Hermle UWF851 / Elle tourne!

  • Auteur de la discussion cantause
  • Date de début
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir,

Voilà, je viens vous présenter le nouveau chantier auquel je m'attaque, la remise en état d'une vielle Hermle.

IMG_4415_zps5aaad83e.jpg

Equipée d'un vénérable controleur Heidenhain TNC155:

IMG_4417_zps61615059.jpg


Le problème est électrique/électronique, à part ça elle a un soufflet à remplacer sur l'axe X:

IMG_4416_zps9f40190d.jpg

A noter la vis à bille, de 40x5, et la légère corrosion (superficielle).

C'est en fait une machine que j'ai achetée en juin 2013, mais qui est est restée en stand-by depuis à cause des travaux de l'atelier, elle n'était pas vraiment prioritaire (j'ai une autre hermle en cour de réparation et un tour complètement démonté), mais comme le tour est attente de we ensoleillés pour sa mise en peinture, et que l'autre Hermle attend le tour pour remettre à neuf le collecteur de son moteur de broche, j'étais un peu désoeuvré. L'avantage des pannes électriques, c'est qu'on ne doit pas démonter grand chose, on a surtout des feuilles qui trainent un peu partout.

L'atelier dans lequel je l'ai achetée est également celui où j'ai eut ma première machine, une Bridgeport interact CNC, aussi en panne, qui m'a mis le pied à l'étrier, elle fonctionne toujours bien, même si il faudrait lui faire un entretient. Ils vendaient cette Hermle car la panne n'avait pu être trouvée rapidement, et comme ils ont d'autres machines, elle prenait de la place inutilement, denrées que eux aussi ont en quantité limitée, je suis donc reparti avec la machine, et une rectifieuse (aussi à réparer mais ça c'est une autre histoire).

D'après le patron, le problème se situerait au niveau du couple moteur de broche/drive, le reste fonctionnant normalement. La panne n'est pas apparue à la suite d'un évènement particulier, et l'armoire n'a pas souffert d'un début d'incendie comme avec la Bridgeport, ça s'annonce un peu moins évident à identifier.

Inutile de dire que pour les amoureux de l'électronique analogique, il y a de quoi faire:

IMG_4413_zps630c8457.jpg

Il y a cependant quelques difficultés par rapport à la Bridgeport:

-La machine est plus complexe.
-Les fils ne sont pas numérotés (donc les fils potentiellement intervertis sont plus difficiles à repérer).
-La documentation fournie avec la machine n'est pas de très bonne qualité (copies de fax), donc les schémas sont parfois illsibles:

IMG_4420_zpsd005c500.jpg

-Mark, mon copain Ecossais rencontré sur cnczone lors de la réparation de la Bridgeport, source intarissable sur l'électronique des CNC industrielles est décédé en ce début d'année. Donc c'est quant même avec un peu de tristesse que j'entame cette réparation dont on avait déjà parlé pendant l'hiver, car il était assigné à résidence suite à de lourdes opérations, loin de son atelier (professionnel). Mais bon, je lui suis très reconnaissant de m'avoir initié à la logique de ces machines lors de la réparation de la Bridgeport (qu'il qualifiait très respectueusement de "piece of crap" comparativement à cette Hermle :) ), en me mettant sur des pistes plutôt qu'en me donnant des solutions toutes cuites. Je crois que je suis mieux préparé que la fois passée pour me lancer dans ce genre de réparation.

J'ai donc tout rebranché le we passé (après un bon nettoyage et la mise en place de la machine), ce we mise en route, rien ne se passe à par le moteur de refroidissement du moteur de broche qui se met en marche et le contrôleur qui a perdu ses paramètres, après réintroduction (chouette ils étaient avec la machine), pas moyen de mettre sous tension les drives d'axes. Je commence par vérifier la ligne qui alimente le contacteur de mise sous tension des systèmes de commande, elle est ouverte (enfin pas vraiment fermée, quelques kilo-ohms). Les capteurs de fin de course n'ont pas apprécié le stockage, ou souffrent de leur âge, mais comme ils sont vieux, on peut les démonter et nettoyer les contacts, une fois remonté ça démarre, enfin, ça bloque plus loin. J'ai su faire les prises d'origine cet après-midi, en forçant la commande, car il manque un "drive enable" du moteur de broche, ce qui ne permet pas d'activer les drives d'axe de manière permanente. La machine est très silencieuse lors de ses déplacements, bien plus que la Bridgeport, pourtant la transmission est identique (servo+courroie+ vis à bille), la manivelle électronique fonctionne (je l'ai laissé tomber par terre lors du transport :oops: ).
Effectivement après recherches, la sortie "drive ready" du contrôleur du moteur de broche ne s'active pas, et l'ordre d'activation ("drive enable") n'est pas donné non plus par le contrôleur TNC, mais difficile à dire lequel des deux doit faire le premier pas, car les schémas ne sont pas assez clairs que pour suivre ce cheminement, et je n'ai pas encore bien en tête le fonctionnement de ce drive Siemens (Mark m'avait prévenu qu'ils n'étaient pas facile à réparer, en partie à cause de la documentation par très claire de chez Siemens).

J'ai envoyé un mail chez Hermle pour leur demander des copies plus nettes des schémas électriques, j'espère que leur sav est aussi bon que ce que j'ai pu en entendre parler, la machine est vielle, mais les fax en ma possession datent de 2004, je croise les doigts.
Désolé pour la tartine, mais le sujet de la Bridgeport m'avait permis de rester motivé tout au long de la réparation, comme ça a marché je me suis dit que j'allais faire pareil, puis qui sait, il en sortira peut-être des informations utiles à d'autres.

Bonne semaines à tous.

Cordialement.

François
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #2
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonjour,

Hé ben, il y a du monde qui regarde, mais peu qui bavardent :)

Enfin, je comprends, il n'y a pas grand chose d'intéressant tant qu'à présent, et les pannes de ce genre ne mettent pas fort à nus ces belles mécaniques :sad:

Je peux par contre confirmer l'excellent sav de chez Hermle, j'ai reçu une réponse très courtoise lundi à 8h30, me demandant mes coordonnées complètes afin de mettre à jour leur dossier concernant cette machine, étape préalable à l'envoi de la documentation. Une fois ma réponse envoyée, j'ai reçu les plans demandés, c'est à dire vers 10h30, avec un numéro de téléphone à joindre en cas de problème. Je trouve ça chouette que 30 ans après avoir vendu cette machine (je n'étais pas né :) ), ils aient toujours les plans sous la main, soient serviables, et traitent la demande avec sérieux, si un jour j'ai de quoi m'acheter un centre d'usinages 5 axes, je m'en rappellerai :wink:

Les plans ne sont pas impeccables (on voit bien que ce sont déjà des copies), mais au moins tout y est lisible, je n'en demandais pas plus!

Je les ai un peu potassé, malheureusement il n'y a pas un ladder ou un grafcet du fonctionnement complet du programme automate, et je suis un peu étonné de ne pas trouver de capteur de niveau (ou de pression) d'huile hydraulique pour le serrage automatique des porte-outils (cette huile lubrifie aussi la boite). Il y en a bien un pour le réservoir de lubrification centralisée, je l'ai vérifié et il a l'air de fonctionner normalement. Comme j'ai du démonter les tuyaux pour le transport, et le stockage de la machine, le circuit hydraulique est vide, et j'aurais tendance à croire que si capteur il y a, il doit probablement déclencher un e-stop (je ferai le plein ce we, je n'avais ce type d'huile). Paradoxalement, je sais faire tourner la pompe hydraulique quand je force les commandes en gardant le doigt appuyé sur le bouton start, ce qui laisserait plutôt présager que l'hydraulique ne joue pas de rôle dans mon problème d'activation du drive (que je ne sais pas activer même en forçant les commandes).
Comme je n'ai pas de "drive enable" qui sort du contrôleur TNC (vérifié sur le bornier de sortie de l'automate), et donc pas de "drive ready" en sortie du drive (je n'ai pas encore regardé dans quel ordre c'est évalué par le drive de broche, mais je suppose que c'est dans celui-là), le drive n'est pas nécessairement en cause. Ceci étant, j'ai de ce côté une belle carte joker, grâce à Clip (que je remercie au passage), qui m'a donné un drive Siemens identique à celui qui équipe cette fraiseuse, mais je ne me sent pas de le brancher sans avoir fait un minimum de tests avant, histoire de ne pas le "suicider" bêtement.
Je vais donc essayer de démarrer le drive séparément, en le déconnectant temporairement du contrôleur TNC, après avoir vérifié que le moteur est ok (je n'ai pas encore trouvé la signification des leds d'état sur le drive, elles sont référencées par des abréviations en allemand, pas évident de s'y retrouver (pareil sur les schémas de chez Siemens).

Je suis optimiste, il me semble qu'il y a déjà pas mal de choses qui fonctionnent pour une machine en panne, j'espère juste que ce n'est pas le contrôleur qui est touché, c'est ce qui me semble le plus compliqué à réparer, et je n'en suis pas encore à réfléchir à un retrofit avec linuxcnc,...
Bonne nouvelle, elle est équipée pour recevoir un 4ème axe, il y a 4 drives d'axes et deux gros connecteurs Harting qui attendent sous la console, j'ai justement des servos prévus pour ces drives (encore merci à Clip), mais reste à voir quelle interface se trouve sur le contrôleur pour les signaux du codeurs...

Bonne soirée à tous, je vous tiens au courant dans quelques jours après mes expériences.

François
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #3
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonjour,

Ca se poursuit, j'ai parcouru la documentation en début de semaine, comme j'étais pressé de faire des mesures j'ai commencé hier soir en rentrant du travail, la soirée a été productive.
Je n'ai toujours pas trouvé la signification des trois leds du drive de broche (dont deux étaient allumées), alors j'ai fait des suppositions et vérifications d'usage, l'ordre des phases n'était pas correct... J'avais déjà eut le même problème sur la BP, mais l'interprétation par le contrôleur était différente, ceci dit, le problème de la séquence de démarrage est maintenant réglé, tout se passe bien, je peux lancer un ordre de démarrage du moteur et il se met à tourner, enfin, bizarrement...

Je pense donc que j'en suis au point où se trouvait l'ancien propriétaire, si je me rappelle bien sa description du problème.

Ce qu'il se passe maintenant, lorsqu'on lance un M03 (j'avais pris 200tr/min), la broche tourne, très (trop) lentement, et le drive "grogne", il fait un bruit de "buzzer industriel", c'est toujours difficile de décrire un bruit, mais ce son me rappelle le bruit que fait l'appareil de radiographie de mon dentiste au moment de l'irradiation, pour prévenir du danger. Le bruit le plus courant qui y ressemble est celui d'une gâche électrique, en plus fort.
Enfin, il y a un bruit anormal, et un comportement anormal du moteur, j'ai vite appuyé sur stock et commencé à ausculter le moteur.
Les valeurs de résistance des différents éléments me semblent plausibles:

-2,1 ohms pour l'induit
-200 ohms pour l'inducteur.-
-300 ohms pour la génératrice tachymétrique.
-Isolement des enroulements par rapport au reste* (je n'ai pas de mégohmmètre donc c'est très relatif).

Je n'ai pas les valeurs de référence, mais ça m'a l'air d'être ok.

Le collecteur est net, peu d'usure apparente, la surface n'est pas très sombre et est bien lisse, pas de lamelle qui dépasse ni de poussière de carbone excessive...
Par contre, les balais (deux de chaque côté) sont chacun composés de deux pièces collées l'une à l'autre, et dans le cas de l'un d'entre eux, on sait écarter les deux parties assez fort.

Balais normal quand on cherche à écarter les deux parties:

IMG_20140523_243840_923_zpsb78b29f6.jpg

Balais posant problème dans les mêmes conditions:

IMG_20140523_243739_078_zpsbf82f6d6.jpg

Quand on tourne le moteur à la main, on entend un cliquetis, assez prononcé dans un sens (vraiment anormal, type roue libre de vélo), et plus léger dans l'autre sens, j'ai retiré les balais à tour de rôle et c'est bien celui dont les parties se décollent qui émet ce bruit. Quand j'ai testé le fonctionnement, ça tournait lentement en M03 et pas du tout en M04, de plus le courant de l'induit (enfin je suppose, il y a un ampèremètre sur le bélier) était entre 5A et 10A en M03 et à 10A en M04, par contre je n'ai pas vérifié à quel sens de rotation du moteur cela correspondait.
Je pensais donc faire un essai en retirant un balais de chaque côté du collecteur (il y a une paire de chaque côté), dont celui qui pose problème, si j'ai bonne mémoire les balais en graphite acceptent entre 7A et 10A/cm2, voir un peu plus selon le refroidissement, et ceux avec éléments métalliques un peu plus. A vue de nez je pense que chaque balais a bien une section de 1 cm2, mais je ferai quant même une vérification rapide, je n'ai pas envie d'abîmer le collecteur, qui est bien conservé.

Une autre piste serait un thyristor de foutu, ou son circuit de commande, mais j'ai remarqué le nom de l'atelier auquel j'ai acheté la machine écrit sur la carcasse du drive, et tous les fils qui y sont connectés ont été repérés à la main (probablement en vue d'un démontage), je pense qu'il a déjà été envoyé en test (je crois que le propriétaire m'en a parlé mais je ne suis plus certain).

Dans tous les cas, le contrôleur Heidenhain n'a pas l'air touché, les organes essentiels du moteur de broche semblent sains, je suis super content!
Ca veut dire qu'au pire, le drive est abîmé (peut-être réparable), mais je préfère ne le démonter que si nécessaire, en tout cas pour l'instant il active quant même sa sortie "drive ready", mais l'auto-diagnostique de cette époque n'était peut-être pas aussi poussé que ce qu'on peut trouver aujourd'hui :)

J'y retourne!

Bon après-midi et bon we.

François
 
chabercha
chabercha
Compagnon
9 Jan 2009
10 617
FR-84 Cavaillon
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

bonjour
François, des visites mais pas de réponses, peut être que peu sont capables de pouvoir t'aider et dans ces trucs là il vaut mieux savoir que raconter des bêtises.
c'est vrai que cela fait des belles recherches de pannes et quel plaisir après c'être bien pris la tête de la voir tourner.
bon courage.
A+ bernard
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #5
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonjour Bernard, merci pour tes encouragements!

Tu as raison, c'est vrai qu'après tout nous sommes sur un forum d'usinage, et qu'ici ce sont surtout des problèmes d'électro-technique, ceci dit je crois qu'il y a quant même des membres du forum qui sont fort calés sur le sujet.
Mais bon ça ne me dérange pas de juste consigner mes cogitations dans ce sujet, ça me permet de garder un historique de mes hypothèses, et surtout que ça puisse être consulté plus tard par quelqu'un qui rencontrerait le même genre de problème, dans l'hypothèse où je résolve la panne bien entendu.

J'ai fait le test sans le balai "bizarre", ça fait encore un peu un bruit de crécelle quand on tourne l'arbre à la main, toujours du même côté, je me demande si ça ne vient pas du porte-balais... Pourtant il a l'air d'être dans la même position que celui de l'autre côté, et il n'y pas de réglage de l'orientation à ce que j'ai pu voir, étrange.
La commande M03, après vérification, correspond au sens de rotation du moteur qui ne produit pas de bruits de balais, j'ai fait le test avec un seul balai de chaque côté, ça tourne toujours lentement avec un bruit bizarre au niveau du drive.
Ca sent de plus en plus le thyristor qui déconne, mais je vais encore vérifier que la dynamo tachymétrique fonctionne correctement, et que le réglage des gains de la boucle de régulation en vitesse n'est pas trop optimiste, on ne sait jamais. Le moteur se lance lentement, on voit bien qu'il prend de la vitesse, mais pas de manière normale, pourtant on sait aisément faire tourner le rotor à la main, j'essaierai quant même en désaccouplant le moteur de la boite, histoire d'en avoir le coeur net mais ça m'étonnerait.

Je vous tiens au courant, et si vous avez des suggestions n'hésitez pas.

François
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonjour,

encore une superbe CNC que tu as déniché là :smt007

le bruit de cliquetis coté balais au changement de sens n'est pas anormal... si les balais sont montés car ce bruit et les tours minute/volt sont variables suivant le réglage du porte balais.
Le plus souvent au neutre électrique si le moteur est utilisé en moteur et en génératrice, avancé en moteur seul et retardé en génératrice)

...mais si ce bruit apparait balais démontés alors là il y a un problème :shock: car rien d'autre en dehors des roulements n'est censé faire un bruit, voir coté tachymètre ?
Sinon les photos montrent des balais en bonne santé, le fait qu'une paire accouplée s'écartent ne pose pas de problème tant que le ressort d'appui les plaque bien tous deux sur le collecteur.

Le moteur est à excitation séparée ? car c'est peut-être la partie excitation du drive qui est HS, les symptômes y ressemblent, moteur qui prend des tours très difficilement et sans couple.

bon courage,
Phil
P.S: j'ai monté mon aérotherme > gagné mais bon il n'est pas encore branché à la chaudière :P
 
Bbr
Bbr
Compagnon
16 Fev 2012
2 897
F-76100 Rouen
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonsoir François,

Pour le balais charbon tu peux regarder sur ce site (anciennement "le Carbonne Lorraine"). Je n'ai pas regardé les doc disponibles en ligne mais c'est des spécialistes des balais-charbon pour les moteurs. 8-)

En ce qui concerne le réglage des portes-balais, ton moteur pouvant tourner à droite et à gauche et en plus à vitesse variable, il ne doit pas y avoir de décalage de l'axe des balais par rapport à ligne neutre du stator.

Il faudrait que tu regardes à quoi ressemblent les étincelles au niveau des balais quand le moteur tourne (pb de contact, de commutation...), et si tu as un oscillo (avec une sonde "kivabien" genre Tektro A6302 par exemple), regardes la forme du courant dans ton moteur, car quand ça grogne c'est qu'il y a une anomalie soit au niveau de la conso du moteur soit au niveau de l'alim du moteur.
En bref : fais parler le moteur ! :smt064

Cordialement,
Bertrand
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #8
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonsoir,

Merci pour vos conseils et idées!

Je pense que Phil a vu juste, le problème à l'air de provenir du côté de l'inducteur (c'est effectivement une excitation séparée, y compris au niveau du drive, où elle est alimentée et régulée par sa propre carte.). J'ai mesuré dans les conditions où j'arrive à faire tourner le moteur (M03 à 200tr/min), je n'ai rien en sortie du bornier du drive pour l'inducteur, et j'ai environ 40 volts au niveau de la sortie connectée à l'induit. Le tout avec un courant d'environ 30A, ce qui n'est guère étonnant, à 20/30 t/min la fcem ne doit pas être énorme.

Le bruit des ballets se fait bien avec les balais montés, si ils sont retirés c'est le silence, j'ai vérifié la génératrice tachymétrique, elle est propre comme une neuve, je suppose que la dernière personne à s'être penchée sur le cas de ce moteur l'a incriminée à un moment ou à un autre, je ne vais pas m'en plaindre, c'est ça à nettoyer en moins! En la faisant tourner le moteur à la main, j'arrive à lui faire sortir quelques volts (je pense qu'elle doit faire dans 20-30 volts par 1000 tr/min), au niveau de l'entrée du drive, ça a l'air ok aussi de ce côté là.

Concernant le moteur, il dispose de pôles d'aide à la commutation, les porte-balais n'ont pas l'air réglables, mais l'axes suivant lequel coulissent les balais n'a pas l'air tout à fait radial, c'est peut-être un effet d'optique. Ca ne veut pas nécessairement dire que le point de contact ne se trouve pas sur la ligne neutre, il faudra que je l'inspecte en détails pour vous en dire plus.

J'ai démonté le drive, puisque j'en ai un "off the shelf" comme on dirait en anglais :)

IMG_4428_zpsb21adc19.jpg

En attachant mes petits autocollants pour repérer le câblage, j'ai remarqué des drôles de traces sur des conducteurs de puissance:

IMG_4433_zps16f5c744.jpg

Ce sont ceux qui alimentent la carte de contrôle de l'inducteur ainsi que la sortie de cette dernière. C'est un peu léger d'y voir la cause de la panne (ou tout du moins du mauvais fonctionnement), mais je me demande quel outil a bien pu faire des marques aussi profondes... Je mettrai de la gaine thermo dessus, je ne pense pas avoir de vob de plus de 2,5mm2 pour les remplacer.

Sinon, ces drives ont leurs cartes montées sur charnières, ce qui permet de rabattre les cartes les plus en avant pour pouvoir accéder à celles de derrière lors de la mise en service et les nombreux réglages qu'elle demande. C'est la première fois que je vois ce système, c'est très pratique pour le dépannage en tous cas:

IMG_4423_zps50c3c628.jpg

Les charnières (de plus en plus longues à mesure qu'on va vers l'arrière):

IMG_4427_zps0e59b70c.jpg

La paire de thyristors pour le circuit de l'inducteur, je les vérifierai demain:

IMG_4424_zpsd2680b48.jpg

A gauche le drive de la machine, à droite celui que Clip m'avait donné (encore merci, si il passe par ici):

IMG_4440_zpsaae76440.jpg

A la couleur on voit bien qu'ils n'ont pas eut la même vie.
Il faut quant même que j'y jette un oeil, je ne me souviens plus s'il était fautif sur la machine dans laquelle il était monté...

Ca avance à un bon rythme, si j'ai de la chance ça tournera peut-être demain, mais juste un petit peu car comme expliqué plus haut, j'ai du vider partiellement de l'huile qui lubrifie la boite (et en partie de la broche,), pour le transport. J'en ai seulement commandé un bidon ce matin, ils n'en avaient pas stock, mine de rien il faut 5 types d'huile différentes pour cette machine :mrgreen:

Pour répondre à Bertrand, je ne suis pas très bien outillé en matériel de mesure, à part mon multimètre (de bonne qualité) et un détecteur d'ordre de phase chinois à trois sous je n'ai rien d'autre. Je compte m'équiper un peu mieux à l'avenir, mais avec l'outillage d'usinage ça fait beaucoup de fronts à combattre en même temps :wink:


phil916 a dit:
P.S: j'ai monté mon aérotherme > gagné mais bon il n'est pas encore branché à la chaudière :P
Je crois que c'est une bonne décision, ça permet de voir arriver l'hiver sans soucis!
Tu es donc aussi avancé que moi, les tuyaux arrivent à côté de la chaudière mais il faudrait les brancher, ce sera pour l'été, ça ne presse plus.


Bonne soirée et probablement à demain.

François
 
Nikass
Nikass
Compagnon
24 Mar 2009
2 353
Montpellier
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Salut François,

(au fait, j'ai oublié de te remercier pour ton tuyau sur les glissières: nickel de chez nickel. Ma mère va me lâcher la grappe pour au moins un an avec ça :smt003 )

Pour tes marques sur les câbles... la réponse est probablement simple: une pince coupante, ou à dénuder: je me souviens avoir vu une arpette intervenir sur un démontage de machine qui avait utilisé cette "idée" pour repérer les câbles :smt068 :smt068 :smt068

Peut-être pas plus grave que ça ! Tant que les conducteurs ne sont pas entamés...

Bon courage, et si tu as besoin de pièces "obsolètes" pour tes "vieux" drives, tu n'hésites pas à me faire signe. Je déménage dans les semaines qui viennent donc le stock va être un peu en vrac mais si je peux te rendre la pareille ce sera avec plasir.

a+
 
Bbr
Bbr
Compagnon
16 Fev 2012
2 897
F-76100 Rouen
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonsoir François,

Les drôles de traces sur les fils c'est un mode de repérage utilisé parfois par certains électriciens (un certain nombre d'encoches faites au couteau ou à la pince coupante sur l'isolant des fils).

Pour ce qui est du matériel de mesure en électronique, c'est à peu près comme en mécanique : ça coûte un max pour de la bonne qualité et il y a aussi les histoires de calibration pour les puristes... :mad:

Pour ton info, j'ai cité une sonde de courant à effet Hall de chez Tektronix, cette sonde mesure un courant de 0 à 50MHz à 20A, l'avantage c'est qu'il s'agit d'une pince ampèremétrique, donc tu n'as pas besoin de débrancher des fils pour faire des mesures, l'inconvénient c'est qu'il faut l'ampli spécial AM503 et un coffret d'alimentation (série TM500) pour le faire fonctionner. Cette sonde est obsolète mais elle coûte un œil en occasion sur ib (entre 300 et 500€ sans garantie de fonctionnement). :evil:
Pour info, j'avais demandé à Tektro le prix du connecteur (AMPHENOL 165-9) de cette sonde : dans les 120€ HT en 2007 ! :eek:

Par contre un oscilloscope de qualité (Tektronix, HP / Agilent, Lecroy...) se trouve à pas cher (surtout s'il est analogique). 8-)

Cordialement,
Bertrand
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #11
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonsoir à tous,

C'est encore un peu tôt pour sabrer le champagne, mais le moteur ronronne!!

Bon, c'est sûr qu'avec un drive de réserve je n'ai pas beaucoup de mérite, mais je suis quant même super content du résultat, pour une fois j'ai atteint mes objectifs du we avec de l'avance :)

J'ai tenté le coup avec des réglages génériques (le grafcet de mise au point fait 3 pages, je voulais juste avoir une idée avant de me lancer), je lance un M03 à 200 tr/min, le moteur se lance, et accélère, accélère,... Je coupe tout et inverse les deux fils de la génératrice tachymétrique, ils étaient au bon endroit sur le bornier, mais comme quelqu'un à nettoyé consciencieusement cette génératrice, et que les deux fils qui en partent sont tous les deux rouges et placés l'un à côté de l'autre, on a vite fait de les inverser au remontage. Re-démarrage, ça tourne, ça atteint une vitesse modérée (à l'oreille), le potentiomètre "d'override" de la vitesse de broche fait bien varier la vitesse, si on y va trop fort le drive grésille un peu mais essaie de suivre, si on demande une vitesse élevée (2000tr/min par exemple), il décroche
Je crois que c'est prometteur, probablement une histoire de paramètres de limitation de courant, d'erreur de suivi, de gain,... Donc je peux passer par la case mise au point en sachant que tout à l'air de fonctionner normalement tant qu'à présent.

Pour en revenir au drive fautif, merci Nikass et Bbr pour vos propositions/suggestions, je pense qu'une fois que les machines seront retapées je ferai un peu plus d'électronique pour quelques projets que j'ai en tête, donc l'achat d'un oscilloscope me semble être judicieux. Je pense par contre que je me tournerai vers un numérique, on avait des petits tektronix en labo d'électronique qui marchaient vraiment bien, j'avais regardé les prix et ça restait raisonnable (ce n'était pas bon marché quant même), mais je n'ai pas encore vraiment évalué mes besoins de ce côté là, c'est un peu trop tôt (je prends note pour les sondes à effet Hall, c'est quant même plus simple quand on ne doit rien interrompre). Je n'ai pas vraiment inspecté le drive fautif, j'ai juste déconnecté les thyristors, à l'ohmmètre il n'y a rien d'anormal, mais c'est pour le moins léger comme vérification, je testerai les gates le we prochain. En fait ce sont deux blocks, un avec deux thyristors, l'autre avec deux diode, assez bizarrement côté diode je n'avais pas la même chute de tension dans le sens passant, genre 0,7 volts pour l'une et 0,45 volts pour l'autre, mais je n'ai pas cherché plus loin.

On dirait bien que ça en fait une sur la voie de la guérison (et des copeaux), je vais pouvoir commander un nouveau soufflet pour l'axe X chez Franz Singer :)

Bonne soirée.

François
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #12
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonsoir,

Me voilà aux nouvelles, le réglage du drive de broche n'est pas de tous repos...
Plus j'en vois, moins j'aime le matériel Siemens, pas tellement que la qualité soit mauvaise, je pense honnêtement que ce n'est pas le cas, mais je trouve toujours leurs notices techniques très obscures, pas très détaillées.
Grosso-modo, la procédure de mise au point est un Grafcet, la qualité de l'image n'est pas top, mais ça reste déchiffrable, par contre c'est fort "faites ceci, puis déconnectez ça, ensuite mesurer ceci,..." Sans jamais vraiment expliquer ce qu'on est en train de faire, c'est assez frustrant.
De plus (et ça, ça fait longtemps que je n'aime pas la notation de chez Siemens), les références sont toujours super longues, et pas vraiment cohérentes, dans mon cas il y a des cartes appelées A1 à A6, auxquelles correspondent des PCB 1001 à 1006, mais par exemple le PCB 1003 c'est la carte A1...

Enfin bref, je ne suis pas content sur Siemens :)

Le réglage du contrôleur de flux est fait, j'ai dû chercher un peu car la méthode de réglage du flux minimum n'était pas très clair, et donc avec une toute petite consigne (environ 10% de la vitesse maximum), le moteur s'emballait (le contrôleur baissait la tension de l'inducteur au fur et à mesure de la montée en vitesse).

Je suis un peu bloqué dans les réglages, car le drive sort une tension trop élevée par rapport au moteur, la tension maximum pour l'induit est de 380V, le drive sort 500V, et le potentiomètre sensé régler ce paramètre n'a pas l'air d'avoir beaucoup d'effet. Ce qui fait que je patauge un peu pour pouvoir passer à l'étape suivante de la mise au point, et c'est là que j'aurais apprécié un manuel un peu plus exhaustif de la part de Siemens, mais je dois bien me contenter de ce que j'ai à ma disposition.
C'est dommage que les drives DC coûtent si chers, j'en aurais bien mis un neuf (récent), rien que pour avoir un mode d'emploi :wink:

Je crois que je vais la nettoyer un peu et changer les différents flexibles pour les fluides de la machine (le plastique à durci), histoire qu'elle soit prête pour les vidanges, ça me changera les idées.

Autre chose un peu étonnante, j'ai l'impression qu'elle fait ses prises d'origines sur les capteurs de fin de courses (les interrupteurs situés vraiment au bout de la course), pourtant ça fonctionne bien, et si ces interrupteurs avaient étés intervertis, cela devrait déclencher un arrêt d'urgence lors de la prise des points d'origine, étrange,...

Bon après-midi à tous.

François
 
Nikass
Nikass
Compagnon
24 Mar 2009
2 353
Montpellier
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Salut !

Comment mesures-tu les tensions ?

a+
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #14
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonjour,

Je mesure en position Voltmètre DC (c'est un petit Fluke true RMS), sur le bornier du moteur.
On dirait que le drive active les gates des thyristors en début de sinusoïde (alpha = 0°), comme s'il fonctionnait plein pot (l'alim est en 3x380 vac, il sort donc environ 500VDC maximum).
Ceci dit, je ne connais pas la vitesse exacte à laquelle le moteur est stabilisé, je n'ai pas de tachymètre et j'ai oublié de noter la tension de sortie de la génératrice tachymétrique, je ne suis plus certain que c'était 20mV/tr/min, je vais la re-démonter et vérifier la vitesse. Ca serait quant même étrange qu'il tourne à 350 tr/minute (consigne à 15% de la vitesse nominale), avec le flux nominal (le circuit de commande de l'inducteur fonctionne bien, il est à sa tension nominale) et une tension d'induit supérieure à la tension nominale...

Je m'en vais voir ça.

Merci pour votre aide.
 
Nikass
Nikass
Compagnon
24 Mar 2009
2 353
Montpellier
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Re -!

Je posais la question parce que d'une part, je ne savais pas si tu avais un true RMS, et d'autre part parce que suivant la fréquence de commutation, le multi peut se retrouver à la ramasse, bien souvent au dessus de 2KHz, sauf matos pro de compétition, ça fait bien ce que ça veut et il faut voir le résultat selon le mode utilisé, c'est pas simple.

Mais si ce que tu décris est vrai, ce pourrait être un problème de coupure des thyristors, si tu es sûr que c'en est bien, car là, le découpage ne peut tout simplement pas monter aussi haut, enfin, pas sans usine à gaz de cut-off, les premiers inverters avec circuit d'extinction étaient de pures merdesveilles :) . Ca s'arrête quand tu le demandes ou tu dois couper l'alim ?

a+
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #16
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Salut Nikass,

Tu as bien fait de poser la question, mais en Belgique les labos d'électronique à l'unif sont encore plein de galvanomètres et autres instruments analogiques, donc les premiers cours de mesure sont bien souvent consacrés à leurs limitations, et aux calculs des valeurs efficaces de ce qu'on fait sortir d'un générateur de signaux :)

Enfin, pour en revenir à mon problème, le drive est bien à thyristors, par contre je ne comprends pas ce que tu veux dire par "le découpage ne peut simplement pas monter aussi haut"?
La tension simple V en entrée est de 230 volts, donc j'ai en tête que la tension de sortie est V 3x3 1/2 x2 1/2 x cos(alpha) / Pie ce qui fait environ 2,35 x V x cos(alpha). Donc si les thyristors sont allumés en début de sinusoïde (donc en gros qu'on se sert du drive comme un simple redresseur double alternance), on aurait 230x2,35 = 540 volts. Le drive est prévu pour des moteurs jusqu'à 500 volts (tension d'induit), mais c'est avec un tension simple de 220 volts (ben oui, ils datent), ceci dit à 230 volts on est toujours dans la plage de tension acceptable d'après la doc que j'ai.
Je ne suis pas non plus sûr de te suivre sur la coupure des thyristors, je pensais que c'était une diode commandée en sens passant, par activation de la gate, mais qu'une fois activée on ne pouvait plus interrompre le passage du courant, tant que la tension en entrée ne passait pas par zéro? Et donc que dans ce type de drive, on commande la tension de sortie en jouant sur l'angle d'allumage du thyristor, plus on alimente la gate tard dans la sinusoïde (à l'alternance positive pour le thyristor considéré) moins la tension moyenne en sortie de drive est élevée.

En fait je me demande si tu n'étais pas parti sur un variateur de fréquence? Mais je dois bien reconnaître que mes connaissances en électroniques sont assez limitées, je fais peut-être fausse route.

Pour la coupure, plus de problème de ce côté, le système de contrôle du flux est bien réglé, j'ai mis 310 volts pour le flux maxi et 220 volts ( 30% de moins que la tension nominale de l'inducteur, c'est ce qui étaient recommandé dans la doc du drive), donc plus de problème d'emballement. Lorsque je coupe la consigne, le moteur s'arrête en roue libre, il est désaccouplé pour le moment donc il n'y a pas des masses de frottement.
J'ai vérifié le tachymètre, c'est 20mv/t/min, et il me semble avoir mesuré hier environ 70 volts, donc quand ma consigne est de 15 % (pile 1,5 volts sur l'entrée +- 10 volts), le moteur tourne à 3500 tr/min (sa vitesse nominale est de 2300tr/min, vitesse maxi de 7000tr/min), ce qui est beaucoup plus plausible avec une tension d'induit de 500 volts au lieu de 380 volts.

J'ai passé l'après midi à la nettoyer et à changer les tuyaux qui véhicules le liquide de coupe ainsi que la lubrification forcée des organes mécaniques (il y a une circulation d'huile dans la machine, qui retourne dans un radiateur situé dans le bac de liquide de coupe, de manière à garder une température homogène dans les parties où l'huile circule). Je vais allez faire quelques essais, notamment tenter de régler la manière dont le drive interprète le retour de vitesse, la consigne,... Mais jusqu'à présent ça n'a pas eut d'effets.

Bonne soirée.

François
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #17
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Re,

J'ai vérifié, je me trompais bien sur la vitesse du moteur...

Pour clarifier un peu, voici la situation actuelle:

-Drive alimenté en 400 volts et activé
-Au repos, il alimente l'inducteur, à a tension nominale, soit 310 volts (le moteur est à ventilation forcée, en fonctionnement).

-J'appliques 1,6 volts avec une petite pile, sur l'entrée de la consigne +-10 volts.
-Le moteur accélère et se stabilise, la tension d'induit est de 500 volts, la tension de l'inducteur diminue (enfin je pense, il faut que je vérifie), la tension de la génératrice tachymétrique est de 72 volts (soit 3600 tr/min)

Donc en fait, c'est un peu comme si le drive ne voyait pas le tachymètre...
Il me semble que pour le moment, il essaie par tous les moyens à sa disposition (augmenter la tension de l'induit et diminuer le flux) de faire grimper la vitesse, car il voit peut-être bien le moteur à l'arrêt, une fois qu'il a atteint les réglages maxi, la vitesse se stabilise.
J'ai mesuré la tension du tachymètre directement sur le bornier du drive, donc le signal lui parvient bien, reste à voir ce qu'il en fait à l'intérieur du drive...

Ca se précise un peu, je vais continuer demain matin, et peut-être essayer d'interchanger des cartes, des fois que mon drive ai son circuit de régulation du flux cassé, mais que celui que Clip m'a donné ai un problème au niveau du retour tachymétrique, mais j'ai un peu peur de les griller si leur destruction est due au drive,...

Bon, je verrai bien demain, c'est quant même frustrant d'être aussi prêt du but et surement d'être bloqué pour une bêtise :)

Bonne nuit.

François
 
Nikass
Nikass
Compagnon
24 Mar 2009
2 353
Montpellier
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Salut !

Bon pour la postérité alors: le thyristor est bien une diode commandée à l'allumage, là ou tu te plantes, c'est que ça s'éteint pour un courant nul, pas pour une tension nulle, ce qui peut amener à faire des choses un peu bizarres en fonction des charges car tu peux très bien te retrouver avec un courant qui ne s'annule jamais tout seul.

L'article Wikipedia est bien foutu, tiens !

C'était un peu ça mon idée: même si la commande fait ce qu'elle peut, si un problème externe fait que tes thyristors ne s'éteignent jamais, tu roules plein pot tout le temps ! Enfin, c'était peut-être une idée un peu alambiquée... mais si tu dis que la commande peut couper le courant d'induit, bah ça peut pas être ça, je pense.

a+
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #19
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonjour,

Merci pour l'explication Nikass, tu vois quand je disais que mes connaissances en électroniques étaient très "scolaires" :) Je vais aller jeter un oeil sur la page wikipedia.

Mais sinon en effet, il n'y a pas de problème pour arrêter le drive, si on retire la consigne, l'induit cesse d'être alimenté. Il y a une led allumée qui ne l'était pas avant que je commence à régler le drive, mais le manuel ne daigne pas en donner la fonction, c'est un peu frustrant...
Au final j'aimais bien le drive Control Techniques de la Bridgeport, le manuel était détaillé, la mise au point assez simple, ça me fait penser que j'en ai un neuf de réserve, je vais quant même vérifier si il ne pourrait pas convenir, au cas où je n'arriverais pas à régler celui-ci :wink:

Bon we.

François
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #20
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonjour,

Bon, je pédale dans la semoule,...

Je me suis dit que tant qu'à faire, j'allais jeter un oeil au drive défectueux (celui d'origine, qui faisait un bruit bizarre), il avait l'air de sortir une tension d'induit cohérente si je me souviens bien, mais rien du tout (ou tout du moins de quoi faire perdre les pédales à mon multimètre), au niveau de l'inducteur.
Le circuit de commande de l'inducteur est composé de deux blocs, un avec deux diodes en opposition, l'autre avec deux thyristors en opposition, un montage assez classique de ce que j'ai pu comprendre. J'ai vérifié les diodes en position diode, j'ai 0,4 volts en sens passant, un circuit ouvert dans l'autre sens, ça me semble cohérent, pour les thyristors par contre je me suis rendu compte que j'étais un peu pauvre en matériel pour faire un montage du pauvre (pas d'alim, pas d'ampoules,...), j'ai utilisé une méthode très artisanale, pêchée sur internet, je me demande si mes résultats sont valables.
J'ai mis le multimètre en position ohmmètre, borne + sur l'anode, borne- sur la cathode, puis j'ai touché la avec la borne + avec le fil de la gâchette, ça conduit, je lis 0,3ohms, une fois que je retire le fil de la gâchette ça arrête de conduire une fraction de seconde plus tard (je suppose que le courant fourni par le multimètre est trop faible que pour maintenir le thyristor fermé). J'ai le même résultat pour les deux thyristors, est-ce que je peux mettre ce bloc hors de cause ou est-ce que je dois faire un montage en condition réelle, en alimentant le thyristor en 230 volts?
Je n'ai pas testé celui de l'induit, il est beaucoup plus difficilement accessible, donc c'était un peu bête de le démonter pour le tester comme un pignouf.

Pour ma culture personnelle, est-ce que quelqu'un aurait une idée de ce que sont les deux composant carrés rouges sur au milieu à droite sur cette photo (pas les 3 condensateurs du bas)?

Inducteur_zpsb2ca108c.jpg

Il y a les même sur l'étage de puissance de l'induit:

Induit_zps65ebc507.jpg

Je suppose que ça a quelque chose à voir avec l'allumage des thyristors, un système pour isoler la carte de la commande de la gâchette?
J'ai cherché la référence sur internet mais ça ne m'a pas mené très loin, je suis tomber sur la moitié des pièces qui composent ce drive, sans description de leur fonction :-(
Il y avait le même genre de composants sur le drive KTK de la Bridgeport, mais je ne m'étais pas inquiété de leur rôle...

Je me demande doucement si je ne vais pas essayer le drive (neuf) que j'ai de réserve pour la Bridgeport, je ne suis juste pas certain qu'il accepte un retour de vitesse par dynamo, tout du moins pas sans carte supplémentaire (probablement difficile à trouver vu l'âge).

Je me posais une autre question, le prix de ces drives n'a pas l'air d'avoir beaucoup diminué depuis les années 80, comparativement aux variateurs de fréquence par exemple, est-ce qu'il y a une raison technique (composants coûteux,...) ? Ou est-ce dû aux faibles volumes de vente? Les moteurs DC de cette taille ont un peu moins la côte c'est sûr,...
Je regardais un peu, et il faut quant même débourser 2500€ pour avoir un drive neuf avec les mêmes fonctions (c'est le flux variable qui a l'air de faire grimper la note du simple au double par rapport à un flux fixe).
Donc en cas de grand drame, ça vaut limite la peine de mettre un moteur asynchrone prévu pour le contrôle vectoriel (2500€) et un variateur de fréquence qui fait du contrôle vectoriel en boucle fermée (1000€), au moins le moteur serait neuf lui aussi.
Je n'en suis pas encore là, mais fatalement je commence à évaluer mes options :-(

Bon après-midi.

François.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 211
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

est-ce que quelqu'un aurait une idée de ce que sont les deux composant carrés rouges
Ce sont probablement des transfos d'impulsions, en effet pour isoler la commande des composants de puissance 8-)
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

regarde pour te donner une idée de ce que sont les petits carrés rouges, tu devrais trouver leurs spécifications avec la référence C98130 A1023 C47 qui correspond à du Siemens.

Les gros thyristor sont ceux de l'induit (porte balais sur le rotor)
mais si j'ai vu juste ce sont les petits qu'il te faudrait tester sur ton drive, c'est le hacheur d'excitation de l'inducteur qui pourrait être fatigué.

voilà des méthodes de test dont une basique:

http://www.allaboutcircuits.com/vol_3/chpt_7/5.html

bonne recherche de panne :wink:
à+
Phil
 
Dernière édition par un modérateur:
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #23
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonsoir,

Merci pour vos réponses, me voilà moins bête (encore une journée de réussie :wink: ) !

Phil, ce sont bien les thyristors de l'inducteur que j'ai testé (sommairement) avec mon multimètre, ça avait l'air d'aller mais ma méthode simpliste ne permet peut-être pas d'en être sûr...?
Je pense que c'est d'ailleurs le même modèle (le module de 2 thyristors) pour l'induit et pour l'inducteur, c'est juste qu'il y en a 2 groupes de 3 modules de 2 thyristors (j'espère que vous me comprenez), et juste un module de thyristors pour l'inducteur (la photo postée plus haut). Je n'ai pas vérifié ceux de l'induit car ils sont difficilement accessibles, et comme je ne savais pas vraiment comment les tester efficacement.
Quand tu parles de hacheur d'excitation (désolé, mais comme je l'ai dit mes connaissances en électronique sont très très limitées), tu parles bien de l'étage de puissance (de l'inducteur)? Car à priori, ses deux thyristors et ses deux diodes n'ont pas l'air en trop mauvais état, ça viendrait peut-être de l'étage de commande? j'ai mesuré les transfos d'impulsion il y a 1,8ohms d'un côté et 0,8 ohms de l'autre (pour chacun des deux), ça semble cohérent non?
Est-ce que les deux petits composants avec des radiateurs forme d'étoile, pourraient être les transistors qui envoient les impulsions au transfos d'impulsions?

Je suis vraiment désolé d'avoir l'air d'une poule qui a trouvé un réveil, mais je n'ai jamais fait des masses d'électronique, et je pense que le dépannage en profondeur sort franchement de mes compétences. Je ne demande qu'à apprendre, mais est-ce que je ne me lance pas dans quelque chose d'un peu ardu pour un début?

En tout cas, merci de prendre le temps de m'aider, c'est vraiment sympa!

Bonne soirée.

François
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 211
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Est-ce que les deux petits composants avec des radiateurs forme d'étoile, pourraient être les transistors qui envoient les impulsions au transfos d'impulsions?
C'est tout à fait possible/probable surtout que sur le circuit on n'en voit guère d'autres susceptibles de remplir cette fonction.
Les mesures sur les transfos semblent correctes dans l'absolu. 8-)
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

cantause a dit:
...
Quand tu parles de hacheur d'excitation ...tu parles bien de l'étage de puissance (de l'inducteur)?...
François
oui c'est souvent la partie commande et/ou puissance qui dégage, hacheur parce que la forme de l'onde est une tension continue hachée qui se reconnait très bien à l'oscilloscope :-D

cantause a dit:
...
Est-ce que les deux petits composants avec des radiateurs forme d'étoile, pourraient être les transistors qui envoient les impulsions au transfos d'impulsions?
Je ne vois que ça comme pouvant faire la commande mais pour être certain il te suffit de suivre les pistes depuis la gâchette des thyristor.
cantause a dit:
...
Je suis vraiment désolé d'avoir l'air d'une poule qui a trouvé un réveil, mais je n'ai jamais fait des masses d'électronique, et je pense que le dépannage en profondeur sort franchement de mes compétences. Je ne demande qu'à apprendre, mais est-ce que je ne me lance pas dans quelque chose d'un peu ardu pour un début?

En tout cas, merci de prendre le temps de m'aider, c'est vraiment sympa!

Bonne soirée.

François
J'ai arrêté mes études d'électronique il y a longtemps mais depuis j'ai appris que la motivation/passion permet d'appendre à tout age :wink:
Avec de la persévérance et de l'aide tu pourras probablement résoudre le mystère.
ça reste de l'électronique "basique", il faut identifier puis suivre la piste du signal en partant de l'endroit où se trouve les composants commandant la fonction en panne, un schéma aidant beaucoup.
N'hésite pas à demander un technicien au SAV Siemens je suis souvent surpris de l'accueil serviable qui est fait au client même petit dans certaines entreprises...
si c'est sans issue cherche quelqu'un qui pourrait " t'ouvrir cette porte" (connaissance, ami ,famille etc.)
Tu as aussi les entreprises spécialisées en réparation de ce genre de matériel mais là se sera plus dur (c'est leur gagne pain) les pannes électroniques sont statistiquement similaires sur les matériel de grande série.

mais bon ce que tu décris me fait penser à un soucis sur la partie excitation (commande de la variation de vitesse)donc logiquement tu devrais trouver des composants hs dans sa commande ou dans le hacheur d'excitation (thyristors alimentant le stator)

bon courage,
Phil
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #26
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Merci Osiver!

Je vais encore passer pour un innocent, mais en gros, comment est-ce qu'on procède pour dépanner de l'électronique? :mrgreen:
Est-ce qu'il y a une méthodologie "standard"? Est-ce qu'on branche la carte et on fait des mesure en remontant jusqu'à la zone du circuit qui fonctionne correctement?

Je me demande si cette carte n'a pas déjà été réparée, car si on regarde en dessous du transformateur d'impulsion (j'utilise mon nouveau mot :wink: ), les diodes en dessous des condensateurs bleus ne sont pas identiques, pourtant elles arrivent chacune à une gâchette du module de thyristors. Je les ai vérifiée, il y a 0,6-0,7V de chute de tension dans le sens passant, rien dans l'autre sens...

J'ai aussi vérifié le drive Control Techniques (Maintenant Emerson), que j'avais de côté pour la Bridgeport, il répond en tous points aux spécifications du moteur donc j'ai quant même un joker (enfin, il est neuf dans sa boite, ça ne veut pas dire qu'il ne fera pas une petite fumée au démarrage). Ca me ferait quant même un peu mal de ne pas savoir remettre en état ces deux drives, il faudrait que je refasse des trous pour attacher le drive Emerson dans l'armoire :) Plus sérieusement, les pannes ont l'air trop nettes que pour ne pas essayer de les réparer (et garder mon joker pour un jour où j'aurais moins de chance).
Est-ce que ça vous paraît être une mauvaise idée d'intervertir des cartes entre les deux drives, pour tester par modules entiers? J'ai un peu peur que si les parties endommagées sont la cause d'un autre problème dans le drive, je détruise les modules échangés...
En gros j'en ai un qui ne veut pas faire varier le flux, mais dont la tension d'induit à l'air de varier normalement, et l'autre qui ne veut pas faire varier la tension d'induit mais qui contrôle le flux sans problèmes....
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
  • Auteur de la discussion
  • #27
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Pour Phil (j'ai envoyé mon message un peu vite),

C'est vrai que j'ai laissé de côté la partie "induit" un peu vite, car sur ce drive je pouvais lancer le démarrage du moteur (il envoie donc un signal "drive ready"), le moteur tournait alors très lentement. J'en ai déduit que l'induit était alimenté et faisait tourner le moteur avec le peu de couple que lui fournissait le champ rémanent de l'inducteur, j'aurais dû faire plus de mesures, et surtout les noter.

Est-ce que je ne devrais pas remonter le drive comme il était, et faire quelques mesures sur la machine?
Normalement l'inducteur est alimenté dès qu'on lui donne le signal "drive enable", même sans consigne, ce n'est qu'une fois qu'on envoie cette dernière que l'induit est alimenté. Si j'avais déjà cette info (le fait que l'inducteur soit alimenté normalement au repos) ça me mettrait sur la piste de la partie où se trouve le problème (inducteur ou induit) non?

Arf, je dois reconnaître que ça a l'air passionnant l'électronique, je regrette d'avoir surtout eut des cours théoriques sur les semi-conducteurs, mais au final très peu de pratique, d'un autre côté j'essaie de ne pas trop me disperser pour le moment, j'ai des livres qui s'empilent déjà un peu partout...
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 211
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Je vais encore passer pour un innocent, mais en gros, comment est-ce qu'on procède pour dépanner de l'électronique? :mrgreen:
Est-ce qu'il y a une méthodologie "standard"? Est-ce qu'on branche la carte et on fait des mesure en remontant jusqu'à la zone du circuit qui fonctionne correctement?
Hé bien, à vrai dire, c'est trop différent d'un appareil à l'autre pour avoir une méthode applicable partout.

Dans l'idéal, et c'est là que l'on mesure nos limites ici, il faut :
- connaître l'appareil, les fonctions des différentes parties (blocs)
- disposer de la documentation de troubleshooting : suite de vérifications indiquées par le constructeur
- disposer des schémas blocs, des schémas détaillés, des plans d'implantation, des valeurs de signaux à différents endroits (points de test)
- disposer des appareils de mesure classiques ou spécialisés, d'alimentations de laboratoire ...
- disposer de simulateurs ou injecteurs de signaux servant à imiter de façon contrôlée les signaux provenant des autres cartes par exemple
etc ...
Il reste que l'on peut quand même avancer avec du bon sens et quelques principes généraux.
D’abord observer. Presque tous les sens peuvent participer : bruit anormal, odeur de brûlé, composant manifestement grillé (résistance) voire explosé (transistor, thyristor), piste de circuit imprimé coupée/fondue, composant qui chauffe trop (condensateur, transfo).
Un grand principe : vérifier les alimentations (tension, ronflement), un circuit mal alimenté ne peut pas donner les résultats attendus.
Lorsque c'est possible, comparer avec une autre carte qui marche.
Il y a aussi souvent des parties plus fréquemment en panne ce sont les circuits de puissance. Ils sont bien plus stressés que la partie logique ou petits signaux et les pannes sont souvent spectaculaires :twisted:
Dans certains cas, lorsque la documentation manque, il faut relever un schéma au moins partiel pour "imaginer" ce qui produit la panne.
Remonter jusqu’à une partie qui marche peut être une méthode. Encore faut-il que ça ne fume pas immédiatement et aussi avoir une idée de ce qu'on doit trouver d'où le besoin de documentation :shock:
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

cantause a dit:
Pour Phil (j'ai envoyé mon message un peu vite),

C'est vrai que j'ai laissé de côté la partie "induit" un peu vite, car sur ce drive je pouvais lancer le démarrage du moteur (il envoie donc un signal "drive ready"), le moteur tournait alors très lentement. J'en ai déduit que l'induit était alimenté et faisait tourner le moteur avec le peu de couple que lui fournissait le champ rémanent de l'inducteur, j'aurais dû faire plus de mesures, et surtout les noter.
c'est bien le symptôme classique d'un problème d'excitation, soit parce que l'inducteur est défaillant ou sa commande électronique;
le plus souvent le moteur n'a pas de couple et rechigne à prendre de la vitesse.
maintenant c'est peut-être un problème sur le signal consigne ou tachymètre ?... même sans notice de dépannage faire des mesures est indispensable pour débroussailler sinon pas moyen de savoir où il y a problème.
mais gaffe avec les mesures sous tension !!!

cantause a dit:
Est-ce que je ne devrais pas remonter le drive comme il était, et faire quelques mesures sur la machine?
Normalement l'inducteur est alimenté dès qu'on lui donne le signal "drive enable", même sans consigne, ce n'est qu'une fois qu'on envoie cette dernière que l'induit est alimenté. Si j'avais déjà cette info (le fait que l'inducteur soit alimenté normalement au repos) ça me mettrait sur la piste de la partie où se trouve le problème (inducteur ou induit) non?
Si la dernière fois que tu l'a fais il n'y a pas eu de "catastrophe pyrotechnique" alors oui c'est le mieux à faire.
Il te faut des mesures pour savoir où tu dois regarder en détail.
cantause a dit:
Arf, je dois reconnaître que ça a l'air passionnant l'électronique, je regrette d'avoir surtout eut des cours théoriques sur les semi-conducteurs, mais au final très peu de pratique, d'un autre côté j'essaie de ne pas trop me disperser pour le moment, j'ai des livres qui s'empilent déjà un peu partout...
les livres et plus généralement l'information (internet) sont une des clefs de voute de l'apprentissage, mais une fois assimilé la théorie...
il faut passer à la pratique sinon l'info ne sert à rien... bon on peut aussi faire dans l'autre sens, pas de règle d'apprentissage sauf réussir :wink:

stp indique la référence des drive, des moteurs etc. le problème a peut-être été documenté sur le net.

à+
Phil
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 688
59000
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonjour,

Le bélier comporte une boite de vitesse en plus du moteur DC ?
 
Haut