Advertisements

Une Kalinka de plus - STANKO 6T75

  • Auteur de la discussion Bat74
  • Date de début
LHM
LHM
Compagnon
30 Juil 2011
1 151
SOMME
Bonjour
Laissons travailler.
Et bonjour à toi l'artiste (1975) pour rester contemporain !

Il est temps d'acheter des couleurs.
Il est temps de te mettre au labeur.
Il est temps, toi le compositeur, de te donner de tout ton cœur.
Il est temps, et si tu commençais?
Maintenant, demain tout serait prêt.
Il est temps. Tu fais ce qui te plaît.
Prends tout ton temps, mais ne le prends pas trop, s'il te plaît.
Et bonjour à toi, l'artiste, le grand auteur
Le brillant illusionniste, le célèbre acteur.
Amicalement,
 
Advertisements
Bat74
Bat74
Apprenti
18 Août 2013
214
FR-74 Boëge
Et bien, on a aussi des poètes/troubadours sur le forum maintenant :smt038
Bonsoir Daniel ! Et les autres aussi.

Allez, encore quelques photos pour illustrer les avancées (timides) de ces derniers temps.

IMG_4559 (800x600).JPG
IMG_4560 (800x600).JPG

Implantation des règles numériques d'axes. Bon... c'est des chinoiseries mais ça fonctionne très bien. (version 5µm)
Reste plus qu'à fabriquer la fixation du curseur du Z sur la console et monter la règle du X.

Et ça ? Qu'est-ce que c'est ? :smt017...
IMG_4562 (800x600).JPG
IMG_4563 (800x600).JPG

L'ébauche du nouveau tirant en M16.
L'original est en M14 mais limitait l'usage de cônes CM4 modernes sur la broche horizontale... Pour la broche CM4 tête de fraisage verticale en CM4, ça reste un problème à cause du diamètre de passage trop faible...
Du coup, j'en refabrique un à partir d'une tige filetée M16 (classe 12.9) associée à un carré de manœuvre en XC48 (javais que ça d'un peu coriace en stock dans le bon diamètre).
Pour éviter que ça gratte dans le fourreau de broche lors de l'insertion/extraction, j'ai chemisé la tige filetée avec un tube centré et arrêté par une bague filetée.
Reste plus qu'à usiner le carré de manœuvre.
Ce n'est pas forcément très orthodoxe comme montage, mais c'est fonctionnel...

Faudra peut-être que je trempe l'extrémité en XC48 histoire qu'elle ne mate pas trop vite... Qu'en pensez-vous ?

IMG_4561 (800x600).JPG
 
  • Réagir
Reactions: LHM
LHM
LHM
Compagnon
30 Juil 2011
1 151
SOMME
Bonsoir Philippe et ses lecteurs.
Voilà une chose réglée une fois pour toutes.
Ce fameux tirant en M 14. Tu vas pouvoir jongler avec facilité avec tous les cônes.
Il est certain que la broche horizontale n'est pas la plus utilisée, mais elle est puissante.
Elle sort directement de la chaine cinématique, sans renvoi de mouvement.
Le tirant que tu as fait avec les moyens, c'est très bien et propre.
SI j'ai bien compris, tu as soudé un XC 48 et une vis en 12.9.
Tu as un contre-tirant sur cette broche, il n'y a aucune raison de taper en bout de ton carré pour décoller
le cône, alors je peux te dire que si ta clé est adaptée, ce n'est pas demain qu'il se déformera.
C'est un éclairage de chirdent que tu as installé, que quoi voir un micron à l'oeil nu !
C'est bien le rétrofit, mais il faut savoir profiter de la modernité, et tu as fait de bons choix.
Mention très bien.
 
Bat74
Bat74
Apprenti
18 Août 2013
214
FR-74 Boëge
Et hop sur le métier remettez 100 fois votre ouvrage... suite des opérations Stanko6T75.

Comme il fait beau, la température dans l'atelier est redevenue propice à de nouveaux travaux. Aujourd'hui on s'attaque à la console qui me nargue depuis un bon moment.
Dépose des manivelles et de la suite de bagues et tambours. Dégraffage du soufflet qui n'a finalement pas trop souffert des outrages du temps et des copeaux.
Après enlèvement des vis qui tiennent la lyre de droite, la vis côté droit se défait tranquillement en dévissant tout simplement jusqu'à ce quelle sorte. Côté gauche, la vis qui est en fait simplement un arbre vient partiellement. Quelque chose empêche sa sortie... On verra plus tard.

J'enlève les 2 vis qui bloquent le lardon de chaque côté. Un petit coup de jet bronze côté droit et le lardon recule. Du coup le coulisseau peut maintenant se déplacer sans forcer. J'envoie ce dernier vers la droite pour dégager l'accès à gauche permettant d'enlever la plaque qui cache le mécanisme.
Bingo ! la plaque enlevée livre son secret : il y a un pignon attaché en bout de l'arbre qui ne voulait pas sortir.
Dépose de l'arbre de gauche et début des opérations de nettoyage; vieux dépôt gras et copeaux. Tout ce qui se démonte file à la lessive.
Les cavités sont copieusement aspergées de pétrole. On finira la toilette demain quand ça aura bien détrempé.
Donc pour le moment rien de bien compliqué.
Demain je remonte la chèvre pour déposer complètement le coulisseau.

Place aux photos...
IMG_4624 (800x600).JPG
IMG_4627 (800x600).JPG

Ah... il y encore une mèche capillaire ici ... Et je ne vois pas très bien se que faisait cette goupille dans le trou central ?

IMG_4630 (800x600).JPG
IMG_4631 (800x600).JPG

L'arbre de manœuvre côté gauche retenu par ... quelque chose. A droite, le soufflet semble bien conservé.

IMG_4632 (800x600).JPG
IMG_4633 (800x600).JPG

La vis de droite déposée en dévissant simplement... A l'extrémité, la fameuse clavette qui a tant fait pester @KSO ...

IMG_4639 (800x600).JPG
IMG_4638 (800x600).JPG

Vis de retenue du lardon côté gauche. La même chose côté droit...

IMG_4640 (800x600).JPG

Maintenant on peut décaler le coulisseau pour libérer l'accès...

IMG_4644 (800x600).JPG

Après dépose de la plaque, accès aux entrailles et à la vis pointeau qui retient le pignon. Là encore freinage par jonc passant dans la fente...

IMG_4645 (800x600).JPG

La prise de force en provenance du boîtier de transmission. Y'a plus qu'à nettoyer tout ça...

Dernier détail, le dispositif de rattrapage du jeu du longitudinal monté au niveau de l'écrou en bronze :
IMG_4641 (800x600).JPG
IMG_4642 (800x600).JPG


Voilà. C'est tout pour aujourd'hui. Suite demain sans doute :wink:
 
  • Réagir
Reactions: LHM
LHM
LHM
Compagnon
30 Juil 2011
1 151
SOMME
Bonsoir,
Quel labeur,
Et je ne vois pas très bien se que faisait cette goupille dans le trou central ?
Cette goupille sert à rendre solidaire le tambour gradué de la vis et volant de manœuvre du "X " en " 7 "
elle est mise en appui par la vis moletée en bout. ( pas très clair sur la planche 55 )
C'est la première intervention que j'ai dû faire à la réception de ma machine.
toute cette périphérie avait disparu, y compris les tirants.
PS: Par où passent tous ces copeaux ? et la petite mèche, où prends elle sa source ,
Ne te fait pas mourir sous le joug ! A chaque jour suffit sa peine.
Prêt pour la suite.
D.
 
Dernière édition:
Bat74
Bat74
Apprenti
18 Août 2013
214
FR-74 Boëge
PS: Par où passent tous ces copeaux ? et la petite mèche, où prends elle sa source ,
Bonsoir Daniel,
pour moi, la présence de ces copeaux à certains endroits reste également un mystère ... :smt017
Pour la petite mèche, sa source n'est pas bien loin :
IMG_4624 (800x600).JPG

C'est le graisseur situé sur le tambour...

Quant à mourir sous le joug... :ripeer: loin s'en faut ! Je travaille à un rythme de tortue... @Geoff87 , lui, travaille à un autre niveau de performance. :prayer:

Demain, je remonte ma grue d'atelier (démonté ça prend moins de place) pour enlever le coulisseau histoire de pas me faire de misère (suis pas une force de la nature donc j'utilise beaucoup les moyens de manutention existants ou alors je m'en fabrique à l'occasion)
Une fois le coulisseau retiré je vais enfin pouvoir m'attaquer à la rénovation des blocages des axes qui ne bloquent absolument rien pour le moment, même serrés à fond...
 
Geoff87
Geoff87
Compagnon
25 Jan 2013
1 838
Baisy-Thy (Belgique)
Bonsoir Daniel,
pour moi, la présence de ces copeaux à certains endroits reste également un mystère ... :smt017
Pour la petite mèche, sa source n'est pas bien loin :
Voir la pièce jointe 586159
C'est le graisseur situé sur le tambour...

Quant à mourir sous le joug... :ripeer: loin s'en faut ! Je travaille à un rythme de tortue... @Geoff87 , lui, travaille à un autre niveau de performance. :prayer:

Demain, je remonte ma grue d'atelier (démonté ça prend moins de place) pour enlever le coulisseau histoire de pas me faire de misère (suis pas une force de la nature donc j'utilise beaucoup les moyens de manutention existants ou alors je m'en fabrique à l'occasion)
Une fois le coulisseau retiré je vais enfin pouvoir m'attaquer à la rénovation des blocages des axes qui ne bloquent absolument rien pour le moment, même serrés à fond...
Un autre niveau de performance, comment il y va , l’autre :mrgreen:

Ca a l’air beaucoup plus complexe que ma Maho, ton engin.
Mais elle respire la bonne santé. Tu es parti pour la démonter entièrement?
 
Bat74
Bat74
Apprenti
18 Août 2013
214
FR-74 Boëge
Salut Geoff,
et bien oui, on poursuit le démontage petit bout par petit bout... et peut-être que finalement j'aurais tout démonté à la fin... :siffle:
Le problème avec ces machines, c'est qu'il faut parfois beaucoup démonter avant d'accéder à la partie qui t'intéresse.

Bon, aujourd'hui c'est les grandes manœuvres. J'ai remonté la grue histoire de soutenir l'effort lorsque le coulisseau va quitter ses glissières.
Et comme dit précédemment, comme je ne suis pas une force de la nature, je préfère prendre mes précautions.
Le coulisseau élingué glisse gentiment et sort comme une fleur. J'ai maintenant accès complet à la console et je vais aussi pouvoir m'occuper de la face cachée du coulisseau.

IMG_4656.JPG

IMG_4657.JPG

La partie gauche est déjà nettoyée. Plus qu'à enlever le dernier cache pour ensuite terminer la toilette de la vieille dame. :wink:

IMG_4661.JPG

Effectivement, les copeaux se faufilent partout...

IMG_4658.JPG

La face cachée du coulisseau. Là aussi copeaux à gogo. Et je vais enfin avoir accès complet au dispositif de blocage du chariot.

IMG_4659.JPG

Des copeaux, encore des copeaux...

A suivre...
 
Geoff87
Geoff87
Compagnon
25 Jan 2013
1 838
Baisy-Thy (Belgique)
Des copeaux? Ben ouais fieu, tu t’attendais à quoi :mrgreen:

Tu nous referais pas un petit grattage des familles sur ses glissières?

En tout cas, on voit bien où se trouve les 80mm de course en plus sur le X ! Beau morceau ta cuirasse.
 
Advertisements
Haut