Une Kalinka de plus - STANKO 6T75

Bat74
Apprenti
18 Août 2013
126
FR-74 Boëge
  • Auteur de la discussion
  • #1
Je cherchais initialement une Z1C/ZHV1... mais ça prend définitivement trop de place et comme j'ai accès à des fraiseuses CN (Datron pour ceux qui connaissent) et une conventionnelle espagnole (CEM) pour les pièces de grande taille; en fin de compte j'ai décidé d'aller voir plutôt du côté des Aciera et consor.

Le hasard faisant bien les choses, j'ai fouiné sur le Good Corner et paf, justement, une annonce pour une machine Stanko 6T75... Kesaquo ??? Connais pas...
Qu'à cela ne tienne, le forum est là pour ça. J'en profite pour saluer chaleureusement tous les contributeurs qui ont permis d'accumuler au fil du temps cette énorme source de connaissances mise à la portée de tous :prayer:

Et je me suis passionné à la lecture des articles sur la petite russe. Merci à LHM, Clip, Heidi, KSO et au regrété Lifeguard50 pour leur contribution à mon "éducation". Et j'ai sûrement aussi oublié quelqu’un dans la liste (pardon)
Et voilà... j'ai finalement sauté le pas. Et j'ai craqué pour la poupée russe :smt055

Après un premier contact avec le vendeur m'apprenant qu'elle avait déjà un courtisan, j'ai passé un weekend affreux en me rongeant les sangs (bon là j'exagère un poil...). L'amoureux en question cherchant des courses plus importantes, n'a donc pas conclu l'affaire à mon grand soulagement. Et me voilà parti, descendu de mes montagnes, pour rencontrer la belle 700 km plus loin.
Le charme n'a pas failli. L'affaire est désormais conclue avec livraison à domicile de la promise courant de semaine prochaine.

La machine récupérée en région parisienne servait à l'origine dans une activité de prototypage; elle n'a donc pas été violentée ni fatiguée outre mesure (ça devrait se confirmer dans les semaines à venir). Elle est ensuite descendue dans le sud-ouest en même temps qu'un tour parallèle (vendue dans le même lot) pour de la mécanique automobile.
Et finalement je vais lui offrir le grand air des Alpes :7dance:

Au menu nous avons donc:
- une machine Stanko 6T75 n° de série 620231 de 1967 équipée avec tête de perçage/fraisage et table d'équerre
- une armoire d'accessoire bien fournie, totalement identique à celle présentée par Lifeguard50; y compris pour le contenu...
Les soufflets de protection n'ont jamais été montés et sont encore neufs dans leur emballage.

Je ferai des photos de tout ça lors de la prochaine réception de l'ensemble.

Pour le moment, j'ai juste rapporté la documentation très complète fournie par mon vendeur.
Il y a:
- un livret/plaquette de présentation de la machine et de tous ses accessoires.
- le manuel technique avec moults graphiques et plans de détail (faut que je vérifie s'il est identique à celui déjà mis en ligne ou s'il est plus, voire moins complet)
- un schéma électrique intégralement annoté en russe... (heureusement y'a les dessins)

Allez, quelques photos de la plaquette de présentation:
483173

483174

Je ne sais pas qui a eu l'idée de ce foutu fond bleu... mais je ne ne lui tire pas mon chapeau :smt021
483175

Le fameux plan électrique en russe...
483176


Promis, dès que la mariée arrive, je vous fais un petit reportage

Bat74/Philippe
 
Dernière édition:
Bat74
Apprenti
18 Août 2013
126
FR-74 Boëge
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour Lusi,
La machine est fournie avec une armoire complète d'accessoires et possède 2 têtes d'usinage:
- tête verticale de fraisage/alésage en CM4
- tête verticale de perçage/fraisage en CM2 avec fourreau coulissant pour le perçage

Il y a aussi tout le nécessaire pour du fraisage horizontal. (attachement en CM4)

Pour ce qui est des attachements en cône morse, ça ne me gène pas vraiment même si j'aurais bien sûr préféré de l'ISO ou BT ou SK en taille 30 ou 40, mais bon...
Ma fraiseuse actuelle est aussi en CM2 donc j'ai déjà une bonne partie d'outils et porte-outils dans ce standard (ça fait ça de moins à acquérir).

Les photos dès que la machine sera livrée :wink:
 
Dernière édition:
Bat74
Apprenti
18 Août 2013
126
FR-74 Boëge
  • Auteur de la discussion
  • #4
Aux possesseurs de 6T75...

une question me turlupine : comment extrait-on les porte-outils CM2 de la broche de la tête de perçage/fraisage? En frappant sur le tirant ? Ou bien il y a un dispositif intégré d'extraction du cône ?
Même question pour la tête de fraisage en CM4 pour lequel l'effort doit être encore plus conséquent...

merci de vos réponses
 
moufy55
Modérateur
23 Novembre 2010
3 192
FR-55 Sud-Meusien
Dans un monde idéal, le cône porte parfaitement, donc l’effort ne peux porter sur, le cône, il ne fait qu’un avec la broche qui elle, répercute l’effort dans les roulements et le premier jeu qui passe.

L’effort doit passer par l’arrête de coupe seule, si on applique à la lettre les règles et formules.

Pour éjecter le cône, j’en sais rien :mrgreen:
En généralité, soit rien n’est prévu et tu tapes pour décoller, effectivement.
Ou, une contre portée se trouve dans le tirant pour, le décoller en déserrant.
 
Bat74
Apprenti
18 Août 2013
126
FR-74 Boëge
  • Auteur de la discussion
  • #6
@ moufy55
Sur ma fraiseuse Chester actuelle en cône morse 2 aussi, je tape...:siffle: car pas d'autre solution. Mais ça ne me plait pas plus que ça, à cause des roulements comme tu le dis...
J'avais cru lire quelque part qu'il y a un dispositif spécial sur la Stanko 6T75 mais je ne retrouve pas l'information.

Tu es du 55, sud Meuse; plus précisément où ? J'ai passé près de 10 ans à côté de Commercy dans ma jeunesse..
 
LHM
Compagnon
30 Juillet 2011
1 075
SOMME
Bonjour à tous,
Et pourquoi pas, un club STANKO, à l'initiative de Bat 74 !
Bravo pour cette trouvaille.
Je découvre ton post et je partage avec Kite ton style appliqué.
Je vais tenter d'apporter, pour une fois une réponse aux coups assénés sur la
tête universelle et par répercussion sur des roulements aussi précis pour éjecter les CM.
Vous comme moi, n'avons pas le tirant d'origine de la machine, qui dans sa disposition
permet en dévissant de chasser les cônes sans brutalité.
Regardez bien les planches que je vais tenter de mettre en pièces jointes, pour comprendre
qu'un usineur peut rétablir la situation; Ces plans ne sont pas cotés, il faudra deviner.
Bat qui est en attente de livraison, devrait s'assurer que cette pièce ne reste pas au sol.
Le plus courageux qui réalisera ce tirant pourra en faire profiter la collectivité.
Pensant avoir aidé.
D.P.
 
Fichiers joints
Bat74
Apprenti
18 Août 2013
126
FR-74 Boëge
  • Auteur de la discussion
  • #9
LHM, merci beaucoup pour cet éclairage :smt115
La documentation (volumineuse) qui existe pour cette fraiseuse est décidément un atout de plus qui conforte sa sélection.
Et comme je suis plus préoccupé en ce moment par la livraison prochaine et déchargement de la petite russe, ainsi que par mon désir de trouver une nouvelle famille d'accueil à ma petite fraiseuse Chester actuelle, je n'ai pas encore (mais ça viendra:tumbsupe:) lu en profondeur les diverses planches du manuel de 96 pages...

Les détails fournis sont explicites et me réconfortent donc sur la survie à long terme des différents roulements; car vous comme moi n'aimons pas trop la perspective d'avoir des billes de roulement carrées :smt021 (et je laisse volontiers les boules à facettes aux nightclubs...)

Si les tirants d'origine sont toujours en place, je ne manquerai pas d'en faire le relevé pour mise à disposition de la communauté.

Quant à la mise sur pieds d'un club STANKO, pourquoi pas... On est déjà 2 ... plus tout un tas derrière !
On pourrait peut-être commencer par regrouper les divers sujets déjà traités dans une sous rubrique "topic des STANKO" ?
Qu'en pensent les modérateurs ?

Bat74
 
moufy55
Modérateur
23 Novembre 2010
3 192
FR-55 Sud-Meusien
Déplacer les messages, dans un seul, ça ne se fait pas.
Mais créer un sujet généralisé, qui regroupe les liens vers les différents sujets en guise de sommaire, ça se fait couramment.
Il y a des exemples en sujets épinglés avec d’autres modèles.

Suffit d’un membre volontaire pour gérer la liste :wink:
 
Bat74
Apprenti
18 Août 2013
126
FR-74 Boëge
Bonjour à tous et à toutes,

ce matin, livraison de mademoiselle sur mon lieu de travail. :7dance:
Et oui... le voisin qui a les clefs du chariot élévateur est en vacance... Donc détournement vers un stockage intermédiaire en attendant que le moyen de levage "local" redevienne disponible.

Elle est globalement en TRES bon état mécanique avec jeux sur les volants faibles:
* Longitudinal 5 graduations au tambour; soit 0.1mm
* Transversal 1 graduation au tambour; soit 0.02mm
* Vertical 5 graduations au tambour; soit 0.1mm
Les mouvements sont d'une fluidité incroyable avec absence du moindre point dur.

Pas encore testé les rotations de broche ni les avances auto, mais ça devrait être logiquement du même acabit que les glissières.
Je me prends à rêver...

Il y a bien quelques baignes par ci, par là mais rien d'insurmontable pour une restauration respectueuse de la machine. Il y'en a qui appelleraient ça de la "patine d'antiquaire". (bon, 850kg de meuble, ça fait quand-même...)
Même constat pour les zones corrodées qui présentent surtout une attaque superficielle.

483902

483903

483904

Les goupilles de positionnement au zéro de la tête sont toujours là, s'enlèvent facilement et la tête tourne gentiment sans forcer le moins du monde. Par contre, si l'inclinaison de tête dépasse les 90°, ça pisse l'huile par la jonction du plan de joint supérieur. Au moins, ça signifie qu'il reste bien de l'huile :wink:

Et comme les autres belles soviétiques, elle a aussi ses petites plaques exotiques... 8-)
483905


En prime, comme certains autres, j'ai hérité de la "petite" armoire d'origine ... bien remplie... :roxxx:
Et hop ...
483916


Abracadabraaaaa ... Cézame ouvre-toi ! :ripeer:

La suite au prochain épisode ... :siffle: non mais.... c'est quoi ces impatients !
 
Dernière édition:
Haut