Projet Ancrage sur un plafond ourdi +poutrelles précontraintes

  • Auteur de la discussion Asa_81
  • Date de début
A
Asa_81
Nouveau
Salut,

Dans mon garage, j'ai une zone de 4x2 m avec 4 m sous plafond. Ce plafond est construit avec des ourdis agglo et poutrelles béton précontraint.
Je souhaite installer au centre une poutrelle IPN qui me permettra avec un palan électrique de monter et d'accrocher au plafond mes machines que je n'utilise pas.
Le poids maxi serait de 200 Kg par machine.
Je m'interroge sur les points de fixations sur ce plafond et la méthode de fixation de mes machines et de ma poutrelle IPN.
Sur un tel plafond peut-on toucher aux poutrelles précontraintes pour s'y accrocher ?
Ou dois-je m'accrocher uniquement sur les ourdis ? Dans ce cas quel système de fixation, je dois utiliser pour assurer mes ancrages ?
Merci pour vos conseils avisés.
 
Denim
Denim
Compagnon
Vu comme ça : très mauvaise idée !
Même en perçant la dalle, je ne pense pas que la structure vas résister bien longtemps.
Mais je ne sais pas calculer ce genre de choses et mon appréciation est "A vue de nez " (et il est grand)
Trouve une autre solution ! Genre mezzanine + ascenseur ou grue
 
FB29
FB29
Compagnon
Comme dit précédemment perçage poutrelles interdit et ancrage dans les hourdis ne tiendra pas, la brique risque de casser sans préavis.

La seule solution que je vois est de passer des brides par dessus les poutrelles, ce qui suppose l'accès à l'étage du dessus.

Capture d’écran 2021-07-19 222631.jpg
 
P
phil135
Compagnon
une variante de cette idee est un IPN posé au-dessus de la dalle ou des poutrelles, en travers par rapport à celles-ci, de façon à répartir la charge. et ton IPN rail dessous. les deux IPN étant raccordés plusieurs fois bien sûr.
evidement ça suppose que le dessus est un volume mort

ceci dit, stocker des machines de 200 kg suspendues sous le plafond ... drole d'idée. en général en levage "dessous la charge" n'est pas une zone de promenade
 
A
Asa_81
Nouveau
Bon j'ai compris vous êtes tous du même avis : MAUVAISE IDÉE on oublie

Dommage, j'avais espérer pouvoir faire de la place.
Si je ne peux pas monter autant de poids, il va falloir trouver une autre solution.
Impossible de traverser le plafond pour s'ancrer car au dessus c'est notre pièce à vivre !
Le précédent propriétaire a installé deux montes-vélos et les a fixé sur les poutrelles !!!
Un peu dans ce style
a-amazon.com%2Fimages%2FI%2F61LPaeG2JEL._AC_SS350_.jpg


Quel est le risque, dois-je m'en inquiéter ? car je l'utilise pour mes vélos !
 
sébastien62
sébastien62
Compagnon
Bonjour.
Personnellement, je n'ai pas 4m sous plafond, mais j'ai fait une mezzanine à base de lisses de racks récupérées au prix ferraille.
Un plancher osb de 18mm et c'est bien chargé...
Là, tu as 2m entre murs.
Si murs parpaings, scellement des lisses ou ipn et hop. (Attention si tu les coupes, elle se désolidarisent..)
Et spits si mur béton.
Pour monter les machines, un trou conséquent, un ipn au plus haut scellé ou spité et un palan.
Bonne journée.
Séb
 
Yoda78
Yoda78
Compagnon
Dans le principe, pour prendre de la charge sans risque dans ton cas, il faut ramener la charge au sol. Tu places ton IPN et tu lui adjoint deux poteaux type etais de maçon ou deux poteaux béton.
 
Yoda78
Yoda78
Compagnon
J'ajoute que quand tu ne te sers pas de la poutre, tu peux enlever les étais.
 
osiver
osiver
Compagnon
Pas de percement des poutrelles !
Dans les hourdis, scellements chimiques, le vrai avec les chevilles tamis. Pour une masse de 200kg et un nombre de points d'ancrage suffisant, c'est jouable.
À condition de ne pas laisser les charges en suspend ... :wink:
 
FB29
FB29
Compagnon
Le précédent propriétaire a installé deux montes-vélos et les a fixé sur les poutrelles
Ce n'est pas dramatique pour quelques petits chevillages même si ce n'est pas recommandé. Pour un vélo de 15 kg il n'y a aucun risque à cheviller dans les briques de hourdis.
 
FB29
FB29
Compagnon
Dans les hourdis, scellements chimiques, le vrai avec les chevilles tamis. Pour une masse de 200kg et un nombre de points d'ancrage suffisant, c'est jouable.
Moi je ne m'y risquerais pas, la résistance en traction d'une paroi étant médiocre.

Même combat que pour les briques creuses ou parpaings utilisées comme chandelles. On ne compte plus le nombre d'accidents, bien que les efforts soient majoritairement en compression :???:
 
Dernière édition:
P
phil135
Compagnon
pour les ancrages dans les poutrelles ... le pb est d'etre certain que le perçage n'est pas allé abimer le ferraillage. et dans ce genre de poutrelle il n'est pas forcement très profond. après, on peut aussi avoir la chance de passer entre.

pour une petite charge, le hourdi est mieux: au moins ça ne met pas en jeu la structure porteuse
 
jojo27
jojo27
Compagnon
Pour moi faire un châssis en IPN ou autres juste fixé au sol de 4*2 et hauteur 4 mètres .
 
M.Dufilet
M.Dufilet
Compagnon
A mon avis la solution c'est un IPN au plafond soutenus par deux IPN verticaux en appui sur le sol, quant a suspendre DES (combien ?) machines de 200 kg ce n'est pas la bonne idée, comment, avec quoi, il y a toujours le risque de casse dans les moyens de suspension, il y a eu ici un sujet sur les treuils qui lâchent
 
Alpazen
Alpazen
Modérateur
Et fabriquer un pont élévateur à vis sur mesure ? .. là normalement pas de souci à garder la charge en hauteur du fait de l'effet autobloquant..
 
Fred69
Fred69
Compagnon
Dans les hourdis, scellements chimiques, le vrai avec les chevilles tamis. Pour une masse de 200kg et un nombre de points d'ancrage suffisant, c'est jouable.
Surement pas, déjà que les ourdis ont tendance à se casser tout seul, alors se fixer dedans c'est le délire.
 
coredump
coredump
Compagnon
Moi j'ai fixé des prises et des néons, c'est déjà limite...
Et bien sûr a condition de faire un trou propre...
 
M
marc le gaulois
Compagnon
ça , c'est juste pour la pose de placo :wink: , il en existe de plusieurs forme , selon ce que l'on veut y fixer et ce n'est que pour du "léger"de toute façons qu'une charge soit fixée de façons correcte ou pas , le règle veut que l'on ne passe pas sous celle çi , au moins pour donner l'exemple pour les plus jeunes , des chaines , des crochets , des boulons, qui cassent , ce sont des milliers d'accidents dans le monde et par ans :smileyvieux:
 
A
Asa_81
Nouveau
@Asa_81 Qu’es-ce que c’est comme "machines" ?

Salut,

Je souhaitais mettre en suspension une raboteuse-dégauchisseuse, elle doit peser environ 80 Kg.
Une remorque qui pèse aussi 85kg, et éventuellement une table de soudage environ 140 Kg.
Donc tous sous les 200Kg mais cette valeur était une valeur de sécurité.

J'avais envisagé de mettre un pont suspendu avec des IPN mais je ne vois pas comment les monter si haut .
Par contre, je n'avais pas songer à les faire reposer sur d'autres IPN le long des murs.
Concernant la construction d'une mezzanine, le problème c'est comment la fixer sans avoir un poteau en plein milieu de mon garage.
Je vais vous faire un petit croquis pour comprendre la configuration de mon garage qui est dans le prolongement du vide sanitaire.
Donc je n'ai que les murs opposés dans la plus grande longueur (4 m) qui seraient exploitables.


Voilà un peu la configuration.
Des idées
 
jms
jms
Modérateur
J'ai suspendu au plafond (poutrelles et hourdis) d'un garage un kart d'un poids d'environ 90 kgs pendant plusieurs années sans problème.
Il y avait 8 chevilles expensives (4 points de fixation avec chacun deux chevilles) dans les hourdis.
Je levais le kart avec un treuil fixé dans un mur et un point fixe (avec roulette) au plafond fixé par 2 chevilles expansives.
 
kiki86
kiki86
Compagnon
bonsoir
idée
fixer aux mur 2 profiles : U IPN..
et dessus fixer une poutre horizontale
 
M
marc le gaulois
Compagnon
90 kg sur 8 chevilles , ce n'est pas la mort non plus , c'est comme quand je met du placo, quand je divise le poids par le nombre de suspentes, on s'aperçoit que c'est peu , surtout que j'en met toujours plus que conseillé :wink:.
Celui qui fixe est le mieux placer pour ce rendre compte si ça va tenir , si Marcus se pends sur chaque fixation et que ça tient , c'est que l'on peu soulever un T34 ou un Sherman sans problèmes:lol:
 
FB29
FB29
Compagnon
Montage 4 points, et levage par poulies d'une charge, ou doublage placo, il s'agit de montages souples, les efforts se répartissent équitablement entre les points de fixation.

Ce n'est pas le cas avec un IPN rigide. En théorie, au maximun 3 points vont porter, et pas forcément de manière équitable. Il pourrait même n'y avoir que deux points, voir un seul selon le serrage des fixations, et la façon dont l'IPN va porter sur le plafond.
 
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Bonso.ir :
En principe les planchers des maisons d'habitation sont calculés pour une charge d'exploitation de 150 kg au m2.
Pour être sécure il faut donc déduire de ces 150 Kg au m2 des charges ponctuelles pouvant aller à 200Kg . Je ne reste pas dessous et je ne viens pas prendre l'apéro dans le salon, ne sachant pas ce qui me pends sous les pieds
Maintenant pour la fixation d'une charge plus modeste sous le plancher, sachant que les Hourdis sont ni plus ni moins que des coffrages perdus, il faut les traverser totalement pour venir se fixer dans la dalle de compression du plancher. On peut détruire totalement le hourdi
sans dommage pour la stabilité de l'ouvrage.
 

Sujets similaires

M
Réponses
60
Affichages
5 882
gatchou
G
01power
Réponses
27
Affichages
11 174
01power
01power
David.E
Réponses
27
Affichages
6 192
chabercha
chabercha
kaiten
Réponses
229
Affichages
42 088
demoniakteam
demoniakteam
Vélobois
Réponses
11
Affichages
8 362
Mat.cvx
M
FB29
Réponses
84
Affichages
29 518
FB29
Haut