Question sur INTERRUPTEUR Waldmann pour affuteuse Deckel SO

osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 025
Ah, une lampe avec un néon ( :P ) !
Le ballast est dans la première section du bras.
Le bouton blanc provoque l'allumage sans starter.

Premier indice : le ressort en U doit être la fermeture de l'ensemble au vu des autres photos, pas sûr d'autant que la fermeture était plutôt obtenue par sertissage du tube laiton, non ? par contre la gorge pourrait correspondre à la petite barre transversale de la bande blanche ...
Deuxième indice : le bouton noir a son contact inversé par rapport au blanc = contact repos et il doit aller sous les bornes du bas du post #3
Troisième indice : le trou de la bande blanche laisse passer le ressort du bouton blanc (NON! il n'y aurait pas le passage du tube laiton ! ) et va au fond de l'embase porte-contacts
Quatrième indice : les deux boutons portent des ergots et ceux-ci vont dans les gorges verticales de l'embase porte-contacts

Avec ça, il me semble possible de réassembler
 
Dernière édition:
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 027
planète terre
Bonjour,

D'abord, c'est pas un néon (si c'en étais un ...ça éclairerais rouge orange, pas idéal pour affuter vous en conviendrez :???:)

Ensuite, et c'est étonnant de la part d'une si bonne marque, le principe d'allummage de ces lampes waldham par deux boutons poussoirs se subtituant au starter est , hélas, connu pour être une merde sans nom (enfin si, je viens de la nommer :mad:) Et tous ceux qui ont des lampes de cette marque et ce modèle rencontrent quasi systématiquement de gros déboires avec ce système (a se demander ce qui a pu leur passer par la tête pour pondre une telle ânerie :| )

Je conseillerais de : tout virer, boucher les trous de poussoirs, et tout recâbler avec un ballast et un starter , adapté a la puissance de la lampe, et monté selon le schéma normal

tube montage mono.jpg

Le ballast et le starter doivent être adapté au type de tube utilisé (en général, le ballast d'origine est bon et n'a pas besoin d'être changé, et le starter a ajouter sera un 4...22W type S2, ST151, ou équivalent)

sloup
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 025
D'abord, c'est pas un néon
Haha !! Il est tombé dedans !:hhhha:
le principe d'allummage de ces lampes waldham par deux boutons poussoirs se subtituant au starter est , hélas, connu pour être une merde sans nom (enfin si, je viens de la nommer :mad:)
Bah, il y en a sur d'autres lampes...
Le principe est exactement celui du starter. On appuye quelques secondes sur le bouton blanc et c'est à l'ouverture que le tube s'allume. Ce n'est pas le réflexe naturel, il faut laisser 2 à 3 secondes le doigt appuyé. :spamafote:
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
8 975
59000
tous ceux qui ont des lampes de cette marque et ce modèle rencontrent quasi systématiquement de gros déboires
Bonjour,
Jamais eu de soucis avec ce principe et j'ai des Waldmann fluo dans tous les coins...
Evidement pour celui qui ne connait pas et s'attend à un allumage instantané ...
Généralement le ballast des Waldmann est intégré dans un bras, pas réellement de place
pour ajouter un starter.
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 027
planète terre
Bonjour,

le principe du bouton qui se substitut au starter, c'est précisément le problème (ou plutot le nid à problèmes !)en effet :

-Ce bouton est soumis a des surtensions de l'ordre de 800V voire plus, et travaille sur charge réactive ...Or il est souvent d'une bien frèle constitution !
-L'allummage ne se produit pas toujours du 1 er coup car cela dépend du moment ou il est relaché par rapport aux alternances du courant , chose que ne peut pas maitriser l'usager !
-Comme la manoeuvre n'est pas naturelle, l'usager est souvent amené a titiller fébrilement ce bouton, multipliant insidieusement et inutilement le nombre de manoeuvres, d'ou mort prématurée si on éteind et allumme souvent !
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 025
-Ce bouton est soumis a des surtensions de l'ordre de 800V voire plus, et travaille sur charge réactive
Ah bon ! Pour moi, il n'est parcouru que par un assez faible courant celui des filaments de chauffage. Il y a bien une pointe de tension mais il s'agit ici de petits tubes.
-L'allummage ne se produit pas toujours du 1 er coup car cela dépend du moment ou il est relaché par rapport aux alternances du courant , chose que ne peut pas maitriser l'usager !
Ouais ... le starter non plus ne maîtrise pas les alternances, hein ! :???:

-Comme la manoeuvre n'est pas naturelle, l'usager est souvent amené a titiller fébrilement ce bouton,
En tout cas, on voit bien sur les photos que les contacts ici sont loin d'avoir souffert !:roll:
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois

Dernières discussions

Haut