Général éclaircissement sur le choix de fraises

  • Auteur de la discussion simon884
  • Date de début
S
simon884
Ouvrier
J'ai besoin de petits éclaircissements sur le choix de fraise. Après avoir aps mal lu de post sur le forum etc je suis un peu perdu. J'ai une fraiseuse, une Viking 3MA de Muller & Pesant cône SA40. J'ai déjà avec cette fraiseuse quelque fraise à surfacer HSS diamètre 16 à 63mm je crois pour la plus grosse.
Mais j'aimerais m'équiper avec quelques fraises d'ébauche et de finition. Concernant les matière que j'usine, majoritérement de l'alu et un peu de XC48. Je m'intéresse pour le moment simplement aux fraises HSS, je laisse les fraises à plaquette de côté, je préfére commencer par maîtriser le HSS.

Donc pour les fraises d'ébauche après avoir fait quelques recherche je tombe beaucoup sur des fraises 4 dents, comme celle-ci par exemple, qui sont des fraises avec coupe au centre qui permettent de plonger directement dans la matière, j'ai bon ?
1613546174694.png


Pour les fraises de finition pareil mais la denture change
1613546308716.png


Mes intérrogations sont les suivantes, j'ai lu que pour l'alu il est préférable de prendre des fraises 2 dents sans trop trouver d'explications, est-ce vrai?
J'ai aussi une interrogation sur la matière des fraises, je vois du HSS-Co8, HSS-Co5 et différent type de revêtement. Si j'ai bien compris la HSS-Co8 est la fraises la plus dur, est-ce que des fraises HSS-Co8 sont adaptées pour du XC48 et aussi de l'alu ? Où un revêtement spécifique est nécéssaire pour l'alu, comme pour les plaquettes carbure par exemple.
PS: je ne cherche pas à avoir une fraise qui fait tout, j'ai bien compris que pour acier et alu les fraises seront différentes.

Est-ce que je suis dans le bon chemin ou ma copie est complètement à revoir :lol:
 
Dernière édition:
Denim
Denim
Compagnon
Bonjour,
Je suis bien content que quelqu'un pose ces questions.
Moi aussi j' ai plein d'hésitations et d'interrogations.
La fraise de la photo N° 2 marche très bien dans l'alu le plastique et même dans l'acier ordinaire, du moins je trouve moi qui ne suis pas du métier.
Voyons ce qu'en disent les vrais pros !
A bientôt
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Fraises d’ébauche??
je ne suis pas spécialement fraiseur , mais les fraises d’ébauche, je les ai vu utiliser uniquement en grandes profondeurs c’est à dire très rarement
pour un usage occasionnel je ne suis pas sûr que se soit valable
 
S
simon884
Ouvrier
Fraise d'ébauche, je pensais plus par exemple pour une rainure en T par exemple de 8mm, commencer en ébauche diamètre 7mm et finir ensuite avec une fraise finition pour ne pas attaquer la matière directement avec une fraise de finition. Du coup tu préconise de faire tout en fraise de finition?
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Ou effectivement pour une rainure à Té c’est utile
mais est-ce que tu vas en faire beaucoup?
souvent , pour usiner beaucoup de pièces , et si la forme de la rainure de la Pièce s’y prête on fait la rainure avec une fraise 3 tailles
comme ici
 
Dernière édition:
g0b
g0b
Compagnon
Les fraises du haut sont des fraises d'ébauche (et d'autant que je puisse voir, elles ne coupent pas au centre d'après leur affutage... réaffutage ?) qui permettent un débit de copeau très important. si tu les utilises en bout, ca peut tout à fait faire l'affaire (etat de surface correct), même si c'est pas fait pour. Par contre, par le flan, on se rend vite compte que l'état de surface est immonde.
Celle du bas à l'air d'avoir une coupe au centre en revanche.
Pour ce qui est des "qualités" de HSS, par ordre croissant HSS standard , le HSS-Co5, le HSS-Co8, le HSS fritté . "qualités" = plus grande durée de vie, vitesse de coupe + grande... Mais rien n'empèche d'utiliser du hss fritté dans l'alu.
Les revètements (TiN, TiCN, TiAl..) augmentent encore les performances, mais disparaissent à l'affutage... Pour l'alu, on recommande plutot les revetements du type MoS2
Pour ce qui est du nombre de dents (gros débat !), une fraise 2 dents a une petite ame (fragile), mais un gros débit de copeau. C'est bien pour les rainures et les plongées profondes dans l'alu.. Une fraise à beaucoup de dents est plus rigide (grosse ame), a un faible débit de copeaux, et donne un bel état de surface et un fraisage plus doux (il y a toujours au moins une dent en prise dans la matière, donc moins d'a-coups). Si tu veux pas t'embeter, une fraise 3 dents, c'est un bon compromis, et très polyvalent.
 
S
simon884
Ouvrier
Effectivement, je ne pense pas en faire tous les jours non plus :-D
 
lion10
lion10
Compagnon
Bonjour
Par contre, par le flan, on se rend vite compte que l'état de surface est immonde.
Pour le flan à défaut de pivoter la pièce dans l'étau de 90 degrés selon un axe horizontal que préconisez vous comme fraise ?

cdlt lion10
 
g0b
g0b
Compagnon
Je parlais des fraises d'ébauche pour le problème d'état de surface sur le flan. Avec une fraise de finition, c'est correct (mais si on a le choix, c'est mieux de fraiser en bout).
 
lion10
lion10
Compagnon
bonjour
ok
Sinon pour du fraisage de flan avec une fraise de finition tenez vous compte du nombre de dents comme pour un fraisage en bout, même si les dents dans ce cas n'attaque pas la matière ?
cdlt lion10
 
g0b
g0b
Compagnon
Oui, le calcul de l'avance/dent est le même en bout ou par le flanc.
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
Les ravageuses petit nom de se que tu appelle fraise d'ébauche, c'est magique pour tomber du copeau rapidement.

L'état de surface est dégueulasse. Le prendre en compte pour les passes de mises aux cotes avec la fraise de finition.

Le gain de temps d'usinage est vraiment appréciable.
 
D
DATOUR
Compagnon
Bonsoir,
Voici 2 documents constructeur, qui vont vous aider à avoir une vision circonstanciée , mais à vue ces fraises sont des dentures tigre, donc pas le courant.

Vitesse de coupe et avances 2.png
 
Fichiers joints
  • Vitesse de coupe et avance.pdf
    95.1 KB · Affichages: 48
deuche87
deuche87
Nouveau
Les ravageuses petit nom de se que tu appelle fraise d'ébauche, c'est magique pour tomber du copeau rapidement.

L'état de surface est dégueulasse. Le prendre en compte pour les passes de mises aux cotes avec la fraise de finition.

Le gain de temps d'usinage est vraiment appréciable.
Bien d’accord avec ça, et de plus les copeaux s’évacuent bien et tiennent moins de place, car ils sont très courts. Et puis, ça permet de garder la fraise de finition bien affûtée et précise pour- la finition!
 
D
DATOUR
Compagnon
Bonjour,
La vidéo de Dodore est interessante, sauf que lorsque l'opérateur revient en arrière pour retourner au zéro,il oublie de rattraper le jeu, c'est à dire revenir plus loin en arrière et revenir en suite au zéro, sauf si on a une fraiseuse avec rattrapage de jeu, mais sur nos anciennes machines ça n'existait pas encore .
Pour la série,ce système n'est pas fiable, sauf si on travaille peu précis, (0.2 ), pour du précis en finition, et si le Nb de pîèces le justifie on utilise des fraises expansibles et là on calibre la rainure à 2/100 ème .
 

Sujets similaires

R
Réponses
1
Affichages
2 132
Miloda
M
Rich
Réponses
14
Affichages
765
Rich
P
Réponses
14
Affichages
1 726
ericwalk31
ericwalk31
C
Réponses
24
Affichages
4 530
Jivé
J
C
Réponses
5
Affichages
675
sebastian
sebastian
P
2 3
Réponses
69
Affichages
2 365
mvt
Haut