Hermle UWF851 / Elle tourne!

  • Auteur de la discussion cantause
  • Date de début
cantause

cantause

Compagnon
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonjour,

Encore merci pour vos réponses!

Alors...

Le soucis c'est que je parle de deux drives avec deux pannes différentes, et donc des symptômes différents, pour clarifier, à partir de maintenant je vais appeler drive 1 celui qui équipait la machine lorsque je l'ai achetée, et drive 2 celui que Clip m'a donné et qui équipait une grosse Gambin (je ne me souviens plus pourquoi elle était mise au rebut , donc il est possible qu'il soit défaillant lui aussi).

La machine fonctionne bien, mis à part le moteur de broche, je vous décris donc juste le couple drive/moteur:

Moteur de broche:

Siemens 1GL5108-0EW40-6HU7-Z
Induit: 40-380V ; 50-2340 rpm ; 18,5-19A ; 0,13-6,1kW
Inducteur: 310V ; 1,1A (47V ; 0,18A)
Vitesse max: 7000 rpm

Tachymètre Hübner, 20mV/rpm

Drive:

Siemens 6RA2620-6DV55-0
Entrée: 3x380 volts
Sortie: +- 380 volts 35A (mais le manuel dit jusque 500 volts)

Voici le schéma de branchement sur la machine:


Voir la pièce jointe Hermle851-Simodrive wiring.pdf

J'ai posté sur cnczone pendant le week-end, comme il y a quelques réparateurs de machines sur ce forum, ils ont l'habitude de ce matériel, mais à par un réparateur qui m'a contacté par mp pour voir si je serais intéressé par une réparation, je n'ai pas encore eut de retours. J'ai pas mal fouillé cnczone, practicalmachinist, le forum siemens, google,... mais je n'ai pas vu grand chose à leur sujet, et rien qui se rapproche de mes pannes :-(

J'ai deux manuels siemens, pour les 6R26, mais pour les versions V50/V51 et V56, les miens sont des V55, je suppose qu'il n'y a pas de différences majeures entre ces versions. Le V50 est en anglais, mais les scans sont de très mauvaise qualité, le V56 est en allemand, par contre les schémas y sont lisibles, c'est tout ce que j'ai comme documentation, je crois qu'il va falloir faire sans notice de dépannage (j'en avais une pour le drive ktk que j'ai réparé sur la Bridgeport, c'est vrai que ça aide beaucoup).


Pour les pannes:

Drive1 (d'origine):

J'ai essayé en lançant un M03 S200, le moteur tournait très lentement (la broche en entier, il était toujours accouplé) et le drive faisait un bruit de crécelle, j'ai refait un essai avec le multimètre, monté sur l'inducteur si je me souviens bien, qui perdait les pédales. Je crois avoir mesuré l'induit, qui lui recevait 40-50 volts, mais là je ne suis vraiment plus sûr, d'où le fait que de nouveaux tests (dont je noterai les résultats cette fois) seraient probablement utiles, je vais remonter ce drive dans la machine.
C'est ce drive dont j'ai vérifié sommairement les thyristors de l'inducteur, et qui est en photos quelques messages plus haut.

Drive 2 (offert par Clip)

Rebranché avec les réglages du drive 1, de nouveau M03 S200, ça tourne, en essayant S1000, ça cafouille, je passe donc par la case optimisation. Pour ce faire je raccorde provisoirement le drive avec des fils volants, et je suis la procédure du manuel "V50", tout se passe bien jusqu'aux réglages de la vitesse maxi (c'est à partir de là qu'on utilise une consigne, d'environ 10%, pour les réglages suivants). Avec ma consigne de 16% (pile 1,5 volts sur l'entrée 0-10v), le drive sort 520-530 volts sur l'induit et met le champ minimum (réglé à l'étape précédente), dans ces conditions le tachymètre sort 72v, ce qui correspond à une vitesse de 3600 rpm. J'ai beau jouer avec les deux potentiomètres qui servent (je crois) aux réglages de la tension d'induit max, et l'échelle du retour tachymétrique, mais ça n'a aucuns effets, de plus, si je diminue la tension mini d'inducteur, le moteur tourne plus vite.

J'en suis arrivé à la conclusion que la boucle d'asservissement de la vitesse du moteur ne voit pas le retour en vitesse, et donc que le drive essaie par tous les moyens à sa disposition (augmenter la tension d'induit et diminuer le flux) d'atteindre une consigne que par contre il voit (si je débranche ma pile, il s'arrête, si j'inverse la polarité il tourne en sens inverse). J'ai fait les permutations habituelles de polarité de tachymètre, induit, inducteur, avec toujours les mêmes résultats.
Je précise aussi que mes mesures de retour tachymétrique sont faites sur les bornes côté pcb, le retour en vitesse arrive donc bien jusqu'au drive, ce qui me fait penser (mais c'est là que je perds pieds), que le problème du drive2 se situerait plutôt dans la logique en amont.

Dans mes cogitations du we, j'envisageais aussi d'acheter un drive 4 quadrants d'entrée de gamme, genre Parker 514C, pour environ 750€ neuf, ça reste raisonnable, mais ces drives n'ont pas de flux variable, c'est juste un redresseur qui sort 0,9 x tension d'alim (donc 360 Vdc dans mon cas), pour avoir un contrôle du flux on est vite à 2000-2500€. Je me suis dit "arf tant pis", je peux toujours utiliser une source DC externe pour le flux (310 Vdc), il y a un relais de surveillance indépendant dans la machine, qui surveille la présence du flux, s'il descend sous un certain seuil l'alim du drive est coupée, donc ça ne me faisait pas trop peur. Puis j'ai réfléchit, au fond la sortie pour le flux sort 360 Vdc, et j'ai besoin de 310Vdc aux bornes de l'inducteur, avec un courant de 1,1A je n'ai qu'à mettre une résistance de 50ohms/100W en série et deux morceaux de fils plus tard j'ai un système qui fonctionne, sans devoir bricoler une alim.

Cette petite réflexion m'a fait me poser la même question que Gaston, pourquoi aller mettre une boite de vitesse si c'est pour utiliser, au plus, le moteur à sa vitesse nominale (2340 rpm)? La poulie du moteur est plus petite que celle de la boite (rapport 1,5), donc cela voudrait dire que pour tourner à 4000 rpm à la broche (vitesse maxi de cette machine), il faudrait une boite qui multiplie par 2, au moins...
je regarde donc les graphes de couple dans le mode d'emploi de mon autre Hermle (une 900E, je n'ai pas le manuel de la 851) qui est très similaire, les vitesses du moteur ne sont pas indiquées, mais les puissances sont évocatrices:

IMG_4469_zps24ac39a0.jpg

La boite est là pour faire travailler le moteur à puissance constante la plupart du temps, comme ça on a déjà les 6 kW à 180 rpm (300Nm à la broche), ça doit être pratique pour ébaucher avec un gros tourteaux. La sélection des vitesses se fait automatiquement, lorsqu'on introduit la vitesse dans le contrôleur.

Forcément, ça a bien éclairé ma lanterne, voilà pourquoi on a besoin d'un contrôle du flux, le moteur étant exploité entre 2340 rpm et 7000 rpm, je me suis senti bête sur le coup...
Ca veut aussi dire qu'il me faut un drive à 2000-2500€ si je veux le remplacer, enfin ça on le sait quand on achète la machine :)

Voilà pour la petite histoire, en attendant le we prochain et le retour au dépannage, je vais essayer de rassembler un peu de matériel pour faire des tests, notamment une petite alimentation stabilisée, des suggestions sur la plage de tension et de courant? J'avais depuis un moment l'intention d'acheter une alim MRGN900 900W 60V/60A pour faire de l'anodisation, est-ce que ça convient aussi pour le faire du dépannage?

PS: Quel genre de matériel me faudrait-il pour dépanner ce drive? J'ai juste un multimètre (Fluke 179), qui va bien mais il est limité, et une petit multimètre/pince ampèremétrique AC/DC, d'une précision grossière. Est-ce que j'ai besoin d'un oscillo? Générateur de signaux? ???
Je ne suis pas contre les investissements, mais j'aime autant reporter le superflu à plus tard, sources de dépenses ont le vent en poupe dans un atelier, vous le savez aussi bien que moi :wink:

Merci pour vos conseils.

Cordialement.

François Voir la pièce jointe Siemens 6RA26V50.pdf Voir la pièce jointe Siemens 6RA26V56.pdf
 
cantause

cantause

Compagnon
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonsoir,

Bon, ben comme je suis loin de mon atelier jusqu'à vendredi, j'ai un peu flâné sur internet, lu un peu plus sur ce type de drive, il y a quant même beaucoup de ressources sur le sujet!
J'ai aussi regardé du côté du matériel de test (ça m'arrive périodiquement, à chaque fois que je touche à l'électronique), je me disais que je pourrais mettre le budget pour oscilloscope Rigol DS1052E (50Mhz, 2 canaux, 1GSa/s). Si j'ai bien compris c'est un bon compromis pour un débutant, pas très cher (300€), qualité correcte (sans être comparable aux grands noms), même hardware que le 100Mhz... Je me demandais par contre si 2 canaux sont suffisants?
Je ne compte pas me lancer dans l'électronique corps et âme, mais j'ai dans mes cartons des projets comme un four à induction, des bricolages à base de micro-contrôleurs, et bien entendu la cnc au sens large,...
Ca me semble prématuré d'acheter un tektronix, même entrée de gamme, et je me dis qu'un oscillo pas cher comme le Rigol, ça peut être un bon outil que je n'aurai pas peur de poser dans des armoires électriques ou d'emmener avec moi dieu sait où. Je pose la question du nombre de canaux car les modèles 4 canaux chez Rigol ont un bien meilleur écran (on passe de 360x240 à 800x480) ce qui semble être le seul reproche fait au 2 canaux, c'est aussi à prendre en compte.

Bon vous l'aurez compris, ce n'est pas un achat longuement prémédité (mais qui réapparait périodiquement), je veux bien mettre quelques billets pour un truc raisonnable (c'est le mois du pécule de vacance, ça aide :) ), je ne m'en servirai pas tous jours non plus à priori, mais si ça pouvait être un outils passe-partout pour de futurs projets, et un contact un peu plus approfondi avec l'électronique, je peux mettre un peu plus que le strict minimum.

J'ai maintenant peut-être 3 drives à réparer, car il est bien possible que l'autre Hermle souffre des mêmes problèmes, mais c'est un modèle (un tout petit peu) plus récent si je me souviens bien.

Merci pour vos conseils

Bonne soirée.

François
 
cantause

cantause

Compagnon
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonjour,

J'espère que vous avez passé une bonne semaine!

Voilà, j'ai remis le drive d'origine dans l'armoire et fait quelques essais, suivants 3 étapes:

1) Drive alimenté sans ordre d'activation et sans consigne

-Tension induit: 0V
-Tension inducteur: +3V
-Led "Regler frei" allumée, mon allemand n'est terrible mais je pense que c'est bien "drive ready"
-Aucuns bruits.

2) Drive alimenté, avec ordre d'activation (drive enable)

-Tension induit: -12V
-Tension inducteur: +3V
-Led V56 allumée, je ne sait pas ce qu'elle veut dire.

-On entend un bourdonnement lorsqu'on ferme le circuit d'activation du drive, au niveau du drive et du moteur, rien d'inquiétant, un peu du genre de celui des selfs de choke qui commencent à vieillir. Après 5-10 secondes, le bruit augmente, autant au niveau du drive que du moteur de broche, jusqu'à devenir préoccupant.

3) Drive alimenté, avec ordre d'activation et consigne de 1,6 volts

-Tension induit: +27 volts
-Tension inducteur: Le multimètre perd un peu les pédales, il passe notamment par l'affichage "circuit ouvert", et au bout de plusieurs secondes à +3V.
-Led V55 allumée, tant que la consigne est présente.

-Bruit de bourdonnement très marqué, je n'oserais pas laisser le drive dans ces conditions plus de quelques secondes, il y a clairement quelque chose d'anormal qui se passe.


C'est donc le résultat de mes premières observations, je dois encore faire quelques tests, mais je sais déjà que les potentiomètres de réglage du flux inducteur n'ont aucuns effets sur la tension de l"inducteur. Hors on devrait déjà avoir environ 300 Vdc aux bornes de l'inducteur à l'étape 1 (et aux autres étapes), il y a au moins un problème au niveau de ce circuit.
Pour ce qui est de l'induit c'est encore difficile à dire, le bourdonnement vraiment anormal se fait lorsqu'il est alimenté, mais la tension de sortie semble stable, bien que faible. Je vais regarder si en jouant sur les potentiomètres de réglage de tension d'induit cela à un effet.

Je suis toujours en quête de matériel de diagnostique, j'ai écumé le web pendant la semaine, je pense finalement me tourner vers un oscilloscope 4 canaux 70 MHz ou 100MHz (Rigol DS1000Z), ils sont relativement abordables et ont l'air appréciés par leurs utilisateurs.
Je me demandais si ça valait la peine de le prendre avec un générateur de signaux 2 canaux (2x25MHz) intégré?
Je ne suis pas trop fan des produits qui font tout en un, mais je ne connais pas bien le matériel de mesure électronique, ça a l'air de revenir quant même moins cher qu'acheter un générateur de signaux séparé c'est sûr (l'option est à environ 200€), les performances ne sont probablement pas les même non plus...
Point de vue pratique, autant je me vois bien promener un oscilloscope un peu partout pour faire du diagnostique in-situ, qu'un générateur de signaux j'imagine moins, mais c'est vrai que pour simuler des codeurs, signaux PWM,.. ça a peut-être un intérêt en dépannage, vous en pensez quoi?

Merci pour vos conseils!

Bon, je retourne à mes mesures...

Bonne soirée.

François
 
phil916

phil916

Compagnon
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

tes mesures confirment le problème du circuit de commande moteur...
sur mes voitures électriques (moteur sepex aussi) au démarrage et jusqu'à 1600rpm le hacheur d'excitation (inducteur) est au courant maxi et la prise de vitesse est gérée en variant le courant d'induit.
Au delà de 1600rpm la signal d'induit est au maxi et l'accélération est gérée en faisant varier le courant d'excitation.
car pour que le moteur prenne plus de tour il faut >réduire< le champs magnétique du stator, on baisse le courant d'excitation, le champs magnétique faibli permettant au moteur de prendre plus de rpm.

Ton système doit fonctionner sur ce principe, tu devrais avoir la tension et le courant d'excitation au maxi ou pas loin au démarrage et le signal consigne agissant sur le hacheur d'induit...
tu as essayé de frapper à la porte des techniciens d'Hermle ?
à+
Phil
 
cantause

cantause

Compagnon
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonsoir,

Je vois bien ce que tu veux dire Phil, c'est comme cela que je l'ai compris aussi, mais pour l'instant je ne sais pas trop quelle partie du drive est à incriminer, si ce n'est la carte qui commande alimente l'inducteur, elle a un problème c'est sûr.
Je vais donc m'atteler à comprendre pourquoi elle ne fournit pas la tension de base (flux maximum, donc environ 310 Vdc), mais c'est maintenant que je me rends compte de l'intérêt d'avoir un oscilloscope à portée de main.
Je suis un peu fatigué donc j'essaierai de décoder le fonctionnement de cette carte demain (de nouveau, je suis un peu trop limité en électronique pour faire de la lecture à la volée :sad: ), en voici le schéma de principe:

Field_zps92e11a84.jpg

Est-ce que ça vous semble risqué d'échanger cette partie avec celle de l'autre drive, qui elle semble fonctionner normalement?

Ca ne me dérange pas me lancer dans les réparations, c'est juste pour débroussailler le travail...

Bonne soirée et à demain.

François
 
Nikass

Nikass

Compagnon
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Salut !

Le problème des swaps pour dépanner, c'est que ça peut très bien propager la gangrène... Tant qu'on n'a pas une idée de l'origine du problème, je me méfierais. J'ai pas lu en détail mais du coup tu es sûr maintenant que ce sont ces foutus thyristors qui sont toujours à bloc ?

Concernant le matériel de mesure, bon, les Rigol ont effectivement bonne presse (de toute manière, dans ces gammes là, ça doit probablement être la même base rebadgée sous différentes formes...). A savoir que l'utilisation d'un scope sur matériel relié au secteur est une source de dangers et de problèmes, faut faire très attention car ça m'étonnerait que tu trouves un transfo d'isolation pour ta fraiseuse :). Renseigne toi un peu avant, y'a des explications partout, ça se fait, mais il suffit de le savoir. Attention aux tensions d'entrée maxi.

Pour le géné intégré... pfff... à 200 euros, ça me parait pas donné quand même (bon, c'est quand même 2x25MHz) et je me demande si par construction tu n'auras pas la masse commune avec les entrées de mesure, ce qui sera bien idiot le jour ou tu auras besoin de deux références séparées. Si ce que tu fais se cantonne à de l'électrotechnique et des applis courantes, y'a peu de chances que tu aies bien souvent besoin de plus de quelques dizaines de KHz... J'en ai acheté un comme ça en complément de l'artillerie lourde:

http://bobdavis321.blogspot.fr/2013/08/dds-function-signal-generator-module.html

ça vaut que dalle, ça marche sur pile, ça fait les fonctions classiques, ça suffit largement.

a+
 
Dernière édition par un modérateur:
Lil

Lil

Ouvrier
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bon Matin François :wavey:

Ces cartes d'excitation sont une vraie infection :cry:
Il s'agit d'un pont mixte deux diodes deux thyristors et donc le taux d'harmoniques en courant redressé est épouvantable.
Ce qui conduit à plusieurs effets négatifs :
- Elles sont très fragiles et les thyristors doivent au minimum être des 1200V (préférer des 1600V même en 230V !!!) et comme les diodes ils doivent être assez rapides car le pont ne peut pas récupérer correctement l'énergie du moteur en cas de disjonction amont (surtension destructrice).
- Ces excitations ne sont pas CEM car elles génèrent une importante pollution sur le réseau.
- En ouverture inférieure à ∏/2, elles sont responsables de l'usure rapide des collecteurs (et oui!) ... car le courant inducteur haché (en angle de phase) n'est pas en phase avec la vitesse de rotation du rotor (induit) et donc du collecteur ce qui implique de forts dI/dt en commutation.
Ces moteurs n'ont que deux bobines d'excitation (inducteur) :oops:

Je te conseille de bien la laver et pis d'la jeter perdre .... comme y disent par là-bas.

Les meilleures cartes d'excitation sont en pont complet à 6 thyristors (alim. Tri.) avec commandes croisées HF et confirmation des commandes, ce qui permet un redressement hexaphasé sans aucune perturbation conduite et un très faible taux d'ondulation en courant (=>grande durée de vie des collecteurs).
Elles doivent bien sûr intégrer un contrôle de perte d'excitation (en courant) afin d'éviter un risque de survitesse et même de mise en soleil du collecteur :tinostar:
Elles peuvent êtres commandées en boucle de courant (4-20 ma) ou en tension (0 - 10V)
Elles ont les entrées-sorties de retour dynamo-tachy (en tension), codeur, températures, etc ...
Certaines (rares) ont les entrées-sorties numériques, inutiles dans ton cas.

Amitiés
 
Lil

Lil

Ouvrier
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Hi François

Petit additif :

Ces anciennes cartes étaient réglées pour les anciennes valeurs de réseau.

Les valeurs actuelles sont comprises entre :
207 à 244V en monophasé (230V nominal)
358 à 423V en triphasé (400V nominal)

Ce qui fait que les excitations qui étaient réglées pour des tensions DC de 190 ou 340V sont maintenant de 210V ou 360V.
Les moteurs DC à bobinage d'excitation couplable série parallèle, plaqué 180V - 360V sont utilisables dans une plage de 160V à 190 v ou 320V à 380V ...

Amitiés

PS : Normalement la carte de puissance (induit) doit être en pont complet 6 thyristors, suivant différents modes de fonctionnement :
Redressement triphasé ou hexaphasé avec différents modes de commandes des thyristors ...
 
cantause

cantause

Compagnon
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonjour tout le monde,

Merci pour vos réponses, particulièrement à Lil pour son analyse détaillée!

Nikass, j'ai remis le drive d'origine, dont le seul problème connu pour l'instant est le circuit de commande de l'inducteur qui ne sort rien du tout. C'était le drive "de réserve" qui avait un circuit de commande d'induit toujours au maximum, je le laisse de côté, car cette panne semble moins bien définie que celle du drive d'origine.

Lil, je comprends l'intérêt d'utiliser un redresseur triphasé, c'est bien un pont de 6 thyristors qui est employé pour l'induit (il y a en fait un deuxième pont pour le freinage régénératif). Par contre ça me semble un peu compliqué de passer à un circuit de contrôle de l'inducteur triphasé, ou tout du moins beaucoup plus coûteux que de réparer l'existant, mais ça me plairait bien d'un jour pouvoir fabriquer ce genre de circuit. J'ai une autre machine dont le drive (Control Techniques) a une carte de contrôle du flux inducteur qui a eut chaud, elle fonctionne toujours mais jusqu'à quand... Ca serait un bricolage intéressant et fort utile, mais il va me falloir du temps avant d'en arriver là :sad:

Au niveau des problèmes dus au passage de 380V vers 400V, c'est vrai que je suis un peu limite, mais ça rentre dans les marges du drive, j'arrive à régler les valeurs de tensions maximum de manière à respecter la plaque du moteur. Ce qui est dommage, c'est que chaque drive a une panne qui empêche de réaliser l'intégralité des réglages...
D'où l'idée d'emprunter la carte de commande de l'inducteur du drive 2 (celui qui ouvre les thyristors d'induit à fond) qui fonctionne parfaitement bien, et de la mettre sur le drive1 (origine).
Si on regarde le schéma du message un peu plus haut, je ne vois pas trop ce qui pourrait mal se passer?
Elle m'a l'air de fonctionner de manière presque autonome, elle a sa propre alimentation (bornes 31,32), l'alimentation du pont redresseur (123, 124), la sortie (33,34), un entrée pour le relais d'affaiblissement du flux (107) et une entrée via optocoupleur pour la tension d'induit (120,121). Donc mis à part l'entrée pour le relais d'affaiblissement du flux (-24Vdc), qui enverrait par exemple du 230Vac, les autres points de connexion sont les mêmes que lorsque je remplace le drive en entier, est-ce que quelque chose m'échapperait?
Cette fameuse entrée -24V (borne 107), est commune au reste du drive, je peux vérifier si la tension qui en sort est bien conforme.

J'ai fait quelques mesures supplémentaires sur la carte de contrôle de l'inducteur, mon multimètre ne voit rien entre la gâchette et la cathode des thyristors (si je ne me trompe, je devrais voir 1 à 2 volts), il mesure juste une fréquence de 50Hz, probablement à cause du secteur présent sur la cathode. Je suis remonté au primaire des transformateurs d'impulsion, là non plus il n'y a pas de tension, et le multimètre ne mesure pas de fréquence, je suppose que le circuit qui génère ces impulsions ne fonctionne pas. Il faudrait que je vérifie que ce circuit est bien alimenté, après si c'est dans la logique entre les deux, je vais vite être bloqué faute de matériel.

En parlant de matériel, je crois que je vais prendre le Rigol 70MHz 4 canaux sans générateur de signaux, si j'ai besoin d'un générateur de signaux, je ferai comme Nikass le conseille, prendre un petit bidule pas cher, ou si vraiment il me fallait quelque chose de plus rapide, un appareil autonome. De ce que j'ai pu lire, Rigol utilise un hardware commun par gamme, donc le 70MHz est le même que le 100MHZ, idem pour les options genre analyse de bus, tout ça est géré par le software et peut être "upgradé" par la suite.
Concernant les mesures à l'oscilloscope sur secteur, je vois bien le problème de prise de référence et de mise à la masse de l'oscilloscope, je n'ai pas vraiment le budget pour un oscillo sur batterie, ou pour quelques sondes différentielles.
J'ai passé plus de temps en labo d'électrotechnique que d'électronique, c'était assez vétuste, on utilisait de vieux instruments de mesure câblés avec des fils volants sur des gros moteurs en 600Vdc qui mettaient plusieurs minutes à s'arrêter, donc j'ai encore un peu l'habitude de ne pas laisser trainer mes doigts partout, et de faire attention à l'endroit où je branche mes fils. Ceci dit, je crois que le gros de l'usage que je ferai de cet oscilloscope se fera sur des petits signaux, je resterai vigilant lors de l'utilisation sur secteur mais c'est déjà le cas maintenant.

Pour en revenir au drive, je ne vous cache pas que ça me démange un peu de permuter les cartes, je vais encore aller faire quelques mesures et dormir dessus, on verra bien demain.

Bonne soirée et encore merci pour l'intérêt que vous portez à mon problème de variateur!

Cordialement.

François
 
Nikass

Nikass

Compagnon
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Salut Lil, Salut François,

Ah punaise, que c'est loin la Suisse Gelbique et le Canada :smt003

Deux choses.

D'une part, l'essai de mesure au multimètre des impulsions, moi, j'y mets ni bon ni mal: au mieux ton DMM te dit la vérité, au pire il ne comprend rien. Je penche pour la deuxième. La commande des thyristors, c'est du raide: rapide et brutal en général, scope indispensable. (eh... une sonde différentielle, ça se bricole pour des prunes pour se faire une idée qualitative !!! :axe: bon tu sais où sont les pièges donc ça va)

D'autre part, pour une raison que j'ignore mais qui m'a rarement trompé (et là, ne me demandez pas de me justifier. C'est idiot, mais, ça s'appelle le vieux flair...)... j'ai l'impression que tu n'as pas de panne, en fait. Tu en serais pour une histoire idiote de connectique, de câblage foireux, là, oui. Ca peut pas marcher à moitié comme ça. ---------------- Oublie ce que j'ai dit, continue avec méthode.

a+
 
cantause

cantause

Compagnon
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonsoir,

Ben oui, ce sont des pays fort au nord, 2m de neige d'octobre à avril, des caribous dans le jardin, des pneus à clous sur les vélos,... Arf non, ça c'est le nord de la Norvège :)


Pour les mesures au multimètre, c'est bien pour ça que j'ai mis qu'il ne "voyait rien", je ne lui fait pas trop confiance non plus :-D
A part peut-être pour les fréquences car dans cette gamme là je suppose qu'il les voit... Je ne sais vraiment pas comment fonctionne un multimètre numérique, c'est dommage car j'ai passé un quadrimestre à voir comment fonctionnent les appareils analogiques, du galvanomètre d'arsonval à l'oscilloscope mais on a pas eut une demi page d'explication sur leurs homologues numériques. Rétrospectivement, c'est vraiment bête, je comprends l'intérêt de connaître les limitations du matériel de mesure, c'est fort important, mais se limiter aux techniques des années 60 c'est quant même restrictif, enfin...

Nikass a dit:
D'autre part, pour une raison que j'ignore mais qui m'a rarement trompé (et là, ne me demandez pas de me justifier. C'est idiot, mais, ça s'appelle le vieux flair...)... j'ai l'impression que tu n'as pas de panne, en fait. Tu en serais pour une histoire idiote de connectique, de câblage foireux, là, oui. Ca peut pas marcher à moitié comme ça. ---------------- Oublie ce que j'ai dit, continue avec méthode.

a+

Si si! Je pense que tu as raison!!

Le coup des connections, mon copain Marc m'avait déjà bien prévenu que ce n'était pas à négliger, j'ai donc débranché, nettoyé, remonté tous les connecteurs des nappes, cosses faston,... il y a 2 semaines.
Ce soir, je me suis dit que comme à priori je n'avais rien de concluant à la sortie, il valait mieux commencer par vérifier l'entrée avant de se lancer dans un jeu de piste sur le pcb, et donc par l'alim.
Sur le secondaire du transfo 380/???, avec deux sorties au secondaire, j'ai 25mV sur chacune des sorties (42 ohms par sortie), c'est vraiment pas grand chose pour alimenter une carte de contrôle :)
Et au primaire le circuit est... ouvert!
Nikass, je crois que ton flaire l'avait effectivement vu venir :wink:

J'ai mesuré sur le drive2, au secondaire j'ai les même valeurs, mais au primaire il y a 5 kohms, à la louche ça donne un rapport de transformation plus plausible (120, si les câbles ont la même section au primaire et au secondaire). Ce transfo est pourtant protégé par un fusible 100mA, qui est intacte (enfin rien ne dit qu'il n'a pas été remplacé), mais manifestement le transfo est cuit.

Est-ce que ça veut dire que j'ai le feux vert pour permuter les cartes?
Ca n'exclue pas la présence d'autres pannes ailleurs, mais j'ai du mal à imaginer que le drive soit impliqué dans la mort de ce transfo, il est alimenté de manière indépendante.

Là où ça va être plus compliqué, c'est de retrouver le même, la référence sur le boitier n'a rien donné dans google (à par un transfo usagé sur un site genre PLC Center), mais j'ai la chance d'en avoir un qui fonctionne, je ferai des mesures demain puis je chercherai un modèle aux caractéristiques équivalentes.

Je vous tiens au courant demain, je peux peut-être arriver à les faire ces copeaux :)

François
 
Lil

Lil

Ouvrier
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bon Matin à Tous :wavey:

cantause a dit:
mais ça me plairait bien d'un jour pouvoir fabriquer ce genre de circuit. J'ai une autre machine dont le drive (Control Techniques) a une carte de contrôle du flux inducteur qui a eut chaud, elle fonctionne toujours mais jusqu'à quand... Ca serait un bricolage intéressant et fort utile, mais il va me falloir du temps avant d'en arriver là :sad:
Hello François, en fouillant nos stocks, je devrais bien pouvoir te trouver une "vieille" carte neuve (Cadeau) :)
Et même que si t'es sage, 3 Semipacks (6 Thyristors) qui vont bien à mettre avec.
Nos cartes étaient en hexaphasé et fonctionne en Tri 380V-440V, 50/60Hz .

Mais pas avant le mois prochain car je pars à Berlin (CoilWinding) et nous avons beaucoup de choses à préparer.
Rappelle le moi en début Juillet, car avec les ans, la mémoire n'est plus aussi fidèle :oops:

Amitiés
 
Nikass

Nikass

Compagnon
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

cantause a dit:
Est-ce que ça veut dire que j'ai le feux vert pour permuter les cartes?

Salut !

Ca paraît de moins en moins risqué. Fais ta mesure transfo avant, quand même :) Primaire et secondaire n'ont quasiment aucune chance d'être de même section, donc la mesure résistive, elle ne te dit rien. D'autant si tu es obligé de la faire avec le secondaire connecté (genre transfo soudé !).

Il y a dans pas mal de transfos une protection thermique qui a le mauvais goût d'être plus ou moins enfouie derrière les isolants. Quand elle dégage, ça fait effectivement comme un primaire ouvert. J'en ai vu souvent se mettre en vrac sans vraie raison plausible autre que l'usure thermique... Elles sont très ch...tes à défaire, quasiment impossibles à remettre, et nécessitent souvent de détruire une partie de l'isolant. Si le transfo est spécifique, ça peut valoir le coup... Ressemble bien souvent à un petit boîtier cubique.

Sinon, va falloir que tu nous montres l'alim pour qu'on essaie de "guesstimer" quel transfo ça peut bien être !

a+
 
cantause

cantause

Compagnon
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonjour,

Lil, merci beaucoup pour cette offre, je suis un peu gêner d'accepter, c'est un sacrément beau cadeau!
Ce serait donc avec plaisir, mais rien ne presse, de toute manière il y a de fortes chances pour que ce drive soit remis en route en transplantant le transfo du drive de réserve, par contre sur le drive Control Technique de ma Bridgeport, ça lui ferait du bien, car elle est vraiment malade (bizarrement, il y a aussi un transfo à boitier moulé qui a eut chaud, je vais sortir les schémas pour voir quelle était sa fonction, je ne me souviens plus).
Mark m'avait dit que cette carte était vraiment le talon d'Achille des drives KTK, et que d'ailleurs une société anglaise fabriquait un upgrade, le reste du drive étant presque increvable (j'aurais tendance à le croire, le mien à brûlé à moitié, mais après remplacement des composants fautifs il fonctionne toujours)

Mais au fait vous fabriquez quoi si ce n'est pas indiscret? Parce que j'ai du mal à faire le lien entre le sujet sur le traitement de surface de la vis de pompe haute-pression :) Le coil winding et les moteurs DC je vois encore bien des liens possibles, mais là ça a l'air fort spécifique et manifestement vous maitrisez bien votre sujet!

En tous cas merci aux différents intervenants de ce sujet, c'est tellement plus simple avec un coup de main!

Nikass, voici le transfo en question:

Inducteur_zpsb2ca108c.jpg

Le pcb ne sert que de support, les pistes mènent au bornier vert côté primaire, et à des lames pour cosses faston côté secondaire, c'est donc assez facile de faire des mesures circuit ouvert. J'ai de nouveau permuté les drives, et après mesure il s'avère que côté secondaire ce sont deux enroulement 24V , c'est donc un transfo 1x230-400/2x24 je suppose que ça doit se trouver sans trop de problèmes, je vais chercher chez Farnell cet après-midi.

Bon, je m'en vais faire mes changements de cartes, le plein d'huile, et avec un peu de chance je vous ramène des copeaux ce soir :)

Bon dimanche à toutes et à tous.

François
 
cantause

cantause

Compagnon
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Bonsoir,

Ratté, je suis tombé un peu trop court pour faire un essai d'usinage :sad:

Par contre ça tourne :smt023

Les niveaux d'huile m'ont pris plus de temps que prévu, puis j'ai du tout remettre en ordre avant d'accoupler le moteur, mais la broche tourne avec un outil serré dedans (le serrage hydraulique, c'est quant même chouette :) ).
Le moteur a des "ratés" à certaines vitesses, en augmentant ou en descendant un peu, ça repart, mis à part cela le drive a l'air de bien répondre, je peaufinerai les réglages demain. Je n'ai pas de tachymètre pour vérifier avec précision que la vitesse de rotation de la broche correspond bien à celle demandée par le contrôleur, mais j'ai compté les tours à 60 rpm (à la broche) et je suis arrivé à 65, ce n'est pas trop mal.
J'ai d'ailleurs une question, au moment de régler le flux minimum (tension de l'inducteur), la notice dit de mettre la valeur donnée sur la plaque, moins 30%, mais je ne suis pas trop sûr de la valeur à prendre...
Si c'est la valeur nominal (310vdc), je ne vois pas trop comment on peut atteindre 7000 rpm avec un moteur dont la vitesse nominale est de 2340 rpm, pour se faire il faudrait un flux qui soit environ le tiers du flux nominal, donc une tension de l'ordre de 100 Vdc :?:

Voilà la plaque du moteur:

1GL5_Rating_Plate_zps7bf74bf4.jpg

Si je comprends bien, l'inducteur alimenté à 47 vdc reçoit un courant de 0,18A, c'est presque proportionnel aux valeurs nominales, par contre je ne vois pas l'intérêt de faire descendre le flux aussi bas, le moteur tournerait à deux fois sa vitesse maximale.

J'ai aussi remarqué une fuite sur les flexibles hydrauliques de déverrouillage du tirant de broche, il va falloir que je me renseigne, je n'y connais pas grand chose en hydraulique, est-ce qu'on emploie des joints ou c'est le raccords qui fait l'étanchéité?

IMG_20140608_232230_784_zps8ef852e6.jpg

Dans l'absolu je suis super content, la machine est en bonne voit pour reprendre du service, même s'il reste pas mal de maintenance à faire (vérifier l'état des servos, faire les vidanges, vérifier les orifices de lubrification, le serrage des lardons, la mise à niveau,...), au moins tout fonctionne maintenant!

La morale de l"histoire, ça arrive qu'une machine se retrouve à la rue pour un transfo à 5€ qui a rendu l'âme, donc que ceux qui cherchent une cnc rigide ne se détournent pas trop vite de ces vielles machines, elles peuvent encore rendre service :wink:

Bonne nuit.

François
 
Nikass

Nikass

Compagnon
Re: Hermle UWF851 / Début de la remise en état

Salut ! Ben voilà, nice shot !

Je serais à la place de l'ancien proprio, je crois que j'aurais les boules :smt003 :smt003

Je ne sais pas répondre à tes dernières questions, mais je me demande, maintenant que tu as un setup qui marche, si ça ne vaudrait pas le coup de t'atteler à la réparation de la carte pour te refaire un deuxième drive fonctionnel. Là, tu auras tous les points de comparaison; si jamais tu as une autre panne, bye-bye la référence... ?

Bonne journée

a+
 
L

lacier

Compagnon
Bonjour,

Félicitations pour ta ténacité et ta perspicacité ! :smt038

Pour info, c'est ce petit transfo qui était en cause ?
transfo.jpg

Tu as maintenant une machine opérationnelle, et comme tu le dis, une machine de qualité.
Rigide, une grande table :partyman: , fourreau coulissant et avec du couple à la broche à
tous les régimes grâce à la BV. Je ne connais pas ce modèle, mais j'imagine broche H et V.

N'oublies pas maintenant de noter tout ce que tu trouves comme renseignements au sujet
de cette machine : constantes machines, programmes utilitaires du genre changeur d'outils,
mesures sur cartes électroniques (voir si points de test sur les CI...).
Mais je pense que tu connais l'intérêt de tout ça :wink:
 
phil916

phil916

Compagnon
et une belle CN remise en route !
beau boulot, bravo :smt023
 
chabercha

chabercha

Compagnon
bonjour
François, beaucoup ont regardé peu t'ont aider mais il fallait des gens qualifiés pour le faire.
bravo à ta détermination et bons copeaux.
A+ bernard
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Bonjour François,

Bon boulot, Yapluka régler le problème des fuites sur l'hydraulique ! :drinkers:

cantause a dit:
J'ai aussi remarqué une fuite sur les flexibles hydrauliques de déverrouillage du tirant de broche, il va falloir que je me renseigne, je n'y connais pas grand chose en hydraulique, est-ce qu'on emploie des joints ou c'est le raccords qui fait l'étanchéité?

Le problème c'est qu'en hydraulique, comme d'ailleurs pour tout ce qui est fluides, il y a différentes normes et selon les fluides, l'environnement, les pressions, etc, les raccords utilisés sont différents.
Dans certains cas il y a des joints, dans d'autres c'est étanchéité "métal-métal" (comme les raccords à bagues serties). On peut aussi utiliser le téflon ou de la pâte à joint dans les filetages...
D'ailleurs au niveau des filetages il y a du BSP (cylindrique ou conique), du NPT, du métrique, du UN (UN et UNF) et d'autres encore. :cry:

Si tu regardes sur cette page , il y a le Catalogue 4100-9/FR qui contient un certain nombre d'info.

La chose la plus importante en hydraulique c'est : la propreté. :wink:
En clair, ne pas laisser de trace d'huile après une intervention, ça permet de voir du premier coup d’œil s'il y a une fuite et de la localiser au cas où.

En ce qui concerne ta fuite au niveau de tes flexibles, le plus simple est de déconnecter les flexibles pour définir le type de raccord et contrôler son état : s'il n'y a aucun défaut visible, tu le remontes (attention au couple de serrage :roll: ) et tu fais un essais pour voir si ça fuit toujours, si oui : retour à la case départ (et probablement remplacement de certains éléments), si non : aller se laver les mains et :partyman:

Nota : comme pour l'électronique, il faut un peu de matériel spécifique pour faire les mesures en hydraulique... :mad:

Cordialement,
Bertrand
 
cantause

cantause

Compagnon
Bonjour,

Héhé, merci pour vos messages, ça fait plaisir!

C'est vrai que la réparation de ce genre de machine draine un peu moins de monde, c'est un peu plus abstrait que remettre en route une fraiseuse conventionnelle, mais je crois que ça vaut la peine de faire des sujets quand on en a l'occasion, pour montrer que ça reste accessible. Bon ici j'ai bien été guidé, et la panne n'était pas très compliquée, avec les pièces de rechange à disposition (encore merci Clip), c'est beaucoup plus simple...

Comme Nikass l'a suggéré, je vais réparer l'autre drive tant que j'en ai un entier qui marche, le remplacement du transfo ne va pas être trop compliqué, même si pour l'instant je n'ai trouvé que des 230V/ 2x24V en boitier moulé, les primaire bi-tension sont des modèles à visser, comme je n'ai pas de neutre je n'ai pas trop le choix, il me faut un primaire à 400 volts (j'aimerais éviter de devoir mettre un deuxième transfo 400/230). Lacier c'est bien le petit transfo gris sur la photo, il ne faut pas s'alarmer de la couleur du fusible, il fonctionne bien, je pense que cette machine à tourné un certain temps sans filtre au niveau des ventilateurs de refroidissement de l'armoire électrique, il y a un voile noir sur l'ensemble des éléments.
Pour les paramètres, ils accompagnaient la machine, ça aussi c'est une fort bonne chose, même si dans ce cas ci j'aurais pu les obtenir chez Hermle, leur sav est vraiment top, même après 30 ans (ils ont pris mes coordonnées pour mettre à jour le dossier de la machine...)!

Pour la fuite de liquide hydraulique (merci pour les explications Bbr), ça n'a finalement pas l'air d'être au niveau des raccords, ça sort par le plan de joint entre la tête verticale et le bélier. Il n'y a pas de communication entre ces deux éléments, donc je me demande si le piston de déblocage d'outils ne perd pas, je vais retirer la tête et jeter un oeil.

Il va falloir quelques temps pour la considérer opérationnelle, je n'aurai confiance dans le tirant hydraulique qu'après l'avoir contrôlé, il faut que je trouve un nouveau soufflet pour l'axe X, j'ai demandé chez Singer mais ils ne savent pas en avoir, je poserai toujours la question chez Hermle mais j'ai peur des tarifs :-( Et si après tout ce temps ils n'en ont plus je ne leur en voudrai pas, restera la fabrication sur mesure...

Restera à remettre mon autre Hermle en route (un peu plus récente), je me rends compte que j'ai laissé tombé ce sujet lors de la rénovation de mon atelier. J'en ai même oublié de répondre à Lil, qui m'avait déjà proposé son aide à l'époque, vraiment désolé et encore merci pour les explications sur les moteurs Siemens!

Allez j'y retourne :wink:

Bon après-midi.
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Re,

cantause a dit:
je pense que cette machine à tourné un certain temps sans filtre au niveau des ventilateurs de refroidissement de l'armoire électrique, il y a un voile noir sur l'ensemble des éléments.

Souvent le "voile noir" contient du carbone... :evil:

Si tu as accès à une machine à laver, une pour les cartes électroniques, pas le lave vaisselle de la maison :axe: , il serait judicieux de nettoyer les cartes avant d'avoir de la misère.

Cordialement,
Bertrand
 
cantause

cantause

Compagnon
Bbr a dit:
Souvent le "voile noir" contient du carbone...

Je suppose que là c'est du carbone sous forme de chaines carbonées, donc probablement isolant, ça ne vaut pas dire qu'il ne va pas se dégrader.

J'ai failli poser la question il y a quelques jours, puis je me suis dit que ça pouvait attendre, est-ce que vous tenteriez de nettoyer les cartes dans un nettoyeur à ultrasons?
De ce que j'ai pu voir sur internet, ça se fait couramment dans l'industrie (avec un détergent adapté), mais j'ai quant même une grosse appréhension à faire passer de vieux composants dans mon nettoyeur à ultrasons :-(

Ne serait-ce que pour identifier les composants ça serait un plus, il y a des zones où a du mal à lire les références...
 
cantause

cantause

Compagnon
Re,

Ce n'était effectivement pas un flexible, la fuite provient d'un petit distributeur intégré dans le bélier, dont les joints sont en morceaux.

Voici l'endroit d'où sortait l'huile, au niveau du petit cylindre noir avec un rainure (en haut à gauche):

IMG_20140609_161918_432_zps435ea460.jpg

Quand la tête verticale est montée, le tiroir envoie l'huile vers le piston du tirant de la broche verticale, si la tête est démontée l'huile est envoyée vers le tirant de la broche horizontale, rien de très compliqué en somme.

Une fois le couvercle démonté:

IMG_20140609_170147_020_zpsefb83363.jpg

Le tiroir:

IMG_20140609_170132_536_zpsda475057.jpg

Les joints:

IMG_20140609_170619_431_zps91a2167b.jpg

Les extrémités se démontent à l'aide d'un tournevis à lame plate, mais comme je suppose que c'est une pièce rectifiée, j'ai un peu peur de la serrer dans un étaux pour démonter, dans une pince ER peut-être?

Les joints font 10x16x6, ouf c'est standard, et bien distribué sur internet, en plus de ne couter que quelques euros, cette remise en état se passe vraiment sans accrocs jusqu'à présent! Par contre pour le matériaux des joints, j'ai vu que ça existait en NBR (caoutchouc), et en polyuréthane, est-ce qu'on peut utiliser l'un comme l'autre dans un circuit hydraulique?
C'est de l'huile iso 46 tout à fait standard qui est utilisée.

Je vais encore démonter le soufflet abimé pour en prendre les côtes et demander des devis, puis je crois que le (long) we sera bon comme ça :wink:
 
phil916

phil916

Compagnon
cantause a dit:
Bbr a dit:
Souvent le "voile noir" contient du carbone...

Je suppose que là c'est du carbone sous forme de chaines carbonées, donc probablement isolant, ça ne vaut pas dire qu'il ne va pas se dégrader.

J'ai failli poser la question il y a quelques jours, puis je me suis dit que ça pouvait attendre, est-ce que vous[glow=blue]tenteriez de nettoyer les cartes dans un nettoyeur à ultrasons?[/glow]
De ce que j'ai pu voir sur internet, ça se fait couramment dans l'industrie (avec un détergent adapté), mais j'ai quant même une grosse appréhension à faire passer de vieux composants dans mon nettoyeur à ultrasons :-(

Ne serait-ce que pour identifier les composants ça serait un plus, il y a des zones où a du mal à lire les références...

Surtout pas malheureux ! tu t'amuserais bien avec les pannes derrières style "soudures sèches" et autres composants qui n'apprécieraient pas du tout ce micro-secouage vigoureux.

En amateur rien ne vaux la brosse (ma préféré celle du couple pelle/balayette)
et l'alcool isopropylique (celui à 99.9%), pinceau nylon voir brosse à dent sur les surfaces qui résistent.

J'ai vu une maho à prix cado avec probablement le même problème de moteur de broche et/ou drive que ta UWF900.
A 1700€ et avec les sujets sympas que tu nous fais ça donne envie de se lancer mais la bestiole est une MH700 et
c'est trop gros pour moi (en puissance comme en poids)
... à la place je vais essayer de numériser mamie Alcera puisqu'elle est déjà à l'atelier :mrgreen:

pour tes joints, gaston48 m'a conseillé un jour de préférer le nitrile car c'est celui qui résiste aux plus de choses
donc le NBR devrait faire parfaitement l'affaire.

à+
Phil
 
Nikass

Nikass

Compagnon
Salut François !

Exact, le nettoyage aux ultrasons est possible mais pas recommandé dans ton cas; en plus, on évite sur des cartes où il y a de la ferrite.

Par contre, la grosse douche à l'eau distillée, ça oui, sans aucun problème, avec un pinceau pour détacher la crasse. Le secret, c'est le séchage: il faut placer le PCB à l'étuve pendant ... un certain temps ... doucement mais longtemps. (genre 2 jours à 50 degrés ventilé pour te donner une idée ! On peut faire plus brutal, mais t'es pas aux pièces).

Mais bon, un bon coup de pinceau à sec avec l'aspi dessus, ça suffira si tu ne veux pas prendre de risques.

a+
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Bonsoir François,

Le carbone peut provenir de la pollution (genre imbrulés de moteur des engins de manutention par exemple) mais aussi de poussières dues à l'usinage de certaines matières comme la fonte.

Pour le nettoyage, il vaut mieux éviter les détergents et solvants car tu risques d'effacer ou d'enlever certains vernis isolant et/ou marquages de composants. L'alcool marche assez bien dans l'ensemble avec un pinceau à poils assez souples.

Pour tes joints, en général on utilise du NBR en hydraulique, mais il m'est arriver de remplacer des O-Ring nitrile par des viton pour une question de tenue en température (les nitriles vieillissaient trop vite et perdaient les caractéristiques élastiques, mais c'était un montage particulier : Glidring+OR sur des pistons hydrostatiques dans une presse à bombé variable). De plus tu ne trouveras pas toutes les dimensions en viton contrairement au NBR. Le polyuréthane, sauf erreur de ma part, n'est pas particulièrement adapté à l'hydraulique, en plus pour monter les joints c'est plus dur (c'est aussi le cas pour les joints téflon qui manquent sérieusement de souplesse).

Je vais certainement te faire de la peine, mais vu l'état de tes joints sur la photo, je pense qu'il va falloir que tu fasses une autopsie complète de l'hydraulique. :oops:
A mon avis d'autres joints sont bons pour la réforme. :mad:

Cordialement,
Bertrand
 
cantause

cantause

Compagnon
Bonsoir,

Ca va j'ai compris, pas de nettoyage dans le bac à ultrasons :axe:

Je me suis posé la question, car je suis tomber sur cette technique lors de mes recherches sur les moyens de nettoyer les pcb, je suppose que c'est plutôt utilisé pour le nettoyage en sortie de ligne d'assemblage... Mais bon, ça me rassure, je ne le sentais pas non plus d'aller mettre ces vielles cartes et de croiser les doigts pour qu'elle fonctionnent encore après ce traitement.
Vous admettrez que ça valait la peine de demander, je suis un fervent partisan de la mécanisation du nettoyage :)

Ce qui m'ennuie, c'est que le dépôt est plus gras que poussiéreux, j'ai peur que sans solvant (ou détergent), ça ne serve pas à grand chose, si ce n'est à donner une occasion supplémentaire aux condensateur à film plus très hermétiques de se suicider, il faut déjà bien tout pour les garder en vie ceux là :wink: Enfin c'est vrai qu'une fois bien séchées...
J'inspecterai les cartes avec plus de minutie le we prochain, celles du drive il me semble que ça va, mais je n'ai pas regardé avec attention celles des servos, de mémoire elles sont un peu moins propres.

Ca me fait penser, je pense que cette machine était équipée d'un table rotatif, en démontant le soufflet abimé j'ai vu les prises qui devaient la relier ainsi que les raccords hydrauliques pour l'indexeur, ça explique la 4ème carte de commande de servo dans le rack, je verrai s'il y a moyen d'en faire quelque chose, à moins que vous n'ayez ce genre d'accessoire qui traine :)

Question hydraulique, je partage l'avis de Bbr, je vais contrôler les autres éléments. Il y a un flexible hydraulique dont la gaine est un peu craquée, c'est un circuit riquiqui, je ne pense pas courir de grands dangers, mais je vais remettre ça en ordre.

Bbr a dit:
Je vais certainement te faire de la peine, mais vu l'état de tes joints sur la photo, je pense qu'il va falloir que tu fasses une autopsie complète de l'hydraulique. :oops:
A mon avis d'autres joints sont bons pour la réforme. :mad:

Ca ne peut mal d'arriver, je suis super content de la tournure qu'à prise cette remise en marche, changer des joints, des roulements, remettre de l'huile et de la graisse, je mets ça dans l'entretient. Je pensais prendre 3-4 mois pour la réparer, on est à 3 semaines, c'est la fête!

J'ai encore prévu les tâches suivantes:

-Remise au propre du câblage de l'armoire, il reste des bricolages à "nettoyer"
-Vérification des distributeurs/doseurs de lubrification centralisée, remplacement des canalisations flexibles, et éventuel débouchage des orifices d'amenée d'huile.
-Vérification du système de circulation d'huile dans le bélier (j'ai déjà remplacé les tuyaux et vidangé).
-Entretient du système hydraulique.
-Démontage de la broche horizontale, graissage des roulements de broche, entretient du tirant automatique.
-Idem pour la broche verticale + vidange.
-Vérification des joints racleurs et remplacement éventuel.
-Vérification des lardons et réglages.
-Nettoyage des servos, contrôle des balais (moteur + tachy) et des roulements, tension des courroies.
-Nettoyage des règles de verre, remplacement éventuel des joints.
-Remplacement de la courroie d'entrainement de la broche et probablement des roulements des poulies, il y a un peu de jeux.

C'est à peu près tout, mis à part les opérations sur les broches ce sont des travaux assez simples et rapides, il faut surtout que je récupère de la place pour pouvoir travailler à l'aise.

Je ne suis pas pressé, la Bridgeport tourne bien, mais elle aussi aurait besoin de quelques travaux d'entretient (elle est nettement plus simple), j'attends que cette Hermle soit en parfait état de marche pour m'y mettre, comme ça je ferai la broche et les roulements du moteur en même temps.
Ca sera par contre un soulagement de plus devoir utiliser des porte-outils en QC40 (SA40 légèrement modifiés), qui ne sont disponibles qu'auprès d'une petite poignée de fournisseurs et au prix fort (ce qui ne me gênerait encore pas si ce n'était du chinois "retaillé").

phil916 a dit:
J'ai vu une maho à prix cado avec probablement le même problème de moteur de broche et/ou drive que ta UWF900.
A 1700€ et avec les sujets sympas que tu nous fais ça donne envie de se lancer mais la bestiole est une MH700 et
c'est trop gros pour moi (en puissance comme en poids)

Il ne faut pas trop se focaliser sur la puissance, j'ai un raccordement de 10kva et ça n'a jamais posé de problème (ça viendra surement), le poids c'est plus une affaire au cas par cas, mais en terme de manutention je les déplace seules dans l'atelier, pour aller les chercher par contre je fais appel à un transporteur, j'ai fait le calcul, ça me revient moins cher.
Les Mahos et les Deckels sont de belles machines, la seule chose qui me dérange ce sont les contrôleurs un peu plus exotiques qu'elles utilisent (Philips et Grundig), ce n'est pas irréparable, mais avec Heindenhain ou Siemens c'est déjà pas facile (ni bon marché), et j'ai cru comprendre que l'électronique des Deckels n'était pas leur point fort. Là aussi ça dépend ce qu'on envisage comme application, dans le cas d'un retrofit complet ça n'a pas vraiment d'importance.

J'aime bien ces vielles bécanes, et comme pour les pros ça n'a plus l'air de valoir la peine de les réparer, c'est rarement plus cher qu'une fraiseuse chinoise genre ZAY7045 ou 6090, donc si on a la place pourquoi se priver?

Bonne soirée, et bonne semaine!

François
 
Nikass

Nikass

Compagnon
Salut !

Sois rassuré, avec les process "no-clean", il n'y a plus de nettoyage en sortie de ligne depuis un bail. Ca ne concerne que le SAV. Et comme dirait l'autre, "if it works don't fix it": passe un coup de pinceau à sec, souflette, basta. C'est de la vieille technologie, le nettoyage ne concerne réellement que des cartes sensibles, type acquisition de données analogiques, DSP/ADC/FPGA de la mort qui tue, etc. Bref, des trucs des années 2010, quoi !! (je te mets en boîte: le lavage au lave-vaisselle, c'est Tektronix qui a mis ça en place pour les oscillos, dans les années 60 je crois. Donc, ça se faisait, mais la rusticité des bidules que tu possèdes ne nécessite pas ça).

Prends pas de risque, tu ne fais pas de la prod... quoique, si ça continue :smt003

Ce fut un plaisir. A quand la prochaine :partyman:

a+
 
phil916

phil916

Compagnon
Pour le nettoyage l'alcool isopropylique est très utilisé dans le nettoyage en électronique
parce qu'il nettoie assez bien mais n'attaque rien et s'évapore totalement sans laisser de dépôt réactif... juste un voile blanc parfois.

tu fais tourner ces monstres avec 10 kVA :eek: ils ont oublié le fusible sur ton installation ou quoi :lol:

C'est sur qu'il est plus intéressant d'acheter de l'occasion made in "Europe de la belle époque" que du neuf importé de maintenant,
le problème c'est qu'il faut avouer que ce que tu fais là ou les délire style retaper une vieille ALCERA AL6 de 2T c'est juste pour des fous comme nous...
il y a plus de gens qui préfèrent "juste", nettoyé la graisse de stockage, régler et usiner...
c'est compréhensible, chacun à ses priorités.

L'avantage dans mon esprit malade de convertir l'AL6 plutôt que d'acheter une CN à dépanner c'est le coté facilité de maintenance...
mais je me fourre peut-être le doigt dans l’œil, bon on verras bien.

à+
Phil
 

Sujets similaires

L
Réponses
19
Affichages
3 071
roland88
roland88
J
Réponses
13
Affichages
1 077
jackouille07
J
T
Réponses
3
Affichages
4 723
le grand 63
le grand 63
deuche87
Réponses
3
Affichages
389
anthropovergnat
A
H
Général Gambin 10N
Réponses
43
Affichages
1 410
harmful
H
Haut