Question existentielle !

  • Auteur de la discussion Dude07
  • Date de début
Dude07

Dude07

Apprenti
Bonjour tout le monde!

Aujourd'hui alors que j'étais en train de débiter des pièces sur ma nouvelle scie à ruban, je me suis posé une question (qui m'avait déjà taraudé quelques fois) :
Pourquoi lors de la coupe d'un rond avec une scie à ruban, la débit présente un ou plusieurs motifs elliptiques ?
Si quelqu'un a une explication à ca, je suis preneur !
En fonction de la forme et de la disposition de ces reliefs, est il possible de déterminer un bon/mauvais réglage de la lame ?

Allez, bon dimanche :smt003


(Photo prise sur internet)
Inconel_718.JPG
 
Dernière édition:
didbaba

didbaba

Compagnon
Bonjour,

je me suis posé la même question, car j'ai fait le même constat mais avec une scie alternative.
 
Gerardpich

Gerardpich

Compagnon
Moi également, même constat. Nul doute que quelqu'un ici va nous trouver l'explication.
 
lion10

lion10

Compagnon
Bonjour

Avez vous coupé en une seul fois ou en retournant votre pièce ?

Constatez vous cela sur une chute peu épaisse et sur le restant ?
Est ce aussi présent si vous lubrifiez ?

Ce ne serait pas un effet d'échauffement, la chaleur sur la circonférence se dissipe mieux et ne teinte pas le métal. Au coeur par contre ce n'est pas le cas et en plus au niveau du diamètre le trait de coupe est plus long donc plus d'efforts.
cdlt lion10
 
L

lule

Apprenti
Bonsoir
Sur une scie a ruban c'est l'effet de l'entree des dents dans
le metal qui fait legerement devier les dents precedentes deja
en prise.Normalement la courbe que l'on voit tres bien
sur ta photo est par rapport au debut de la coupe a deux fois
la distance entre dents a cause de l'alternance de ces memes dents.
Amitiees Lucien,
.
 
didbaba

didbaba

Compagnon
Pour moi c'est coupé en une seule fois, sous un ruisselement continu de liquide de coupe. La pièce reste complètement à température ambiante.
 
gégé62

gégé62

Compagnon
j'applaudis des deux mains :smt041 (forcément) à cette question qui va nous obliger à gamberger....
lule décrit bien le truc, mais le pourquoi....????
challenge ! :smt023
 
Albert le Belge

Albert le Belge

Compagnon
Bonsoir,
Ce ne sera que supposition de ma part, mais bon;
Il serait intéressant de connaître la position de la barre lors du sciage(point de contact avec la table par exemple) en effet on peut voir d'après les stries que la pièce à été sciée comme si le marquage était vertical (et je dirai que le chiffre 1 serait en bas, mais sans certitude)

Il semblerait que le départ de cette ligne est en relation directe avec l'épaisseur à scier,
en effet elle démarre à hauteur d'axe pour descendre de façon régulière vite au début (là ou l'épaisseur augmente rapidement) se stabilise là ou l'épaisseur varie peu et commence à remonter lorsque l'épaisseur à scier diminue.
Est-ce que cela ne viendrait pas du fait que les copeaux s'évacuent moins bien et feraient "serrer" la lame?
 
Dude07

Dude07

Apprenti
Salut Albert,

Non d'après les stries le lopin a été scié sur une scie a ruban à descente verticale dans ce genre là :
16375-5689717.jpg

quand on regarde le lopin de face, le 1 est à gauche, le 5 à droite.
 
J

jo69

Compagnon
bonsoir
Ne serait il pas un effet lié a la variation de l'angle d'inclinaison variable de l'archet lors de la descente aussi bien en alternatif ou à ruban ce serait pour cela que l'on a ces stries elliptiques, les matheux à vos "règles a calcul "
électroniques ou pas.Moi je ne suis pas capable
Bonne fin de soirée
 
Dude07

Dude07

Apprenti
Non plus, car même sur une scie a descente parallèle (cf photo au dessus) les motifs apparaissent :wink:
 
Albert le Belge

Albert le Belge

Compagnon
que la pièce à été sciée comme si le marquage était vertical (et je dirai que le chiffre 1 serait en bas, mais sans certitude)

Non d'après les stries le lopin a été scié sur une scie a ruban à descente verticale dans ce genre là :

quand on regarde le lopin de face, le 1 est à gauche, le 5 à droite."

Ok, le marquage ET le passage de lame passent à l'horizontal.

cela ne change rien à mon hypothèse. :-D
 
brise-copeaux

brise-copeaux

Compagnon
Salut,

C'est bon signe...c'est par ce qu'elle coupe bien....c'est chant de la lame qui dessine cette forme.

@ +
 
Le débutant

Le débutant

Compagnon
bonjour

....A part pour "la beauté de la coupe" je pense à une explication plus plausible (et surtout plus sérieuse !)
Une lame, dans son épaisseur, ne peut pas être parfaite, surtout à l'endroit précis du raccordement : une sous ou sur
épaisseur existe, et même si elle est infime, à chaque tour, cette anomalie va soit "relâcher" la coupe, soit la prononcer.
Mathématiquement la lame pénètre à chaque tour d'une certaine profondeur. Au départ la lame ne laisse pratiquement pas de trace, car l'anomalie n'a pas pénétrée dans le métal..Au fur et à mesure de la pénétration, cette anomalie laisse une petite trace
qui se décale en fonction du diamètre qu'elle est censée couper, si l'on regarde de plus prés il doit y avoir une relation mathématique entre cette courbe et le diamètre, ainsi que la longueur de la lame. Mes neurones étant depuis pas mal de temps en vacances prolongées et partis en groupe avec mes connaissances mathématiques et autres...Je laisse le soin "aux frais moulus"
de faire la démonstration ! ....
Cordialement
 
Albert le Belge

Albert le Belge

Compagnon
La roue qui entraîne la lame "tire" celle-ci à travers la pièce, la partie entre la roue menée et le début de la pièce est donc la partie la moins tendue, celle-ci vibrera toujours un peu, je suis persuadé que la quantité de copeaux emprisonnée entre lame et pièce augmente ce phénomène et donc augmente la zone dans laquelle la lame vibre faisant descendre la ligne de stabilisation.
 
Dude07

Dude07

Apprenti
Ce sont de bonnes hypothèses !

Petite photo d'un rond de 20 que j'ai coupé hier pendant le réglage de ma nouvelle lame (10/14tpi , montée pour couper du profilé mais testée quand même sur ce bout de rond):
Acier (nuance inconnue) 40m/min sous arrosage continu d'huile soluble, descente manuelle.

DSC_0589.JPG


DSC_0590.JPG
 
gégé62

gégé62

Compagnon
J'ai une direction à proposer.

J'émets d'abord une suite de constatations, peut-être pas valables à 100% toujours, mais qui me semblent réfléter le phénomène en général:

- on voit ça (presque ?) toujours quand on fait une coupe dès que la section sciée est suffisante, même s'il s'agit d'un tube (assez épais donc).

- les lignes ne sont pas elliptiques, leur forme est la forme extérieure de la pièce, translatée vers l'intérieur d'une certaine distance. Si la pièce est un cylindre de révolution (soyons précis !) les lignes sont des arcs de cercle. Peux-tu vérifier dude07, en tous cas c'est ce que je constate sur un bel exemple que j'ai sous les yeux, j'essaierai de faire une photo mais ce n'est pas facile d'y voir quelque chose (bravo à toi d'ailleurs...:) )

- il y a une série de ces lignes, parallèles, équidistantes, partant d'un coté jusqu'à l'autre, et une autre série dans le sens opposé, de forme symétrique donc, mais également équidistantes, de même écartement.

- sur certaines coupes, ces marques sont toutes visibles, je veux dire sur toute la largeur de coupe, mais parfois on distingue beaucoup mieux celles qui sont dans un sens, que les autres, et en général on voit mieux celles qui sont plus près du bord.

- sur beaucoup de coupes, on ne distingue bien qu'une ou deux lignes, et un tout petit peu une ligne dans l'autre sens.

- l'examen avec une régle ne montre pas de creux ni de bosse sensible au niveau de ces lignes, mais on sent bien quelque chose avec le doigt. Je pense donc qu'il y a bien là un relief, mais trop petit pour être vu à la règle, compte-tenu de l'état de surface général assez rudimentaire. J'essaierai d'autres examens (microscope... mais pas le temps, déjà je passe beaucoup de temps à écrire sur ce forum...)
- distance entre deux lignes voisine = 9.5mm (à+/-0.5) que l'on soit au début ou à la fin de la coupe.
- je compte en tout 7 lignes, 3 dans un sens 4 dans l'autre, c'est un rond inox D=65. (j'ai encore oublié le code ASCII de phi :???:)
- les lignes semblent être en creux d'un coté et en saillie de l'autre, sous réserve, et même si c'est vrai je ne sais pas si on peut généraliser.

J'ai acquis la certitude que nous sommes en présence d'un phénomène vibratoire de la lame.
Je pense que:
- la vibration est du type classique de la corde tendue que l'on excite, comme sur un violoncelle avec l'archet, ici je pense que l'attaque de chaque dent peut constituer une excitation parfaite pour le système.
- en fonction des conditions du moment: rigidité / tension de la lame, force d'appui sur la pièce, "mordant" des dents de lame,
(éventuellement manque d'une dent localement ?), amortissement de la vibration plus marqué d'un coté que de l'autre, longueur libre de la lame d'un coté et de l'autre de la pièce....et j'en oublie, il se crée 1, ou 2, ou plus encore de lignes. Peut-être quelquefois les conditions pour créer ce motif ne sont pas réunies ???
- la vibration de la lame est assimilable à la propagation de deux ondes vibratoires en sens opposé, ce qui crée des interférences et donc la présence de noeuds et ventres de vibration.
- les lignes indiqueraient plutot la position des noeuds de vibration.

Bon voilà où j'en suis. Si des pros en propagation vibratoire peuvent intervenir....la place est chaude.:)

Question: remarque t-on ces lignes avec une scie alternative ?
 
gégé62

gégé62

Compagnon
posts croisés avec dude07. C'est exactement la photo que j'aurais voulu faire...:-D
Tes lignes sont circulaires OK ?
 
Dude07

Dude07

Apprenti
Salut gégé !

Oui effectivement les motifs sont circulaires, quand je dis elliptiques c'est au niveau de la zone de croisement de ces deux cercles :wink:
 
brise-copeaux

brise-copeaux

Compagnon
J'ai acquis la certitude que nous sommes en présence d'un phénomène vibratoire de la lame.

Re,

C'est ce que je dis plus haut, le chant de la lame...donc vibratoire...résonance... longueur d'onde...bref un truc du genre...le fait que ce soit symétrique est logique puisque à partir du milieux il y a répétition sur les longueurs de coupe.

@ +
 
L

lule

Apprenti
Bonsoir
Bon je precise ma remarque precedente,les vibrations et resonances que vous
invoquez sont produites par l'entree de chaque dent et comme les dents sont
alternees on retrouve normalement entre chaque cercle le double du pas de la lame.
Si quelqu'un peut faire un essai avec un carre il ne devrait pas obtenir des traces circulaires.
Ou alors je suis completement a cote du sujet, mais j'ai toujours connu ce phenomene
et l'explicationm'a toujours paru claire.
Amitiees Lucien.
 
brise-copeaux

brise-copeaux

Compagnon
Re,

Oui on est sur la même longueur d'onde si on peu dire..:-D

Pour réduire ce phénomène, il faudrait avoir des mords enveloppants sur toute la pièce maintenue et aussi sur le bout en coupe....et c'est pas tout il faudrait aussi comblé le jour de chaque coté de la lame et oui une lame pour quelle coupe il y a de la voie...donc pas facile...ou avoir un long contact sur l'âme de la lame de chaque coté....et là je suis persuadé que ses figures géométriques disparaisses.

Pour moi faut pas chercher plus loin.

@ +
 
Dude07

Dude07

Apprenti
Merci pour vos réponses !

Oui de tout de façon, ce topic est uniquement à vocation de "gamberge" car ces figures géométriques ne sont pas un "problème" et je les ai toujours vues sur des débits de ronds coupés au ruban, que ce soit sur une machine à 300€ ou à 50000€.
Mais j'aime bien chercher la petite bête et savoir le pourquoi du comment :mrgreen:
 
B

bonneton

Compagnon
Bonsoir
Il y a un bon moment que lule a donné la raison ,pour le prouver une fois la pièce coupé tu la présente contre ta lame!
 
P

PGL

Compagnon
Le dessin est du au pas de la lame, c'est à dire au nombre de dents par centimètre ou par pouce, si on change de lame avec plus ou moins de dents le dessin change, pour atténuer ça il y a des lames à pas variable surtout pour les scies à ruban, le dessin peut aussi varier en fonction de la pression sur la lame.
 
brise-copeaux

brise-copeaux

Compagnon
Bah c'est simple, il faut stoppé tout vibrations qui met tout en résonance pendant la coupe...mais c'est impossible à faire.
 
gégé62

gégé62

Compagnon
Il y a un bon moment que lule a donné la raison ,pour le prouver une fois la pièce coupé tu la présente contre ta lame!

il y a un monde entre savoir ce qui se passe et l'expliquer...le démontrer de façon irréfutable.

Je suis d'accord avec lule sur la coupe d'un carré (qui devrait donc donner des lignes parallèles verticales).
Mais je n'explique pas pourquoi à l'attaque d'une dent il se crée cette ligne à l'endroit où se trouve la dent "précédente qui est dans le même sens", autrement dit l'antépénultième ? c'est la question posée par dude07, pour moi elle reste posée. Certes on a bien avancé depuis le premier post, grâce à la connaissance et aux observations cumulées du forum, peut-être touchons-nous au but ?
"il faut du courage pour arriver au but"...:lol:
 

Sujets similaires

T
Réponses
49
Affichages
5 065
guy34
G
R
Réponses
13
Affichages
7 989
gégé81
G
Polskleforgeron
Réponses
20
Affichages
1 487
sergepol
sergepol
J
Réponses
9
Affichages
1 507
Denim
Denim
prendeigne
Réponses
8
Affichages
658
enguerland91
E
F
Réponses
116
Affichages
7 611
mwm
A
Réponses
4
Affichages
24 248
Yakovlev55
Y
cantause
Réponses
2
Affichages
1 999
cantause
cantause
A
Réponses
3
Affichages
3 251
Novix
N
D
Réponses
48
Affichages
15 279
DoronA
D
Haut