plusieurs à la fois,on y arrive soit une par une à la pompe,soit avec un décapeur thermique avec doigté....
le souci sera la cire,car la température sera inévitable et certains composants comme les condos vont pas résister;certes,on peut les changer,mais il faut pouvoir lire les caractéristiques......
mais c'est une restauration que je vais suivre avec beaucoup d'attention
Bonne chance
GUY34
 
vero
vero
Compagnon
29 Jan 2009
1 156
Valangin Suisse - Chicoutimi Canada
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonsoir Charly,
Les batteries: 2 batteries 6V - 175 Ah donc 12 V
Le moteur de translation: 12 V - 600 W
Donc quand je disais 20 A c'est plutôt 50 A toutefois les câbles connectés au module électronique ne semblent pas pouvoir supporter 50 A
La diode: IR 4AFR1 On la trouve facilement sur internet mais je n'ai pas réussi à ouvrir le "Datasheet" mais d'après des diodes équivalentes elles tiennent 50 A

Les batteries étaient presque vides. Environ 1/5 du contenu normal. Je les ai remplies d'eau distillée puis je les ai chargées et déchargées plusieurs fois. A mon grand étonnement elles prenaient bien la charge et au bout de plusieurs cycles elles se sont désulfatées.J'ai mesuré la densité de l'électrolyte. Je suis arrivé aux alentours de 24 - 25°Bé. Devrais-je rajouter un peu d'acide pur?
Mais ces batteries dans cet état fonctionnent et actionnent allègrement le moteur du groupe hydraulique qui fait 1300 W.
Si tu as besoin d'autres données, je suis à ta disposition et je te remercie d'avance.
Amitiés
Pierre
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 457
nord
bonjour

Devrais-je rajouter un peu d'acide pur?
jamais !! toujours faire l'appoint uniquement avec de l'eau demineralisée

Elle peut se fondre ou s'enlever cette cire
il n'y a que le marteau qui en viendra a bout :mrgreen: c'est une resine epoxy..indestructible


il y a volonté manifeste de la part du fabricant pour ne pas que le commun des mortels puisse reparer cette platine , mais vu le peu de composants, j'opterais pour un montage PWM, quand a trouver un transistor en boitier TO03 qui passe cette intensité c'est une autre histoire
 
vero
vero
Compagnon
29 Jan 2009
1 156
Valangin Suisse - Chicoutimi Canada
  • Auteur de la discussion
  • #8
metalux a dit:
bonjour

Devrais-je rajouter un peu d'acide pur?
jamais !! toujours faire l'appoint uniquement avec de l'eau demineralisée

Elle peut se fondre ou s'enlever cette cire
il n'y a que le marteau qui en viendra a bout :mrgreen: c'est une resine epoxy..indestructible


il y a volonté manifeste de la part du fabricant pour ne pas que le commun des mortels puisse reparer cette platine , mais vu le peu de composants, j'opterais pour un montage PWM, quand a trouver un transistor en boitier TO03 qui passe cette intensité c'est une autre histoire
Bonjour à tous,
Oui pour l'eau, je le savais mais vu qu'un peu d'électrolyte s'était renversé je me disais qu'il manquait quand-même un peu d'acide. Mais OK, je n'en ai pas mis.
Cette cire est effectivement une deux composants.Elle ne fond pas mais se désagrège facilement au fer à souder. Je vais essayer de l'enlever comme ça.
Les transistors de puissance n'ont pas l'air grillés.
Je donnerai des information au fur et à mesure de mes travaux.
Amitiés à tous,
Pierre
 
Nikass
Nikass
Compagnon
24 Mar 2009
2 353
Montpellier
Salut !

Oui, moi aussi je pense à une PWM. C'est pas parce que le moteur fait 600W qu'il les consomme, ça dépend de l'effort qu'on lui demande et il y a peut être un limiteur quelque part... sur deux gros tranzingues ça peut passer les 50A mais je ne vois pas les résistances d'équilibrage ou alors c'est du MOSFET mais à cette puissance et en 1987, ben... j'ai des doutes...

C'est vrai que c'est exaspérant ces trucs manifestement faits pour ne pas être réparés, epoxy et marquages grattés, grrrrr... Encore que l'époxy, des fois, c'est pour la tenue mécanique aussi

Bon, on attend la suite alors :)

a+
 
Papy54
Papy54
Compagnon
18 Juin 2009
1 195
54 Nancy Lorraine
Dernière édition par un modérateur:
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 457
nord
oui pourquoi pas remplacer si c'est irreparable ? sans mettre des sommes folles sur du materiel pro, il y a la solution des regulateur DC pour trotinettes electriques :roll: , on en trouve une plétore sur la bay ou parfois sur lbc, sa passe pas mal d'ampére sous 36 v il me semble
 
vero
vero
Compagnon
29 Jan 2009
1 156
Valangin Suisse - Chicoutimi Canada
  • Auteur de la discussion
  • #12
Bonjour à tous,
Oui, je pense que je vais économiser du temps et de l'argent en achetant un module tout fait. Toutefois j'ai réussi à démonter le circuit imprimé et à enlever la cire pour pouvoir retirer le transistor grillé.

DSCN0222.JPG
J'ai réussi à déssouder le transistor TO126 et la résistance. Celle-ci doit faire 100 Ohms. On voit encore le premier cercle noir qui devait être brun et elle donne 100 Ohms à l'ohmmètre.

DSCN0229.JPG
Le transistor TO 126. La référence est illisible

DSCN0231.JPG
L'autre côté du circuit. Il y a un transistor TO218. C'est un TIP 2955 PNP dont le collecteur attaque directement les bases en parallèle des transistors de puissance TO3

Qu'en pensez vous?
 
Papy54
Papy54
Compagnon
18 Juin 2009
1 195
54 Nancy Lorraine
vero a dit:
Bonjour à tous,
Oui, je pense que je vais économiser du temps et de l'argent en achetant un module tout fait. Toutefois j'ai réussi à démonter le circuit imprimé et à enlever la cire pour pouvoir retirer le transistor grillé. Qu'en pensez vous?
Il y a 30 ans la majorité des alims à tension variable utilisaient une régulation linéaire qui consiste à faire chuter la tension source dans des ballasts. D'où un échauffement important en tension basse et un rendement catastrophique (égal au rapport de la tension de sortie sur la tension d'alimentation). Est-ce le cas ici ? vu les composants mis en œuvre. Les composants cachés sont peut-être ceux d'un système à découpage????
Les alims actuelles découpent la tension primaire avec un signal rectangulaire de largeur variable, filtrent cette tension et l'envoie dans le moteur. Le rendement est constant d'où une autonomie très augmentée des batteries
Inconvénients: la pollution électromagnétique est élevée.

Bonne recherche
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
Salut Véro,

la réponse que j'avais faite sur passion-usinages :

Salut Vero,

au vu des composants sur la carte, je suppose que c'est un hacheur avec freinage/récupération d'énergie.
Le transistor plastique à la tête des BD139/BD140 (puissance moyenne, pas de radiateurs)

Le truc qui me chagrine est l'inversion de sens. Car vu le nombre de transistors de puissance, ça n'est pas un pont bidirectionnel (H-Bridge).
Le moteur est-il à excitation séparée ?

Au gré de mes recherches, j'ai vu qu'il y avait des dizaines de cartes électroniques disponibles pour des tas de marques (Linde, etc...), et qui sont sûrement installables avec quelques adaptations mineures.
Le prix de pièces de rechanges risque d'être élevé par rapport au prix d'un chariot en panne d'occasion...
Mais avec tous tes contacts dans l'industrie, tu devrais avoir quelques possibilités


Bon, il faut que je lise les autres interventions et que je regarde les nouvelles photos...
 
Nikass
Nikass
Compagnon
24 Mar 2009
2 353
Montpellier
Salut !

J'en pense...

1) que tes transistors de puissance sont des NPN puisque bases commandées par le collecteur d'un PNP. Ils ont les collecteurs en commun ?
2) que ton transistor pété, si c'en est un, a de fortes chances d'être broché BCE et que du coup il serait un PNP, emetteur à la base du 2955, collecteur sur les emétteurs de la paire de NPN. Je rejoins l'hypothèse des BDxxx, classique de ces années là. Et que donc il servirait à couper le 2955 brutalement, mais pour quoi faire, mystère...
3) que tu as un système de hachage et que l'inversion de sens elle doit se faire à relais
4) que la liaison emetteur-base du 2955 a dû bien morfler.

Si j'avais à essayer... Je testerais toutes les jonctions des transingues, j'y mettrais un BD140, la résistance si elle n'est pas coupée sa valeur n'a pas dû changer beaucoup donc laisse là en place, et essaye ton bazar en remplaçant le moteur par une lampe de phare.

Bon courage

a+
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
Salut,

j'ai bien regardé les photos.

Vu que les transistors sont en parallèle, c'est soit :
  • un régulateur ballast (série): une horreur en termes de pertes, d'échauffement et d'autonomie !
    Vu la puissance du moteur et la taille du radiateur, je ne pense pas que ce soit ça (mais qui sait...)
  • un hacheur (PWM) simple, avec juste un switch (transistors) et une diode de roue-libre

Je pense que c'est un hacheur.
Comme il ne s'agit pas pas d'un pont en H, le changement de sens se fait totalement en dehors du régulateur.

Une carte moderne sear bien plus performante (pont en H à MOSFET), mais ça n'est probablement pas trop ton problème
 
Nikass
Nikass
Compagnon
24 Mar 2009
2 353
Montpellier
Salut !

Un ballast, c'est juste pas possible, ça serait du suicide... en plus, les transistors en // qui n'ont pas de résistances d'équilibrage, outch...

Mais en plus de ça, 50 ampères sur ce PCB - voir la ligne des émetteurs, même avec le fil de renfort, j'y crois vraiment plus du tout. La remarque sur l'excitation séparée est judicieuse... c'est peut être ce que ça contrôle !

a+
 
vero
vero
Compagnon
29 Jan 2009
1 156
Valangin Suisse - Chicoutimi Canada
  • Auteur de la discussion
  • #18
Bonjour à tous, bonjour pierrepmx,
L'inversion se fait en aval de la régulation par commutateur mécanique. Le freinage se fait aussi séparément. Aurais-tu quelques liens concernant ces cartes de régulation?

J'en pense...

1) que tes transistors de puissance sont des NPN puisque bases commandées par le collecteur d'un PNP. Ils ont les collecteurs en commun ?
2) que ton transistor pété, si c'en est un, a de fortes chances d'être broché BCE et que du coup il serait un PNP, emetteur à la base du 2955, collecteur sur les emétteurs de la paire de NPN. Je rejoins l'hypothèse des BDxxx, classique de ces années là. Et que donc il servirait à couper le 2955 brutalement, mais pour quoi faire, mystère...
3) que tu as un système de hachage et que l'inversion de sens elle doit se faire à relais
4) que la liaison emetteur-base du 2955 a dû bien morfler.

Si j'avais à essayer... Je testerais toutes les jonctions des transingues, j'y mettrais un BD140, la résistance si elle n'est pas coupée sa valeur n'a pas dû changer beaucoup donc laisse là en place, et essaye ton bazar en remplaçant le moteur par une lampe de phare.

Nikass: oui, c'est exactement ça. Je vais suivre ton conseil et essayer avec un BD140. Je pourrais en même temps remplacer le TIP2955 cela ne me ruinera certainement pas.
Effectivement les transistors de puissance sont en parallèle. Le moteur n'a pas l'excitation séparée. Il n'y a qu'un fil et la masse.
Je vous tiendrai au courant et merci à tous pour votre aide précieuse.
Pierre
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
Dernière édition par un modérateur:
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
Pour info,

le principe d'un convertisseur réversible (récupération d'énergie et freinage) ressemble à ça :




Les bases sont commandées de façon complémentaires. Ce schéma date de 1977...

Aujourd'hui, on utiliserait des MOS-FET.
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 322
FR-57330 Moselle
pierrepmx a dit:
Salut Vero,

http://manutrans.ch/

http://www.manutrans.ch/catalogue/cartes%20electroniques%20et%20variateurs.pdf

Manutrans SA
Av. de Lucens 44
CH - 1510 Moudon
Tel: 021 781 27 77
Fax: 021 781 27 79

As-tu as un NE555 qui traîne ? L'inventeur (qui vient de mourir) était suisse....

Un hacheur monodirectionnel aussi primitif que celui d'origine, est très facile à faire. Le principe :

hacheurCarte.jpg


Adapter en fonction du courant.

P.S. Les MOSFEt sont plus généralement utilisés aujourd'hui.
Je pense que le montage d'origine comportait une bascule astable avec les petits transistors qui sont encore noyés dans la resine.
Le montage avec le NE 555 fera l'affaire en remplaçant les deux transistors finaux par un MOSFET qui passe au minimal 50 A en permanence sous 20 volts. C'est pas trés cher et ça chauffe beaucoup moins.
Il faudra peut être que tu changes le potentiomètre de 5 k qui est sur la commande de la machine.

a toi de décider...
 
Dernière édition par un modérateur:
vero
vero
Compagnon
29 Jan 2009
1 156
Valangin Suisse - Chicoutimi Canada
  • Auteur de la discussion
  • #22
Bonjour Charly, bonjour à tous,
Non, je ne suis pas très riche en IC à part quelques LM... Comme je l'ai écrit plus haut, je vais essayer de remettre le circuit d'origine en état et si cela ne va pas j'envisagerai ta solution. Lil m'a proposé de me fournir les composants même ceux qui sont introuvables.
Encore merci à tous, amitiés,
Pierre
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
Salut Vero,

vu le genre de circuit, je commencerais les tests (à l'oscillo) sans les transistors de sortie, donc sans risques de d'évènements fumigènes impromptus.
Difficile de dire si le BD1xx est nécessaire pour ce premier test.

Normalement, le générateur de signaux de commande doit marcher.
Dans le cas contraire, ça deviendra difficile à dépanner sans enlever la résine sur le circuit.
 
Haut