Projet de fonderie artisanale au Sénégal

  • Auteur de la discussion nicolas.ECL2011
  • Date de début
nicolas.ECL2011
Nouveau
28 Janvier 2009
2
Centrale Lyon
  • Auteur de la discussion
  • #1
Je suis élève à l'école Centrale de Lyon et dans le cadre dun projet d'étude je travaille actuellement avec trois camarades sur la conception et la réalisation d'un four à gaz artisanal afin d'améliorer les conditions de travail des fondeurs sénégalais.
N'ayant aucune compétence pratique sur le sujet, j'aimerais pouvoir bénéficier de l'expérience des membres de ce forum
Le four en question serait pour faire fondre de l'aluminium en grande quantité.
Nous nous sommes déjà procuré une bonbonne en acier (épaisseur 1,6 mm, hauteur 40 cm, diamètre 30cm) pour le creuset.
De même nous avons du ciment et des briques réfractaires à disposition.
Nos interrogations concernent surtout la partie « gaz ».
- un système à deux brûleurs tangentiels à la base du creuset est-il efficace ?
- a combien nous reviendrait la fabrication par nous même de tels brûleurs?
- comment assurer l'arrivée d'air et la sortie des gaz chaud en optimisant le rendement du four ? Quelles aérations et de quelle taille devons nous prévoir dans l'enceinte en brique ou le couvercle ?
- devons nous envisager la mise en place d'une cheminée?
- et quel doit etre l'espace entre le creuset et l'enceinte thermique pour obtenir le meilleur rendement?

Voila, nous espérons pouvoir compter sur votre aide et vous remercions d'avance pour les
réponses que vous pourrez apporter a nos problèmes.

Nicolas
 
HoloLab
Compagnon
Salut,

je ne connais rien à la fonderie, mais comme mon épouse a fait l'ECL, je me sens obligé de vous encourager, surtout vu le dessein vraiment louable de l'opération.

Il y a pas mal de personnes qui ont fait leurs fonderies artisanales ici, et qui plus est au gaz.

Si vous avez des questions sur les matériaux réfractaires, je peux vous mettre en contact avec d'anciens collègues du service Réfractaires de l'IRSID (Institut de Recherche de le Sidérurgie).

Bon courage !

@+

PS : normalement il faut se présenter dans la section présentation avant de poster ailleurs.
 
cr3m
Apprenti
9 Janvier 2009
69
nantes
Bonjour

Je n'ai pas trop d'expérience pratique sur le sujet, vu que j'en suis resté à la théorie. Mais je peux vous aiguiller sur quelques sites intéressants :
un bruleur a gaz, apparemment assez simple
http://ronreil.abana.org/design1.shtml
un autre site intéressant
http://www.la-borne.com/fifta/03princip.htm
et sur ce forum
http://www.usinages.com/bruleur-a-huile-vegetale-t4019.html
L'utilisation de gaz ou de fioul, voire même d'huile pour fondre de l'alu pose un problème : le métal risque de se charger en hydrogène, ce qui donne un métal "gazé". classiquement, le métal est dégazé et désoxydé à l'aide de flux, peut être difficiles à trouver dans votre cas.
d'autre part, l'utilisation d'un récipient en acier pour contenir de l'aluminium liquide pose un autre problème : l'aluminium se charge en fer en corrodant le contenant. cela diminue notablement les caractéristiques mécanique de l'alu et le rend difficilement réutilisable (le seul moyen de diminuer la concentration en fer est de le mélanger à un alu pauvre en fer). La durée de vie de votre creuset risque d'être singulièrement raccourcie, avec tous les risques que cela comporte.
Paradoxalement, un "four potager", (four utilisant du coke ou du charbon de bois) diminue le problème du gazage et de l'oxydation.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut