Conseil étanchéité presse injection plastique manuelle

  • Auteur de la discussion Charles MONIOT
  • Date de début
C
Charles MONIOT
Nouveau
15 Fev 2020
31
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour, je viens de finir la conception de ma petite presse à injection plastique manuelle (30cm3), et j'ai une question en suspend, comment se fait l'étanchéité entre le piston et le corps de chauffe ? Il s'agit d'un ajustage mécanique ou un joint torique spécifique ?

En photo mon projet,

Merci d'avance !

presse manuel.png
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
3 058
Harnes (Pas de Calais)
bonjour
Je pense qu'il n'y a pas de joint, le jeu doit être faible, et comme la matière reste très visqueuse, la fuite vers l'arrière devrait rester faible. Cela dit à chaque injection il doit y en avoir un peu plus....
Si tu veux essayer un joint torique, il faut du viton dureté shore relativement élevée, pour tenir en température à pression assez élevée.

les "vraies" machines d'injection ont une vis "genre d'Archimède" qui en tournant pousse la matière vers l'avant, il n'y a donc pas (en principe) de fuite vers l'arrière, juste une sorte de recyclage interne de la matière sur la vis, qui participe d'ailleurs à la plastification.
 
C
cancer49
Compagnon
20 Déc 2019
566
- bonsoir
- j'ai bossé sur de "vielles mémères "des années 50 (DUPLEX s'il reste des connaisseurs ! ) ces machines travaillait à partir d'un simple piston
( pas de vis ni de clapet de tête de vis ) l'étanchéité se faisait uniquement par l'ajustage piston /cylindre et aucun problème de retour de matière entre piston et cylindre
- ces machines devait "pousser" une cinquantaine de grammes on les utilisait pour mouler des boutons en PEHD et des "cales/talonetes " pour intégrer dans les talons de chaussures pour économiser le matériaux et alléger les semelles de chaussures ( les presses bi matières n'en n'étaient encore qu'à leurs début )
- évidement ce n'était pas des machines aussi performantes que ce qui existe aujourd'hui
 
C
cancer49
Compagnon
20 Déc 2019
566
- Pour "Charles MONIOT"
- regarde aussi sur "GOGOLE C TOUT " <"presse à injecter SMOP " > c'est une "minibatteuse " avec un simple piston comme ton projet mais actionnée par un bon gros vérin pneumatique et ça fonctionnait "super-bien" pour des petites pièces (5/15 Gr ) on moulait du PEHD ,du PP du PS et même quelques trucs en polyamide (bon ,OK, c'est pas "NETSTAL" ou "BILLION" !!)
- Bravo pour le projet !
 
Haut