Help ! Problème équerrage prisme

Fab29
Nouveau
23 Mars 2016
14
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

J'ai un soucis d'équerrage quand j'usine mon prisme sur la fraiseuse conventionnelle.
Je vous explique :

j'ai d'abord vérifié l'orientation de la broche sur l'axe x et y avec un comparateur et je suis à 0,02mm donc c'est ok!

j'ai vérifié la perpendicularité du mors fixe je suis à 0.02mm donc ok!
j'ai verifié le parrallélisme du mors fixe et fond d'étau c'est ok!


je commence à blanchir la face 1 (la+grande) en appui sur les cales (au maillet) et serre avec le mors mobile.
ensuite je blanchi un chant (face 2) face 3 en dessous en appui sur une cale placée au milieu de la pièce sans plaquer au maillet car c'est une face brut; face 1 contre le mors fixe + rondin sur la face opposé à la face 1(face 4) au plus haut sur le mors mobile puis je serre.
et là problème quand je controle avec une équerre neuve je vois du jour entre la face 1 et 2
le défaut est négatif càd que j'ai une pente descendente vers le mors mobile.
J'ai changé d'étau et c'est pareil, je comprend plus rien !!!
SVP aidez-moi à trouver la solution !!!
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 170
Si on veut un résultat parfait, il faut douter de tout à tout instant.
Comme il faut quand même faire un minimum confiance au moins pour pouvoir commencer, on dira que le comparateur est bon ... :P
j'ai d'abord vérifié l'orientation de la broche sur l'axe x et y avec un comparateur et je suis à 0,02mm donc c'est ok!
Là, je ne vois pas bien ce que vous avez contrôlé.
j'ai vérifié la perpendicularité du mors fixe je suis à 0.02mm donc ok!
Vous avez mis le comparateur sur la tête et balayé le mors fixe en bougeant le Z (mouvement vertical) ? Avez-vous fait ça aux deux extrémités du mors ?
Le mors fixe ne comporte pas de traces de coup ou d'usinage ?
rondin sur la face opposé à la face 1(face 4) au plus haut sur le mors mobile
Sauf si l'étau est de construction spéciale, je placerais plutôt le rondin à peu près à la hauteur de la vis. Si la poussée se fait au-dessus, il peut y avoirune tendance au basculement vers l'arrière de la pièce qui correspondrait au défaut que vous décrivez.
Avez-vous vérifié une fois l'étau serré que la cale était libre ?
quand je controle avec une équerre neuve
Et qui contrôle l'équerre ? Vous pouvez contrôler la pièce de la même façon que le mors fixe en plaquant la pièce sur la table ? Et puis l'équerre aussi tant qu'on y est ! :smt108
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 352
F-69400 villefranche sur saone
Change d'équerre , :)prend en une vieille:)
Pour être plus sérieux
Comment est ce que tu as vérifié le mors fixe dans le sens verticale
Pour faire cette vérification ,il faut serrer une pièce dans l'étau pour que le mors soit en pression
Donc on serre une pièce dans l'étau, une cale par exemple, qui permette de pouvoir contrôler avec un comparateur dans le sens de la hauteur
C'est expliqué ci réponse#10
http://www.usinages.com/threads/reglage-rapide-dun-etaux.16229/#post-189529
 
Fab29
Nouveau
23 Mars 2016
14
  • Auteur de la discussion
  • #4
Si on veut un résultat parfait, il faut douter de tout à tout instant.
Comme il faut quand même faire un minimum confiance au moins pour pouvoir commencer, on dira que le comparateur est bon ... :P
Là, je ne vois pas bien ce que vous avez contrôlé.

En fait je fais une rotation de 18O° sur la table suivant l'axe longitudinal en mettant un comparateur sur le nez de broche pour controler la coulisse graduée de manière à être perpendiculaire à la table je fais la même chose avec la coulisse graduée suivant l'axe transversal

Vous avez mis le comparateur sur la tête et balayé le mors fixe en bougeant le Z (mouvement vertical) ? Avez-vous fait ça aux deux extrémités du mors ?
Le mors fixe ne comporte pas de traces de coup ou d'usinage ?

oui j'ai mis le comparateur sur la tête et palpé directement sur le mors fixe en bougeant l'axe Z

Sauf si l'étau est de construction spéciale, je placerais plutôt le rondin à peu près à la hauteur de la vis. Si la poussée se fait au-dessus, il peut y avoirune tendance au basculement vers l'arrière de la pièce qui correspondrait au défaut que vous décrivez.
Avez-vous vérifié une fois l'étau serré que la cale était libre ?

j'ai mis le rondin au milieu c'est pareil j'ai controlé le défaut avec un comparateur aiguille sur zéro avec un cylindre étalon et j'ai un défaut de 0.15mm sur 2machines différentes et 2 étaux différents
 
Fab29
Nouveau
23 Mars 2016
14
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bon j'ai fait des essais aujourd'hui; mon défaut de perpendicularité est maintenant de 0.05mm au lieu de 0.15mm précédemment et toujours dans le sens descendant coté mors mobile; J'arrive pas à faire mieux. Je me suis aperçu que le mors mobile sur les 2 étaux sont rainurés au lieu d'être lisse ce qui fait que le rondin peut rentrer dans une rainure donc j'ai mis une cale rectifiée entre le rondin et le mors mobile et c'est comme ça que j'ai amélioré mon défaut à 0.05mm. Comment faire pour améliorer le résultat proche de zéro ?
 
serval59
Compagnon
10 Septembre 2011
528
Bonjour,
J'ai du mal à comprendre votre énoncé, les termes que vous employez sont brouillons.
Essayez de parler face "primaire, secondaire et tertiaire"

Pour le mode op, voici une méthode:

 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 352
F-69400 villefranche sur saone
Ah oui! Primaire secondaire terciaire équarrissage
Ce doit être des termes employé au Canada , je n'ai jamais employé ces termes
En France on dit
La face , pour la plus grande surface
Le champ pour le plus grand côté
Et le bout pour la troisième surface
Habituellement je trouve les vidéo de Marc l'écuyer assez bien, mais là c'est la première fois que je vois serrer une pièce avec trois petits morceaux de rond entre les mors et la pièce, je suis assez surpris de cette technique
 
serval59
Compagnon
10 Septembre 2011
528
Ok, mais qu'est-ce que tu en penses ?
"La face , pour la plus grande surface"
Bien, mais en géométrie un parallélépipède comme un bloc 123 est un solide qui à six faces parallèles 2 à 2.
On peut donc parler de face pour les 6, qui sont par définition des faces.
En revanche, parler de face ou plutôt surfaces primaire, secondaire et tertiaire ça à tout de suite plus de sens non ?
Idem pour "Et le bout pour la troisième surface"
Il y a plusieurs "bout".

Lorsque l'on parle de prisme ou de cubage de bloc, ça m'a l'air tomber sous le bon sens, et surtout, d'etre extrêmement clair.
En revanche, je t'accorde équarrissage, ça fait un peu abattoire/boucherie :D
 
chilavere
Compagnon
4 Février 2013
1 285
face, champs, champs , face , bout, bout . pas dur a retenir ..:lol:
a faire dans l'ordre ,en utilisant les deux surfaces de références de l'étau , qui sont le mors fixe et la semelle .
Si un pro de Sketchup ou autre ,pouvait nous faire une petite animation !!?? (moi , ché pa fer .)
ça éviterait de longs discours .
 
chilavere
Compagnon
4 Février 2013
1 285
je viens de visionner la vidéo du cousin a Céline , j'ai jamais utilisé une équerre pour "équarrir" un bloc en CAP fraiseur ...et on usinait les bouts en dernier en utilisant l'axe Y ..
pas avec ce type de fraise bien sur .
NB : l'accent canadien , c'est marrant 5 minutes , mais c'est frinchemint casse burette ...
 
serval59
Compagnon
10 Septembre 2011
528
@chilavere
Bonjour,
Je te trouve fort irrespectueux envers Marc L'Ecuyer.
Concernant la technique de l’équerre que tu n'as toi, jamais utilisé en CAP pour positionner une pièce d’équerre dans un étau... tu devrais être plus attentif à ce qu'il dit.

Il précise parfaitement bien que cette méthode est rapide mais pas la plus précise, et qu'elle peut être utilisée pour positionner un bloc en fonction de la tolérance requise.

Effectivement, c'est très pertinent, pourquoi sortir le comparateur en production pour cuber un ou des blocs dont les tolérances sont à 1/10 de mm d’équerrage !
Surtout que dans cette même vidéo, il montre la méthode au comparateur lorsque cette précision est requise...

Il faut savoir qu'il est maintenant à la retraite, n'a aucune connaissance du montage vidéo qu'il a appris seul pour l’occasion, tout comme la prise de son, et qu'il fait ses vidéos dans les 2 langues (français /anglais).
Lorsque je vois le mal qu'il se donne pour produire depuis chez lui, des vidéos pour aider les débutants, le taxer sur son accent c'est vraiment moyen, je dirais même petit petit..

Heureusement qu'il est la, car avec Floods, ils sont bien les seuls aujourd'hui à produire en France des vidéos pédagogiques pour les machinistes en herbe comme moi.
Mieux encore, c'est interactif, ils répondent sans problèmes aux questions, parfois même en vidéo pour expliquer des points précis, avec toujours beaucoup de gentillesse et de pédagogie.
Pour moi, ces vidéos sont un vrai plaisir à regarder, et j'aime beaucoup son accent, mais plus encore, c'est la personne que j'aime, que ce soit Marc ou Floods.
 
Dernière édition:
serval59
Compagnon
10 Septembre 2011
528
Je pense que l'on peux également mettre en avant cette autre méthode.

Il peut être intéressant de les comparer avec des arguments, ça oui*.
Je note qu'a 10:30 dans la vidéo de l'Afpa, l'opérateur contrôle le travail avec une équerre,
Si c'est bon pour le contrôle, c'est donc également bon pour le positionnement dans la méthode de "moyenne précision rapide" de Marc L'Ecuyer.

*En ce passant des réflexions sur les accents ou autre lien de parenté avec Céline ou Jacqueline.
 
Dernière édition:
kiki86
Compagnon
7 Janvier 2015
4 229
Maisons Alfort
bonjour
au niveau CAP fraiseur il existe des bouquins qui expliquent, des profs qui montrent, des heures d'atelier et surtout 3 ans de formation
si des pros parlent de cubage avec des termes différents employés en géométrie je pense que ceux là qu'ils faut suivre
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut