Aide identification procédé de fabrication filetage

  • Auteur de la discussion Pierre Normandie
  • Date de début
P

Pierre Normandie

Nouveau
Bonjour à tous,

Je recherche le type de machine qui a pu faire un filetage comme cela. Avez vous une idée ? (la fin du filetage est typique j'imagine). Il s'agit d'une pièce aéronautique fabriqué fin des années 70.

Merci pour votre aide

IMG_3656.jpg
 
M

moufy55

Modérateur
J’espère que tu es bien assis:
C’est probablement réalisé sur un tour à métaux, avec un outil à fileter classique.
Arrêt filetage en pleine matière, cétout :spamafote:
 
P

Pierre Normandie

Nouveau
Ahah merci pour ta réponse !!! J'ai du mal à comprendre comment un tour classique peut finir en sortant aussi rapidement l'outil. Pouvez vous développer cela svp ? (a gauche de a photo). Le filetage est complet en pleine profondeur jusqu'à environ 1 mm de la fin. C'est comme si l'outil s'en va brutalement à la fin. Pour moi pas facile de faire ca sur un tour classique (avec plusieurs passe en plus...)
 
D

Dodore

Compagnon
Normalement , un filetage à filet perdu ( c’est comme ça qu´on appelle se type de fin de filetage ) se fait sur un tour de la pièce , à 50 tours minutes, ou la plus petite vitesse.
mais ici , effectivement c´est court
quelques solutions
filetage avec une fraise
filetage en CN , on peut définir la longueur de sortie , mais là c’est court et je ne sais pas si la CN est capable de s’arrêter sur une si petite longueur
filetage avec un reproducteur , idem ci dessus : c’est court
une autre technique que j’ai apprise , mais jamais pratiquée
on fait avec une fraise a 60° une encoche avec un angle d’helice à la profondeur du filetage
et on règle l’outil pour qu’il s’arrête dans cette rainure . Bien sûr , il faut la dextérité de l’ouvrier pour dégager au bon moment
 
M

moufy55

Modérateur
Bah, avec une butée électrique et un frein donc un arrêt contrôlé et répétitif, des comme ça, je t’en sors autant que tu en veux :spamafote:

J’avais fait une video d’ailleurs:
 
M

moufy55

Modérateur
on fait avec une fraise a 60° une encoche avec un angle d’helice à la profondeur du filetage
et on règle l’outil pour qu’il s’arrête dans cette rainure
En gros on fait une gorge de fin à l’outil, mais avec plus de matériel ?
 
D

Dodore

Compagnon
Tout à fait , mais la fin de filetage est plus courte
quand j’ai appris cette technique on m´à parlé de s’arrêter dans un trou pour les filetages trapézoïdal , donc encore plus court
 
M

moufy55

Modérateur
Qu’est-ce qui est plus court ?

Filetage carré ou trap’ qui s’arrêtent dans un percage, ça c’est la classe 8-)
(Nez de borche ancien, souvent)
 
U

uelbud

Guest
le HBX ................ fait cela tous seul comme un grand à condition de savoir l'utilisé

le hernault a aussi un systéme de retrait en fin d'usinage réglable ..il me semble ......à une distance X une butée déclenche le retrait de l’outil le trainard repart en ar et ainsi de suite


dodore tu me semble avoir oublié cette fonction .........


autre posibilité qui coute une oeil le porte outils multifix a retrait manuel
 
G

gaston48

Compagnon
Bonsoir,
Année 70 on peut imaginer à la fraise, comme le précise Dodore, au Cri-dan ou au tour à décolleter dont
le profil de came permet tout les styles de sortie. A la patronne aussi

L'Hbx débraye sur butée, mais n'assure pas le retrait d'outil
 
Dernière édition:
U

uelbud

Guest
je vais pas certifié mais il me semble bien lors d'un test filetage récent dans l'alu

pas besoin de dégagement pour le dernier filet pour ne pas cassé la plaquette ou la pointe de l'outils


le tour décoltage et automatisé pour du répétif ca ne lui pose pas de soucis
 
T

tatave

Compagnon
On peut aussi le faire à la fraise à fileter et au diviseur : avantage : une seule passe à faire ( mais il faut monter un diviseur avec la lyre et calculer la vitesse d'avance , c'est une usine à gaz )

En numérique, aucun souci pour une sortie pleine matière au tour...

En tradi, c'est effectivement pas évident ( peut-être en travaillant dans le sens mandrin ==> poupée mobile )
 
D

Dodore

Compagnon
le HBX ................ fait cela tous seul comme un grand à condition de savoir l'utilisé

le hernault a aussi un systéme de retrait en fin d'usinage réglable ..il me semble ......à une distance X une butée déclenche le retrait de l’outil le trainard repart en ar et ainsi de suite


dodore tu me semble avoir oublié cette fonction .........


autre posibilité qui coute une oeil le porte outils multifix a retrait manuel
Je ne connaissais pas ces deux possibilités
 
M

Mcar

Compagnon
De mon avis c'est un filet roulé

1655876952549.png

en grossissant la photo on voit bien les "deux paires de fesses" , jargon de la profession, caractérisant la technique du filet roulé
 
P

Pierre Normandie

Nouveau
Merci à tous pour vos réponses. Voici des photos plus proche. La CRI-DAN je pense que c'est une bonne piste.
Est ce quelqu'un possède un ouvrage avec l'ensemble des techniques d'usinages avant les CNC. Avec les process automatiques à came etc. J'ai trouvé un super cours à ce sujet mais il ne traite que les filetages. Je suis intéressé par le fraisage etc (étaux limeur etc)

IMG_3699.jpg


IMG_3698.jpg
 
D

Dodore

Compagnon
Est ce quelqu'un possède un ouvrage avec l'ensemble des techniques d'usinages avant les CNC
Il faut trouver des bouquins d’avant 1970 .. il ne parle pas , des CN
mais UN OUVRAGE ça va être difficile
je vais citer le Nadreau , parmi d’autre, qui est sur le forum
 
M

midodiy

Compagnon
On peut faire ce type d'arrêt filetage sur un tour conventionnel Devalliere.
Avec une vitesse tres lente, un repere sur le mandrin. Dès que le repere arrive en haut, on tourne la commande "retrait rapide de l'outil" (l'outil se retire de 5mm environ avec un demi tour sur le levier de commande ).
Faut un peu de dextérité et de la place après l'arret comme sur cette vis parce que le tour continu de tourner et le trainard d'avancer...
 
G

gaston48

Compagnon
caractérisant la technique du filet roulé
Je ne pense pas, ton diamètre d'ébauche serait réduis, tout au moins légèrement au delà du filet .

pas besoin de dégagement pour le dernier filet pour ne pas cassé la plaquette ou la pointe de l'outils
Oui au fur et à mesure des passes, tu usines en même temps une gorge en fin de filet, mais pas de retrait
reproductible. (mais ça te fait une belle amorce de rupture)
le tour décoltage et automatisé pour du répétif ca ne lui pose pas de soucis
Finalement non, je dis une bêtise, sur les tours automatiques purement mécanique (année 70) tu n'as
pas, à ma connaissance de synchro sur la broche.

Il est fort probable que c'est au Cri-dan très courant dans ces années là
 
P

PUSSY

Lexique
Je penche plutôt que ce filetage est fait avec un appareil à tourbillonner (les trois outils tournent autour de la pièce, elle-même en rotation à basse vitesse).
Filetage en une passe d'ébauche (deux outils) et une passe de finition (le troisième outil).
 
P

Pierre Normandie

Nouveau
Le Cri-Dan est vraiment intéressant. Cette machine était utilisée de quelle période à quelle période en gros ? Quels sont les avantages de ces machines ?
 
D

Dodore

Compagnon
Je penche plutôt que ce filetage est fait avec un appareil à tourbillonner (les trois outils tournent autour de la pièce, elle-même en rotation à basse vitesse).
Filetage en une passe d'ébauche (deux outils) et une passe de finition (le troisième outil).

Au début j’avais aussi penser au tourbillonnage , mais je ne connais pas trop la technique , et je pense qu’au vue de l’appareil il me paraît dificile de s´arrêter aussi rapidement
 
D

Dodore

Compagnon
Le Cri-Dan est vraiment intéressant. Cette machine était utilisée de quelle période à quelle période en gros ? Quels sont les avantages de ces machines ?
J’en ai entendu parler pendant mon apprentissage vers 1960
je pense que le copiage , parce qu’il est possible de faire des filetages en copiage, et la CN on limité l’usage de la cridan qui est toujours utilisée dans certain pays
 
U

uelbud

Guest
en décolletage ...........du moins comme cela que j'appels du répétitif mécanique année 85 ........ j'ai vue des tour travaillé en ....automatique pour effectué des filetage classique sans mettre les mains


bien entendue le démarrage et l’arrêt ainsi que l'appro de pièces encore que certain avais la matière qui arrivé par le centre de la broche



à l'époque j'ai pas prêté plus d'attention que cela



amorce de rupture oui et non si je considère le nombre de pièce qui non pas de rainure de début ou fin de filetage

il et certain que cela peut affecté la fiabilité suivant usage



si je remet la mains sur la vidéo de l'usinage automatique de tour avec retrait et retour automatique le seul point nécessaire était de faire avancé la pénétration à chaque passe

pas vue de systéme visible comme celui que tu montre en plus ce tour qu tu montre et particulier avec vis central dans le centre du banc


des variant de tour de décolletage il dois avoir foison sans parlé des construction spéciale
 
D

Dodore

Compagnon
en décolletage ...........du moins comme cela que j'appels du répétitif mécanique année 85
Le décolletage c’est du travail sur tour automatique pour des séries de pièces
c’est très technique , c’est un travail qui s’apparente à un tournage en général ( mais pas toujours) sur des tours à cames
le travail se fait avec en barre et les pièces sont tronçonnées
il existe des tours à décolleter CN sur lesquelles les cames ont été remplacee par les programmes
la seule chose qui a été conservée c’est le travaille en barre avec canon de guidage
l’avantage de la CN sur les cames , c’est qu’on a pas besoin de fabriquer des cames qui coûtent très cher , et on peut fabriquer de petites séries ce qui était difficilement concevable avant
 
P

Pierre Normandie

Nouveau
@dubleu "si je remet la mains sur la vidéo de l'usinage automatique de tour avec retrait et retour automatique le seul point nécessaire était de faire avancé la pénétration à chaque passe"

peux tu nous partager cette vidéo stp ca m'intéresse énormément
 
P

PUSSY

Lexique
et je pense qu’au vue de l’appareil il me paraît difficile de s´arrêter aussi rapidement
C'est la rotation des outils autour de la pièce qui creuse les filets.
La pièce tourne lentement (les filets sont donc taillés par une succession de facettes) et il est tout à fait possible de s'arrêter à un endroit précis.
 
D

Dodore

Compagnon
Oula une video de 50 mn c’est trop long
moi je voyais le tourbillonnage
Comme ici
1655898506232.jpeg


avec un outil de cette forme je pense qu’il est difficile de faire un filet perdu très court
 
Dernière édition:
P

proton95

Ouvrier
Dodore va à 30mn,ton outil est magnifique mais c'est reserve à un atelier qui l'utilise tres souvent (€€€)
Jean marie
 

Sujets similaires

puzzle25000
Réponses
16
Affichages
1 204
rabotnuc
R
X
Réponses
20
Affichages
821
guy34
G
P
Réponses
2
Affichages
285
Pitchou82
P
G
Réponses
1
Affichages
7 396
gaston48
G
tydji
Réponses
33
Affichages
1 654
tydji
tydji
R
Réponses
12
Affichages
1 243
Régis037
R
K
Réponses
55
Affichages
4 361
G
P
Réponses
16
Affichages
1 448
MegaHertz
MegaHertz
the_bodyguard1
Réponses
30
Affichages
1 408
the_bodyguard1
the_bodyguard1
L
Réponses
23
Affichages
1 656
Spiirax
Spiirax
R
Réponses
6
Affichages
775
usracing45
U
Y
Réponses
12
Affichages
1 027
simon74
simon74
Haut