Conseils pour une première CNC 1800x940

Djviper16

Djviper16

Compagnon
C’est un effet de photo ou c’est coupe à la cisaille ?
Ou sont les pointages ?

Le devis n’était pas pour une découpe laser ?
Au vu de la photo c'est découpé au laser, et les pointages sont présents. (les petites croix gravées)
Concernant le prix du devis... à ce tarif je pensais que c'était fraisé ! :roll:
 
sebastian

sebastian

Compagnon
nan… c'est pas acceptable comme travail :smt103
l'esthétique c'est une chose… mais une "finition" pareille c'est pas possible !
Tous les chant sont à reprendre… les "pointages" sont de simples repères…
Quand au fait que les morceaux soient "bananés"… ce n'est pas possible :smt103
ils savent pas régler leur machine ! et aucun respect du client… c'est une honte de livrer ça !
tu as signé… pour de la qualité ! pas pour un truc découpé à la cisaille comme le dit Moufy !
 
FTX

FTX

Compagnon
Bonjour

Typique d un laser qui va trop vite pour gagner du temps et plus de sous. La trace noire est inacceptable. Après c est une question de plan. Si rien n est précisé. État de surface ou planéité ils font comme ils veulent.

Ftx
 
G

grotib

Nouveau
Merci pour vos messages, bon apparemment j'ai été con j'aurais jamais dû accepter les pièces :/

Je viens de leur envoyer un message de mécontentement avec des photos on va voir ce qu'ils en disent...
@FTX comme tu dis c'est vrai que niveau précision/qualité je n'ai jamais précisé quoi que ce soit mais bon c'est quand là c'est quand même du travail de cochon!

Si jamais je dois me démerder à rattraper le travail: pensez-vous que je puisse m'en sortir juste en chauffant le côté convexe? Sinon à l'inverse j'ai aussi vu des posts qui proposent de passer la pièce 24h au congelo avant de la redresser simplement "à la main"
 
G

grotib

Nouveau
Bon bah selon eux il n'y a aucun problème c'est la première fois qu'ils ont un tel retour blablabla...
En gros ils étaient un peu aux limites de la capacité de leur machine. Et pour les déformations, forcement le laser ça chauffe donc c'est inévitable... Fallait opter pour du jet d'eau mais c'est plus du tout les mêmes tarifs...

Bon allé on va pas s'énerver et on va plutôt chercher des solutions... :mrgreen:
 
FTX

FTX

Compagnon
Les plans ou notations sur la commande servent souvent uniquement en cas de litige comme ici

Pour redresser les grandes tôles c est foutus.Ca tordra autre part Pour le palier percer tu peux gagner 1 ou 2 mm... Usinage surfaçage ou tu fais avec en callant.

Ftx
 
moufy55

moufy55

Modérateur
Je t’ajoute à ma liste personnelle des "vous êtes le premier, ça n’arrive jamais".
Tu as le n°763 du tome VI.

Plus sérieusement, tu cherches à réaliser une structure de machine "de précision", la finition requise est toute autre qu’un assemblage traditionnel.
Bon ajustage :smt039
 
B

bilou(te)

Rédacteur
Bonjour

Pour la découpe laser, je rejoins FTX, c'est découpé trop vite ou avec un paramètre d'épaisseur mal réglé.
Pour la planéité, ce n'est pas que la découpe qui fait ça, c'est principalement le laminage en amont. Et quand on coupe, on libère des contraintes et ça banane. Si il n'y avait pas de tolérance sur la planéité, ils ont pris une chute, pas plane, et zou. Ce n'est pas acceptable pour autant, mais faire un litige me semble vain.
Pour les perçages, dans ma boîte, on ne fait pas de diamètre en dessous de l'épaisseur, ou alors le client insiste et on précise que ça ne sera pas parfait loin de là.
Pour moi, le problème n'est pas tant dans la réalisation que dans le manque de communication en amont : le produit est conforme mais le lasériste devrait vérifier au moment de la commande que la demande est conforme au besoin (le problème étant que le conseil, ça peut être long, ça se paye, et que la personne en face peut ne pas savoir exprimer son besoin).
Dans ma boîte, on ne conseille pas, mais on fait de la série, avec des clients qui ont des dessinateurs dédiés chez eux pour faire les dessin, et en cas de doute on demande avant confirmation. Bien sûr, c'est plus facile/nécessaire de demander une confirmation sur un plan quand on va fabriquer 1000 pièces que quand on va en faire une, pour un client qui ne reviendra jamais.
 
  • Réagir
Reactions: FTX
sebastian

sebastian

Compagnon
Bonsoir,
je suis pas là pour polémiquer… c'est pas mon truc…
mais si une boite "pro" argumente comme ça… ben faut les boycotter !
Pour "rectifier" un peu les chants, à défaut de fraiseuse… avec une ponceuse à bande et un peu de dextérité.
Pour rattraper des plaques qui bananent… bon courage ; sous presse ? mais ce sera jamais parfait, sauf avec de l'expérience et la bonne méthode, et encore :mrgreen:
Bon courage dans ton projet ; ce qui compte principalement c'est le respect d'une bonne symétrie des flancs et d'une liaison entre les éléments le + rigide possible pour éviter les déformations.
Les "micros " défauts pourront se corriger avec du clinquant (ou de la résine) quand tu en sera aux réglages fins de géométrie de la structure :wink:
 
Djviper16

Djviper16

Compagnon
Si jamais je dois me démerder à rattraper le travail: pensez-vous que je puisse m'en sortir juste en chauffant le côté convexe? Sinon à l'inverse j'ai aussi vu des posts qui proposent de passer la pièce 24h au congelo avant de la redresser simplement "à la main"
Tu peux faire ça à température ambiante vu le peu à rattraper. C'est pas comme si tu devais faire un pliage à 90° :wink:
Par contre refroidir une pièce avant redressage, il n'y a aucun intérêt et c'est même contre productif.
 
G

gaston48

Compagnon
passer la pièce 24h au congelo
Oui c'est curieux cette manip, c'est peut être une mauvaise interprétation du blocage de la maturation
des alliages d'alu à "durcissement structuraux" .
Quand on souhaite les caractéristiques mécanique maximale d'un 2017 par exemple,
on le "trempe" (mise en solution) chauffage à 500 °C et trempe dans l'eau froide
mais il reste "tout mou " Il atteint l'état T4 au bout de 4 jours de maturation à température ambiante
et on peut ralentir encore plus cette maturation en congelant.
On peut imaginer par exemple des rivets prétraité, qu'on sort au fu et à mesure du congélo
afin de les assembler (ils sont encore très malléables).
 
Dernière édition:
B

bilou(te)

Rédacteur
Bonsoir,
je suis pas là pour polémiquer… c'est pas mon truc…
mais si une boite "pro" argumente comme ça… ben faut les boycotter !
Pour "rectifier" un peu les chants, à défaut de fraiseuse… avec une ponceuse à bande et un peu de dextérité.
Pour rattraper des plaques qui bananent… bon courage ; sous presse ? mais ce sera jamais parfait, sauf avec de l'expérience et la bonne méthode, et encore :mrgreen:
Bon courage dans ton projet ; ce qui compte principalement c'est le respect d'une bonne symétrie des flancs et d'une liaison entre les éléments le + rigide possible pour éviter les déformations.
Les "micros " défauts pourront se corriger avec du clinquant (ou de la résine) quand tu en sera aux réglages fins de géométrie de la structure :wink:
Bonjour

Loin de moi l'idée de polémiquer
Mais il faut être honnête, nous autres, en tant qu'amateurs, avons tendance à chercher le prix le plus bas pour une prestation. C'est normal, nos finances ne sont pas infinies. Mais tu ne peux pas demander plus que ce qui est rentable pour l'entreprise.
A un moment, il faut faire un choix, tu ne peux pas tout avoir, une pièce de qualité faite à partir d'un plan crobardé vite fait, faite en France, avec des employés payés correctement, bien formés, du conseil, un délai court, tout ça sans te déplacer et en faisant une commande sur internet...
Je ne parle pas de cette prestation en particulier, je parle de façon générale.

Pour dire l'écart qu'il peut y avoir entre le besoin d'un particulier et ce que comprend le professionnel, je vais prendre un exemple que j'ai eu au travail : j'ai fait polir des pièces, et je voulais des pièces "polies miroir". Je vais voir un prestataire, et je lui demande un devis.
Il m'a demandé ce que je voulais faire de cette pièce, et il m'a expliqué que lui était spécialiste du polissage fonctionnel (par opposition à du polissage d'aspect par exemple), qu'il faisait du polissage dans des cuves, le but était d'avoir un frottement minimal, et que "poli miroir", ça voulait tout et rien dire. Il y a le poli miroir sans rayures visibles "de loin", à distance raisonnable, à la loupe, et tout ça, c'est très différent en terme de tarif.
Pour avoir ce niveau de conseil et d'échanges, et avoir une prestation adaptée, je me suis déplacé, j'ai expliqué mon besoin, on a échangé sur le truc, et, ça a peut-être coûté un peu plus cher, mais j'ai eu exactement ce que je voulais.
C'était une étape obligatoire puisque je ne suis pas du tout expert et que je ne savais pas faire un cahier des charges qui corresponde à mon souhait.
Temps passé par la personne pour m'expliquer les différences et bien cerner mon besoin, plus d'une heure, à montrer les différences d'aspect, de rendu en fonction de la matière, etc. Au tarif d'un artisan, sur une pièce unitaire, ce n'est pas rentable, parce que sur une pièce à 15€, personne n'acceptera de payer 75€ en tout pour avoir le conseil associé.

Bref, une prestation d'usinage/découpe bien réalisée, c'est soit un plan absolument complet, qui permet au prestataire de faire une pièce conforme au souhait (et qu'il pourra chiffrer de façon juste), soit un crobard et du temps passé à échanger pour que là encore, ça soit chiffré de façon juste. Dans les deux cas, le tarif ne sera pas celui que tu peux obtenir en faisant un chiffrage vite fait sur le net et en cliquant sur "payer" à la fin.
 
Aiwass

Aiwass

Compagnon
juste une question comme sa, le problème du diamètre mini = je l'ai sur de la découpe plasma au boulot, je pensait que c'était lié au procédé de découpe qui déviais, en découpe laser, le faisceau est forcement droit, donc pourquoi on pourrait pas faire un diamètre moindre que l'épaisseur? sa engendre quoi? réduction du diamètre sur l'autre face comme le plasma? une chose est sure, les pièces que l'on fait sous traité en laser sont bien plus propre que celle ci et pourtant on découpe du 20 et 25mm en acier
 
B

bilou(te)

Rédacteur
Alors je suis allé demander à un "barbu" (glabre) de ma boîte.
En laser sur de l'acier, avec une coupe oxygène, le gaz aide à la découpe (et il y a donc simultanément une découpe laser et une découpe oxy, en très schématisé). Si tu découpes un trou de petit diamètre, le riblon (la chute, donc ce que tu enlèves) va beaucoup plus chauffer que l'extérieur, ce qui entraîne des changements dans le matériau, notamment la déviation du gaz de coupe, qui risque de tirer vers l'intérieur.

NB : en terme de diamètre, on tire à 0.8 fois l'épaisseur, et c'est globalement plus facile dans l'acier standard que dans l'inox ou l'oxygène (grace à cet effet "oxycoupage")

Je ne suis pas expert, et comme les congés approchent, le responsable qui peut me répondre est un peu chargé.

Il vient également de me préciser, il y a bien sûr plusieurs facteurs, et un facteur possible est que le faisceau n'a pas un diamètre nul, on n'a pas la même exposition au faisceau à l'intérieur du cercle et à l'extérieur, ce qui génère des défauts (a priori courant en fraisage par interpolation)

Voilà, ça demanderait peut-être à être peaufiné dans un sujet dédié mais je n'en suis pas capable personnellement.
 
Aiwass

Aiwass

Compagnon
ok, merci de l'info du coup c'est un peu pareil que pour du plasma. sa part en cône et on a pas le même diamètre en entrée et en sortie. C'est le "problème" que l'on a chez nous aussi, tu te retrouve a pas pouvoir percer une platine de 20mm en Ø18, les boulons M16 ne passe pas, il faut Ø20 voir Ø22.
 
B

bilou(te)

Rédacteur
Alors si j'ai bien compris, le faisceau ne part pas en cône (il a un diamètre quasi constant), mais il n'est plus vertical, il est tiré vers la partie chaude.
 
erwan56

erwan56

Apprenti
Moi je suis dans l'agencement (bois ) et le conseil est gratuit, il nous coute même chère car on ce déplace. je trouve justement que par internet ils n'otn pas d'excuses, tu fou une photo: finitions bof , une photo finitions moyen... ca leurs coutent rien....

En plus le coup de "c'est la première fois "je l'entend tout les jours de la part de commerciaux. je suis sur que c'est pas la première fois.
La clairement une sauteuse. une scie sur règle et même mon apprenti fait mieux...:wink:.

si on veut jouer sur les mots, sur le devis c'est écrit tolérance 0.2mm. bien la, la banane elle fait bien 1mm non?:x

Malheureusement je pense qu'il n'y a plus cas corriger soit même car ils vont faire les morts. en plus aout.... si tu veux avancer...
avec ton devis tu mavais presque fait changer d'avis pour mes pieces. et bien non. Merci grotib :lol:
 
B

bilou(te)

Rédacteur
Je ne pense pas que le conseil soit gratuit, vous facturez plus ailleurs pour absorber ce temps passé. Ça revient un peu au même que si le conseil était payant.
Dans mon service, je conseille gratuitement mais le coût d'étude en tient compte ensuite. Puis je marge un peu plus que prévu sur la matière et finalement mon conseil gratuit est quand même payé par le client. C'est comme le devis gratuit chez Mobalpa, il est gratuit si tu achètes pas ta cuisine là bas mais ceux qui y achètent quelque chose payent pour les devis des autres.

Pour la tolérance en découpe laser, on distingue la tolérance de la découpe (liée à la machine) de la tolérance de planéité ou d'épaisseur liée à la matière. Du dessin technique ça s'apprend (et même ceux dont c'est le métier dans des grosses boîtes se plantent de temps en temps), si tu côtes sans tolérance malheureusement il est compliqué d'argumenter si tu reçois quelque chose de pas terrible.
 
Dernière édition:
  • Réagir
Reactions: FTX
G

grotib

Nouveau
Bon ça a fait réagir en tous cas... :mrgreen: Mais de retour de vacances revenons à nos moutons! :)

Du coup j'avais re-surfacer toutes mes pièces d'alu à la défonceuse, ça fonctionne très bien :smt023
1662054636733.png

1662054671791.png


Voilà à quoi ça ressemble actuellement:
1662054818653.png

1662054837674.png


Et les premiers mouvements: :partyman:

Prochaine étape la configuration de l'onduleur de la broche!
 

Sujets similaires

furynick
Réponses
32
Affichages
1 018
furynick
furynick
Haut