Diametre initial pour un moletage par déformation

  • Auteur de la discussion bop55
  • Date de début
kiki86

kiki86

Compagnon
re
pour ilfaitvraimentbeau
l'avantage de ton système fait que tu équilibre les effort et l'effort de coupe en déplacement se fait sur le trainard
 
ilfaitvraimentbeau

ilfaitvraimentbeau

Compagnon
oui, tout à fait, ça évite les efforts trop importants sur le transversal
 
albatros_del_sur

albatros_del_sur

Compagnon
Bonsoir,
Pareil pour moi , très peu d'effort sur le transversal
20150919_173358.jpg
 
chilavere

chilavere

Compagnon
bonjour a tous .
très bien ton sujet Bop, et tes essais sont concluants !! J'avais déja essayé les moletages sur le post ci dessous .
https://www.usinages.com/threads/moletage-pointe-de-diamant.61296/
https://www.usinages.com/threads/moletage-pointe-de-diamant.61296/
la difficulté, ou plutôt mon ignorance concernait le diamètre a usiner avant moletage , tu y as répondu par la pratique .
ou l'usinage se "corse" un peu , c'est quand tu dois usiner un moletage sur une grande longueur ...et pas seulement sur la largeur de la molette .
utilisation de l'avance en "filetage " et détermination du pas a sélectionner .
 
Vieulapin

Vieulapin

Compagnon
Bonjour à tous,

Bon, ben je garde mon tableau, alors.:) Bravo pour ton objectivité, Philippe. Nous dirons donc que l'idéal serait de calculer le diamètre en fonction du pas de la molette, mais si on ne veut pas s'emm...der ça marche quand même.
quand tu dois usiner un moletage sur une grande longueur ...et pas seulement sur la largeur de la molette .
utilisation de l'avance en "filetage " et détermination du pas a sélectionner .
C'est vrai, ça. Comment détermine-t-on l'avance dans ce cas ?:smt017 Au pif, ou il y a un calcul à faire ? Égale au pas des molettes ?
 
brise-copeaux

brise-copeaux

Compagnon
Salut,

Avance pour moletage, 0.75 du pas des molettes, pour molette 30°, pour 45° moitié du pas, par enlèvement de matière c'est différente, il y a une table d'avance pour ses appareils.

@ +
 
Vieulapin

Vieulapin

Compagnon
Bonjour brise-copeaux

Merci, c'est juste ce que je voulais savoir. Mes molettes étant au pas de 1,25, ça donne : 1,25 X 0,75 = 0,9375. Donc avance en filetage de 0,90. Zut, ça m'oblige à changer des pignons sur la lyre.:mrgreen: Ou faire un essai à 1 ?

A+
 
Dernière édition:
bop55

bop55

Compagnon
Bonjour,
Merci à vous de revenir sur le thème du sujet...
Je viens de relire ton post chilavere, j'en suis même le dernier intervenant ( pour info, mes axes de molettes en bronze sont toujours du monde ). La même question que le sujet de mon post avait été posée mais n'avait pas obtenu de réponse claire.
@Vieulapin : j'ai fait ce dernier test pour prouver le contraire du résultat obtenu et comme il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis... Comme je le dis souvent, je suis assez têtu, surtout quand je crois avoir raison. Par contre j'admets facilement m'être trompé.
Concernant l'avance, j'ai déjà eu l'occasion de faire des moletages assez longs ( une dizaine de cm) et pour ce faire, je tourne simplement la manivelle du trainard, pas d'avance auto. Le tout étant de passer régulièrement sur toute la longueur. Je n'ai pas pris de photo de la piece moletée sur toute sa longueur mais j'en ai une qui montre à quoi elle a servi:

image.jpeg


Une fine fois moletée, percée et taraudée, je l'ai tronçonnée pour faire des molettes de reglage de hauteur pour mes PO.
Donc pour moi, là aussi, pas besoin de se casser la tête, on met ce qu'on veut comme avance, du moment que les molettes passent partout avec la même pression, c'est bon.
 
bop55

bop55

Compagnon
Ah! Brise-copeaux a répondu pendant que je rédigeait mon message.
Pour dire exactement l'inverse de ce que je fais...
Ben, on dira que c'est comme pour le diametre initial: il y a les conditions idéales et faire autrement marche aussi :supz:
 
kiki86

kiki86

Compagnon
bonjour
je suis un peu surpris de mettre en relation le diamètre et le pas des molettes
sur un plan tu as un diamètre et l'indication de moletage
je crois pas que le BE a pensé a ces relations
pour vieulapin : pourquoi ne pas faire l'avance avec la boite d'avance ??
j'ai trouvé ceci dans la rubrique moletage WIKIPEDIA
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Je surveille cette discution depuis le début, je vais quand même me décider à donner mon avis
Pour faire un moletage voilà comment je fait, et ça marche à tous les coups

Il faut déjà préparer la piece pour éviter qu'elle s'enfonce dans le mandrin
Il faut faire soit une prise de mors . C'est un diametre quelconque longueur mini 5 je dis bien mini
On retourne la piece et on sert la piece sur cette prise de mors
On fait un trou de centre
On monte la piece en mixte, mors et pointe
Si on peut mettre la piece en butée au fond du mandrin ou si on peut d'une manière ou d'une autre l'empêcher de s'enfoncer dans le mandrin ,on n'est pas obligé de faire une prise de mors
Une précision le moletage va déformer la pièce c'est donc une opération à faire de préférence juste avant la finition
Il faut tourner le diametre 1/2 pas de la molette en dessous du diametre final
Exemple
Diametre a faire 20 mm pas de la molette 1 , diametre avant moletage 19,5 ça c'est théorique , j'ai remarqué qu'il vaut mieux mettre 19,6
Ah oui j'ai remarqué qu'il y a beaucoup de. Personne qui se pose la question de l'importance du diametre pour " retomber dans le pas " .. Je me suis posé la même question à mes débuts, mais ça c'était avant, en fait le diametre n'a aucune importance , ça retombe toujours dans le pas ,
Pour la rotation de la pièce : environ 1/3 de la vitesse de l'ARS , lubrification abondante Parce que les molettes tournent sur des axes fixes sans roulement et donc il y a un risque de grippage

Avec un appareil à moleter par pression
Il faut que l'appareil à moleter soit incliner 2 à 3 degrés ,de façon à mettre les molettes plus pres du mandrin , c'est l'inverse d'un outil couteau je viens de voir le dessin de Kiki86 .. Je fais absolument le contraire
On regle la hauteur sans grande précision en s'assurant simplement que l'appareil ne soit pas en butée haute ou basse
On met les molettes en contact avec la piece sur une longueur 3 à 4 mm
On tangente
Et on avance brusquement de 1 mm environ
On arête le tour en laissant les molettes en contact pour verifier si le moletages est fait correctement
Si c'est pas correct, si le moletage n'est pas régulier par exemple s'il est doublé, dans ce cas on réduit la longueur de contact des molettes et on avance un peu plus , il ne faut pas commencer un moletage. Si le début n'est pas conforme, ça ne s'arangera pas par la suite quand le moletage est conforme on peut mettre l'automatique
Ah oui important : ne pas laisser le tour tourner avec les molettes en contact sans mettre l'avance, sinon elles vont continuer à pénétrer dans la matière
L'avance préconisée dans les bouquins est égale a la moitié du pas de la molette, pour ma part j'ai remarqué qu'une avance de 1 ou 2/10 marche beaucoup mieux
Si il y a besoin on fait une deuxieme passe en remettant les molettes au début de la pièce ,si on fait des allée retour le moletage risque de ne pas être beau

2 avec des molettes prise diamétrale par déformation
Ne pas incliner les molettes
On met les molettes en contact sur le diametre en faisant bouger le transversal on repère ce point sur le transversal ( ce n'est pas un repère au 1/10 ) a 1 mm ça va très bien
On dégage les molettes
On reproche les molettes de 1 mm ( pour des molettes au pas de 1)
On positionne les molettes au début de la pièce 3 ou 4 mm et on avance le transversal brusquement jusqu'au repère
La suite comme ci dessus si le moletage n'est pas conforme
Ensuite on met l'automatique
Avec les molettes prise diamétral on peut assez facilement faire un moletage au milieu d'une piece en agissant de la meme façon on peut meme dans ce cas faire un moletage plus long en déplaçant plusieurs fois les molettes sur la longueur
C'est bien pratique par exemple pour moleter un pointeau ou une pointe a tracer
Dans ce cas on sert la piece au maxi dans le mandrin pour éviter la flexion et on fait un passage des molettes en transversal
Pour faire un moletage plus long , on déplace la piece dans le mandrin et on recommence , attention quand même d'assurer un recouvrement pour que les molettes se mettent bien en place

Ah oui attention danger
Au reglet
Au pinceaux qui risque d'être entraîner en tre les molettes .. Un reglet moleté c'est pas le top
Et surtout aux doigts .. Ne pas mettre les doigts sur une piece en train de tourner et tout specialement quand on fait un moletage
 
Dernière édition:
kiki86

kiki86

Compagnon
re
sous Google sous la rubrique moletage, et ses dérivés on trouve beaucoup de renseignements très utiles
vitesse, avance etc...
bon moletage
 
kiki86

kiki86

Compagnon
re
pour certaines matieres il ne faut pas arroser : fonte, alu, bronze
Ne jamais non plus faire ce travail avec des pièces entre pointes, les centres seraient trop déformés, et en plus il y a un risque d’accident.
Le moletage se fait en plusieurs passes en utilisant en général l’inverseur d’avance. Ne pas essayer de le réaliser en une seule fois, l’effort serait trop important et en plus des problèmes cités plus haut, certains organes de la machine le supporteraient très mal (fourreau de la contre pointe, broche, chariot pour ne citer que ceux ci).
La pièce non tournante, mettre en appuis les molettes sur la pièce (décalé du bord de la pièce) avec une certaine pression, puis mettre la machine en route tout en exerçant une pression sur la manivelle du transversal.
Après quelques tours vous pouvez en arrêtant la rotation, contrôler si le moletage est correct, c'est à dire que l'empreinte faite par les molettes est conforme à ce que vous désirez, il se peut qu'une des molette glisse un peu et par conséquent le moletage est irégulier et donc la forme n'est pas homogène, si c'est le cas, déplacer manuellement les molettes, et recommencez l'opération comme indiqué au début.
Au fur et à mesure que la pièce tourne, enfoncer un peu plus les molettes dans la pièce et enclencher l’avance automatique, arrivé à la longueur voulue, utilisez l’inverseur d’avance, et faites pénétrer un peu plus les molettes dans la pièce.
La réalisation d’un moletage est terminé après plusieurs passes successives et lorsque la forme ou les dimension sont obtenues.La vitesse de rotation doit être la plus basse possible, et une avance automatique relativement grande, éventuellement faire quelques essais. Pendant l’opération l’arrosage est très important et doit être abondant.
 
Dernière édition:
G

gaston48

Compagnon
Une remarque:
On obtient de très beaux moletages par déformation avec des aciers de décolletage au soufre plomb: S300, UZ39Pb2
 
Dernière édition:
Dodore

Dodore

Compagnon
Désolé kiki 86
Tu as ta façon de procéder c'est très bien si elle te convient mais j'ai quelque points qui differe
Pour ma part j'ai fais des milliers centaines de moletages avec ma méthode et je n'en ai jamais loupé
Ou bon d'accord peut être les deux ou trois premiers

re
pour certaines matieres il ne faut pas arroser : fonte, alu, bronze

. Pendant l’opération l’arrosage est très important et doit être abondant.
???
Pour moi j'ai toujours lubrifié seulement et surtout pour empêcher le grippage que ce soit sur de l'acier ou du bronze
 
Dernière édition:
Vieulapin

Vieulapin

Compagnon
pour vieulapin : pourquoi ne pas faire l'avance avec la boite d'avance ??
Ben si, mais la boîte Norton, avec les pignons standards, ne sort pas du 0,9 (pas de l'ancien S.I.) mais seulement les pas I.S.O. et donc passe de 0,8 à 1. Pour obtenir le 0,9 il faut changer des pignons. Ces pignons je les ai, mais c'est un truc en plus à faire.
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Je disais un peu plus haut que l'avance pour un moletage n'est pas importante
Les bouquins préconisent pour le reglage de l'avance 1/2 pas de la molette
Pour moi j'ai remarqué qu'en mettant 1 ou 2/10 ça va mieux
 
brise-copeaux

brise-copeaux

Compagnon
Ben si, mais la boîte Norton, avec les pignons standards, ne sort pas du 0,9 (pas de l'ancien S.I.) mais seulement les pas I.S.O. et donc passe de 0,8 à 1. Pour obtenir le 0,9 il faut changer des pignons. Ces pignons je les ai, mais c'est un truc en plus à faire.
Salut,

C'est pas à 1 ou 2 dixième près l'avance, c'est juste une base.

@ +
 
brise-copeaux

brise-copeaux

Compagnon
Bonjour,
Merci à vous de revenir sur le thème du sujet...
.

Re,

En fait je trouve ça bien, il faudrait que tous les topics qui concerne le moletage soit rassembler puis épingler en tête de la rubrique tournage...C'est un boulot pour les modérateurs :-D

@ +
 
brise-copeaux

brise-copeaux

Compagnon
Ah! Brise-copeaux a répondu pendant que je rédigeait mon message.
Pour dire exactement l'inverse de ce que je fais...
Ben, on dira que c'est comme pour le diametre initial: il y a les conditions idéales et faire autrement marche aussi :supz:
Re,

Bien sûr et je ne conteste pas, j'ai vu des types qui mettaient directement au pas, d'autre comme toi à la main, j'ai vu aussi qui laissait faire c'est le trainard qui avançait tout seul.

@ +
 
Vieulapin

Vieulapin

Compagnon
C'est pas à 1 ou 2 dixième près l'avance, c'est juste une base.
Ah, OK, je peux donc faire avec une avance de 1. Pour résumer, en matière de moletage, il y a la théorie et la pratique et celle-ci peut donc se permettre de prendre des libertés vis à vis de l'autre pour réussir un moletage correct.
 
bop55

bop55

Compagnon
Je suppose que si le trainard avance tout seul, c'est dans le cas d'utilisation d'un outil "à pousser" et qui est donc positionné avec un angle de deux ou trois degrés car avec mon outil de type " ciseaux" , je peux te dire qu'il ne bouge pas d'un poil.
Sinon, moi aussi je lubrifie quelle que soit la matière et pour la même raison que toi mais aussi pour enlever les particules de matière qui sont toujours parasites pour la bonne réalisation de l'opération.
C'est vrai que l'idée de faire un sujet genre mix de çelui de chilavere et çelui là serait pas mal en post-it.
 
Dodore

Dodore

Compagnon
De la façon que je procède je n'ai jamais vu l'outil avancée tout seul
Mais chacun ses expériences

Pour faire un sujet sur le moletage ce serai très bien mais mais !!
Quand on voit toutes les méthodes qui sont utilisées et que chaque intervenant est sûr d'avoir la bonne façon de procéder , moi le premier, je pense qu'un sujet sur le moletage sera difficile à mettre en place
Entre ceux qui inclinent la molette à droite ceux qui inclinent la molette à gauche ceux qui ne m'inclinent pas , ceux qui font des petites pénétrations , ceux qui pénètre brusquement dans la matière ceux qui avancent le trainard a la main ceux qui mettent des avances de 1/10 ceux qui mettent des avances egale au pas de la molette ceux qui font des prise de mors ceux qui ne mettent pas de contre pointes etc ... Ça risque d'être compliqué
 
bop55

bop55

Compagnon
Ouais, je crois que tu as raison.
Chacun a plus ou moins exposé sa manière de faire sur au moins les deux posts cités, celui qui débute fera la part des choses et finira sans doute par adapter une méthode à sa sauce en fonction de sa machine et de son type d'outil à moleter.
 
albatros_del_sur

albatros_del_sur

Compagnon
Eh! bien quand même!
Ce que j'ai retenu de cette discussion, c'est qu'il y a des choses de base à savoir. Quand ce savoir est acquit, les méthodes sont diverses et nombreuses et finalement il est assez facile d'obtenir un beau moletage sans se prendre trop la tête.
Donc pour moi je dirais faisons la synthèse de toutes ces discussions, élaguons ce qui n'est pas utile, et épinglons le sujet.
 
bop55

bop55

Compagnon
C'est vrai que c'est une bonne idée, évoquée plus haut par brise-copeaux mais comme le souligne Dodore, chacun pense détenir le meilleur savoir faire en la matière. Du coup, tout est vrai ou faux suivant de quel point de vue on se place et dans ces conditions, on élague quoi ?
 
ilfaitvraimentbeau

ilfaitvraimentbeau

Compagnon
l'intérêt du post sur le sujet serait justement d'exposer les avis de tous
il y a sans doute plusieurs façons de faire qui toutes donnent de bons résultats
 
kiki86

kiki86

Compagnon
bonsoir
a la lecture, chacun à sa méthode et les résultats sont satisfaisants
ce qui compte c'est bien le résultat
bonne soirée
 
albatros_del_sur

albatros_del_sur

Compagnon
C'est vrai que c'est une bonne idée, évoquée plus haut par brise-copeaux mais comme le souligne Dodore, chacun pense détenir le meilleur savoir faire en la matière. Du coup, tout est vrai ou faux suivant de quel point de vue on se place et dans ces conditions, on élague quoi ?
Élaguer les querelles garder un chapitre principal avec ce qui est admis et reconnu de tous, et citer les différentes méthodes avec leurs avantages et inconvénients. Ainsi ce sera comme pour les outils, celui qui a un gros tour prendra celui à pousser, et ceux qui ont un petit prendront l'outil à pince qui fait moins souffrir le transversal.
Et voilà, ce n'est pas la première fois qu'il y a plusieurs manières d'arriver au but.:)
 

Sujets similaires

J
Réponses
12
Affichages
1 372
JASON
JASON
Gaston38
Réponses
27
Affichages
938
Gaston38
Gaston38
N
Réponses
14
Affichages
1 736
nonokart
N
Geoff87
Réponses
12
Affichages
240
gaston48
G
Willi32
Restauration Vernier FV300
Réponses
3
Affichages
1 183
Willi32
Willi32
caillard  jean-jacques
Réponses
15
Affichages
643
Roland DENIS
Roland DENIS
G
Réponses
8
Affichages
615
Gastondepelforth
Gastondepelforth
A
Réponses
6
Affichages
315
audignon40
A
H
Réponses
221
Affichages
10 374
LOZACH
LOZACH
pierreLG
Réponses
6
Affichages
1 101
pierreLG
pierreLG
olidelac
Général Scie FABRIS 280
Réponses
1
Affichages
300
Gcrimi2005
G
Haut