Advertisements

Filetage sur AC280

P
papeteme
Compagnon
14 Octobre 2009
1 139
entre Savoie et Isère
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir,
Je possède un Hernaut Batignoles AC 280 et j'ai pu télécharger la doc que le forum met à disposition. J'en profite pour dire un grand merci.
Par contre, j'ai trouvé dans la doc un chapitre qui me pose question et j'aimerai avoir votre avis : c'est celui de l'inversion du sens de rotation de la vis mère au cours du filetage. Il semble, qu'arrivé à chaque extrémité du filetage, l'opérateur "coupe" la rotation de la vis mère et la renclenche dans l'autre sens de rotation au niveau de la poupée sans toucher bien sur à sa commande sur le trainard. Le crabot n'ayant par tour qu'une seule position d'enclenchement la retombée dans le pas doit être assurée. Je n'avais jamais entendu parler de cette méthode qui est qualifiée par le fabricant "d'opération facile pour l'opérateur le plus moyen".
Ai-je bien compris ? Avez vous déja utilisé cette méthode ? D'autres modèles de tour le permettent -ils aussi ?
Merci par avance. Cordialement.
 
Advertisements
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
14 225
F-69400 villefranche sur saone
bonjour
effectivement quelques tours sont maintenant équipé de système qui sans débrayer la vis mère et, en inversant simplement sa rotation avec l'inverseur des avances permet de faire un filetage en retombant dans le pas

il faudrait que tu fasses un essai avec un filetage anglais pour voir si ça marche

attend quand meme d'autres avis
 
P
papeteme
Compagnon
14 Octobre 2009
1 139
entre Savoie et Isère
  • Auteur de la discussion
  • #3
DODORE a dit:
bonjour

il faudrait que tu fasses un essai avec un filetage anglais pour voir si ça marche

attend quand meme d'autres avis
Merci d'avoir répondu rapidement.
Je ne peut pas faire l'essai de suite pour les filetages anglais, mais pour moi, je suis quasiment sur que ça marche de la même façon que pour un filetage métrique : un seul enclenchement possible par tour de broche (et non par tour de vis mère) ne peut que permettre de retomber dans le filet.
Par contre, et je pense que c'est là où se situe la limite, ce système n'est VRAI qu'à la volée, ce qui , sur ce tour amène une vitesse au plus faible de 250 T/Mn. C'est encore beaucoup trop pour moi, du moins pour l'instant. Une raison de plus pour équiper ce tour d'un variateur. Alors si quelqu'un en connaît un d'occase à prix pour petit retraité, je suis preneur. Puissance 3 KW (4 cv)
Bon WE à tous.
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avril 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
Bonjour,
je viens d'aller contrôler sur le mien, ça fonctionne sur tous les pas, et toutes les vitesses (jusqu'à celle limitée par le constructeur). Je n'ai pas de position harnais/volée, mais 3 gammes de vitesse, et j'ai essayé dès la plus basse, 60t/mn
A+
 
roland88
roland88
Compagnon
9 Juillet 2009
2 139
Seine et Marne
Bonsoir, pourquoi ne pas laisser la vis mere embrayee, et simplement revenir en arriere par inversion du sens de rotation de la broche....simple et sans risques....quelque soit le filetage....car si par malheur il y a un petit probleme dans votre embrayage et debrayage de votre vis mere vous risquez de casser votre outils a fileter et de detruire votre filetage.... A+
 
grenouille32
grenouille32
Compagnon
4 Octobre 2009
1 857
Suisse-Jura bernois
Sur le Colchester 2000, on avait ce genre de système :
Arrivé à la fin du filetage, il fallait sortir le burin, et inverser le sens de rotation de la broche.
Cela inversait le sens de rotation de la vis-mère et on revenait ainsi au début du filetage.
Quand on filetait contre un épaulement, on mettait le levier au point mort, la broche ralentissait et on disposait d'un peu plus de temps pour inverser le sens de rotation de la broche.
 
N
nailleune
Apprenti
25 Septembre 2009
102
Rhone Alpes
Bonjour.

Sur notre HN500, le même équipement est installé. Il est utiisable à toutes les vitesses en dessous de 300Trs / min pour un pas de 2, et 50 tours par minutes pour un pas de 12 avec des paliers pour les pas intermédiaires.(recomandation de chez HES pour éviter de casser le crabotage).
La seule restriction concerne les pas rapides, pour lesquels il ne doit pas être utilisé. Ils ont la particularité d'être fait avec la vis mêre entrainée par les pignons utilisés dans le systeme de Harnais / Volée. Ces pas rapides sont selectionnables par un levier spécifique qui provoque une rotation de la vis mere 16 fois plus rapide que celle qui serait possible sans cette fonction, qui permet entre autre des pas jusqu'à 90-100mm sans changer de pignons.
Sinon, pour tous les autres pas, c'est à dire les pas courants et anglais, les pas batards faits avec des jeux de pignons spécifiques, le dispositif d'inversion est utilisable.
Le levier a 3 positions, (2 sens et une position débrayée). Quand on doit par exemple fileter contre un épaulement et qu'on peut y faire une gorge de dégagement, on débraye ce levier quand l'outil arrive dans la gorge. A ce moment, la broche continue de tourner mais la vis mêre s'arrete. L'outil s'immobilise, ce qui laisse tout le temps pour le retirer. Le levier poussé en position inversion, le trainard part en direction de la contre pointe. Arrivé à l'extrémité du filetage, débrayage à nouveau, plongée et prise de passe (simplifiée par le systeme de butée par exentrique sur le vernier du transversal) puis on repart pour une passe.
Ce systeme d'inversion est extremement simple et, sans être aussi bien que ce que Cazeneuve propose sur ses HBX, simplifie grandement la réalisation des filetages.
L'éssayer, c'est l'adopter!
Un petit mot sur la butée de transversal: Elle est composée d'une bille qui se déplace dans une rainure en spirale d'un coté et dans une gorge radiale de l'autre. Elle permet un recul d'outil de 10mm. Vérifiez bien l'état de la bille et des gorges. Quand cette butée fonctionne, les passes se prennent avec le petit vernier latéral pour une pénétration normale, ou bien avec le petit chariot quand on fait une pénétration oblique. Mais dans les deux cas, il suffit de prendre sa passe et de replonger en butée.

J'ai passé la documentation du HN500 et elle est disponible dans la rubrique prévue à cet effet. le systeme d'inversion y est particulièrement bien décrit.

A+

Nailleune
 
P
papeteme
Compagnon
14 Octobre 2009
1 139
entre Savoie et Isère
  • Auteur de la discussion
  • #8
nailleune a dit:
Bonjour.


Un petit mot sur la butée de transversal: Elle est composée d'une bille qui se déplace dans une rainure en spirale d'un coté et dans une gorge radiale de l'autre. Elle permet un recul d'outil de 10mm. Vérifiez bien l'état de la bille et des gorges. Quand cette butée fonctionne, les passes se prennent avec le petit vernier latéral pour une pénétration normale, ou bien avec le petit chariot quand on fait une pénétration oblique. Mais dans les deux cas, il suffit de prendre sa passe et de replonger en butée.

J'ai passé la documentation du HN500 et elle est disponible dans la rubrique prévue à cet effet. le systeme d'inversion y est particulièrement bien décrit.

A+

Nailleune
Merci pour ta réponse bien étayée. Par contre je ne comprends pas quand tu évoques la butée du transversal qui semble être différente de celle que j'ai. La coupe qui est sur la planche de la doc ne fait pas apparaître de billes. Tu évoques aussi un petit vernier latéral pour une pénétration normale, je ne vois pas de quoi il s'agit car il n'y a pas de bouton latéral. Parlons nous bien de la même machine ? STP tiens moi au courant. Merci
Par ailleurs je présente mes excuses à ceux qui ont lu mon message concernant l'utilisation du dispositif d'inversion de la vis mère : j'ai écrit que le dispositif ne fonctionnait qu'à la volée, ce qui est complétement faux. J'ai complètement M....é en confondant le système de harnais et le système d'entrainement de la boite d'avance où l'on choisit d'être à la vitesse de la broche ou à une vitesse supérieure ce qui donne les pas rapides. Mea culpa,méa maxima culpa ! Heureusement que certains veillent ou essayent comme toi ou Trebor.
Est-ce que le Nord de la Drôme est voisine du sud de l'Isère ? Perso, je suis vers Pont de Beauvoisin.
Cordialement. Papeteme.
 
N
nailleune
Apprenti
25 Septembre 2009
102
Rhone Alpes
Bonjour.

Lorsque je parle de la butée de transversal, il s'agit de celle qui est présente sur le HN500. Je n'ai pas de AC280 mais j'ai pris le temps de consulter la documentation qui est à télécharger. Il est probable que cet accéssoire ne soit pas disponible sur toutes les machines, mais il est sur le plan.
Le Nord Drôme, c'est la Drôme des collines, coté vallée de la Galaure.

A+

Nailleune

transversal-AC280.JPG
 
C
Chris57
Compagnon
6 Avril 2007
926
57 Moselle (frontiere Lux)
Bonjour,

Je n'ai jamais vu cette bille en demontant ni la rainure radiale lorsque je l'ai révisé, par contre j'ai le tampon de blocage, il faut que je redemonte à l'occasion pour voir cela.

Christophe


nailleune a dit:
Bonjour.

Lorsque je parle de la butée de transversal, il s'agit de celle qui est présente sur le HN500. Je n'ai pas de AC280 mais j'ai pris le temps de consulter la documentation qui est à télécharger. Il est probable que cet accéssoire ne soit pas disponible sur toutes les machines, mais il est sur le plan.
Le Nord Drôme, c'est la Drôme des collines, coté vallée de la Galaure.

A+

Nailleune
 
N
nailleune
Apprenti
25 Septembre 2009
102
Rhone Alpes
Bonjour à tous.

A l'occasion d'un MP de Papeteme, qui a initié ce poste, je l'ai consulté à nouveau, et je viens de me rendre compte que j'ai fait une boulette sur le légende du croquis situé plus haut:
Ce que j'ai décrit comme étant le tampon de bloquage est en fait probablement la vis du réglage fin, tandis que le pièce portant la rainure radiale porte une roue creuse qui engrene sur la vis.

A+

Nailleune
 
C
Chris57
Compagnon
6 Avril 2007
926
57 Moselle (frontiere Lux)
Bonjour,

Apparemment c'est quand même un blocage, voir la coupe sur le dessin,

Je me demande si la bille n'est pas la pour faire naviguer la graisse dans la spirale. quoique au bou d'un moment la bille viendrait au bout de la spirale et bloquerait

J'ai toujours pas démonté en fait :oops:

Christophe

frein_transversal.jpg
 
P
papeteme
Compagnon
14 Octobre 2009
1 139
entre Savoie et Isère
Bonjour,
A la suite de ta réponse, j'avais à ce moment démonté la cde du transversal et constaté qu'effectivement tout est bien comme tu l'avais vu sur la doc : la vis sert à rapprocher deux demi tampons qui bloquent alors la rotation d'un manchon qui est solidaire de la flasque située derrière le vernier de transversal. Après blocage, le vernier ne peut faire que 2,5 tours correspondant à la longueur libre de spirale située entre 2 butées. Par contre, il n'y a pas comme chez Cazeneuve un vernier latéral micrométrique.
Cordialement. Papeteme.
 
N
nailleune
Apprenti
25 Septembre 2009
102
Rhone Alpes
Bonjour

Alors j'avais bon???
ce vernier latéral y est sur le HN500.
Etait-ce un systême moins cher pour l'éducation nationnale?? (plein de AC280 y ont été vendus)
Pour ce qui est de la bille, je suis certain qu'elle sert pour limiter la course.
Quoi qu'il en soit, avec le chariot orientable incliné, cette butée est parfaite pour fileter en pénétration oblique.
Elle permet un retrait de 2.5 tours, toute en assurant un repositionnement régulier. Il ne reste qu'à prendre a passe au petit chariot.

A+

Nailleune
 
P
papeteme
Compagnon
14 Octobre 2009
1 139
entre Savoie et Isère
nailleune a dit:
Bonjour

Pour ce qui est de la bille, je suis certain qu'elle sert pour limiter la course.



Bien sur que tu as raison et que la bille participe à limiter la course.
Elle le fait de la manière suivante : la bille est logée pour moitié de son diamètre dans une gorge radiale (non débouchante) faite sur la flasque qu'on peut immobiliser par la vis'de blocage. L'autre moitié de son diamètre est logée dans une gorge en spirale taillée sur la face du vernier.Dans cette gorge en spirale, 2 butées internes délimitent pour la bille une course possible de 2,5 tours. Si la rotation de la flasque est bloquée par la vis, la bille ne pourra que se déplacer radialement et les butées arrêteront alternativement le mouvement de rotation du vernier. Par contre, si la flasque est libre, ces butées par l'intermédiaire de la bille entraineront la rotation de la flasque indéfiniment dans un sens ou dans l'autre.
Pour imager, et en raisonnant fonctionnalité, on pourrait assimiler le rôle de la bille (et du système) à celui d'une clavette mobile qui ne transmettrait son mouvement qu'au dela d'une course libre.
Je crois que le dessin a été inventé pour simplifier les explications.........
Fa falloir que je me mette à l'apprendre si je veux dialoguer avec vous sans avoir à vous imposer mon verbiage.
Bien amicalement. Papeteme.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut