Général Levage 400kg avec un plafond à 2m10 ?

  • Auteur de la discussion nipil
  • Date de début
N

nipil

Apprenti
Bonjour

Je cherche à construire une grue portique déplaçable à structure en T, autour d'un IPN 120 de 2000mm de long, capacité 500kg. Dans la mesure du possible, démontable pour être rangé 99% du temps. De ma faible expérience, une chèvre ne suffira pas dans mon cas.

Objectif : décharger / placer des petites machines : 330kg pour un HBM 330x600 / CQ6133 et 370kg pour une optimum MB4.
Les deux machines se lèvent d'une pièce par élingues : autour du banc pour le tour, et autour de la tête remontée au maxi pour la fraiseuse.

Le plafond du garage est à 2m10, dont il faut enlever 5cm pour les conduits eau et électricité
Le sol est bétonné et la grue portique devrait pouvoir rouler sans peine.

Un socle personnalisé de 60cm est prévu pour la fraiseuse, qui elle fait 145cm de haut.
Entre le point de levage de la fraiseuse et son point le plus haut, il y a 65cm.
Ci-dessous le dessin issu du manuel, avec le centre de gravité indiqué en rond noir et blanc.

1683205929877.png


Je ne sais même pas si je peux arriver à la lever assez avec un portique, pour la poser sur le socle de 60cm
.... sans être rapidement bloqué par l'IPN de 120mm, le palan et le chariot, avec le plafond à peine plus de 205cm...

Mes questions :
- Combien est ce qu'on perd en vertical avec un palan et un chariot IPN ?
- Si ma stratégie est viable, quel type de chariot et de palan vous me conseillez ?

Merci d'avance pour votre assistance et bonne journée à tous

PS: si ça n'est pas viable, je louerai les services de quelques personnes pour faire installer manuellement la machine sur son socle, et je croiserai les doigts.
 
Y

Yoda78

Compagnon
Hauteur perdue environ 500 à 600mm poutre+palan-
Voici ce que j'utilise pour mes petits levages. A base de deux étais de maçon. Je peux moduler largeur / hauteur comme je veux. Le bastaing lui, détermine la charge max en fonction de sa section et de sa portée. Il peut être avantageusement remplacé par IPN bien sûr.
J'ai levé mon Deckel GK21 (500kg) avec ce système et ça ne bronche pas.

20230413_100319.jpg

20230413_142549.jpg
20230413_135854.jpg
 
Dernière édition:
M

mvt

Compagnon
Bonjour Nipil,
Soit la solution de Yoda ci dessus, c'est aussi ce que j'ai utilisé pour remonter la tête de ma F30MH, avec un IPN à la place du bastaing.
Si c'est juste pour une fois, cela devrait être suffisant. Bien bloquer "au plafond" en prévoyant un espace pour les sangles. Après, la hauteur perdue est celle du palan ou système équivalent.
J'avais aussi réfléchi à un système de (grosses) poulies mouflées.
Sinon, si c'est pour des utilisations ultérieures, regarde dans la section ventes, il y avait le portique de cphili. Peut-être est-il toujours disponible
Il s'agit de poser les machines sur un meuble fixe ou chacune sur un socle dédié ?
<EDIT>j'avais raté les socles. C'est le problème que j'ai rencontré avec la F30, pas assez de hauteur sous plafond
Même remarque que Yoda ci-dessous : montage en extérieur puis deplacement sur patins ou roules
</EDIT>
 
Dernière édition:
Y

Yoda78

Compagnon
Il va y avoir un gros problème de hauteur car la fraiseuse + son socle fait déjà plus de 2m (1450+600mm) ! A part utiliser un systeme de cric à talon + calage OU effectuer le levage dehors et rentrer le tout sur des roules, ça va être compliqué.
 
M

mvt

Compagnon
Quelle est la hauteur mini de la fraiseuse (tête baissée au maximum) ?
 
S

sébastien62

Compagnon
Si on baisse la tete de fraisage a fond, qu'on la cale pour ne pas qu'elle se relève, le palan devrait passer. Pour pas perdre de hauteur mettre le palan sans chariot. De toute façon, quelle est l'utilité d'un chariot si le portique roule?
Edit:
Chez moi, ipn de 100, chariot 500kg et palan 1T.
Hauteur perdue(à partir du point le + haut) pour accrocher le palan au chariot 170mm.
Hauteur perdue du crochet mobile du palan : 520mm...
Tout comme papy54, en doublant les poutres, tu peux mettre le palan entre 2 et gagner au moins 15cm

20230504_163733.jpg
 
Dernière édition:
M

mvt

Compagnon
Pour la MB4, la tête (Z) peut descendre de 430mm. C'est autant de gagné
 
P

Papy54

Compagnon
Dans le même esprit et pour les mêmes raisons, je me suis fait un portique en bois à roulettes, l'ensemble démontable.
Le tour pèse 500Kg
Ci-joint plan et une mauvaise photo qui ne montre pas l'ensemble. (et à cette heure il est stocké en morceau...)
L'axe qui accroche le palan peut passer entre les chevrons du haut du portique ce qui fait gagner la hauteur de l'accroche.
Ma hauteur dispo est de moins de 2,2m
100_2015.JPG.jpg

Capture d’écran 2023-05-04 à 16.22.22.jpg
 
Z

zeppelin54

Compagnon
le corps d'un pullift de 500 kg fait 10 cm de haut
1683211972219.jpg

en utilisant deux U de 120 plutôt qu'un IPN on peut noyer le crochet dans la poutre (voir superbes dessins de @Papy 54)
1683212683129.jpg

distance entre le dessus et le dessous des crochets du pullift :26/27cm
1683213681351.jpg

un palan de 500 kg a lui un écartement de 36/37cm
1683213667299.jpg
 
F

FB29

Rédacteur
Le plafond du garage est à 2m10
J'avais modifié l'accroche du palan pour gagner quelques cm en hauteur. La carcasse du palan est boulonnée sur deux cornières, et le crochet de levage est remplacé par une manille.

IMAG0007.JPG


On peut aussi envisager de placer le palan entre deux poutres pour gagner quasiment la hauteur du palan.
Capture d'écran 2023-05-06 082558.jpg
 
Dernière édition:
P

Papy54

Compagnon
en utilisant deux U de 120 plutôt qu'un IPN on peut noyer le crochet
En mettant l'axe au dessus des U, ça permet de balader le crochet en travers du portique. C'est pas bien pour la répartition des charges mais ça peut rendre service.
 
D

Dombes69

Compagnon
Bonjour
Au lieu de vouloir construire , louer un transpalette électrique , chez le loueur vous conviendrez du modèle .
Les fourches positionnées en haut peuvent soulever pour mettre une palette sous la machine , a chaque étape du déplacement .
A+
 
P

Papy54

Compagnon
Au lieu de vouloir construire , louer un transpalette électrique
Quand l'accès au local atelier maison est un soupirail qui servait à rentrer le charbon à la cave, il faut trouver la solution. Je suis le premier à détester construire des trucs qui ne servent plus ensuite.
 
C

chabercha

Compagnon
Bonsoir
Une autre, enfin deux, bonnes ou mauvaises, au choix.
Poutre de 100 en H I ou autre.
Avec palan à câble, 2 poulies pour équilibre la charge latérale, un axe et deux bouts de plat
20230504_175550.jpg

mais avec ce type de poulie, petit palan électrique à 100 balles pour 400kg.
20230504_181143.jpg

Ou par en dessous par le centre avec une chaine palan.
20230504_182519.jpg

En classique je suis à 400 au crochet par rapport au dessus de la poutre.
20230504_180346.jpg

Le problème avec les deux poulies va être le croisement des câbles quand ça va se rapproche du haut.
Bien sur cela est fixe mais le portique est mobile, le palan est donc fixé au portique.
A+Bernard
 
N

nipil

Apprenti
Waouh, que de retours !

Je résume les bonnes idées et les possibilités
- cric à talonage et calages successifs
- montage extérieur et déplacement sur patins ou ronds
- baisser la tête au maxi en espérant que ça n'affecte pas l'équilibre
- doubler la poutre pour remonter le palan d'une quinzaine de cm
- coincer au plafond la poutre
- le chariot roulant est un doublon si le portique peut rouler (et inversement)
- utiliser des étais comme montants latéraux
- qu'il faut compter environ minimum 25cm pour un palan

Je vous remercie chaudement pour vos réponses et votre intérêt pour mon problème :smt023
Je vais prendre le temps de réfléchir à la solution la plus adaptée et sereine dans mon cas

Très bonne journée à tous,
Nicolas
 
N

nipil

Apprenti
Au contraire, le centre de gravité va être "plus ramassé" :)
Oui, et je pensais justement à la rotation autour du point : si le centre de gravité est plus proche du point de levage, "le bras de pendule" est plus court entre les deux, et l'ensemble pourrait (en théorie) tourner "plus facilement" autour du point de fixation.

Je pense que c'est pour ça que le manuel présentait la fraiseuse avec la tête relevée au maximum : la tête avec la boite de vitesse est surement ce qu'il y a de plus lourd dans l'ensemble, et plus la colonne et la base sont loin de la tête, plus ils aident à la garder l'ensemble vertical (je pense).
 
C

CALCULATE

Ouvrier
Bonjour à tous,

Je reviens brièvement sur le portique de Papy54. Pour moi ce portique ne vaut rien. D'abord il est sur roulettes donc incalculable car les efforts aux pieds ne sont pas repris. Mais surtout le fait de mettre des triangles aux extrémités de la poutre principale ne sert à rien du tout. On a besoin de reprendre un moment de flexion et tes triangles ne reprennent qu'un cisaillement et non pas un moment....ou si peu que c'est ridicule. Regarde un I par exemple, la flexion est repris dans les membrures, et l'ame ne reprend pratiquement pas de flexion mais seulement le cisaillement.....et c'est pareil pour un portique, et de nombreuses personnes font cette erreur....dommage !!!! C'est pourtant très simple et la RDM seule suffit et cependant elle est dépassée depuis 35 ans au moins.
A +

calculate
 
R

ramses

Compagnon
Salut,

va faire un tour ICI , c'est un portique "maison" qui fait mon bonheur et celui des voisins quand y'en a besoin ! Et l'avantage, c'est qu'il est réglable en hauteur au cm prêt ...et ca c'est bien facile quand c'est "bas de plafond". Pour les déplacements, suffit de mettre le portique dans le sens de l'IPN, de "pousser" la charge et d'avancer ainsi par 2 m; c'est rapide, efficace et surtout sécurisant !

lister06-jpg.jpg
 
P

Papy54

Compagnon
Mais surtout le fait de mettre des triangles aux extrémités de la poutre principale ne sert à rien du tout.
Les triangles n'ont pas pour but de reprendre la flexion des poutres supérieures qui sont largement dimensionnées 2 chevrons de sapin serré de 80x80 pour une petite portée de 1,5m et une charge utile 0,5t;
Les triangles ont pour objectif de maintenir les poteaux sur roulettes bien verticaux car sous la charge et selon la position des roulettes, ils cherchent à s'écarter. Le risque est bien celui-la.
Si on doute, il n'est pas interdit de sécuriser en reliant les pieds entre eux par une sangle ou une barre pour déplacer le portique en charge.
C'est une construction empirique, c'est la version en bois et beaucoup plus modeste ce celui-ci également sur roulettes que je découvre par le lien de @ramses. Avec une triangulation qui lui ressemble.
N'ayant pas de moyen de soudure, ni de découpe du fer, j'ai cherché cette solution bois.
En tous cas, il a rendu le service attendu.
Son montage est sûrement un plus long que celui de @ramses
 
Dernière édition:
F

FB29

Rédacteur
Je reviens brièvement sur le portique de Papy54. Pour moi ce portique ne vaut rien.
Un peu lapidaire ton commentaire :-D ! Montre nous donc un portique qui conviendrait mieux de ton point de vue :-D ?

On a besoin de reprendre un moment de flexion et tes triangles ne reprennent qu'un cisaillement et non pas un moment....ou si peu que c'est ridicule.
Tu pourrais expliciter un peu, car je ne vois pas trop le sens de ta remarque :smt017 ?

@Papy54 a par la suite explicité le rôle de la triangulation entre la poutre supérieure et les montant, c'est un contreventement. Et je suis d'accord avec lui. Il l'a fait en contre-plaqué plein, là ou d'autres concepteurs le font sous la forme d'une simple barre. Ça marche tout aussi bien, et c'est même mieux dans le cas d'une conception en bois pour éviter les ruptures par éclatement.
La seule chose que je trouve perfectible, ce serait d'ajouter des contreventements entre les montants et les barres de pied portant les roulettes, car je trouve l'écartement de 205 mm entre les montant verticaux un peu faible.

il est sur roulettes donc incalculable car les efforts aux pieds ne sont pas repris
Je ne comprends pas le sens de ta remarque. Ce n'est pas la première fois que l'on voit des portiques à roulettes. Ce n'est pas ça qui empêche de le calculer ? Quel serait le calcul que l'on ne pourrait pas effectuer à cause des roulettes :smt017 ?
 
Dernière édition:
A

Alex31

Compagnon
Je ne comprends pas le sens de ta remarque. Ce n'est pas la première fois que l'on voit des portiques à roulettes.

CALCULATE est un grand maitre du calcul RDM (ce n'est pas de l'ironie, c'est du respect), il nous a souvent expliqué que l'on simplifie trop souvent le calcul d'un protique à un exercice de résistance en 2D
et que, entre autre, les roulettes ajoutent 1 degrés (ou 2 si pivotante) de liberté, qui ne rentre pas dans les équations

voir les débats autour de son portique
 
P

Papy54

Compagnon
voir les débats autour de son portique
Ah ben voilà un lien qui explique.
Et intuitivement, par rapport à son portique, les équerres en bois fixée à par 4 tiges filetées entre la poutre et le pieds ont le même rôle me semble-t-il que les 6 boulons qui assurent le lien entre l'IPN et le pieds du portique de @CALCULATE . En bois on ne peut pas réaliser une liaison qui a la solidité par un ajustage tenon mortaise en bout.
Concernant le basculement, avec un portique à roulette, le risque existe quand une roulette bute sur un obstacle. L'inertie de la charge peut entrainer un mouvement de bascule.
 
Y

yvon29

Compagnon
Bonjour

Un portique chargé un peu lourd le roule pas bien...

Ça se déforme, '' godille '' : on voit une roue avancer un peu.... Puis une autre.

En fait c'est la poutre qui se tord...

Seul moyen : un contreventement super balèze que descend carrément aux roues depuis l'angle opposé.

Des roues métalliques ça aide bien.
 
R

rabotnuc

Compagnon
un transpalette d'occase coute 50€, + une chèvre (ou un portique selon préférence) et vous déplacez à peu près ce que vous voulez.
 
N

nipil

Apprenti
un transpalette d'occase coute 50€, + une chèvre (ou un portique selon préférence) et vous déplacez à peu près ce que vous voulez.
Effectivement. Cependant mon sujet n'est pas spécialement de déplacer n'importe quoi :)

Mon problème est de lever et poser un truc le plus proche possible d'un plafond bas.
Car je n'ai pas envie d'être assis en tailleur au sol pour utiliser ma fraiseuse !
 
Dernière édition:
Z

zeppelin54

Compagnon
Effectivement. Cependant mon sujet n'est pas spécialement de déplacer n'importe quoi :)

Mon problème est de un truc le plus proche possible d'un plafond bas.
Car je n'ai pas envie d'être assis en tailleur au sol pour utiliser ma fraiseuse !
c'est propre aux Occidentaux de ne pas savoir travailler accroupi ! comme on est pas souple on a inventé l'établi ! :)
 
R

rabotnuc

Compagnon
Mon problème est de lever et poser un truc le plus proche possible d'un plafond bas.
je l'ai fait avec une chèvre (poutre armée), en bout de course à 2,10m environ. Bon, j'ai fait avec ce que j'avais :)
 

Sujets similaires

Tom_Franche_Comté
Réponses
25
Affichages
891
Nolandu45340
Nolandu45340
Melk9
Réponses
62
Affichages
12 326
bernard52
B
B
Réponses
36
Affichages
2 755
BertrandG
B
tyio
Réponses
35
Affichages
1 839
Gcrimi2005
G
F
Réponses
1
Affichages
508
atsju
A
Haut