Pistolet à peinture

gorny
Ouvrier
8 Février 2009
302
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je souhaite repeindre un tour. J'en ai déjà parlé, sur ce forum.
Je vais acheter un pistolet, que je n'utiliserai qu'une fois, car chaque fois que j'ai peint une machine, le pistolet était foutu à la fin, car mal entretenu.
Pouvez-vous me dire s'il est préférable de prendre un appareil qui fonctionne par gravité et est-ce qu'un pistolet bas de gamme peut faire l'affaire ?

Je vous remercie

Lionel33
 
rabotnuc
Compagnon
16 Avril 2008
4 142
fr-50cherbourg
Disons qu'un pistolet bas prix suffira, tu ne repeins pas une voiture de collection. Le pistolet à gravité permet d'utiliser toute la peinture mélangée mais il faut faire attention au moindre "grumeau". Le pistolet à aspiration a les avantages inverses; les éventuels dépots restent au fond, mais on perd un peu de mélange. Les deux sont très bien.
Il faut surtout prendre le temps de bien régler le pistolet, sur un panneau de carton par exemple. Un pistolet correctement nettoyé à l'acétone entre chaque couche n'est jamais foutu, il ne faut pas hésiter à démonter buse et aiguille pour nettoyer.
 
Samifred
Compagnon
27 Septembre 2009
1 069
Un pistolet par gravité bas de gamme peut faire l'affaire pour autant que l'utilisateur soit lui-même haut de gamme.
J'ai un pistolet bas de gamme depuis 10 ans et il est parfaitement soigné et bichonné. Il suffit de le nettoyer après chaque utilisation.
Je mets quelques gouttes d'huile de frein dans le gobelet suspendu verticalement durant le repos. Voir le niveau de temps en temps.
Les outils c'est comme les enfants, quant il y en a, on les soigne.

Cdt
 
Ange_blond
Ouvrier
23 Septembre 2014
414
FR-11 Castelnaudary
Le nettoyage n'est pas une opération complexe ,c'est dommage de perdre un pistolet a chaque fois.
J'en ai 2 qui ont été utilisés environ 30 fois chacun en quelques années, les deux sont comme neuf.

Il faut nettoyer avec minutie au diluant du produit utilisé, démonter l'aiguille et la buse, bien passer des écouvillons et aiguilles dans les orifice et noyer dans les diluant juste apres application (pendant que ça seche sur la piece, y'a rien d'autre a faire).
Puis remontage du pistolet, un coup de diluant dans le godet que tu pulvérise et tu peux le ranger.

Un kit de nettoyage de pistolet coute moins cher qu'un neuf a chaque fois, et tu peux en choisir un bon du coup que tu vas garder longtemps.

Petit tuto, il faut 10min en gros pour le nettoyage complet :

Ceux par gravité ont moins de pertes sinon, c'est ce qui prédomine chez les carrossiers et de tres loin que je sache.
 
gorny
Ouvrier
8 Février 2009
302
  • Auteur de la discussion
  • #7
Merci à vous tous,

Pensez-vous qu'un pistolet Mécafer par gravité et bas de gamme puisse faire l'affaire.

A bientôt

Lionel33
 
nyonsais
Nouveau
1 Mars 2014
31
Nyons
Je pense que pour repeindre un outils tel qu'un tour un pistolet bas ou moyen en gamme est suffisant ce serait différent si tu peignais un carrosserie.
Par contre chez un grossiste ou un professionnel acheté du diluant de nettoyage et dés le travail finit tu le nettoies bien godet canalisation et démonté la tête et la buse que tout soit propre voir aussi l'aiguille tu peux les laisser tremper. Tout doit être nickel.
Par contre je ne suis pas pour l'huile de freins style DOT 4 c'est gras mais surtout corrosif si tu ne t'en sert pas souvent
 
Dardar88
Compagnon
27 Avril 2011
655
Pensez-vous qu'un pistolet Mécafer par gravité et bas de gamme puisse faire l'affaire
A mon avis ,oui ,c'est largement suffisant ,si tu dois passer un apprêt et ensuite passer plusieurs couches de peinture a 1 journée intervalle par exemple ,que les produits soient des bi composant (ou tri avec un solvant) ,tu vas être obligé de passer par l'etape du nettoyage et quand c'est du bi composant il ne faut pas trainer :(

Il y a une petite astuce qui permet d’accélérer le processus de nettoyage ;dès la dernière couche passée , vider
le bocal dans un récipient et essuyer rapidement d'un coup de chiffon avec un peu de diluant, ensuite
mettre un peu de diluant dans le bocal et procéder a un rinçage en pulvérisant le diluant ,poser l'index en bout de buse (attention ,gant obligatoire pour éviter de s'injecter le produit sous l’épiderme) ,ainsi le diluant effectue un retour vers le bocal avec la charge résiduelle de la peinture ,repulveriser 4 a 5 fois , vider immédiatement le bocal
et le reessuyer .Remettre du diluant en très petite quantité ,refaire la même chose mais charger de diluant un chiffon en bout de buse et "lui essuyer le nez" en même temps.
Une quantité d'1/4 de pot de yaourt de diluant devrait suffire pour toute l’opération.
Finalement ,démonter la tête de buse et vérifier qu'il n'y a plus de résidus de peinture ,nettoyer (diluant propre)
Remettre la buse ,mettre un peu de diluant dans le fond du bocal ,pulvériser un petit coup et laisser
un peu de diluant dans le bocal en attendant la prochaine opération de peinture ,fermer l'air comprimé.

perso, je ne huile que le presse étoupe de l'aiguille (une goutte d'huile fine). Bien stocké, le reste ne bouge pas.
Avec mon vieux matos que j'utilise depuis plus de 30 ans , pistolet Mistral a succion, petit Wagner a gravité,
les presse-étoupe sont en cuir ,livrés neuf avec du suif pour la maintenance , sans silicone (qui est une plaie
pour tout ce qui est peinture et vernis) les joints sont faciles a remplacer et refaire a l'aide d'une pince
emporte pièce.
 
Dernière édition:
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut