Fixation d'un mandrin sur un diviseur

YvesP

YvesP

Compagnon
@ Okapi

Je n'ai pas répondu immédiatement car je voulais lire les document avant de répondre.

Tout d'abord, vraiment merci pour le doc sur l'utilisation de l’alidade.
C'est effectivement tres bien rédigé et même un ignorent comme moi :wink: arrive à comprendre ses explications.

Pour le lien vers le site Anglais, c'est autre chose.
J'avais parcouru ce lien car vous vous doutez bien que tous les sujets traitant de ce problème ont attirés mon attention.
Mais je dois avouer que lors de ma 1ere lecture je n'avais pas vraiment compris le principe et je m’étais arrêté là.
Par contre, les schémas qui suivent dans la même discussion sont parfaitement clairs, mais la question est de savoir si je suis capable de me lancer dans cet usinage immédiatement sans expérience.
Je suppose qu'il serait préferable d'attendre de maitriser un minimum ces outils avant de me lancer dans une fabrication aussi complexe.
Je sais que pour la majorité d'entre vous ce n'est sans doute pas très compliqué. Mais vous avez une expérience que je n'ai pas encore (je dit encore de façon très prétentieuse car il est évident que je n'atteindrais jamais le niveau de savoir faire d'un pro. Mais si j'arrive à usiner les pièces dont j'ai besoin cela me suffira amplement. :wink:

Bon je vais tout de même étudier tout ça et voir ce que je peux faire. De toutes façons, cela reste un bonne exercice mais de 2eme année d'ajusteur :wink:

En tout cas merci pour ces liens.

Autre question

Hors mis le prix prohibitif de ce type de fixation, pensez vous que cela puisse fonctionner avec une table magnétique ?
Je pose la question à titre informatif car je n'en ai pas les moyens :wink:

Cdlt
Yves
 
Okapi

Okapi

Compagnon
L'avantage de faire sa propre contre-pointe, hors le fait que c'est un bon exercice de tournage, est de disposer d'un outil dont on peut faire n'importe quoi, comme je te le disais, le fait d'aléser à 20mm. la partie mobile est intéressant(diamètre standard) car tu peux y mettre soit un CM2 comme contrepointe normale, soit te faire ta propre contrepointe en cas de besoin spécial, 20mm. est déjà un diamètre qui permet de parer à pas mal de situations, par exemple une contrepointe évidée qui permet d'aller travailler au centre de la pièce, pour ce qui est de l'appui, une simple came faite avec un rond excentré qui pousse la douille par un axe trempé de 6mm. suffit, 10mm.de course, le reste réglé en déplaçant le tout, le serrage peut être fait soit en fendant et une vis de serrage, soit une vis de pression, ce qui est moins mécanique car moins concentrique.

On peut directement y usiner un passage pour une tige de comparateur aussi, les possibilités sont infinies, mais tu peux acheter une directement faite et ensuite te lancer aussi là-dedans. :wink:
 
YvesP

YvesP

Compagnon
Ça y est, j'ai enfin compris l'utilité d'avoir une pointe excentrée :wink:
Merci Okapi.
Grâce à cette pointe tu peux parfaitement en régler le centrage par simple rotation :wink:

Effectivement, cela reste un bonne exercice et des exercices il va falloir que j'en fasse un paquet avant de commencer à imaginer que je sais usiner une pièce.

Par contre, tu dis que je peux utiliser une pointe CM2. Mais dans ce cas, l’alésage doit être conique.
Et couper un cône je ne suis pas certain de savoir le faire mais aléser un cône... Là c'est sur qu'il va y avoir un problème.

Bon il est vrai que je commence aussi à entrevoir toutes les possibilités dont tu parles.
Par exemple faire un système de fixation pour maintenir un comparateur est une idée simple et effectivement tres pratique.

Bon de toutes façons, je dois commander de la matière première car ce dont je dispose n'est que de l'alu et du carbone.
Je vais donc voir quoi acheter à la fois pour ces exercices mais aussi pour cette contrepointe.
A Paris, il y a Weber Métaux. Mais vous connaissez peut être une autre adresse plus raisonnable en terme de prix ?
Et surtout quoi acheter pour ce genre de pièces ?

Cdlt
Yves
 
M

moissan

Compagnon
il ne faut pas oublier les marchand de ferraille : on y voit des tas de machine a moitié demonté , et j'y trouve souvent des morceau de ferraille bon a usiner , ou même des piece ressemblant a ce que je veut faire

je n'y trouve pas que de la feraille : ça me permet de voir des tas de materiel a moitié demonté : c'est très instructif

helas de plus en plus de recuperateur ferment leur chantier au public soit disant pour des raison de securité , mais j'en connais encore quelques un ou je passe regulierement même quand j'ai besoin de rien ... il ne faut pas rater les bonnes affaire : parfois on trouve un enorme tas d'outil en tout genre fraise foret tareaud ... certain completement usé d'autre pouvant encore servir ...

les ferailleurs on des gros chalumeau oxycoupeur : il peuvent me couper le morceau qu'il faut dans une piece trop lourde a prendre entiere

il y a souvent des tas de chute de grosse corniere , U , IPN , tube carré ... les marchand d'acier ne vendent que par barre de 6m ce qui est trop pour les grosse dimension : c'est chez les ferrailleur qu'on peut trouver des petites longueur
 
YvesP

YvesP

Compagnon
Oui effectivement c'est une bonne piste.
Mais a mon avis, cela doit être plus facile de trouver ça en province qu'à Paris ou région Parisienne.
En plus, ici ils sont tous paranoïaque. Donc c'est sur qu'ils ne te laissent pas entrer sur le site.
Ce qui existe ce sont des casses qui vendent des pièces auto mais elles sont déjà démontées et sur étagères.
Tu dit je cherche un démarreur pour une 406 année 2004 et ils t'apportent immédiatement la pièce.
Fini les casses ou tu démontes et va demander combien ça coute.
Enfin je ne connais plus ça sur ma région.

Les temps changent pas forcement en bien pour ce qui nous aimons faire mais pratique pour le mécano du dimanche qui doit remplacer sa pompe à eau à moindre cout.
Mais si vous avez un lien ou une adresse n’hésitez pas :wink:

Cdlt
Yves
 
D

DAAN78

Apprenti
Yves bonsoir
Que souhaites tu comme lopin
A tres bientot
Daan
 
YvesP

YvesP

Compagnon
Salut Daan

Pour ne pas plus polluer cette discussion qui part un peux dans tous les sens je te propose de t'envoyer un MP ou un SMS.

Mais dans un premier temps du métal pour faire des tests quand tu passeras et nous verrons bien en fonction de ce que tu as surtout :wink:
Je ne souhaites pas abuser :wink:

Cdlt
Yves
 
Okapi

Okapi

Compagnon
Pour monter une douille du commerce, je te mets une photo de la façon dont c'est utilisé pour exemple comme idée de serrage, il y a aussi des porte-outils rapides montés ainsi chez Tripan ou autres, ainsi qu'une page d'un fournisseur très sympa en Gb où tu verras à quoi cela ressemble, il y a des possibilités innombrables là aussi.

Capture d’écran 2012-12-24 à 00.45.02.JPG


Pour ne pas perdre la main en mécanique, je fais encore souvent des trucs spéciaux comme ces contrepointes pour des copains, avec ce principe des carrés usinés, il n'y a aucune limite, et pour avoir un centrage parfait, 20mm. est le diamètre des viseurs de centrage les plus courants ici, donc précision quasi absolue si nécessaire.
Là je n'en ai point à l'atelier, mais si tu veux des photos on peut en causer, pour les dessins, mieux vaut renoncer, je n'ai vraiment pas le temps, ni trop envie j'avoue… :oops:
 
YvesP

YvesP

Compagnon
Okapi a dit:
Pour monter une douille du commerce, je te mets une photo de la façon dont c'est utilisé pour exemple comme idée de serrage, il y a aussi des porte-outils rapides montés ainsi chez Tripan ou autres, ainsi qu'une page d'un fournisseur très sympa en Gb où tu verras à quoi cela ressemble, il y a des possibilités innombrables là aussi.

[attachment=0]Capture d’écran 2012-12-24 à 00.45.02.JPG[/attachment]

Pour ne pas perdre la main en mécanique, je fais encore souvent des trucs spéciaux comme ces contrepointes pour des copains, avec ce principe des carrés usinés, il n'y a aucune limite, et pour avoir un centrage parfait, 20mm. est le diamètre des viseurs de centrage les plus courants ici, donc précision quasi absolue si nécessaire.
Là je n'en ai point à l'atelier, mais si tu veux des photos on peut en causer, pour les dessins, mieux vaut renoncer, je n'ai vraiment pas le temps, ni trop envie j'avoue… :oops:


C'est vraiment sympas de ta part Okapi.
Mais il va bien falloir que je me débrouille seul.

Alors ne t'en fais pas pour le temps que tu n'as pas.. Je trouve que tu m'aide déjà bien assez comme ça :wink:

Pour les dessins, ce que je peux faire, c'est en faire un et le mettre sur le forum (mais dans une autre discussion nommée "Fabrication d'une contre pointe" par exemple)
Toi et d'autres me donneront votre avis avant que je ne me lance dans la découpe.

En tout cas, merci.

PS;
Je suppose que Okapi est un nom d'oiseau (au sens propre du terme bien sur) :wink:
J'aime beaucoup tes portraits mais pas uniquement (photos de ton blog)

Cdlt
Yves
 
Okapi

Okapi

Compagnon
Merci Yves, en fait, l'Okapi est une variété d'équidé proche du zèbre, et en voie d'extinction dans beaucoup de pays, et comme je me sers de ce pseudo depuis l'enfance, et que j'en parraine en plus, voilà l'explication. :wink:

Je vais voir si j'ai encore du carré pour te montrer comment faire la base, j'ai de l'acier de cémentation que j'emploie pour les porte-outils, mais c'est un peu cher pour ça, un simple CK45 suffit largement, sinon j'ai monté un diviseur avec les bons tirants ce soir, je ferai des photos pour te montrer comment on bride avec ce système-là.
 
D

DAAN78

Apprenti
Bonjour
Citation d' YvesP
C'est vraiment sympas de ta part Okapi.
Mais il va bien falloir que je me débrouille seul.

Non non non Yves pas seul je suis intéréssé
Daan
 
D

DAAN78

Apprenti
DAAN78 a dit:
Bonjour
Citation d' YvesP
C'est vraiment sympas de ta part Okapi.
Mais il va bien falloir que je me débrouille seul.

Non non non Yves pas seul je suis très intéréssé
Daan78
 
YvesP

YvesP

Compagnon
Je sais Daan, Mais plus aucune nouvelle...

Je reste disponible bien sur

Cdlt
Yves
 
YvesP

YvesP

Compagnon
Bonjour

Et oui, Joyeux Noël à tous.

Daan passe demain pour monter tout ça sur l'établi et voir quelle tête auront les 1er copeaux :wink:

Il est temps de passer de la théorie à enfin la pratique.
Le Père Noël a été généreux cette année (même si je sais que le Père Noël c'est moi pour le coup) :wink:
Puisse t'il l'avoir été autant avec chacun d'entre vous. (mais cela ne sera pas moi cette fois) :wink:

Cdlt
Yves
 
YvesP

YvesP

Compagnon
Bon, voila ça y est les machines sont sur l'établi :wink:

Un grand merci à Daan sans qui cela n’aurait pas été possible car seul, impossible de les monter plus haut que 5cm :wink:

Elles tournent toutes les deux, mais je vais avant toute chose lire la doc et voir si il y a des précautions à prendre avant de démarrer.

Coté préparation, il n'y avait pas de graisse mais une huile qui ressemble fortement à de l'huile de glissières. Je n'ai apparemment qu'un coup de chiffon à passer pour retirer les excès et en remettre de la nouvelle dont je connais bien sa qualité.

Seule petite chose, la fraiseuse fonctionne parfaitement je n'arrive juste pas à utiliser la décente micrométrique de l'axe Z. Mais en lisant la donc je devrait m'en sortir.

Pour le tour, je ne l'ai pas encore fait tourner car je trouve les verniers assez durs et je constate un jeu important sur l'un d'entre eux.
Mais je vais d'abord regarder comment les choses se présentent avant d’alarmer tout le monde et susciter des réponses alors que cela ne viendrait que d'un manque de savoir faire.

Voila la une vue 3D de l'établi que j'ai fabriqué (la finition avec Daan car j'étais en retard :wink:
Et une photo des machines posé sur cet établi.
J'ai sans doute vu un peux gros pour l'établi, mais au moins il ne bouge pas et il est parfaitement de niveau.

Donc voila une vue 3D de l'établi





Voila une photo des machines sur l'établi





Bien sur nous venons de terminer et il y a encore du rangement à faire fixer des étagres pour supporter les accessoires etc...
Mais voila ça semble pas mal mais je ne vais pas commencer à usiner en appartement à cette heure ci, alors RDV avec mes machines demain matin.

Cdlt
Yves
 
Okapi

Okapi

Compagnon
Voilà, j'ai enfin eu besoin du diviseur et donc tu as de vraies photos des brides et pas simplement des exemples qui prêtaient à confusion.


Là tu as la bride montée et serrée, elle fait la longueur maximale du dégagement dans le diviseur, et la profondeur, au dixième, ensuite sur la photo suivante, je te montre comment l'aligner parfaitement.
_dsc0649.jpg


Les deux vis noyées sont là pour serrer la bride parfaitement parallèle à la table afin d'éviter d'appliquer une force diagonale sur le diviseur qui pourrait le faire glisser, le réglage se fait simplement en pressant la bride sans vis de serrage dans l'encoche et en mesurant le jeu avec une cale d'épaisseur, là j'ai plusieurs brides, mais je laisse un minimum de jeu pour qu'elles soient interchangeables, mais pas branlantes.
_dsc0651.jpg


Vu de dessous, tu vois que les vis sont en bronze ou en laiton afin de ne pas marquer la table, celles-là sont de la récup d'où leur couleur, au pire tu prends des vis imbus noyées et tu fais une extrémité en laiton montée avec un simple perçage.
_dsc0653.jpg


Comme tu peux le voir, même les boulons en T sont maison afin d'être le plus près possible lorsque je serre, du simple acier de décolletage suffit, il passera de l'eau sous les ponts avant qu'ils ne se déforment, je n'ai plus d'apprentis… :mrgreen:

J'espère que tu comprends tout, en tous cas n'hésite pas à me demander si je ne suis pas assez clair. :roll:
 
YvesP

YvesP

Compagnon
Salut Okapi et merci pour ces photos

oui effectivement pas mal du tout tes brides. En tout cas bien plus simple et legeres que le système que j'ai monté. (voir photos)

Montage 1.JPG
Vue de coté. On peut voir deux bridages un court pour le fixer par le bas et un long pour le fixer par le haut
Montage 2.JPG
Un autre angle de coté ou on peut voir la longue bride et le porte pinces.
Montage 3.JPG
Une vue de face ou on peut voir le porte pince et le 3eme bridage de coté
Montage 4.JPG
Vue arriere ou on peut voir les deux mêmes bridages que sur la 1ere vue mais sous un autre angle.


Je ne suis pas certain que la longue ride soit indispensable, mais elle me rassure :wink:

Vous en pensez quoi

Par contre, je compte bien sur mettre une contre pointe. Mais pour le moment, j'ai du mat à positionner le diviseur sur la table;

j'ai utilisé une équerre à chapeau pour contrôler l'angle de 90°avec la table. mais pour contrôler l'autre axe je ne sais pas comment m 'y prendre.
Comment contrôlez vous le positionnement ?

Cdlt
Yves
 
L

luzak

Apprenti
Bonsoir !

Pour positionner l'axe de ton plateau diviseur ?
J'ai crû comprendre que tu as un alésage cône morse ? Dans ce cas, tu montes un porte-pince, une pince et une tige cylindrique de bonne précision (pour commencer un rond de stub suffira) dans la pince.

Tu obtiens alors un axe matérialisé et avec un comparateur tu mets cet axe dans la position que tu veux.
-----
La méthode du "papier à cigarette" ? Je suppose que tu veux positionner une face bien plane. Places une tige de diamètre connu dans une pince et essaies en déplaçant la table de "toucher" une feuille de papier tenue sur la face à positionner avec la tige : il suffit d'y aller doucement et d'essayer de tirer le papier. Alors l'arête de ta face est à une distance du centre de la fraise égale au rayon de la pige (plus, si tu y tiens, l'épaisseur du papier...).

Pour la pinule de centrage c'est la même chose : tu peux tester plus facilement le moment où la pinule vient en contact avec la face. Le bout de la pinule est articulé. En montant la pinule dans un porte-pince et faisant tourner la fraiseuse à faible vitesse, tu déplaçes très lentement la table, la pinule commence à tourner rond puis a un écart brusque quand le contact s'établit. Tu finis en déplaçant la table du rayon de la pinule.
 
P

pierrepmx

Compagnon
Salut,

comparateur dans la broche, et une barre bien ronde : une queu du forêt le plus long que tu aies, pour commencer ? (car si tu es comme-moi, tu n'as pas forcément des tiroirs rempli de "stub" ou de tiges rectifiées :wink: )

puis palper en déplaçant la table selon les X :
  • sur le dessus : ça t'indique qi le plateau est bien perpendiculaire à la table.
  • sur le côté : tu règles le parallélisme par rapport à l'axe longitudinal de la fraiseuse.

À propos de l'équerre à chapeau (ou sans chapeau, d'ailleurs...) : c'est bien pour dégrossir et peu suffire pour une certaine classe d'usinages, MAIS ]il faut une surface de référence perpendiculaire à la seule donnée qui t'intéresse : le plan du plateau (ou sa perppendiculaire):
donc vérifier contre le plateau.

Il faut aussi une méthode sensible : celle du rai de lumière :
mettre une lampe ou une feuille blanche derrière l'équerre et le plateau, rapprocher l'équerre, et observer sur le rai de lumière résiduel : on a une détection étonamment fine du parallélisme. Il parraît que des écarts d'une (grosse ?) poignée de centièmes peuvent être détectés.
La poignée de centièmes, je ne l'ai pas mesuré moi-même, mais je confirme tout de même l'efficacité redoutable de la méthode.
J'ai une équerre dont le champ est biseauté (comme un couteau), c'est l'idéal.
 
Okapi

Okapi

Compagnon
Ton montage avec les brides correspond à ce que je t'expliquais comme méthode de base, ensuite, tu fais tes propres brides, j'aime pas trop ton montage haut, tu mets les cales inférieures à zéro, puis tu corriges avec al supérieure, là c'est sur que tu as du flambage dans les cales, et la moindre erreur de hauteur qui met ta bride en biais risque de permettre aux cales de s'échapper.

Pour régler sur la table, j'ai une barre du même étiré que les cales, elle a deux trous pour la brider, je la cale au comparateur à un point X sur la table en fonction des cotes du diviseur, puis j'appuie le diviseur contre avec une pince et je mets la bride sous le plateau(de l'autre côté), je retire la barre et je mets la seconde bride à la place de la barre, en général il y a moins de 2-3 centièmes de faux et c'est fait en deux minutes(normalement la valeur de parallélisme de ces tables est très bonne).

Avec les brides hautes, c'est nettement plus difficile, c'est pourquoi tu as meilleur de te faire rapidement des brides basses. :mrgreen:

C'est beau une table lorsque c'est neuf quand même… :mrgreen:
 
YvesP

YvesP

Compagnon
Merci pour toutes ces explications;
je vais finir par progresser c'est certain :wink:

D'abord, le bridage haut.

je l'ai repris car effectivement il n’était pas très rassurant. et oui Okapi, je vais me fabriquer des brides pour ce diviseur. Cela semble urgent :wink:

Bridage Haut2.JPG
Montage haut refait de façon plus sur (enfin me semble t'il)

Pour le réglage du diviseur:
j'avais commandé un barreau pour la fabrication de ma contre pointe et du barreau de fixation des engrenages sous la fraise j'ai donc ce qu'il faut.
mais je devrais tout de même commander un autre barreau ou en usiner un avec les chutes que Daan m'a généreusement offert :wink:

Donc voila mon montage de comparateur :
J’espère avoir bien compris vos explications;
(le comparateur à des divisions de 0,01mm)

MontageComparateur1.JPG
Vue générale du dispositif

Montagecomparateur2.JPG
vue rapprochée du dispositif

Bon voilà l'écart que je trouve sur un tour complet du diviseur

Comparateur pos1.JPG
diviseur à 0

comparateur Pos2.JPG
Écart le plus prononcé contacté sur le comparateur.

Bon c'est pas le tout de connaitre l'écart, je dois maintenant le rattraper :wink:

Cdlt
yves
 
M

moissan

Compagnon
qu'est ce que tu veux ratrapper ? 0,25mm de faux rond sur une longueur pareille , ce n'est vraiment pas mal !

si il fallait ratraper quelque chose il faudrait deja verifier le faux rond a raz du mandrin , pour voir si l'erreur est un angle ou une distance

il faut aussi monter et demonter la barre plusieur fois pour voir si c'est une erreur systematique due a un faux plateau mal usiné ou si c'est une erreur aleatoire due au mandrin 3mors
 
Okapi

Okapi

Compagnon
De nouveau comme Moissan, cela devient énervant, dépassé d'une encolure. :mrgreen:

Ton faux-rond est inexistant sur une taille de pignon, ce ne sera pas la fusée Ariane, ramené à la distance à laquelle tu fraiseras tes dents, c'est moins de 3-4 centièmes en fait, et les pinces comme la tienne ne sont pas du tout faites pour supporter un tel porte-à-faux non plus :axe: .

Pour la cale haute, tu mets dessous la plus grande cale, et tu règles sur la plus petite, question de rigidité, plus tu cales sur un escalier court et mieux ce sera, l'idéal étant toujours de poser la bride sur deux escaliers assemblés quitte à mettre une cale en tôle entre deux, avec le temps tu te fabriqueras plein de cales ainsi, le mieux étant de poser la bride sur l'objet à fixer et de la maintenir pressée puis mesurer le jeu entre la bride et la cale.

Sinon c'est vrai que tu seras moins ennuyé en faisant des brides adaptées qu'avec tout ce montage, ce sera un bon exercice de faire cela, tu as du spray de traçage, et un viseur pour les perçages, il y a un très bon plan qui circule, je m'en suis fait un avec correction optique, c'est plus pratique quand on porte des lunettes pour voir de près, et le grossissement aide bien, lentille faite avec une loupe en plastique à quelques €.
126452


Dans un atelier avec le temps on a des tiroirs pleins de petits assistants qui te facilitent la vie, guides d'affûtage, cales et bricoles, par exemple parce que le perçage sur le coup de pointeau, c'est bon en serrurerie, mais en construction mécanique tu seras toujours à côté de ta cote au final, avec le temps on voit que c'est possible d'aller directement sur des diamètres de 6-8mm. sans pointage ni avant-trou, mais il faut la bonne machine et la bonne maitrise des vitesses, le variateur est une invention bénie des dieux d'ailleurs. :roll:
 
YvesP

YvesP

Compagnon
Bonjour

OK, vous avez une fois de plus raison.
Je vais me lancer dans la fabrication de brides faites avec de la cornière comme le montre claude https://www.usinages.com/threads/fixation-de-la-table-tournante.5919/

juste une dernière question; Car effectivement vous aviez raison à ce niveau de précision inutile d'essayer l'améliorer c'est peine perdue.
le problème est que pour arriver à ce niveau de précision, je passe beaucoup de temps.
la table etant neuve et le diviseur aussi, le plus gros écart se situe avec l'angle et donc le parallelisme du barreau.
je ne sais pas comment vous vous y prenez mais je le fais en desserrant légèrement mes brides et en donnant de tout petits coups de maillet dans le sens ou je souhaites faire pivoter mon diviseur.
mais pour les autres axes, est il nécessaire d'utiliser ce type de cales car le calage devient très fin (genre Clinquant de précision)
http://www.otelo.fr/fr/catalogue/clinquants-precision-inox-en-ruban-150-mm-x-125-m/0021280204-skg.html
mais comme c'est assez cher et qu'il en faut plusieurs épaisseurs, je préférerais une autre solution :wink:


De plus, okapi parle d'une solution pour éviter de recaler le diviseur à chaque montage. Je suppose donc que je dois fabriquer un système de calage permanent qui reste en place et qu'il suffit de positionner sur la table pour n'avoir à faire qu'un minimum de réglage.

Avez vous une solution à proposer ?
Mais peut être (car je ne vais pas venir vers vous a chaque calage particulier) connaissez vous un Tutoriel, un livre, un traité qui explique le bridage ? et surtout les bridages un peu particulier ? (avec si possible les méthodes de mesures d''écart pour chaque bridage)


En attendant, je vous souhaites à tous un excellent réveillon;
Puissiez vous commencer cette année dans le bonheur et l’allégresse.
Je souhaites tout le bonheur du monde pour cette nouvelle année à vous et à vos proches.

Cdlt
yves
 
Dernière édition par un modérateur:
L

luzak

Apprenti
Bonsoir !
YvesP a dit:
De plus, okapi parle d'une solution pour éviter de recaler le diviseur à chaque montage. Je suppose donc que je dois fabriquer un système de calage permanent qui reste en place et qu'il suffit de positionner sur la table pour n'avoir à faire qu'un minimum de réglage.

Cdlt
yves

Ce que j'ai fait : fixer sous la table deux plots cylindriques (ou un lardon plus long) qui s'ajuste sans jeu dans une rainure de la table de fraiseuse. Tu mets dans ces plots ou lardon des trous permettant un certain jeu pour des vis à tête noyée. Après réglage tu bloques les vis et, à chaque utilisation, en plaçant ces plots (ou lardon) dans la rainure tu as un diviseur parfaitement orienté.

Bon réveillon à tous
Pierre.
 
Okapi

Okapi

Compagnon
Tu te compliques inutilement la vie, et ce truc de cornière est bon pour de la serrurerie, pas de la mécanique, si tu tailles dans du plein comme je montre, avec des vis de réglage, tu n'as pas du tout besoin de clinquant de calage, tu vas caler tes brides, là d'accord, mais de la tôle de 0,5 en 0,5 suffit largement, tu récupèreras aussi des chutes d'épaisseurs différentes en découpant des boites en tôle par exemple, de toute manière, si tu veux un calage très précis, le mieux reste le système à vis, nommé vérin aussi.

Et une bonne année bien sur. :partyman:
 

Sujets similaires

Pervenche
Réponses
10
Affichages
1 052
Pervenche
Pervenche
R
Réponses
12
Affichages
662
damy
boucqueneau
Réponses
15
Affichages
1 719
jungo1
J
gregfr59
Réponses
25
Affichages
5 936
woodwork.hunter
woodwork.hunter
Bertrand 32
Réponses
54
Affichages
1 908
Bertrand 32
Bertrand 32
B
Réponses
11
Affichages
6 071
Haulin33
H
S
Réponses
42
Affichages
1 747
sangten
S
Y
Réponses
18
Affichages
1 202
yam0
Y
J
Réponses
0
Affichages
265
jeannot14
J
Haut