Advertisements

Infos groupe électrogène

Yokogumo
Yokogumo
Compagnon
23 Mai 2010
1 046
Grigny 91
  • Auteur de la discussion
  • #1
Le Bonjour a Tous ,

Certains d'entre vous connaissent mes mésaventure en ce qui concerne nos nouveaux locaux ( pas d'électricité )
Comme on sent que la situation va s'éterniser dans l' insondabilité des méandres juridiques , l'association envisage l'achat d'un groupe électrogène de moyenne puissance .... dit "groupe de chantier" afin de parer au plus pressé .
Initialement on avait prévu un Tarif Bleu avec 36 Kva , dans le cas du groupe on va se limiter à la moitié soit 18/20 Kva , bien évidemment on n'y connait rien en engins de cette taille et j'aimerai savoir si quelques uns d'entre vous ont un retour d'expérience à ce sujet .....
J'ai bien sur regardé quelques descriptifs techniques glanés chez les loueurs mais j'aurai des questions plus précises par exemple :
-il est possible d'avoir une commande de démarrage déportée mais peut-il y en avoir plusieurs ? (3-4)
- en termes d'autonomie certains peuvent tourner longtemps mais peut-on laisser tourner un groupe ( 20hrs -cuisson du four céramique ) sans surveillance ?
- peut- on brancher un poste à souder sur ce type de groupe ?
- on envisage de l'installer dans le s/sol pour limiter le bruit , déjà il faudra arriver à l'installer à sa place mais je pense qu'il faudra prévoir en plus un échappement vers l’extérieur ?
- toujours a cause du s/sol le ravitaillement en carburant sera un peu compliqué ...

En bref , toutes vos informations à ce sujet seront les bienvenues .....

En vous remerciant pour votre aide
 
Advertisements
vikor
vikor
Compagnon
4 Mars 2017
736
le boupere
bonjour,
les groupes tournant en EJP tournent 18h/jour , je ne vois aucun inconvénient à ce qu'un groupe tourne 20h d'affilée , mais pour des questions de sécurité niveau combustible ces groupes tournent souvent avec une petite réserve réalimentée en automatique avec une citerne plus grande. l'échappement doit obligatoirement sortir à l'extérieur si possible en hauteur et le plus loin possible de l'admission d'air frais pour éviter des phénomènes d'aspiration des fumées d'échappement dans le local.
un poste à souder oui si en corrélation avec la puissance disponible , mais attention aux impacts de charge que la GE va recevoir
le groupe est normalement équipé de sécurités , toute anomalie importante doit le mettre à l'arrêt.
 
Daniel Pouzenc
Daniel Pouzenc
Compagnon
9 Février 2013
550
31800 Labarthe-inard
Bonsoir,
Oui à toutes tes questions s'il s'agit d'un groupe professionnel.
Non à l’installation dans un sous sol, tu vas avoir des problèmes de ventilation, de refroidissement, des risques d'accumulation de gaz brûlés...etc.
Pour le bruit, il existe des groupes insonorisés.
Pour le ravitaillement en carburant on peut raccorder le groupe sur une cuve de plusieurs M3 si nécessaire.
 
B
bump01
Compagnon
30 Décembre 2016
983
Bonsoir
Avec un groupe électrogène il faut prévoir une prise de terre .

A bientôt
 
Yokogumo
Yokogumo
Compagnon
23 Mai 2010
1 046
Grigny 91
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonsoir a Tous ,
Je vous remercie pour ces informations que j'espère bien mettre à profit ... quand je parle de sous sol il faut savoir que celui -ci mesure environ 1500m² et est aéré par une batterie d'impostes tout le long du bâtiment et c'est la ou il fait toujours le plus frais ...
Une dernière question , peut-on sans encombre faire fonctionner un variateur de fréquence sur un groupe élèctrogène ? et après je vous embête plus .... promis !
 
Yokogumo
Yokogumo
Compagnon
23 Mai 2010
1 046
Grigny 91
  • Auteur de la discussion
  • #7
Sans encombres , pour être plus précis , serait pour moi être sûr que le variateur ne soit pas endommagé par ce type d'alimentation .... ??
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 709
Il n'y a pas de raison.8-)
Cela dit, s'il y a d'autres charges variables, compresseur par exemple, il peut se trouver que des pointes de courant fassent descendre la tension. Dans ce cas en fonction du creux et de sa durée ainsi que de la charge du variateur, celui-ci peut se mettre en erreur tension faible.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
si le groupe est bien insonorisé il vaut mieux le monter dehors : plus de place pour ouvrir les capot et faire l'entretient a la lumiere du jour : le monter en sous sol n'est qu'une source de probleme

si le groupe n'a pas de capot insonorisé , la le montage en sous sol devient interressant : ça le met a l'abri ... une cave avec des mur brut n'isole pas beaucoup du bruit ... le bruit se reflechi sur les mur et trouve les sortie : il faut ajouter des materiaux absorbant contre les mur ... je l'ai fait en accrochant aux mur des vieux sac en toile : reduction du bruit spectaculaire

il faut souder un bon tuyaux d'echappement bien etanche ... il est parfois preferable de suprimer le pot d'echapement d'origine et en monter un autre plus gros genre pot d'echappement de camion : plus c'est gros plus c'est efficace

plus le tuyaux d'echapement est gros , moins il y a de pression dedans et moins il y a de risque de fuite

le prix d'un groupe n'est pas proportionnel a la puissance : ça ne coute pas forcement cher de choisir plus gros : et avoir un gros groupe permet ensuite de se contenter d'un abonnement edf plus faible : dans les cas ou l'edf ne suffit pas on allume le groupe

choisir un groupe largement assez gros evite d'avoir a surveiller un truc en limite de puissance
 
Yokogumo
Yokogumo
Compagnon
23 Mai 2010
1 046
Grigny 91
Merci a Tous , ce sont des informations très précieuses
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Février 2011
2 700
Nancy
Bonjour,
On tourne depuis des années avec des groupes de 12 kva, on fait tout avec, machines, souder, éclairage. Penses que le rendement ne dépasse pas 30% donc tu vas avoir un gros chauffage: 40 kw. Même dans un grand sous sol, ca chauffe. Il faudra ventiler. Il te faut aussi une bonne cheminée: au démarrage le groupe émet des suies noires désagréables à respirer. Et de toute façon ca sent le mazout dans le coin. Et aussi: les groupes ne sont pas éternels, comme les moteurs de véhicules dont ils sont issus. Après environ 5000 heures ca devient fragile. Il faut penser à l'économiser et l'éteindre dès que l'on en a plus besoin, par exemple avoir les petites consommations sur batterie et onduleur, le groupe recharge la batterie quand il tourne.
Salutations
 
M
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
les batterie ont des faible duré de vie ... j'ai eu besoin de tourner sur groupe electrogène ... quand le groupe tri ne tournait pas je preferait faire tourner un petit groupe essence monophasé , avec une astuce : un disjoncteur qui court circuitait les 3 phase : même phase du groupe mono sur les 3 phase de mon reseau personnel , donc tous les appareil monophasé peuvent marcher mais pas tous a la fois car la puissance du petit groupe mono ne suffit pas , mais ça permet au moins de faire fonctionner tous les eclairage sur n'importe quelle phase

quand on essaie d'allumer un moteur tri avec ce systeme il ne consomme rien puisqu'il voit la même tension sur ses 3 phase : pas de danger

il ne faut pas oublier de couper ce disjoncteur qui melange tout avant de brancher le groupe tri , mais comme ce court circuiteur est un disjoncteur de faible courant il sauterait sans faire de probleme
 
Yokogumo
Yokogumo
Compagnon
23 Mai 2010
1 046
Grigny 91
Je reviens sur ce point cité par Mareche "Penses que le rendement ne dépasse pas 30%" , cela veut -il dire qu'un groupe donné pour 30Kva ne délivre que 10kva en puissance utilisable ????
 
P
phil135
Compagnon
15 Septembre 2012
1 424
france, essonne, nord
non, ça veut dire que le ratio entre la puissance thermique du carburant brulé et la puissance électrique sur la câble en sortie est de 30%
... moi j'aurai espéré 40% , c'est quand même pas énorme.

donc tes 30 kVA électriques vont être associés à 100-30= 70 kW thermiques dissipés dans le sous-sol (en fait une partie sort par l'échappement)
sachant qu'une chaudière domestique c'est 20 à 30 kW en crête pour chauffer une maison au plus froid de l'hiver, en comparant le sous-sol va être "douillet"
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 177
planète terre
Bonjour,

je pense plutot qu'il veux dire que le rapport entre puissance absorbée par le moteur thermique (là ou on met le jaja !) et puissance électrique utile en kilowatt (au bout du câble branché en sortie) ça ne dépasse pas 30% (ce qui est vraisemblable même avec un bon groupe )

En effet, on "met en série" les pertes dans le moteur thermique, puis celle dans l'alternateur, auquelles on ajoute les pertes mécaniques diverses, frottement, transmission si elle n'est pas directe ...et les pertes joules dans le cablage électrique ...

Tout le reste, ça part en chaleur (et effectivement, ça équivaut a une bonne chaudière !)
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut