Projet Achat d'une LUREM 260-? , quelques conseils.

  • Auteur de la discussion supertoto
  • Date de début
S
supertoto
Ouvrier
Bonjour à tous.

Dans l'idée de fabriquer des lampes décoratives en bois et autres objets divers et variés j'avais projeté l'achat d'une dégauchisseuse et d'une raboteuse.

Pas convaincu par le matériel neuf qui trouerais le budget de toute façon et le marché de l'occase de produits récent ne m'inspire pas trop non plus ( peu être a tord, je ne sait pas )

Au final de mes recherches je suis tombé sur une LUREM 260 avec accessoires et aspiration pour moins de 1200 euros.

J'aurais plusieurs questions :

C'est un seul moteur ? Il faut changer la courroie pour changer d'opération j'ai bien compris ?

Au niveau pièces, d'après mes recherches c'est assez standard, donc facile a entretenir ?

La question bête, vu que je suis bien conscient que la réponse ne tiendrais pas dans 10 pages de forums : niveau sécurité, par ou commencer ? j'ai l'habitude de machine portative et j'ai déjà bossé sur un tour ou une fraiseuse, mais ce genre de machine j'avoue que je ne sait pas trop par quel coté la prendre.

Des trucs de base, des "pièges à con" classique ? Je prends tout les conseils à ce niveau.

Après, je ne vais pas devenir ébéniste en deux message sur un forum ( il parais que c'est un vrai métier :D ), mais il faut bien commencer quelque part.

Je vais la voir ce WE ( et surement partir avec ), donc voila, a vos conseils.

Merci d'avance a tous.

EDIT : je viens de recevoir la plaque signalétique.

Capture d’écran (38).png


Capture d’écran (40).png
 
Dernière édition:
C
cf63
Compagnon
Bonjour

La Lurem c260n est une bonne machine , robuste et fiable, table fonte.
Le changement de fonction se fait en déplaçant des courroies.
Le sens de dégauchissage et de rabotage est inversé, mais on s'y fait ( les forets de mortaisage sont également inversés)

De série , elle possède 1 seul moteur (mono ou triphasé), en option 1 second moteur sur la toupie ( plutôt réservé à un arbre de Ø50 en option)

Sur une machine d'occasion :
il faut vérifier les ressorts qui poussent les rouleaux d 'entrainement ainsi que les bagues Calcar (pièce d'usure en bronze fritté facile à trouver).
Une autre pièce à surveiller est le galet d 'entrainement caoutchouté de la raboteuse (s'use si l 'operateur laisse la raboteuse en fonction pendant le dégauchissage)...
Vérifier les roulements moteur et arbre rabot, toupie (standard).

Le prix est très correct avec l'aspiration et l 'outillage (en gros c'est le prix d'une machine avec des tables en tôle ( réglage fastidieux))

Bon achat.
Cldt, cf63.
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
Pour compléter les bons conseils de Cf63, essaie de vérifier l'alignement correct des tables (avec une règle de maçon d'1m50 neuve ! ou propre, et parfaite.)
Pour les conseils de travail et de sécurité, n'essaie pas de tout faire d'un coup !! Apprends déjà à dégauchir correctement des planches par exemple de coffrage, en respectant d'abord les bons gestes initiaux (réglage des tables, réglage du guide d'appui, glissement sur la table avec gliss'bois ou silbergleit... espace dégagé, tenue adaptée et sans rien de flottant, pas de gosse, chat, chien, qui risque de détourner ton attention...
Après c'est le passage de main au-dessus du pont qui demande des entraînements (tu peux déjà le faire tables à 0 avec un bois déjà lisse et moteur arrêté !!) et quand le schéma est dans la tête, tu prends un peu de bois et tu essaies pour de vrai (te trompe pas de côté sur la 260).
Lis, lis, lis encore, regarde des vidéos choisies (il y a aussi des mauvais exemples hélas !!!!) et pose des questions au fur et à mesure de tes progrès !
A+
PG
 
S
supertoto
Ouvrier
Merci,

Pour la réflexion sur l'inversion de sens, inversion par rapport a quoi .

On est d'accord que si on regarde la machine par le coté avec le sens de dégauchissage de la droite vers la gauche. le plateau a gauche est plus haut et est le niveau fini. ce plateau est aligné au lames. Le tableau de droite se règle en hauteur et c'est la que se trouve le brut. On pousse le brut de droite a gauche pour raboter le bois et arriver lisse sur la surface de référence. dans se cas le rouleau tourne dans le sens horloger et pousse le bois vers l'arrière et le plaque contre la table.

Je ne comprends pas ce que ça gène parce que c'est une remarque qui reviens souvent.
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
1619556394471.png

Tiens, si tu le trouves, il est pas mal fait ! Pour débuter c'est bien.
Sinon voir sur BLB-bois
A+
PG
 
Dernière édition:
ChtiGG
ChtiGG
Compagnon
Bonjour,
oui, c'est une bonne occasion ; quand tu iras la voir demande s'il y a des outils de toupie... la toupie c'est l'accessoire le plus dangereux sur une combinée mais en respectant les règles de sécurité qui doivent être expliquées dans le bouquin que recommande Papygraines, on garde tous ses doigts :roll: demande également si le vendeur possède le manuel d'utilisation.
Bonne chance.
P.S. par ailleurs si tu veux des conseils de boiseux plus spécialisés qu'ici va t'inscrire sur le forum suivant :
 
S
supertoto
Ouvrier
Bon, comme je vois, tout les avis recueillis jusqu'à présent ici et ailleurs convergent pour dire que je ne prends pas beaucoup de risques.

Pour info, mais c'est un détail, ma femme vous déteste tous, ici et ailleurs, mais bon, on ne vas pas se laisser arrêter par des détails :D

J'ai le PDF du bouquin, vais tenter de trouver la version papier.

Justement a propos de la toupie, je dois chercher quoi exactement pour trouver les outils en ligne ? juste le diamètre de l'axe de la toupie ou il y a d'autres paramètres a prendre en compte.
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
Sur 260n, il y a eu de mémoire arbre de 30 ou 50 (et de mémoire toujours, selon que 1 ou 2 moteurs)...
Regarde pour la toupie, si la montée et descente se fait facilement et régulièrement, et si le blocage est efficace. Regarde les outils fournis avec et surtout la présence des guides et des protecteurs !
Pour la dégau, la planéité des tables, et leur alignement (d'où la règle de maçon !),la facilité de réglage de la table d'entrée, la facilité de montée/descente de la table de rabotage.
Si tu as la mortaiseuse lourde, regarde aussi montée/descente et le chariotage G/D et Av/Arr
Demande si c'est possible de voir un corroyage complet (si besoin tu viens avec une pièce de bois brute)...
J'en oublie encore certainement... mais ça c'est le minimum syndical des boiseux.
Pour la scie, lame présente et si autres lames données, présence de la cape de protection, présence du couteau diviseur et présence du guide latéral....

Edit pour la toupie, jeu de bagues présent pour régler la hauteur d'outil, ainsi que la vis de bout d'arbre
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
je dois chercher quoi exactement pour trouver les outils en ligne ? juste le diamètre de l'axe de la toupie ou il y a d'autres paramètres a prendre en compte.
En taille d'outil, tu dois connaître ton diamètre d'arbre, et aussi la lumière max dans la table. Vérifie aussi la profondeur possible du puits car il y a des PO en 40mm ou 50mm de hauteur
 
Dernière édition:
B
Beber70
Ouvrier
Veiller à travailler avec des outils bien affûtés et avec les protections prévues, les boulettes seront alors sur les piéces et pas sur les doigts.
 
Dernière édition:
L
La bidouille
Compagnon
Bonjour,
Suivant l'utilisation un combiné avec un moteur c'est vite saoulant, faut changer les courroies à chaque changement d'opération...
Je m'étais intéressé à la chose à l'achat de ma machine (à l'époque Lurem venait de sortir la version E il me semble) je suis allé voir une ou deux machines avec un moteur et puis j'ai laissé tomber mes recherches, je me suis tourné vers un modèle à 3 moteurs (en mono 220 Vac) mais forcement 1000€ de plus que le budget initial..
Mais je ne regrette pas mon choix car j'ai toujours la machine (Sicar 260) et elle tourne encore régulièrement.
Maintenant tout dépend de l'usage que tu vas en faire, mais je pense qu'il ne faut pas négliger ce point, c'est bien plus rapide de tourner un sélecteur que de changer une courroie de position.

Bonne réflexion et bon achat :wink:
 
S
supertoto
Ouvrier
En résumé il faut regarder les trucs classiques de n'importe quel machine. les glissières, les réglages, les pièces d'usures etc..

Pour les moteurs, je suis électromécanicien à la base, j'ai déjà étudié la question de rajouter les moteurs, j'ai quelques source pour en avoir pas cher voir pour rien et c'est tout a fait dans mes cordes. Faut juste que je ma rappelle les calculs de poulie/vitesse/couple ( ça date de l'école )

Pour les outils et accessoires, je vois que le marché de l'occasion est assez fourni, les lames et couteaux neuf c'est pas encore trop la mort, mais clairement a prévoir dans le budget.

Merci a tous en tout cas.
 
ChtiGG
ChtiGG
Compagnon
Bonsoir,
tu n'es pas encore au choix des outils de toupie mais il faut y réfléchir avant d'acheter : j'ai d'abord commencé avec des outils HSS mais l'affûtage a un coût non négligeable et je préfère maintenant des outils à plaquettes carbure surtout si tu usines des bois exotiques dont certains sont siliceux ce qui désaffûte rapidement les outils HSS...
 
A
anthropovergnat
Compagnon
Alors si tu es électromécanicien et envisages de monter un ou des moteurs supplémentaires (ça ne doit pas être aussi simple mécaniquement qu'électriquement), envisage pour la toupie un moteur tri avec variateur, c'est par excellence l'élément du combiné pour lequel le vario peut être utile
 
S
supertoto
Ouvrier
Le budget accessoire et outillage supplémentaire est prévu, du moins c'est clair.

l'idée de base qui m'a mené a envisager cet achat c'est une petite production de produits décoratifs, principalement des lampes.

Ensuite la menuiserie est quelque chose qui m'attire depuis quelques temps donc ce serais aussi dans un but d'apprentissage personnel et de passe temps.

Je ne vais pas ouvrir un atelier de menuiserie pour produire de façon professionnelle donc je pense que cet outil me conviens bien.

J'ai toujours été indépendant et chaque fois que j'ai eu besoin d'outils, j'ai toujours acheté de la qualité et jamais hésité a prendre "la taille au dessus", en 25 ans je ne l'ai jamais regretté.

Je n'ai encore rien fait et quand je regarde les outils moderne d'entrée de gamme j'en vois déjà les limites, c'est tout dire.

Avec ce genre d'outil, je ne me vois pas en venir au bout par contre, a moins d'entreprendre la construction d'une réplique de la charpente de notre dame :D
 
S
supertoto
Ouvrier
(ça ne doit pas être aussi simple mécaniquement qu'électriquement)

Ben ça par contre ça ne me fait pas peur, autant je n'ai aucune idée de par ou commencer pour faire une simple porte, autant souder et assembler des supports moteurs c'est un truc d'enfant de 8 ans :wink: ( mauvaise foi et prétention comprise :D )

envisage pour la toupie un moteur tri avec variateur, c'est par excellence l'élément du combiné pour lequel le vario peut être utile

Je compte bien m'amuser sur ce projet, j'ai plein d'idées pour améliorer le bazard.

C'est principalement un achat plaisir, donc il n'y a pas de notion de rentabilité et de production et bricoler dans mon atelier est mon seul passe temps.
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
J'ai commencé par une petite lurem en 260, 1moteur et courroie à changer...et c'est certain que celui qui veut envoyer du bois voit le changement de courroie comme une perte de temps ! Perso, je trouvais que cela me permettait de mieux réfléchir entre les opérations, parfois j'ai évité des erreurs... Prendre du temps, bien anticiper, construire ou modifier ce qui facilite le travail, assure la sécurité, permet un résultat de qualité... La recette du plaisir :wink:
 
L
La bidouille
Compagnon
J'ai commencé par une petite lurem en 260, 1moteur et courroie à changer...et c'est certain que celui qui veut envoyer du bois voit le changement de courroie comme une perte de temps ! Perso, je trouvais que cela me permettait de mieux réfléchir entre les opérations, parfois j'ai évité des erreurs... Prendre du temps, bien anticiper, construire ou modifier ce qui facilite le travail, assure la sécurité, permet un résultat de qualité... La recette du plaisir :wink:
Bonjour,
Je pense que de toutes façons, avec un combiné il faut bien réfléchir avant de commencer son projet car sinon on perd beaucoup de temps pour refaire les réglages mais c'est aussi ça qui fait le charme !
Je prévois toujours quelques pièces de bois supplémentaire pour faire les essais.
 
M
mimiss
Apprenti
Tout a fait d ’accord avec papygraine, prendre le temps de changer de courroie permet de travailler en ’’pleine cons ience’’ comme dit l’autre! Et de réfléchir à l’operation suivante, certes c’est contraire à l’idée de productivisme et son urgence dangereuse........
 
S
supertoto
Ouvrier
Et voila, bonne idée ou pas bonne idée, j'ai craqué :D

la machine est nickel, les plateaux sont droit, en dehors de quelques vis de blocage du plateau de la mortaiseuse à remplacer.

La dame qui ma reçu à été incapable de retrouver la boite avec le cache de la toupie, les rondelles et la vis de blocage elle va me recontacter. ( dans l'absolu c'est pas grave, j'ai découvert un commerce a 30 minute de chez moi qui fournis les pièces pour cette machine )

Quelques outils d'époque et une boite avec le support et les couteaux et une "fraise" a pastilles( faut vraiment que je fasse un effort pour apprendre les termes exacts :) )

moteur d'origine plus un deuxième moteur neuf, je n'ai plus qu'a tout recâbler en 400 V.

Je suis donc content et je tenais à le partager :)



20210501_164420.jpg
20210501_164211.jpg
20210501_164348.jpg
 
L
La bidouille
Compagnon
Bonsoir,
la "fraise bleu" est un calibreur de profil avec un roulement pour le travail à l'arbre et l'autre c'est un porte outil avec araseur, il existe un paquet de fer adaptable pour ce type d'outil (voir chez outillage 2000 par exemple).
Bonne découverte de la machine et bon copeaux !
 
A
anthropovergnat
Compagnon
Ce n'est peut-être pas l'affaire du siècle, mais franchement c'est une bonne machine pour un prix raisonnable.Il y a pas mal de fers, un bouffetout (ou calibreur)... il manque à mon sens une paire de plateaux à tenonner et tu as déjà bien de quoi bosser !

Yapuka... :wink:
 
S
supertoto
Ouvrier
Je n'arrive pas a trouver une photo du montage des outils sur la toupie. ( c'est comique, un million de photos de toutes sorte sur toute les parties de la machine et pas ça ?? )

Et le dessin dans le manuel ( d'origine avec écriture manuscrite, j'adore ), n'est pas super clair.

Certainement pas l'affaire du siècle, certainement, mais 1000 euros pour une machine qui respire la solidité par rapport a ce qu'on trouve dans le commerce actuellement ( qui respire rien :D ), je pense honnêtement que je n'ai pas pris beaucoup de risques.

J'ai les plateaux :D, et l'aspirateur lurem qui va avec aussi
 
Dernière édition:
A
anthropovergnat
Compagnon
Conique ? Je ne comprends pas de quoi tu parles ? L'arbre de toupie, c'est un manchon cylindrique avec des bagues de calage en hauteur. S'il s'agit des fers sur la molette, il y a deux pions de centrage et un coin serré par une vis BTR. Le coin doit être complètement retiré, sinon avec les pions ça ne sort pas, c'est justement fait pour éviter les éjections de fers à 6000 tours...

Juste pour info, cette molette est équipée de fers sans contrefers. Théoriquement elle ne devrait être utilisée qu'en amenage mécanique avec un entraîneur, les contrefers étant une sécurité supplémentaire, donc prudence si tu l'utilises à la main. Pour débuter à la toupie j'ai pour habitude de suggérer l'achat des ouvrages de Bruno Meyer édités par Le Bouvet (BLB), ils sont un peu chers mais je ne connais pas plus pédagogique.
 
Dernière édition:
Papygraines
Papygraines
Compagnon
Ce n'est peut-être pas l'affaire du siècle
Regarde le prix rien que des deux coffrets d'outillage toupie (plus de 300 euros à eux deux!)... Tu as fait une EXCELLENTE AFFAIRE !
Mais si tu veux garder tes dix doigts ! suis les conseils donnés :wink:
PS : je cite Anthro mais je m'adresse à Toto !
 
S
supertoto
Ouvrier
Coique ? Je ne comprends pas de quoi tu parles ? L'arbre de toupie, c'est un manchon cylindrique avec des bagues de calage en hauteur. S'il s'agit des fers sur la molette, il y a deux pions de centrage et un coin serré par une vis BTR. Le coin doit être complètement retiré, sinon avec les pions ça ne sort pas, c'est justement fait pour éviter les éjections de fers à 6000 tours...

Coique ? Je suis désolé mais je ne comprends pas la réponse :(

La toupie c'est au niveau du serrage ( la vis et apparemment une bague fendue si j'ai bien compris. Je ne visualise pas le montage.

De toutes façons, la toupie, c'est la dernière chose que je vais toucher. j'ai peut être pas tout compris de comment ça fonctionne, par contre j'ai très bien intégré les capacités destructrices de l'engin.
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
<<Comique>> je pense... le m a sauté ! C'est très bien que tu aies compris le danger de la toupie ! Et pense que c'est aussi le cas pour scie et dégau quand les protecteurs sont négligés et la méthode de travail inadaptée... mais tu l'as sans doute déjà compris aussi !
En générale, la toupie est un arbre de 30 ou 50. Sur cet arbre, tu enfiles des bagues et l'outil à employer dans l'ordre qui permet le travail (parfois sous l'outil, parfois dessus, parfois les deux) et tu dois ensuite bloquer l'ensemble avec une rondelle et une vis BTR MAIS il ne faut pas que la rondelle touche l'arbre ! Sinon l'outil est mal serré et tourne librement ; il doit être vraiment bloqué sur l'arbre... donc le calage doit laisser un petit espace pour le serrage... Sur mes machines, je n'ai jamais eu de rondelle fendue comme évoqué.
1619941498218.png

Je te mets en exemple le montage avec roulement, en travail à l'arbre. C'est la rondelle du dessus que tu dois trouver (elle a un épaulement dessus dessous).
 
Dernière édition:
A
anthropovergnat
Compagnon
Regarde le prix rien que des deux coffrets d'outillage toupie (plus de 300 euros à eux deux!)... Tu as fait une EXCELLENTE AFFAIRE !
Mais si tu veux garder tes dix doigts ! suis les conseils donnés :wink:
PS : je cite Anthro mais je m'adresse à Toto !
C'est quand même de l'occasion, et un porte-outil MEC alors qu'il n'y a pas d'entraîneur. Par contre maintenant qu'on sait qu'il y a les plateaux à tenonner, qui coûtent aussi une blinde (et en plus avec cette génération de machine c'est peut être du Ravageur avec d'autres fers), oui, c'est super !

Supertoto je ne comprends pas de quoi tu veux parler, une photo serait bienvenue (je ne serai pas là de la journée pour te répondre ; mais d'autres auront sans doute répondu d'ici ce soir). Par auilleurs j'ai corrigé ma faute de frappe ; je voulais écris conique... je dois avoir des problèmes de q :lol:
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
J'ai deux types de bagues :
Celle-ci qui ne dépasse pas de l'outil pour les feuillures par exemple ou des tenons longs.
1619942033905.png

Pour l'autre pas de photo sous la main... retrouvée
1619942817187.png


PS j'ai compris tu parles de demi-rondelles avec épaulement comme sur cette photo !
1619942498811.png
 
Dernière édition:

Sujets similaires

Borisravel
Réponses
7
Affichages
4 464
C
S
Réponses
53
Affichages
5 969
slir68
S
Q
Réponses
14
Affichages
2 141
Papygraines
Papygraines
T
Réponses
25
Affichages
4 998
la goupille
L
speedfender
Réponses
33
Affichages
3 207
speedfender
speedfender
GPM
Réponses
8
Affichages
759
GPM
Vimaak
Réponses
18
Affichages
8 495
Vimaak
Vimaak
rollingblock
Réponses
3
Affichages
693
rollingblock
rollingblock
F
Réponses
13
Affichages
2 911
Francesou43
F
C
Réponses
50
Affichages
4 615
cyrilb
C
Haut