couler de l'étain dans du bois

  • Auteur de la discussion M4vrick
  • Date de début
M4vrick
M4vrick
Compagnon
12 Août 2015
1 133
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous :)

J'ai une question un peu spéciale.
Pour des raisons esthétiques j'essaye de faire un insert métallique dans du bois.
L'idée c'est de graver un motif et de le remplir ensuite d'un métal en fusion pour polir le tout au final.

Tout ce que j'ai sous la main c'est de l'étain de soudure avec du plomb.

J'ai fait des premiers essais mais ce n'est pas très concluant. Notamment car le liquide a tendance à rester en boule alors que j'aimerais qu'il s'étale dans la partie gravée.
De plus il n'adhère pas du tout au bois une fois refroidit.

Pensez-vous que cela soit réalisable ?
Si oui avec quel type de métal et quelle méthode?

Merci pour votre aide.
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 253
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Et en passant le bois au four avant de coulé l'étain...c'est à essayer !!!
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 644
Tirlemont Belgique
Bonjour,

Les insertions métalliques sont souvent collées ou serties dans l’empreinte.
Un exemple:
 
Dernière édition:
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 266
FR-57330 Moselle
Bonsoir
Fait une emprunte en queue d'aronde ( plus large au fond que sur le dessus.
Tu coules ton alliage jusqu'à avoir une boule qui dépasse la hauteur du moule puis tant que c'est liquide tu plaques une planche sur l'endroit de ta coulée. Tu ne bouges plus et tu attends quelques minutes que ça refroidisse. Ensuite un coup de paille de fer pour rendre l'étain brillant.
S'il te plait, fait des photos du résultat.
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 289
F-69 sud-ouest Lyon
Je n'ai pas de solution toute prête, mais tu peux faire une recherche "avec cornemuses incrustées d'étain".
Je crois qu'il faut éviter la soudure avec âme décapante, la proportion étain/plomb n'est significative, c'est le nettoyage qui est délicat.
le site de Nicolass Galleazzi
les cornemeuses de Bernard Jacquemin
et sur Tradzone
Fred
 
M4vrick
M4vrick
Compagnon
12 Août 2015
1 133
  • Auteur de la discussion
  • #6
Et en passant le bois au four avant de coulé l'étain...c'est à essayer !!!
Je ne veux pas que le bois brule vraiment, ca chauffe déjà pas mal quand je "coule" l'étain actuellement

Bonjour,

Les insertions métalliques sont souvent collées ou serties dans l’empreinte.
Un exemple:
Merci pour la vidéo c'est un bon point de départ

Bonsoir
Fait une emprunte en queue d'aronde ( plus large au fond que sur le dessus.
Tu coules ton alliage jusqu'à avoir une boule qui dépasse la hauteur du moule puis tant que c'est liquide tu plaques une planche sur l'endroit de ta coulée. Tu ne bouges plus et tu attends quelques minutes que ça refroidisse. Ensuite un coup de paille de fer pour rendre l'étain brillant.
S'il te plait, fait des photos du résultat.
C'est vraiment pas bete comme idée de plaquer tant que c'est liquide pour le forcer à aller dans tous les coins ! Je vais essayer

J'ai refait quelques essais dans l'intervalle, en chauffant beaucoup plus l'étain j'ai quelque chose de plus liquide. J'ai également fait des petits trous dans le fond de ma forme pour avoir un peu plus d'accroche et je vais surement moins nettoyer le fond sur les prochains essais.
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 445
Maisons Alfort
bonsoir
et en passant l'empreinte au décapant ???
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 807
Nancy
Bonjour,
Couler de l'étain dans du bois a un peu tendance à carboniser le bord du bois, éventuellement le fond de l'empreinte avec formation de bulles. Il vaut mieux couler dans un moule silicone et incruster après, surtout si c'est un peu volumineux.
Salutations
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 289
F-69 sud-ouest Lyon
Si tu regardes les liens que j'ai indiqué précédemment, tu verras que c'est coulé directement dans le bois.
 
lepierre
lepierre
Ouvrier
1 Fev 2013
440
Molain 39
Bonsoir,
Je me permets une remarque:
Il ne faut absolument pas que de la vapeur d'eau se dégage pendant la coulée !!
Donc , comme un moule en sable est au maximum à 5 % d'humidité , je pense qu'il faut un modèle bois extra sec.
Ce n'est pas impossible, au séchoir, on a autour de 8 %.
Et puis prévoir les évents en conséquence .
Bonne soirée,

Lepierre
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 644
Tirlemont Belgique
Bonsoir,
Remarque très opportune au sujet du taux d'humidité qui peut présenter un risque.
par contre, au sujet des évents...je penses que comme la plus grande surface de coulée restera à l'air libre, le problème se pose moins.
 
P
Popino
Compagnon
23 Avr 2012
1 067
'soir
Et en changeant (aussi) de bois?
Les verriers travaillent et moulent le verre à 600° avec du bois fruitier (cerisier etc.). J'ai vu aussi des inclusions d'étain dans de l'olivier.
A vous
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 289
F-69 sud-ouest Lyon
J’imagine qu'avec de l'épicéa ça ne marchera pas. Il faut utiliser des bois adaptés genre fruitier, palissandre ébène...
Fred
 
Chevreuil
Chevreuil
Compagnon
26 Nov 2008
763
cote d emeraude 22
Bonsoir.
Il existe des alliages plomb/bismuth/étain qui fondent a 60°.
Grand Bi 066.jpg
Grand Bi 068.jpg
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 807
Nancy
Bonjour,
Ces alliages fondant à 60° sont chers et c'est une vraie merde: cristallisés, grenus, moches. On s'en servait pour souder les diodes de mesure de température au fond des cryostats, le fournisseur était Cryophysics à Jouy en Josas et ca arrivait sous forme d'une rondelle de 100 x 10. Ils en vendent d'autres pour des températures un peu plus élevées, 60° c'est vite atteint dans une voiture au soleil d'été.
Salutations
 
M4vrick
M4vrick
Compagnon
12 Août 2015
1 133
  • Auteur de la discussion
  • #16
Merci à tous pour vos échanges, c'est réellement instructif :D

J'ai refait des essais hier soir, et avec deux chauffes successives j'ai réussi à avoir un résultat interessant. La premières chauffe permet de retirer le flux présent dans l'étain d'électronique que j'utilise, la deuxième chauffe très forte permet de liquefier correctement l'aliage et de le couler. Ensuite en pressant j'ai une bonne pénétration, et j'ai inséré des clous tordus pour faire une accroche et un contact électrique (l'inclusion d'étain me sert de touche sensitive).

Voici ce que cela donne au final:

La découpe avec les clous au fond



Après la coulée



En cours de poncage



Et le résultat final



Le résultat assez brute me convient, cela colle avec l'aspect final de l'objet. C'est pour cela que je n'ai pas corrigé les zones en creux et que le poncage n'est pas allé jusqu'au bout en laissant une partie déborder.
 
Chevreuil
Chevreuil
Compagnon
26 Nov 2008
763
cote d emeraude 22
Bonjour.
Entre 178° et 55°,il y a le choix dans les températures de fusion.
Alain
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
même parfaitement sec le bois continuera a degager de la vapeur ... 0% d'humidité ça veut dire 0% d'eau evaporable , mais a la temperature de l'etain plomb le bois commence a se decomposer et emet de toutes façon des gaz et des vapeur ... donc peut d'espoir d'adherence directe

petite idée : utiliser le bois uniquement comme moule ... demonler la partie en etait ... nettoyer le bois et l'etain ... mettre de la colle et remetre la partie en etain la ou elle a été moulé

la colle prendra la place du bois eventuellement degradé par la chaleur ... la colle bouchera aussi les vide laissé par le retrait de l'etain au moulage

l'aliage etain plomb pour soudure electronique a 2 avantage : c'est la composition etain plomb qui donne la temperature de fusion la plus basse : plus basse que le plom et plus basse que l'etain

2 eme avantage : c'est l'eutectoïde : ça veut dire qu'il se solidifie a une temperature unique alors que n'importe quel autre aliage etain plomb se solidifie progressivement dans une certaine plage de temperature , ce qui provoque des deformation : c'est le cas de la soudure a l'etain pour plomberie qui contient plus de plomb pour etre plus economique
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,

Et pourquoi ne pas faire un insert à froid ??
Ce n'est pas bien difficile d' ajuster ainsi une petite pièce hexa ou autre forme geometrique dans du bois
 
M4vrick
M4vrick
Compagnon
12 Août 2015
1 133
  • Auteur de la discussion
  • #20
Merci merci mais c'est bon, j'ai la technique qui correspond à mes besoins :D
 
A
abil
Nouveau
1 Nov 2008
24
ouest lyonnais
Bonjour,

J'incorpore souvent de l'étain dans des pièces de bois tournées, voila ma méthode:
Prendre des targettes d'étain pour zingueur, l'étain pour soudure électrique ne convient pas
Préparer la fente pour faire une accroche, bord en queue d'aronde, petits clous etc. Si le trou est gros, on peu le remplir partiellement avec de la laine d'acier.
Se procurer une spatule de vitrier, spatule pointue et courbe, la chauffer et l'étamer
Faire fondre sur la spatule l'étain en état semi pâteux et beurrer de suite la fente.
Recommencer jusqu'au remplissage du trou.
Finir en lissant avec la spatule chaude.
Une fois l'étain refroidis le coller avec de la cyano fluide.
Ensuite, éliminer le surplus au racloir d'ébéniste et finir a l'abrasif en soufflant avec une soufflette en même temps que l'on ponce pour empêcher la poudre d'étain de pénétrer dans les fibres du bois et de le noircir.
On peux si possible passer un fond dur avant de poncer pour protéger le bois.
Voila ma méthode adoptée par de nombreux tourneurs.
Abil
 
M4vrick
M4vrick
Compagnon
12 Août 2015
1 133
  • Auteur de la discussion
  • #22
Bonjour,

J'incorpore souvent de l'étain dans des pièces de bois tournées, voila ma méthode:
Prendre des targettes d'étain pour zingueur, l'étain pour soudure électrique ne convient pas
Préparer la fente pour faire une accroche, bord en queue d'aronde, petits clous etc. Si le trou est gros, on peu le remplir partiellement avec de la laine d'acier.
Se procurer une spatule de vitrier, spatule pointue et courbe, la chauffer et l'étamer
Faire fondre sur la spatule l'étain en état semi pâteux et beurrer de suite la fente.
Recommencer jusqu'au remplissage du trou.
Finir en lissant avec la spatule chaude.
Une fois l'étain refroidis le coller avec de la cyano fluide.
Ensuite, éliminer le surplus au racloir d'ébéniste et finir a l'abrasif en soufflant avec une soufflette en même temps que l'on ponce pour empêcher la poudre d'étain de pénétrer dans les fibres du bois et de le noircir.
On peux si possible passer un fond dur avant de poncer pour protéger le bois.
Voila ma méthode adoptée par de nombreux tourneurs.
Abil
Super, merci beaucoup pour la méthode détaillée.
Ca me sera bien utile pour améliorer la mienne !
 
Haut