Ma première CNC 150 x 100 cm, besoin de conseils

  • Auteur de la discussion Raf_075
  • Date de début
R
Raf_075
Nouveau
Bonsoir,
j'aimerais vous présentez mon projet de fraiseuse CNC.
Je me présente, je suis artiste et très bricoleur. Je travaille principalement le bois et je réalise aussi des meubles.
J'ai travaillé dans l’environnement du prototypage et de l'usinage numérique lors de mon dernier boulot pour le premier artiste français (Xavier Veilhan, http://www.veilhan.net)) à avoir utilisé et appliqué les techniques de prototypage et d'usinage numérique dans le domaine des arts plastiques et de la sculpture, je pense que ça peut intéressé des personnes ici.
Je souhaite donc posséder ma propre CNC pour deux raisons: la première c'est que j'adorerais explorer les possibilités d'usinage de ces machines dans mon atelier, la deuxième cette dernière pourrait être une source de revenu car je connais pas mal de personnes intéressé de faire usiner des pièces des moules ou des formes pour moulage.
N'ayant pas le budget d'en acheté une industriel et ayant du temps devant moi et beaucoup d'envie, je souhaiterais construire la mienne.

Voici donc le projet:
Il s'agirait de réalisé une CNC, type caniveau, inspiré par celle de 10co (https://www.usinages.com/threads/conception-et-fabrication-dune-fraiseuse-portique.266/)
Je souhaiterais que la surface utile d'usinage soit autour de 150 x 100 voire 150 x 120 cm, cela dépends de l'écart de coût et des matériaux, et avec un Z de 20 à 25 cm.
Les matériaux à usiner seront du bois et dérivé, des mousses et des résines PU et aussi de l'alu.

Pour le châssis, deux options que je suis en train d'étudier: châssis en acier ou châssis en profilé alu (type Motedis), qu'en pensez vous?, l'idéal c'est qu'une partie soit démontable car je sais que je changerais rapidement d'atelier.

Pour le guidage, j'envisage des rail SRB. Bon rapport qualité prix non?
Pour le guidage, j'envisage des vis à bille, mais comment choisir le diamètre?
Pour la motorisation des PAP, par contre je ne sais pas quelle puissance choisir?? Un conseil, je sais que le choix des moteurs va dépendre de la charge à déplacer mais comment se fait le calcul de force??
Pour l'électronique, je souhaiterait intégrer dès le départ, une carte capable de piloter 4 axes, Avez vous une idée la dessus??

Que pensez vous du dimensionnement du châssis? Pensez que cela sera assez rigide pour éviter les vibrations?
Les images sont à la suite,
Merci de votre intérêt, toutes vos réponses sont les bienvenues,
Raf
image1.jpg

image2.jpg

image3.jpg
 
Dernière édition par un modérateur:
P
Popino
Compagnon
Bonsoir,
Les perçeuses sans fils ont des systèmes de limitation de couple échelonnés de 1 à15 (souvent) ce qui permettrait de voir la force nécessaire pour le fraisage voulu, en faisant tourner les vis, avant d'acheter les moteurs pas à pas. Il y a eu un post ou il était question de poulies accrochées très haut au plafond qui permettaient une mesure précise... Faut combiner!
Bon courage.
 
S
stanloc
Compagnon
Bonsoir,
De mon point de vue :
l'idée d'une structure en caniveau c'est très bien d'autant plus que si vous voulez un jour déménager la machine sans trop de difficulté, une structure en caniveau surtout si vous acceptez la gêne que causent les deux barres hautes que vous avez mises en travers de la table, est autoporteuse et elle se contenterait d'être simplement posée sur des plots en maçonnerie fait avec des parpaings.
Le diamètre des vis à billes va surtout être choisi pour éviter leur flambage et supporter leur vitesse de rotation. Cela va être un poste couteux car il en faut 2 pour déplacer le pont + 1 pour le déplacement du chariot sur le pont + 1 pour le mouvement vertical (de par sa longueur elle pourra être de diamètre bien plus faible 16 ou 20 mm)
Une structure en acier soudé aura sans aucun doute le meilleur rapport qualité/prix
Personnellement je n'hésite pas une seconde : je fais le bati et toute la mécanique et ensuite je mesure, comme le dit Popino ci dessus, le couple à prévoir pour les moteurs et ensuite je choisis les drivers des moteurs et enfin je réalise l'alimentation électrique.
Il y aura surement d'autres avis.
Stan
 
M
moissan
Compagnon
il manque quelque chose a ta traverse : des barre en diagonale dans les rectangle ... sinon tous ses rectangle font des paralelograme avec la flexion des poutres : avec des barres dans les diagonale ça devient une structure en treillis incomparablement plus rigide , a tel point que tu peux reduire les section de ferraille

meme raisonement pour la partie fixe

avec ta structure en rectangle la rigidité des soudure est importante ... avec une structure entierement triangulé la rigidité en flexion des soudure n'a plus aucune importance , ce n'est plus que la rigidité en traction compression des differente barres qui compte ... donc plus besoin de soudure : tout boulonné donc pas de deformation
 
mapk
mapk
Ouvrier
Bonsoir tout le monde.

Pour ma part, j'aime bien le principe, même si la réalisation des soudures sera délicate pour peu déformer, et ça déformera quand même.
Il faudra retoucher mais bon, 10co avait démontré aux sceptiques que ça peut marcher avec de l'astuce et du soin, alors, je marque ce sujet à suivre puisque je compte me lancer un de ces jours !

Bon courage et A+

Marc
 
R
Raf_075
Nouveau
Bonjour a tous,
Un grand merci pour ces réponses et ces encouragements.
A Moissan, Concernant la structure, merci pour le conseil, je me doutais qu'il fallait trianguler car plus résistant mais je pensais passé par les profilés alu.
Si je pars sur un bâti soudé, il faut que j'oublie le démontage?
Si l'ensemble est réalisé en acier, sera t il nécessaire de doubler les vis à billes sur la plus grande longueur? Si oui devra t elle aussi motorisé?
Merci
 
mapk
mapk
Ouvrier
J'ai cru comprendre à la lecture de beaucoup de sujets que les grandes tailles nécessitaient souvent un entrainement par côté, d'où l’intérêt de le faire par autre chose que des vis à billes, pour des raisons de prix, et aussi de flambage dynamique de la vis sur une grande longueur, mais le système de vis fixe et écrou tournant résoud le problème (mais pas le prix malheureusement).

Par contre, avec un bon moteur bien dimensionné, pas besoin de le doubler, tant que les 2 vis sont entrainées ensemble par tout dispositif existant (la courroie crantée étant en tête de liste !)

Pour le démontage, pourquoi pas si certaines parties sont boulonnées très fermement et avec des "pions" de positionnement comme ça se fait beaucoup en mécanique (culasses, carters de pompes et quelques millions d'autres montages)

Bon, place aux spécialistes, maintenant, et bonne fin de semaine à toutes et tous !

Marc
 
pph05
pph05
Nouveau
Bonsoir à toi et à tous

Pour les matériels je viens de commander ceci, bon pour ton projet aussi :-D
4pcs nema34 stepper motor 34HS1456 116mm/1200oz
4pcs support driver DM860, 256 micro step 24-80VDC
4pcs power supply 350w, 60v
1pc 6 axis breakout board & 1pc parallel cable
http://www.befr.ebay.be/itm/261150359516?ssPageName=STRK:MEWNX:IT&_trksid=p3984.m1497.l2649
Cela ne m’a couté que 450 € envoie compris, et 6 jours pour le recevoir, à toi de voir ainsi que les pros du site qui ne vont pas tarder à se manifester ?
Comme toi je débute dans la CNC
A+
Pph05
PS: Je recherche une autre carte breakout board car je trouve que celle qui est fournie avec me semble pas au top?
 
Dernière édition par un modérateur:
mapk
mapk
Ouvrier
pph05 a dit:
PS: Je recherche une autre carte breakout board car je trouve que celle qui est fournie avec me semble pas au top?

Je suppose que si tu veux changer, c'est que tu as essayé toute cette installation et que tu es certain que c'est la carte qui ne te donne pas satisfaction ?

Dans le cas contraire, branches tout ça et essayes, ce n'est pas la peine de dépenser des sous sans raison, surtout sans être certain que quelque chose cloche, et si c'est le cas, être certain de ce qui cloche :!:

Mais ce n'est que mon point de vue et en plus ce ne sont pas mes sous :wink:

Bonne journée à tout le monde.

Marc
 
R
Raf_075
Nouveau
Bonsoir à tous,
merci pour vos derniers messages.
Merci pour le tuyaux pph05, mais je suis encore très loin d'être à l'électro.
Je souhaiterais avoir votre avis sur deux idées de structure, suite aux conseils de moissan, j'ai revu le dessin de la structure en carré de 30 x 30 mm, toujours d'en l'idée qu'elle soit démontable au moins par pans.
J'ai fait deux dessin le premier trianguler de partout et le deux deuxième ou j'aimerais pouvoir garder les petits côtés ouverts pour avoir la possibilité d'usiner de grande longueur en deux fois.
Mais j'ai un doute sur la flexion des poutres sur une longueur de 110 cm mais en même le portique ne porte pas dessus.
Qu'en pensez vous?
Pour infos mes premières estimation du poids de la structure tourne autour de 240 kg.
Merci de vos réponses,
Raf
image4.jpg


image5.jpg


image6.jpg
 
S
stanloc
Compagnon
Bonsoir,
Moi je vote sans hésiter pour la deuxième solution.. La triangulation aux extrémités du caniveau est totalement inutile et couteuse.
Stan
 
P
pascalp
Compagnon
En intermédiaire entre tout et rien, un V inversé apporterait un peu de rigidité en laissant presque tout le passage pour des bruts un peu long.
 
S
stanloc
Compagnon
pascalp a dit:
En intermédiaire entre tout et rien, un V inversé apporterait un peu de rigidité en laissant presque tout le passage pour des bruts un peu long.

Bonjour,
Il ne faut pas vouloir rigidifier à outrance une structure. Quand il n'y a pas de forces à combattre pourquoi faire une structure alourdie ?????
Ces traverses hautes en extrémité de caniveau ne contrecarrent qu'une possibilité en torsion du caniveau. Si le bati est posé sur verins et bien d'aplomb qu'est ce qui va développer de telles forces de torsion ??????????? Surement pas la fraise dans son action de coupe.
Personnellement je ne mettrais aucune traverse si elles peuvent gêner. Par contre il faut soigner la transmission des efforts entre la partie horizontale du caniveau et les deux parties verticales . Ce DETAIL n'est jamais précisé sur les vues en fausse perspective que l'on nous montre alors que c'est le talon d'Achille de presque tous les projets : la raideur aux changements de direction de la transmission des forces.
Stan
 
R
Raf_075
Nouveau
stanloc a dit:
Par contre il faut soigner la transmission des efforts entre la partie horizontale du caniveau et les deux parties verticales . Ce DETAIL n'est jamais précisé sur les vues en fausse perspective
Salut,
merci pour vos réponses, Stanloc, je suis pas sur de comprendre, tu me conseilles de de bien rigidifier les liaisons en les deux montants horizontales triangulés?
Je joins des vues de faces coté et dessus si cela peut faire avancer la réflexion,
Merci,
Raf

face cote v2.jpg


dessus.jpg
 
S
Sanson
Apprenti
Ta dernière version est beaucoup mieux.

Persévère dans cette voie de la triangulation, en étudiant, comme te l'a suggéré stanloc,
- le contreventement de tes poutres des x par rapport à ton plan d’usinage (l’indéformabilité de l’équerrage)
(Ce défaut est également présent ailleurs, regarde ce que cela donne. (torsion)

En ce qui concerne les parties "ouvertes" y et y’ que nous nommerons.
Moyennant une section de poteaux d’extrémité plus importante et une triangulation sous ton plan de travail (éventuellement démontable), tu pourrais concilier ta révision 1 avec la révision 2.

Par ailleurs, tu peux économiser sur les longitudinaux de ton plan de travail (section plus faible) : ils ne devraient pas trop travailler, par rapport aux transversaux (Avis personnel => Il faudrait calculer)
 
1
10co
Apprenti
Bonjour à tous,

Raf 075 m'a posé les questions ci dessous en MP, je me permet de copier-coller et de répondre dans ce sujet pour continué l'échange (c'est le propre des forums)

"Bonsoir 10co,
je suis en train d'étudier la réalisation d'une cnc qui reprends ta conception que je trouve la plus ingénieuse.
Voici le fil de la conversation sur le forum post561205.html#p561205
J'ai quelques questions, j'espère que tu pourras me répondre.
Est ce que tu ne penses pas que des tubes de 80 x 80 ne sont pas surdimensionné?
Je crois voir que tu as mis qu'un seul guidage à bille sur l'axe Y, est que cela ne poses pas de problème? As tu doublé l'entrainement pas la suite ou pas?
Quelle est l'usage principale de ta machine? Peux tu usiner de l'alu avec ?
Depuis le temps que tu utilises ta machine vois tu des défauts ou des améliorations que tu pourrais apporter?
Un grand merci,
Bonne soirée,"

bonjour,

je viens de parcourir ton sujet, beau projet !



pour les tubes 80x80, non pas trop gros ! il faut ça pour le probléme de vibrations.
De plus cette conception est à la base (et à mon avis) la plus rigide MAIS a un inconvénient: l'accessibilité à la table. donc les gros poteau de 80x80 permettent d'éviter les croisillons que tu a prévu dans ta solution 2 et qui doivent rendre l’accès à la table bien délicat. Et oui tout est affaire de compromis, en effet la triangulation est trés performante mais l'aspect pratique ne doit pas être oublié !

si tu fait la conception sur solidworks, il y a un module de calcul de résistance mécanique qui est assez simple et qui permet à défaut de valider une conception de comparer plusieurs conceptions (c'est comme cela que j'ai défini qu'il fallait que je rajoute 2 cornières sur la platine de l'axe Z).
Je dit qu'on ne peut pas valider parce que personnellement je ne sais pas comment évaluer les efforts lors de l'usinage (j'avais fait quelques tentatives de calcul mais bon ; ; ; !). Je me sert du calcul qui me donne la déformation de la piéce sous une charge donnée et je compare les conceptions entre elle.


il n'y a toujours qu'une vis a bille et effectivement déportée, cela fonctionne trés bien la rigidité et le non coincement vient de la rigidité des guidages. Je trouve déplacé de considérer qu'il faille mettre 2 vis a billes pour compenser le manque de rigidité ( encore que sur une machine trés trés large plusieur métres ! pourquoi pas).

les guidages doivent être assez rigides. pour cela il est important de choisir un type de guidage rigide à la base (machins à billes, rails ou douilles) et d'avoir une conception stable en élargissant le plus possible les positions des guigage.

Pour ton projet je pense que tu devrait élargir la poutre de ton Y pour espacer les patins et limiter l'arc boutement (à l'oeil je doublerais la distance).

j'usine principalement du bois (parfois du dur qui vaut bien un alu !) du plastique et peu d'alu ou acier.
il faut être raisonnable avec l'enlévement de copeaux de toute façon !

comme je n'ai pas de systéme d'arrosage, j'usine les métaux à sec donc c'est pas top, mais pas de soucis si on reste raisonnable en conditions de coupe ! !! .
Vu les dimensions de ta machine pour usiner les matériaux dur tu devras usiner en limitant les portes à faux (Z le plus haut possible, matiére le plus prés du coté ou est la vis du Y, et prés du palier principal de la vis du X pour limiter le flambage).

De plus l'acier ou l'alu ne pardonne pas les erreurs de programmation (même les petites !)

Défauts:
- un moteur plus costaux pour le Z, j'ai du ajouter un compensateur a ressort
- j'aurais du mettre des tuyaux pour le graissage des patins des guidages avant montage complet.
- pour la table, j'aurais du dépenser plus pour une table avec plus de rail de bridage !!
- des moteurs carte d'axe avec des pas à pas et retour d'info (par exemple série AR de oriental motor) à mon avis mieux que PAP et que brushless. mais bon je connais pas le prix ! (actuellement je reste à 15 - 18 mm/s pour ne pas perdre de pas en usinage de forme)
- commencer un axe rotatif (plus le temps)
- la faire 3 cm plus basse (il faut démonter les roulettes pour rentrer dans le garage (c'est un détail con, mais si il n'y avait pas les roulettes . . . ce ne serait plus un détail) .
- pour éviter les soucis de calage et déformation du cadre supérieur, l'utilisation de profilé alu série lourde serait peut être plus simple.

Réponse à la question que tu n'as pas posé: :-D
Ce que j’apprécie le plus: c'est la table fixe, idéal pour fixer des grosses piéces sans pénaliser la dynamique de la machine.

voila bon courage à toi !

juste un dernier conseil, soigne bien l'étude , 1H de conception peut en économiser de 10 a 20 de fabrication , c'est du temps passé que l'on ne regrette pas.

Allé bonne bourre,

Je profite de l'occasion pour redonner un grand merci a tous ceux qui ont créé et posté sur ce forum qui a été pour moi une mine d'info et un réel plaisir de voir qu'il y a encore des gens qui aime la mécanique, l'effort et les choses "faites soi même".
 
R
Raf_075
Nouveau
Bonjour à tous,
un grand merci à toi 10co pour tout ces précieux conseils.
Je tiens à m'excuser de ma réponse tardive mais bon pas mal de trucs pas sympa à gérer.
Je prends tous ces conseils les passer à la moulinette et j'espère en sortir un trucs plus que correct!!!!
Bientôt le suite de mes aventures,
Raf
 
R
Raf_075
Nouveau
Bonjour à tous,
j'ai avancé dans ma conception et j'ai discuter avec des ingés que je connais et des serrurier, car mes connaissance dans la soudure étant très limité, j'ai envisagé un châssis entièrement boulonné pour éviter les déformations lié à la soudure et du coup de la rectification à réaliser derrière.
L'idée est partir sur des tubes de 80 x 80 pour la partie basse, sur les conseils de 10co. Les tubes seront usinés pour que le repérage des trous de fixations soient impeccablement réalisés. D'un côté (extérieur) un trou de 12 mm, diamètre du boulons et de l'autre côté en vis à vis un trou de 20 mm pour pouvoir serrer et éviter ainsi un éventuel écrasement. Les tubes seront liés entre par des plaques de liaison en acier découpé de 3 ou 4 mm.
Voici l'idée:

image 10.JPG


Sur les plaques de liaisons seront pratiqués des trous oblongs permettant un ajustement total à assemblage. 15 mm de chaque côtés du boulon et les plaques un peu plus petites sur les côtés permmant un mouvement de celle ci sans géner la fixation des autres.
J'ai répété cette idée sur l'ensemble de châssis.

image 7.JPG

image 9.JPG

image 8.JPG


Dis moi ce que vous en pensez par rapport à mon idée de départ?
La partie centrale au sol n'a pas encore était dessiné, et il me reste l'axe Z à finaliser.

J'ai aussi une autre question à vous soumettre concernant la transmission du mouvement de la plus grande longueur. Comme on peut voir sur l'image suivant il y a une distance de presque 6 cm entre la vis trapézoïdale qui donne le mouvement et le "chariot" supérieur qui doit être mobile. J'ai du mal à imager une liaison satisfaisante pour relier les deux.
J'ai penser superposé les rail de guidage qui supporte le deuxième élément et la vis à bille mais cela voudrait dire que la vis à bille passerait dans le montant bas du chariot mobile et cela sans frottement ce qui demanderais une grande précision. Si vous avez un avis je suis preneur,

image11.JPG


Merci à tous, un bon week end à vous,
Raf
 
domi.U&M
domi.U&M
Compagnon
petite question en passant: pourquoi ne pas mettre la broche au milieu du chariot, pour éviter le porte à faux?

A+
 
1
10co
Apprenti
salut,

pour la distance vis / chariot, pourquoi ne remontes tu pas la vis ?

remarque pourquoi as tu représenté un trou dans ton tube pour laisser passer la vis à bille ? (sur la même image utilisée pour présenter la distance vis / chariot)
En décalant l'écrou sous le chariot, tu peux laisser le moteur a l'intérieur des tubes.

bon courage
 
R
Raf_075
Nouveau
Bonjour,
Merci pour vos réponses,
Dominique, je pense que le poids de la structure portant la broche sera suffisante pour contrebalancer le porte a faux, de plus c'est un peu rempli dans cette structure.
10co, merci de cette réponse matinale! Oui effectivement je peux remonter un peu la vis a bille, cela réduira cet espace mais cela va le trou présent dans le tube, je comptais fixer le moteur sur la partie arrière du tube d'où la présence de la vis au centre de ce tube.
Et sur la structure quand pensez vous?
Bon week-end !
 
carlos78
carlos78
Compagnon
Bonjour,

Sur les images CAO, il semble qu'il n'y a qu'un patin par rail sur le Z. J'espère que cela est du au stade projet de votre machine, sinon j'attire votre attention sur le fait qu'il ne faut absolument pas rester avec un patin par rail.
Vous souhaitez avoir un Z de 200 à 250mm. S'il s'agit pour vous d'une course nécessaire pour vos pièces et non pas uniquement un dégagement en Z sous le portique, alors votre structure Z n'est pas vraiment adaptée.

A+

Carlos78
 
R
Raf_075
Nouveau
Bonjour Carlos,
Oui comme indiqué cela est du à l'avance du projet je dois encore travailler dessus,
Merci pour cette remarque!
 
domi.U&M
domi.U&M
Compagnon
Raf_075 a dit:
Bonjour,
Merci pour vos réponses,
Dominique, je pense que le poids de la structure portant la broche sera suffisante pour contrebalancer le porte a faux, de plus c'est un peu rempli dans cette structure.
....
Bon week-end !
peut-être, mais vous demandez des propositions sur les meilleures solutions. une des meilleures solutions est d'avoir la fraise centrée sur ses appuis ( donc la broche au milieu). c'est de cette manière que vous obtiendriez la meilleure précision, les moindres jeux et leur constance dans toutes les directions. c'est celà que je voulais dire en parlant de porte à faux.

je sais, ce n'est pas la solution à la mode dans toutes les réalisations que l'on voit sur ce forum (sauf une très subtile... ... en béton). mais c'est geométriquement la meilleure, tant en statique qu'en dynamique.

permettez moi de vous indiquer que vous devriez d'abord vous focaliser sur les points d'appui de chaque composant en optimisant leur geométrie, et puis seulement après chercher les solutions pour développer une structure qui les accueille et les préserve. :P
 
M
myf
Apprenti
Bonjour,

Mes yeux prennent plaisir à étudier ces dessins, je les trouve jolis et bien représentatifs. J'étudie l'assemblage des tubes en acier.

Ces équerres seront-elles achetées "toutes faites" ou sont-elles construites sur mesure ? Le catalogue universel google-image ne me renvoie pas de photos ressemblantes.

Je suppose que n'importe quelle plaque rectangulaire permet de tenir les tubes diagonaux (du chariot) ; il ne reste alors qu'à les percer au bon endroit.

Tu sembles t'orienter vers la fixation des équerres et des tubes par un boulonage sur une face des tubes. Le message du 24 janvier 2010 à 12h52 propose une solution de fixation avec une entretoise pour ne pas écraser le tube et faire porter les efforts des deux côtés. Je ne me rends pas compte de la difficulté de percer de part en part les tubes au diamètre de 12mm, de faire à côté un trou de 20mm sur une seule face pour insérer et faire glisser (sur quelques cms avec un fils de fer) cette entretoise jusqu'aux trous de 12mm, et passer enfin une longue vis qui tiendra le tube des deux côtés.

Bonne continuation, je te remercie de faire partager ce projet de construction.

F.
 
R
Rom12
Apprenti
quand je creusais en direction de la solution à domi.U&M tous le monde m'est tombé dessus :sad:. Solution qui me semble saine et logique mais pas du goût des gens d'ici, parce que 'les CN pro' ... Tout dépend du dimensionnement et des détails.

Pour tes plaques de jonction, pourquoi ne pas les faires triangulaires ou trapézoidales plutot que L ou T ? Et si tu veux pousser encore le bouchon, tu laisse un peu de longeur afin de la plier facon cornière :mrgreen:
 
carlos78
carlos78
Compagnon
Bonjour,

Un avis sur vos plaques de jonction :
- les plaques aux extrémités sont en forme de L, MAIS vous ne prevoyez que 2 fixations (1 horizontale et 1 verticale), donc le L (qui est sympathique à l'oeil) n'est pas la réalité du maintien de ces plaques. En fait ces L sont équivalents à la flexion près à une plaquette droite avec 2 trous aux extrémités ---> Il faudrait rajouter des fixations sur ces plaques en L.
- Je rejoins également la remarque de Rom12 sur la forme des plaques.
- Vous prévoyez semble-t-il des vis de 12. A mon avis, c'est surdimensionné. J'utiliserais des vis de 8 ou 10mm.

D'une façon génerale, la fixation par vis des tubes creux, n'est pas simple.

Perso, je n'utiliserais pas une multitude de plaques de jonction. Je préfererais utiliser un habillage des 2 faces avec une tole fine (2 ou 3mm) de la même matière que les tubes :
- Fixation de l'habillage par vis traversantes, ou par rivetage, ou par vis avec utilisation d'écrous sertis dans le tube.
- Montage au préalable des montants verticaux sur les rails horizontaux par 4 equerres rivetées.
Je trouve la solution de l'habillage plus esthétique que la multiplication des plaques de jonction. Elle n'est pas plus difficile de mise en oeuvre, mais surtout à mon avis elle est plus efficace.

Mais, ce n'est qu'un avis.

Bon courage pour la suite.

Carlos78
 
R
Raf_075
Nouveau
Bonjour à tous,
après un bon mois d'arrêt sur mon projet, je reviens à la charge,
tout d'abord merci pour vos multiples conseils.

carlos78 a dit:
Perso, je n'utiliserais pas une multitude de plaques de jonction. Je préfererais utiliser un habillage des 2 faces avec une tole fine (2 ou 3mm) de la même matière que les tubes :
- Fixation de l'habillage par vis traversantes, ou par rivetage, ou par vis avec utilisation d'écrous sertis dans le tube.
- Montage au préalable des montants verticaux sur les rails horizontaux par 4 equerres rivetées.
Je trouve la solution de l'habillage plus esthétique que la multiplication des plaques de jonction. Elle n'est pas plus difficile de mise en œuvre, mais surtout à mon avis elle est plus efficace.

Je reviens sur ce conseil de Carlos,
je ne suis pas sur de comprendre ce que tu appelles un habillage en tôle? Les plaques que j'avais dessiné sont en acier elles aussi de 4 mm d'épaisseur, effectivement concernant leur forme aucun souci pour les passer en triangle ou trapèze.
Concernant le nombre de fixation sur ces dites plaques, devraient être multiplié mais je souhaite garder une marge de manœuvre quand à leur positionnement afin de pouvoir rectifier mes équerrage.
Concernant le Z que souhaiterait être de 25 cm, je vais mettre deux patin et rigidifier l'ensemble afin d'éviter les vibrations de la fraiseuse,
Merci pour votre aide, je vais continuer dans cette voie,
Raf
 
carlos78
carlos78
Compagnon
Le but de tes cornières est d'assurer les reprises entre les tubes et de garantir les angles droits. L'idée d'"habillage" est simplement d'étendre ces cornières à toute la surface latérle en créant un sandwitch : tole/tubes/tole. D'ou l'idée de prendre des toles fines de 2mm.
L'idée de caissonner les 4 cotès peut être génante pour l'accèssibilié à la pièce et le nettoyage de la machine. Aussi, Je ne ferais cet habillage que sur les 2 cotés portant les rails, et rendrais peut-être démontable les 2 autres côtés.

Tout ceci, ne reste qu'une idée qui ne veut pas interférer avec ton projet.

Carlos78
 

Sujets similaires

jacques Tixier
Réponses
36
Affichages
3 307
vevedudu
V
Haut