Placage de pièces, fond étau, tas, jet... ?

  • Auteur de la discussion Richard'S
  • Date de début
R
Richard'S
Nouveau
30 Nov 2019
45
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Que preferez-vous utiliser pour assurer vos pièces au fond de l'étau pour l'ablocage? bronze, plomb, étain, maillet ?
 
F
Fabien C.
Ouvrier
20 Mar 2009
251
Auvergne
Maillet ! attention au bronze ça part quelquesfois en eclat tranchant, c'est du cuivre habituellement....
 
C
champimatic
Compagnon
2 Mar 2014
2 241
77 Seine et Marne
Tu veut dire quel type de maillet ?
 
kakawette
kakawette
Ouvrier
8 Mar 2010
357
Réunion Island
Maillet HALDER :wink:
 
R
Richard'S
Nouveau
30 Nov 2019
45
  • Auteur de la discussion
  • #5
On trouve des maillets revêtus en matière synthétique ? j'avoue que n'avais pas pensé au cuivre, bonne idée, merci.
 
C
champimatic
Compagnon
2 Mar 2014
2 241
77 Seine et Marne
avec rebond ça marche aussi il faut le coup de main ! Ne pas oublier le barreau coté mors mobile
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 737
MARSEILLE
Bonjour,
avec rebond ça marche aussi il faut le coup de main ! Ne pas oublier le barreau coté mors mobile
Tout à fait mon cher Watson !!
Pour le barreau je dirai plutôt une grosse pige cylindrique.
JASON
 
R
Richard'S
Nouveau
30 Nov 2019
45
  • Auteur de la discussion
  • #10
meme avec un etau qui des mors auto plaqueur?
 
damy
damy
Compagnon
3 Mai 2011
1 571
Charente Maritime
Un maillet pas trop lourd mais ferme et un jet en cuivre pas trop lourd non plus (rebond)
Et une fine tranche de papier entre pièce et mors pour combler le plaquage :-D
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 257
Flers 61100
avec un méplat c'est mieux
Le rondin si il a un méplat n'a plus aucun intérêt . le rôle du rondin a pour fonction de lorsque vous serrez votre mors mobile monte au mini du jeux fonctionnel des glissières sans rondin le mors emmène la pièce vers le haut avec un rondin qui roule le mors ne déplace pas la pièce.
L'autre fonction du rondin est de choisir le point d'application de la force de serrage , rondin haut l'application de la force fait basculer la pièce et son mors fixe donc l'angle entre la face usinée et la face contre le mors fixe va diminuer.
Si vous posez le rondin au bas du mors mobile, même avec un serrage énergique le mors fixe ne va pas basculer car le point d'application de l'effort est très proche de l'encastrement du mors fixe dans la semelle de l'étau de ce fait l'angle entre la face mors fixe et la surface usinée va augmenter. Ce que j'explique permet de corriger les quelques centièmes de lumière constatés a l'équerre entre 2 faces.
J'arrête mes propos de vieux co.. et je vais m'acheter un étau " 5 faces" et il ne me restera que le talon a traiter en dernière opération.
Tout cela a cause d'une massette et d'un rondin dans un étau.
J'utilise une massette a 2 embouts 1 alu l'autre cuivre rouge recuit et a recuire quand il durci .
Salutations
 
C
christo
Apprenti
11 Oct 2009
194
Bonsoir,

Belle explication Serge.
J'ai l'impression de lire ce que j'ai entendu de la bouche d'un prof en blouse verte il y a plus de 35 ans :lol: .
Je pense que c'est toujours d'actualité, c'est tout du moins ce que j'essaye d'inculquer aux jeunes têtes blondes.

Ch.
 
Vergobretos
Vergobretos
Compagnon
31 Oct 2008
2 395
Aindien
@sergepol, Je n'ai jamais utilisé de rondin car j'ignorais cette technique... Je ne mettais que deux cales et les plaquais au maillet mais si j'ai bien compris:
1586328056106.png

est-ce l'idéal ? alors ne risque-t-on pas de marquer la pièce en appuyant le rayon sur une face... ?
merci
Slts
 
R
Richard'S
Nouveau
30 Nov 2019
45
  • Auteur de la discussion
  • #17
sympa et belles explications, merci. Si j'ai bien compris, le rondin ne sert que sur des pièces brutes donc pas de soucis si ça marque un peu.
 
fay
fay
Compagnon
21 Nov 2019
513
gard 30
bonjour et merci a sergepol pour cette technique de serrage , j'avais justement besoin de ce genre de conseil pour mon premier fraisage a l'étau d'un carré boiteux . le résultat est nickel a mon goût ( c'est pas non plus de la haute précision ). ce genre de conseils vaut de l'or pour un débutant comme moi . merci et bonne journée
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
6 028
FR-55 Sud-Meusien
Un beau reportage photographié avait été fait, y’a peu, sur comment rectifier un cube parfait, en étau, avec une bille...
... je le retrouve pas :smt017
 
D
DATOUR
Ouvrier
27 Oct 2008
467
Sud
Bonjour,
Je lis avec intérêt ce que rappelle Sergepol, il me fait remonter des souvenirs de 2nd, où nous avions un vieux prof de fraisage qui nous faisait usiner des parallélépipèdes en fonte et qui les contrôlait avec son Pépitas et ses lunettes. Les cales étaient loin d'être parfaites, et il nous faisait caler entre les cales et la pièce avec du papier, et pour être au plus prés,avec du papier WC super fin (en feuille marron pliées en deux), et en suite on tapait au maillet sur la pièce pour bien la faire plaquer une fois l'étau serré.Mais là nous utilisions un rond laiton de 8 avec un plat (Jason) .
C'était un peu la crise pour que ça porte partout ....Aujourd'hui la crise c'est: le CON finement..... !!!!!
Confiance, Zen ....
 
Vergobretos
Vergobretos
Compagnon
31 Oct 2008
2 395
Aindien
Hello,
@ sergepol, as-tu vu le croquis, ton opinion ?

merci

slts
1587116068085.png
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 737
MARSEILLE
Bonjour,
Le rondin si il a un méplat n'a plus aucun intérêt . le rôle du rondin a pour fonction de lorsque vous serrez votre mors mobile monte au mini du jeux fonctionnel des glissières sans rondin le mors emmène la pièce vers le haut avec un rondin qui roule le mors ne déplace pas la pièce.
L'autre fonction du rondin est de choisir le point d'application de la force de serrage , rondin haut l'application de la force fait basculer la pièce et son mors fixe donc l'angle entre la face usinée et la face contre le mors fixe va diminuer.
Si vous posez le rondin au bas du mors mobile, même avec un serrage énergique le mors fixe ne va pas basculer car le point d'application de l'effort est très proche de l'encastrement du mors fixe dans la semelle de l'étau de ce fait l'angle entre la face mors fixe et la surface usinée va augmenter. Ce que j'explique permet de corriger les quelques centièmes de lumière constatés a l'équerre entre 2 faces.
J'arrête mes propos de vieux co.. et je vais m'acheter un étau " 5 faces" et il ne me restera que le talon a traiter en dernière opération.
Tout cela a cause d'une massette et d'un rondin dans un étau.
J'utilise une massette a 2 embouts 1 alu l'autre cuivre rouge recuit et a recuire quand il durci .
Salutations
Pas convaincu de ces explications "alambiquées" mais j'ai toujours vu dans les ateliers :
- Rondin
- Rondin avec méplat
- Billes
JASON
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 115
FR 12520
Bonjour,
Je lis avec intérêt ce que rappelle Sergepol, il me fait remonter des souvenirs de 2nd, où nous avions un vieux prof de fraisage qui nous faisait usiner des parallélépipèdes en fonte et qui les contrôlait avec son Pépitas et ses lunettes. Les cales étaient loin d'être parfaites, et il nous faisait caler entre les cales et la pièce avec du papier, et pour être au plus prés,avec du papier WC super fin (en feuille marron pliées en deux), et en suite on tapait au maillet sur la pièce pour bien la faire plaquer une fois l'étau serré.Mais là nous utilisions un rond laiton de 8 avec un plat (Jason) .
C'était un peu la crise pour que ça porte partout ....Aujourd'hui la crise c'est: le CON finement..... !!!!!
Confiance, Zen ....
Pour moi, j'avais appris avec du papier a cigarette (0.02 mm) ça servait surtout, pour voir si après serrage la pièce était bien plaqué , si le papier s'enlevait quand on tirais dessus,c'est que la pièce ne plaquait pas.

Marcus
 
Quark21
Quark21
Compagnon
24 Jan 2015
913
Grenoble
meme avec un etau qui des mors auto plaqueur?
Bonjour Richard,

Je dirais que ca dépend comment tu l'utilise : avec le mors fixe bloqué ou non.
- Si il n'est pas bloqué, ce n'est plus une référence mais la pièce est bien assise.
- Si il est bloqué, je met quand meme un coup de maillet, mais pas besoin de rondin côté mors mobile.

(Perso, je le bloque toujours, car sinon je me fait avoir a chaque repositionnement)

Quark
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 737
MARSEILLE
Re (belote) pour info,
Au collège technique on nous a appris en 1965 (pour les surdiplômés c'était au siècle dernier...) :
- Les cales rectifiées sous la pièce
- La pièce (Les deux-tiers dans l'étau)
- Le serrage de l'étau (À la main)
- Le placage au maillet
Nulle part il fut question de massette sans rebonds ou de rondin derrière la pièce (Entre le mors mobile et la pièce)
Et je ne sais pas ce que l'on apprend sur ce sujet dans les écoles techniques aujourd'hui... (Mdr..., c'est l'ordinateur qui s'en charge...)

JASON
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 115
FR 12520
Pour le rondin , j'ai déja utilisé appris (formateur AFPA et présent sur les fiches AFPA) le Formateur doit avoir a mon avis pas loin de 85ans ou un peu plus, le résultat était là, maintenant certain pros habitués font d'autre façons et ce qui compte c'est la pièce fini :wink:.
Pour ce qui est de la massette anti-rebonds on peu s'en passer (comment faisaient les vieux:smileyvieux:) mais quand on y a gouté , c'est quand même pied , et puis ça fait un sacré moment que ça existe .
 
Vergobretos
Vergobretos
Compagnon
31 Oct 2008
2 395
Aindien
Re, c'est bon le bouzin que j'ai représenté ?
merci
slts
 
D
DATOUR
Ouvrier
27 Oct 2008
467
Sud
Bonsoir,
Le rondin on appelait ça un jonc en laiton, donc pas de soucis ça n'abîme rien. Pourquoi le jonc ? si on y regarde bien , sans jonc le système est hyperstatique (plus de 6 points), en effet 3 points pour l'appui plan des cales, au mieux 2 points pour le mors fixe, et ...2 points pour le mors mobile ce qui fait 7, le jonc arrondi n'a rien à voir avec l'appui plan du mors mobile en surface de contact. Pourquoi 1 point pour lui, car le mors mobile a du jeu pour avancer, donc un très léger pivotement (quelques centièmes au mieux), mais s'il n'y a pas de jonc, qui s'impose au serrage le mors fixe ou le mors mobile ? Les 2 mon capitaine, un coup toi ,un coup moi. En fabrication, il faut toujours surveiller l'isostatisme, si non on a des variations d'une pièce à l'autre, et c'est ingérable.
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 115
FR 12520
Voili voilou :wink:j'ai pratiqué ces deux "truc" ce sont deux choses qui n'ont rien a voir, mais si ça peu en aider certain:wink:moi, jamais de loupé et pourtant je ne suis pas un cadors , mais tout ça c'est en partant du principe que tu est ok côté matos.
Marcus:)
 
Fichiers joints
Haut