Usinage double cône

  • Auteur de la discussion kheopsyco
  • Date de début
K
kheopsyco
Nouveau
20 Sept 2013
3
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je voudrais créer une pièce un peu spéciale. Il s'agit d'un double cône avec pointes de 90°.
Est-ce que ceci est faisable sur un tour conventionnel? Et si oui quelle est la procédure complète? Je me demande surtout si l'angle est réalisable facilement et comment maintenir la pièce une fois le premier cône réalisé.

J'ai déjà écrit à 4 sites d'usinage en ligne qui ont tous décliné le projet, pouvez-vous me conseiller une adresse ou ils seraient susceptible d'accepter d'en fabriquer 9 pièces? Quel prix cela couterait environ pour 1 pièce?

Est-ce que je pourrais louer ou utiliser un tour dans certains établissements? (je connais les bases de l'utilisation d'un tour conventionnel mais je n'en ai pas à disposition).

J'espère que vous pourrez m'aider et me renseigner.

cone double.jpg
 
B
bequet gilles
Compagnon
21 Mai 2012
949
Cergy Pontoise
Bonjour

en quelle matiere,et quel degré de precision ?

Cdt gilles
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 825
Rhône-Alpes-Auvergne
Boujour et bienvenue parmi nous.
kheopsyco a dit:
je connais les bases de l'utilisation d'un tour conventionnel
Connaître les bases est une chose, mais vouloir un mouton à cinq pattes en est une autre.
Ces pièces nécessitent un montage d'usinage, ou des mors doux pour la reprise.
Si la pièce paraît simple, son usinage est délicat.
Vous dites:
kheopsyco a dit:
J'ai déjà écrit à 4 sites d'usinage en ligne qui ont tous décliné le projet
Quand les usineurs auront chiffré le projet, c'est peut-être vous qui déclinerez l'offre.

Mais, sur notre forum, il y a des gens pire que Ducros (ils se décarcassent) et certains auront à cœur de vous satisfaire.

Bonne journée.

jajalv
 
Okapi
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
Je pense, suivant la matière, qu'il est assez simple de faire un mandrin de reprise où on va coller la pièce pour le contre usinage, idéalement par exemple il faut un mandrin à refroidissement pour être très précis, mais c'est du tellement particulier, contrairement aux tables de fraisage, j'en ai vu seulement une fois, sur une machine de reprise précisément, là, une goutte de Cyanolite puis un coup de marteau en plastique…
 
K
kheopsyco
Nouveau
20 Sept 2013
3
  • Auteur de la discussion
  • #5
Salut,

Merci pour votre accueil et vos réponses :)

Il faut donc du matériel spécial :(, le problème c'est que mon budget est riquiqui...

Pour la matière,il faudrait que ce soit de l'acier normal, pour le degré de précision, juste ce qu'il faut pour que la pièce puisse entrer en rotation rapide sans trop de vibrations.
 
Okapi
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
Donc très simple de faire un cône femelle en alu ou autre pas cher où coller la pièce une fois usinée sur une face pour faire la finition de l'autre, coût donc très réduit.
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 825
Rhône-Alpes-Auvergne
kheopsyco a dit:
pour le degré de précision, juste ce qu'il faut pour que la pièce puisse entrer en rotation rapide sans trop de vibrations.
Donc, le seul impératif serait une bonne concentricité entre les deux cônes ?

A+

jajalv
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
Salut Okapi,

vraiment pas bête la cyanolite.
On voit que dans ton travail tu es habitué à devoir t'adapter aux pièces les plus biscornues !

Il me semble que la cyanolite se décolle sans bobo avec de la chaleur (merci de confirmer) ?

Je me demande si un collage "en place" sur le tour ne serait pas mieux qu'un coup de maillet, avec mise pression par la CP pendant une minute le temps que ça prenne.
Et ça "confirmera" le bon alignement de l'axe de la pièce.
Comme cette colle est très fluide, le film de colle doit sûrement être très uniforme suite à un collage sous pression.

Si c'est pour en faire plusieurs en série, il faut pouvoir nettoyer la colle du support conique entre chaque pièce.
Peut-être rafraîchir avec une fraise à 90° dans la CP ?

@kheopsyco : On dirait que tu es finalement tombé sur le bon forum... 8-)
Ces pièces, c'est pour quel usage ?
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 403
F-69400 villefranche sur saone
bonjour
effectivement c'est un peu spécial
j'ai pensé à une solution, mais ça dépend de la précision recherché
prendre une piece plus longue que la piece fini
usiner le premier cône et sans démonter la pièce commencer l'usinage du deuxième cone, tronconner
faire un montage
une rondelle avec 3 ou 4 trous tarauder, cette rondelle sera fini après les taraudages une deuxième rondelle qui appuiera sur le début du deuxième cône
finition du deuxième cône
le problème : ça dépend de la précision recherché parce que le résultat ne sera pas top
je précise que je n'ai jamais fais ce genre de montage ce n'est qu'une idée
desolé pour le dessin, je l'ai fais à main levée

ldouble cone.jpg
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 023
Variante du cône femelle : tourner environ les 3/4 de la pièce finale (1 cône + 1/2 du second). Tourner un cône femelle et une bague avec un alésage conique et des vis qui servira à serrer la pièce sur le cône femelle, finir le second cône :wink:

Ah, je vois que quelqu’un a eu la même idée mais avec les croquis en plus 8-)

EDIT : pour assurer la concentricité cône femelle et bague : tourner en une fois un cône femelle plus long et en tronçonner l'extrémité qui sera la bague.
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
@HB750

dans cette idée, afin d'assurer un centrage lors du collage des demi-cônes, plutôt que taraudage, on peut penser à une partie mâle ("pige' ) et une partie femelle ("alésage"), tous deux sur la face plane.
La pige peut être rapportée (les deux cônes sont alors identiques, avec un trou sur la face plane), ou bien intégrée par tournage dans une pièce sur deux.
La méthode à pige rapportée me semble plus facile en série (bien moins de métrologie et de finition).
Le problème de percer la face arrière (gamme d'usinage optimale) reste le même que pour un taraudage.
 
Okapi
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
Le coup de maillet est simplement pour décoller la,pièce, il faut prévoir un perçage au fond du cône femelle et pousser depuis l'autre côté de la broche pour changer de pièce, puis nettoyer d'un coup de grattoir moteur en marche avant de mettre la prochaine pièce, pour la positionner, il suffit de l'appuyer avec la contre-poupée, un bout de rond avec un trou de centrage pris dans le mandrin suffirait.

Je pense que la précision obtenue avec un tel montage sera en-dessous de 5 centièmes d'écart très facilement, la résistance au cisaillement de la colle cyanolacrylate est excellente, mais pas en traction directe avec un choc, j'ai déjà travaillé sur des pièces de plus d'un kilo tenues ainsi, sur un plateau lisse(beaucoup plus difficiles à séparer sans chauffer l'une des deux parties), après il y a des questions de sécurité à respecter, mais mon dernier apprenti a fini complet et avec ses deux yeux… :mrgreen:
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
il n'y a pas forcement besoin de materiel special : des mors doux dans un mandrin 3 mors font l'affaire

usiner un cone , et la partie grand diametre du 2eme cone

aleser les mors doux pour prendre les 2 cones par leur grand diametre

mettre la piece dans les mors doux et finir le 2eme cone
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
moissan a dit:
mettre la piece dans les mors doux et finir le 2eme cone
Tu pense que ça ne risque pas de basculer sous l'effort de coupe ?
J'ai quand-même un petit doute (sinon on ne se poserait pas la question ! )
Mais surtout, à moins d'une aide au centrage dans la contrepointe, on n'a pas forcément un alignement automatique des deux pointes.

Par contre, ça me donne une idée : usiner une rainure circulaire, de profile triangulaire, à l'intérieur des mors doux (avec l'équivalent d'un outil de filetage intérieur, mais à 90°).
Usiner un cône et demi, comme dit précédemment, retourner est serrer le cône au niveau de la rainure pour finir l'usinage.
L'alignement des deux pointes est automatique, "par construction".
Comme le mors garde une surface globalement lisse, il fonctionne aussi bien pour les deux partie de l'usinage.

Ça me semble pas mal... 8-)
 
chilavere
chilavere
Compagnon
4 Fev 2013
1 304
http://www.sculpteo.com/fr/
tu crée un modèle 3d avec Sketchup ou autre , tu télécharges le fichier sur le site de Sculptéo.
tu choisis la matière plastique , la couleur , la taille...
on t'indique le prix a payer pour ton modèle.

impression 3d ou stéréolythographie .

J'ai essayé , c'est génial !!!!!!
 
Dernière édition par un modérateur:
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
c'est bien ce que je veut dire aleser dans les mors doux un sillon qui prend les 2 cones par leurs grand diametre ! solidement et sans marquer la piece !

centrage parfait , donc pas de trace de racordement en finissant le 2eme cone
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
@ moissan :

moissan a dit:
aleser les mors doux pour prendre les 2 cones par leur grand diametre
tu as écrit "aléser", il m'était difficile de deviner que tu voulais dire "alésage rainuré" :wink:

À défaut de mors doux, pourquoi-pas un tube "alésé rainuré" :wink: puis fendu, dans lequel on "clipse" la pièce pour la seconde opération ?
L'ensemble étant pris en mors durs.
Par exemple laiton ou cuivre de plomberie (un peu élastique).
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 825
Rhône-Alpes-Auvergne
Pour la reprise en mors doux:
Toupie (tournage.JPG
A+

jajalv
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
avec un beau dessin comme ça c'est plus clair qu'un long discours :prayer:
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 825
Rhône-Alpes-Auvergne
moissan a dit:
avec un beau dessin comme ça c'est plus clair qu'un long discours :prayer:
C'est ce que j'aurais dû faire dès le premier post !
Méa culpa !!!

A+

jajalv
 
Okapi
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
kheopsyco a dit:
Bonjour à tous,

Je voudrais créer une pièce un peu spéciale. Il s'agit d'un double cône avec pointes de 90°.
Est-ce que ceci est faisable sur un tour conventionnel? Et si oui quelle est la procédure complète? Je me demande surtout si l'angle est réalisable facilement et comment maintenir la pièce une fois le premier cône réalisé.

J'ai déjà écrit à 4 sites d'usinage en ligne qui ont tous décliné le projet, pouvez-vous me conseiller une adresse ou ils seraient susceptible d'accepter d'en fabriquer 9 pièces? Quel prix cela couterait environ pour 1 pièce?

Est-ce que je pourrais louer ou utiliser un tour dans certains établissements? (je connais les bases de l'utilisation d'un tour conventionnel mais je n'en ai pas à disposition).

J'espère que vous pourrez m'aider et me renseigner.
Pour en finir de mon côté avec cette demande précisément, j'ai cherché dans mon cahier d'atelier combien de temps j'avais mis pour faire des toupies de compétition(environ 80mm. de diamètre) - et comment j'avais fait - qui sont très proches de ta pièce, j'estime le temps de réalisation de l'outillage à une heure si tu n'est pas un spécialiste, ce qui comprend un outil capable de descendre un lopin d'acier de décolletage au soufre dans un premier temps au mandrin en laissant une petite queue pour la reprise(8mm. suffiront largement), puis sans autre système de reprise spécifique, en prenant par cette petite queue à la pince, de descendre jusqu'à tronçonner la pièce, après avoir basculé le chariot de l'autre côté, soit deux outils de forme à définir en fonction du type de mandrin et de la place dont tu vas disposer, je pense qu'en finissant à basse vitesse afin d'éviter un balourd qui casserait trop tôt, tu arriveras à zéro en soutenant la pièce, j'estime à 10-15 minutes par pièce sur un tour d'outilleur classique en manuel.
 
K
kheopsyco
Nouveau
20 Sept 2013
3
  • Auteur de la discussion
  • #22
Salut,

Merci pour toutes ces infos. Je pense que je vais opter pour la solution colle ou peut-être celle du cône femelle avec vis et bague. J'espère trouver le moyen de louer un tour ou d'utiliser celui de mon ancienne école éventuellement, mon oncle en possède un mais je pense qu'il n'est plus en état de fonctionnement.

Bref, en tout cas grâce à vous je sais que c'est faisable sans trop de difficultés.

@Chilavere Merci pour le lien, mais j'ai besoin que ces double cône soient en acier :wink:

@pierrepmx Ces pièces seraient une partie d'une expérimentation sur les forces gyroscopiques entre autre.

Encore merci a tous :)
 
metalban
metalban
Compagnon
24 Fev 2011
1 284
bonjour,

quand je lis certains post j'apprends :shock:
doucement :idea: :idea:
mais j'apprends les ficelles .... :smt002 :smt002 :smt002

l'usinage c'est quand même un truc de rusés du côté des méninges :-D
 
Haut