Restauration Une Kalinka de plus - STANKO 6T75

  • Auteur de la discussion Bat74
  • Date de début
Bat74

Bat74

Compagnon
Excellent ! Je n'y avais même pas songé.
Mais tu as raison et je suis rassuré moi aussi :7dance:
Bon... après 31 ans de mariage je m'en doutais quand-même un peu .
 
Bat74

Bat74

Compagnon
Je regarde actuellement le branchement électrique de la machine... A l'origine, c'est un câblage en tri 220V (L1, L2, L3). Visiblement, la mienne a déjà bénéficié d'une mise à jour pour le tri 380V (L1, L2, L3 +Neutre + PE) : Le câble d'alimentation est en 5 conducteurs et l'un des fils porte un manchon (N) ... Dans la doc fournie avec la machine il y a des annotations manuscrites qui vont aussi dans ce sens (uniquement sur le schéma d'exécution).
Pas encore eu le temps de vérifier comment c'est effectivement câblé. Le moteur de broche n'est pas accessible directement et il faut visiblement le sortir complètement pour accéder à la boîte à bornes...
Mais le moteur de la pompe de lubrification est par contre directement accessible . L'examen des barrettes de connexion devrait confirmer le passage en 380V (couplage étoile)...

Et c'est gagné :smt041
IMG_3660.JPG

Couplage étoile...
IMG_3661.JPG


Reste à confirmer le branchement du neutre pour la partie transfo 220/12v et l'électro-aimant de commande des rapides (à moins qu'il ait été passé en 12v ...)
IMG_3654.JPG

La case électrique est très propre en tous cas même si les composants datent effectivement d'une autre époque...
et qu'il y a un film gras déposé partout.
 
Dernière édition:
Bat74

Bat74

Compagnon
Suite de l'ouverture des entrailles... et tour du propriétaire.

Le film de rouille au niveau du tablier avant en-dessous de la table fixe n'était finalement que superficiel... et part facilement.
Les surfaces d'appui sont propres; sans trace de maltraitance.
Par contre, le conduit de retour du liquide de refroidissement (angle avant-gauche du chariot) est complètement colmaté par de la boue épaisse mélangée à des copeaux.
IMG_3669.JPG

Chouette ! Les glissières verticales sont presque comme neuve... :eek:
IMG_3670.JPG

Vous noterez au passage, la présence d'un petit bouchon pour le remplissage du carter de boîte (bouchon blanc en-bas de la trappe).

IMG_3665.JPG

Pompe d'arrosage déposée sans problème. Comme pour toutes ses frangines, le rouet de pompe a ramassé... Mais dans mon cas, le malade n'est pas encore à l'agonie... et pourra faire son office encore quelques temps.

Prochaine étape : vidanger le cloaque du fond de socle. Là aussi, j'ai du bol... pas d'odeur nauséabonde. C'est au moins ça.
 
Bat74

Bat74

Compagnon
En attendant, j'ai plusieurs questions pour les heureux possesseurs de Stanko 6T75:

- pouvez-vous confirmer le type des courroies trapézoïdales moteur de broche (je crois lire type "b" L=2000) ?
- Le cas échéant, si vous les avez remplacées, qu'avez-vous mis ?

- Sinon j'ai un soucis avec la sélection des rapports pour les 2 boîtes (rotation de broche et avances). Les leviers basculent bien mais présentent une résistance très faible au basculement? Cependant je n'arrive pas à les faire tourner pour changer de sélection de rapport :smt011 même en tournant doucement le volant à l'arrière du bâti simultanément.
Avant de tout démonter; avez-vous des avis sur la chose ? Je m'y prends comme un gl..d ou il y a un blocage quelque part ?

Merci de vos lumières :prayer:

IMG_3673.JPG
 
Dernière édition:
LHM

LHM

Compagnon
Bonjour Philippe,
Elle a un joli tour de taille ta danseuse,
Le grattage des coulisses verticales est encore sur le neuf, très bien !
Pour la pompe de refroidissement, il ne fallait pas s'attendre à des miracles, mais c'est facilement
accessible et secondaire.
Je ne saurais répondre à la nature des courroies, je les avait inspectées à la remise en service, état,
tension, c'était correct et sans bruit, je n'ai rien relevé.
Le dernier point mérite d'être approfondi:
Effectivement les leviers de manœuvre des BV, ne présentent pas de résistance au basculement,
le billage est faible ou inexistant. A noter qu'a l''utilisation aucun levier n'a décroché, même dans la position verticale. #34
Pour sélectionner un rapport sur l'une ou l'autre des B.V; il faut basculer le levier à 180° à l'opposé et l'entrainer
en rotation devant le rapport choisi, et le reposer, le remettre en appui. Tu as bien compris que quelques fois,
les pignons ne sont pas toujours en face et qu'il est nécessaire d'utiliser manuellement le volant AR qui
fait gigoter les pignons.
Pour parler billage, je te recommande d'apporter une attention toute particulière au levier le commande
auto des aves X et Z . La mauvaise blague, c'est le Z qui s'enclenchait seul avec les vibrations et le poids du levier.
Nous en reparlerons au moment venu.
On ne peut pas tout faire le même jour.
Je partage avec toi.
D.P.
 
Bat74

Bat74

Compagnon
J+1 ... :wink:
La nuit portant conseil, je me demande finalement s'il n'y a pas un film d'huile qui serait passé au niveau de la face arrière des plateaux rotatifs et qui aurait gommé avec la longue inactivité de la machine (une petite dizaine d'années...).
Je vais tâcher de faire pénétrer du WD40 pour voir si ça a un effet quelconque avant de démonter.
Mais je pense démonter quand-même un peu plus tard pour inspecter.
 
Bat74

Bat74

Compagnon
Bonjour à tous.

Je viens de recevoir la Loctite 510 pour refaire les plans d'étanchéité après dépose des trappes.
Je me prépare donc prochainement à ouvrir les boîte de vitesse et boîte des avances pour un examen interne et tâcher de comprendre pourquoi les sélecteurs de gamme sont bloqués...
Du coup, une question me vient à l'esprit : dans toute la prose relative à la lubrification et au choix des types/viscosités adaptées, il n'a pas été fait mention (sauf erreur) de la quantité d'huile nécessaire tant pour la partie boîte de vitesse que pour les têtes de fraisage en CM2 et celle en CM4.:spamafote:

Quelqu'un a l'info sur la quantité nécessaire en ISO VG68 et en ISO VG32 ? Hormis le fait qu'il faut remplir jusqu'à un certain niveau... (ce qui ne m'aide pas beaucoup en terme de quantité à prévoir :7hus5: ) 2-3 litres ? 5 litres ? Plus ?

Merci de vos retours d'info.
 
Dernière édition:
Romain 63

Romain 63

Compagnon
Bonsoir,

Pour avoir eu les memes questionnements avec la Macmon, j ai vidangé les boîtes, rempli au pétrole par le niveau jusqu'à dégueuler. Ensuite j ai revidangé dans un bidon vide pour estimer la quantité et le bouillon de pétrole gras sert a nettoyer n importe quelle vieille mécanique ensuite.

Bonne soirée
 
Bat74

Bat74

Compagnon
Bonjour Romain,
ça c'est une très bonne suggestion. :tumbsupe: et en plus, ça va aussi aider à détremper/dissoudre les dépôts d'huile qui auraient pu sécher.
Merci beaucoup.
Je peux utiliser du fioul domestique ?
 
Romain 63

Romain 63

Compagnon
Bonjour, j utilise du pétrole de poêle pour l odeur légère, mais je vois pas de soucis avec le fioul ormis l odeur évidemment!
 
Bat74

Bat74

Compagnon
Bonjour à tous,
C'est parti... dépose des trappes de visite donnant accès aux entrailles de la demoiselle.
Tout s'est bien passé pour les 2 premières. Par contre, la dernière m'a donné du fil à retordre; super bien collée... Il a fallu passer un jonc de laiton à travers tout le corps pour la repousser depuis l'intérieur.
A noter : présence d'une goupille conique de positionnement sur chacune des trappes de sélecteur de gamme de vitesse (heureusement avec taraudage d'extraction)
IMG_3726.JPG

IMG_3727.JPG

Avant l'ouverture, vidange de ce que qui restait d'huile; à peu près 1/2 litre. Il reste malgré tout un film gras sur l'ensemble des pièces internes qui n'ont donc pas souffert de la corrosion à première vue.
IMG_3728.JPG

Tous les baladeurs coulissent et tournent librement de même que les divers arbres. Pas de trace d'usure sur les dentures et arbres cannelés. J'ai tiré le gros lot apparemment :-D

Reste le problème de blocage des sélecteurs rotatifs de gammes de vitesse... mais après un bon bain dans le pétrole on verra de quoi il retourne. Les 2 "calmars" ventre à l'air ... avec leur tentacules :
IMG_3730.JPG

IMG_3729.JPG

Joli mécanisme de sélection... les mecs qui ont pondu ça ont du se creuser sérieusement les méninges... :smt017

En attendant les effets du pétrole, examen approfondi de la peinture générale du bâti. A de nombreux endroits l’apprêt garnissant a sauté ou bien n'adhère plus et la peinture part en grosses écailles. Certaines zones sont même passées à côté de l'apprêt ... et la peinture très mince part sans effort (toute la face verticale entre les coulisses du Z et la partie usinée latérale gauche... très lisse).
Bref, on commence le grattage pour réfection intégrale de la "carrosserie" ...

IMG_3735.JPG

IMG_3736.JPG


A suivre...
 
Bat74

Bat74

Compagnon
C'est parti; ouverture des "calmars"...
On commence par la dépose des axes et des "tentacules". Les axes possèdent un taraudage qui facilite les opérations.
IMG_3864.JPG

il y a une rondelle spéciale avec une queue entre chaque groupe de leviers.
IMG_3865.JPG

Les leviers démontés, on dépose ensuite les 2 platines oscillantes tenues par les vis avec ressort. Attention à ne pas perdre les 2 billes d'articulation disposées sous chaque platine.
On peut ensuite extraire les 8 pistons en prenant soin de repérer leur position (dimensions différentes)...
IMG_3866.JPG

IMG_3870.JPG

IMG_3869.JPG

Après dépose des 4 vis CHc, on peut repousser le bloc de sélection rotatif.
IMG_3871.JPG

Après retournement du bloc rotatif, on a accès aux vis à travers le disque percé (il a fallu forcer un peu pour mettre les trous en concordance avec les puits des vis de fixation)...
IMG_3872.JPG

IMG_3881.JPG

On dépose ensuite la bride annulaire tenue par 3 vis...
IMG_3883.JPG

On note la présence des saignées d'indexage qui accueillent la bille du poussoir à bille radial disposé à l'opposée du repère triangulaire.
Ensuite nettoyage complet et lubrification avec de l'huile pour glissières.
Après remontage en sens inverse, tout tourne sans point dur désormais.
 
Dernière édition:
Bat74

Bat74

Compagnon
Maintenant que le sélecteur tourne librement, il s'agit de remettre le bloc de sélection en place...
Je sens que ça va pas être coton. Il faut en effet mettre en concordance les pignons baladeurs avec les index (au nombre de 4). En prime, les doigts d'index n'en font qu'à leur tête et s'obstinent à se mettre de travers au dernier moment...:smt077
Il a fallu bien 30 minutes et une dizaines de tentatives successives pour que tout décide de se mettre à la place prévue.
Pour faciliter les opérations, j'ai finalement dû monter des guides temporaires (bouts de tiges filetées) qui ont été d'un grand secours :prayer:

IMG_3886.JPG


Et voilà... plus qu'à faire la même chose pour le sélecteur de vitesse de broche.
Après vérification complète du bon fonctionnement, je mettrai la pâte d’étanchéité.
 
Dernière édition:
Bat74

Bat74

Compagnon
Bonsoir tout le monde.

C'est ensuite au tour du boîtier supérieur de sélection de vitesse de broche de subir le même sort : démontage, dégrippage, nettoyage, grattage, débouchage, graissage, remontage... (notez bien: il n'y a pas un seul terme qui ne finisse par "age"dans cette liste ... ça me laisse sans voix :jesors23: )

Trêve de plaisanterie, il y a quand-même du boulot pour remettre en état de marche une machine qui semble pourtant se porter comme un charme par ailleurs. Tout étant copie presque conforme au boîtier précédent, je n'ai pas jugé opportun de rajouter des photos pour celui-ci.

Entre temps, j'ai fait mes emplettes sur le forum pour un magnifique plateau tournant qui manquait dans la liste déjà bien fournie des accessoires.(merci à Nicolas / @nm26) Je vais sûrement trouver une petite place dans la grosse armoire Stanko pour le loger lorsque je ne l'utiliserai pas.

Ce soir, remontage du boîtier sélecteur de vitesse dans la machine. Je sens que ça va encore pas être de la tarte pour faire coïncider tous les couples; taquets de sélection/gorges des baladeurs. Heureusement, je ne suis pas seul ce soir puisqu'il paraît qu'un homme averti en vaut 2.
:smt116... On verra à l'usage.

A+
 
S

sioluagelcram

Guest
Je regarde actuellement le branchement électrique de la machine... A l'origine, c'est un câblage en tri 220V (L1, L2, L3). Visiblement, la mienne a déjà bénéficié d'une mise à jour pour le tri 380V (L1, L2, L3 +Neutre + PE) : Le câble d'alimentation est en 5 conducteurs et l'un des fils porte un manchon (N) ... Dans la doc fournie avec la machine il y a des annotations manuscrites qui vont aussi dans ce sens (uniquement sur le schéma d'exécution).
Pas encore eu le temps de vérifier comment c'est effectivement câblé. Le moteur de broche n'est pas accessible directement et il faut visiblement le sortir complètement pour accéder à la boîte à bornes...
Mais le moteur de la pompe de lubrification est par contre directement accessible . L'examen des barrettes de connexion devrait confirmer le passage en 380V (couplage étoile)...

Et c'est gagné :smt041
Voir la pièce jointe 487810
Couplage étoile...
Voir la pièce jointe 487809

Reste à confirmer le branchement du neutre pour la partie transfo 220/12v et l'électro-aimant de commande des rapides (à moins qu'il ait été passé en 12v ...)
Voir la pièce jointe 487811
La case électrique est très propre en tous cas même si les composants datent effectivement d'une autre époque...
et qu'il y a un film gras déposé partout.
Travail Russe super soigné, on a presque envie de mettre sous verre :wink:.

Marcus
 
Bat74

Bat74

Compagnon
Bonsoir Marcus,
effectivement, le soin apporté au moindre détail est évident. Cette machine est en fait une sorte de vitrine du savoir-faire soviétique et a effectivement joué ce rôle d'ambassadeur à une époque où le bloc de l'est recherchait une certaine légitimité en tant que grande puissance.
Quand je vois le compte-rendu de réception de ma machine (9 pages) et les scores obtenus, je reste baba... Cet exemplaire a peut-être été trié sur le volet, mais la conception globale et la réalisation restent tout de même exemplaires .
Et certains ici qui me taquinent et se reconnaîtront ... n'ont pas totalement tort... j'en suis presque tombé amoureux de cette jolie machine :smt055 même si je préfère (quand-même !) mon épouse légitime. :goodman:
 
S

sioluagelcram

Guest
Pour moi, j'en suis tombé amoureux de ta fraiseuse, j'espère que tu n'est pas un jaloux :oops:, et je la préfère a ma belle mère légitime:lol:.

Marcus
 
Bat74

Bat74

Compagnon
Bonjour à tous,
j'ai finalement attendu la lumière du jour pour me lancer dans le remontage. Les "tentacules du calmar" débordent tellement sur ce boîtier quelle que soit la configuration du sélecteur de vitesse, qu'il faut jongler avec l'ensemble complet pour arriver à leur faire franchir le "sas d'entrée" dans le bâtis machine... Vient ensuite le positionnement individuel des couples baladeur/taquet mobile. Avec l'expérience acquise lors du remontage précédent, on va dire que ça s'est bien passé.
On les voit bien en position ci-dessous, dans leurs gorges d'accueil :
IMG_3907.JPG

Les 2 trous béants sont maintenant rebouchés...
IMG_3908.JPG


Du coup, je m'intéresse maintenant à la boîte de sélection des mouvements placée sur le tablier avant :
IMG_3909.JPG

Couvercle déposé...
IMG_3911.JPG

Il y a divers déchets agglomérés à de la vieille crasse dans le fond de boîtier. Apparemment, l'ensemble avait reçu une lubrification avec de la graisse... Le tableau de lubrification ne fait aucune mention à ce sujet.
Les 2 butées de longitudinal (en position verticale sur la gauche du boîtier) sont grippées. Par contre, le dispositif de crabots des mouvements verticaux (au centre) fonctionne tip top.

A suivre...
 
LHM

LHM

Compagnon
Bonjour à tous,
J'ai pris un certain retard à la lecture de ce cours magistral !
La partition n'est pas facile et quelque fois elle s'interprète à quatre mains comme au clavier ( piano ).
J'avais imaginé la complexité du sélecteur de vitesses rotatif, mais pas à ce point de perfectionnement
et de conception.
Il faut remettre les choses dans leur contexte : 1970
Concevoir à partir d'une fonderie brute, concevoir, tracer, usiner sans DAO et CNC et d'en arriver au procès - verbal de réception
qui est propre à chaque machine : C'est époustouflant de précision.
Je ne saurais dire combien de machines ont été produites mais elles méritent bien leur définition :
< FRAISEUSE SUPER-UNIVERSELLE DE HAUTE PRECISION>.
Je la vois encore plus belle à cœur ouvert.
En définitive, le gommage du sélecteur était la seule cause du disfonctionnement.
Après tous ces démontages, as-tu l'impression qu'elle a déjà subit des interventions, roulements ou autre ?.
En tous cas tout est très propre.
La plaque du sélecteur des mouvements est ouverte, c'est le moment de contrôler le graissage qui se fait par
des mèches et j'ai l'impression , sur ma machine, que les mèches sont encrassées et qu'elles n'assurent
plus un graissage suffisant, mes godets ne se vident que très lentement, alors que les recommandations
demandent un remplissage régulier, peux-tu voir quelque chose de pertinent à ce niveau ?.
C('est le moment de contrôler la fermeté du levier de commande; pour le X, le billage est pressé et réglé par la
la vis tête fendue et contre-écrou ( brunis ). La dépose permetra de s'assurer que le ressort n'a pas de spires cassées.
ce fut mon cas.
Les câbles électriques baignant dans l'huile avaient rendu l'isolant très cassant, et c'est dans cet espace que
sont reliés les fils de la la commande des rapides, point à surveiller.
Je ne doute pas de la qualité de tes observations, je voulais simplement te faire part de mes petites mises au point.
La réponse sur la quantité d 'huile nécessaire est de 2.5 l VG68 pour les boites de vitesses, par un bouchon rajouté
sur la plaque de visite.
Le graissage de la tête sensitive me laisse un doute : 25 cl suffiraient pour inonder complètement l'œil voyant d'huile
transparent ?, j'ai forcé la dose.
Bonne poursuite et bravo.
 
LHM

LHM

Compagnon
Re,
Je possède une autre source d'information concernant le graissage,
Je vais tenter de la partager.
 

Fichiers joints

  • graissage TTA1.pdf
    488.9 KB · Affichages: 88
  • graissage TTA2.pdf
    606 KB · Affichages: 84
  • graissage TTA3.pdf
    389.2 KB · Affichages: 73
  • graissage TTA4.pdf
    424.2 KB · Affichages: 72
  • graissage TTA5.pdf
    395 KB · Affichages: 67
LHM

LHM

Compagnon
Re,
TTA était à l'époque un fabricant distributeur d'huile et autres substrats
pour l'industrie.
Je crois que ce groupe chimie appliquée à été repris par EXXON - MOBIL
61000 Alençon
 
Bat74

Bat74

Compagnon
Je ne doute pas de la qualité de tes observations, je voulais simplement te faire part de mes petites mises au point.
Bonsoir Daniel,
je ne m'offusque en aucune manière de tous les conseils prodigués. Dans la découverte des entrailles de la belle, je suis au contraire preneur de toute information et suggestion qui pourrait m'éviter des ennuis ultérieurs. Tu as, de même que les autres possesseurs de 6T75, une longueur d'avance sur moi...
Merci de partager ces informations.:smileJap:
Je m'efforce de mon côté, de décrire ce que je découvre pas à pas. La description du démontage des sélecteurs n'ayant pas encore été faite sur le forum, je me suis attaché à la documenter un peu. Et à chaque fois, je m'émerveille un peu plus à la découverte de nouveaux détails, et finalement tout simplement à la vue de tout ce travail bien fait autant en ce qui concerne la conception que la réalisation. Et là, ils ont fait très fort les russes. :merci45:

Pour le moment, je n'ai pas relevé de traces de remplacement d'éléments tels que les roulements. Les dentures des pignons examinés ne présentent quant à elles aucune trace d'impact ou d'usure anormale ce qui concorde avec l'état général de la machine qui n'a visiblement souffert d'aucune brutalité...

Je vais regarder de plus près cette histoire de lubrification de la partie avant du tablier et je ferai un retour d'information sur ce sujet.

Merci pour les documents concernant la lubrification par TTA.
Sur mon dossier technique fourni avec la machine, j'ai des mentions manuscrites concernant la lubrification:
IMG_3912.JPG

IMG_3913.JPG


Et puis, au dos d'une page, il y a un encart manuel...
IMG_3914.JPG


Qu'en penser ???
 
LHM

LHM

Compagnon
Bonsoir,
J'ai trouvé des équivalences des huiles préconisées par STANKO aux normes GOST, qui son spécifiques à la Russie.
La norme Gost ne s'étend pas qu'aux huiles. Aujourd'hui elle est enterinée
L'huile minérale s'appelle vaseline, c'est la base.
La norme cST ( centistockes) de viscosité à à 50 ° équivalente est précisée dans les tableaux
Mais pas de cassement de tête.
2 huiles suffisent iso 25 ou 32 pour la broche et iso 68 pour les pignons et coulisses.
Perso j'utilise les huiles mobil numérotées VACTRA 1,2,3,4 qui en plus sont compatibles avec les huiles de coupe
hydrodiluables.
@+

HUILE GOST 30 1707-51.JPG


HUILE GOST 1840-51  URSS.JPG
 
Bat74

Bat74

Compagnon
Bonjour à tous,
ce matin, j'ai trouvé la raison pour laquelle le sélecteur des avances bloquait sur l'engagement du longitudinal.
Les 2 pistons/plongeurs des butées mobiles grippés empêchent le bras de manœuvre de tourner librement ... Après une bonne douche au WD40 et de multiples aller-retour, tout est rentré dans l'ordre.
@LHM, Daniel, pas de tracas vis à vis du billage des commandes d'avances. C'est juste ferme comme il se doit et la position centrale est bien marquée. Aucun risque que ça s'enclenche de manière intempestive...
J'ai presque terminé le décrassage intérieur de la boîte.
Je m'attaquerai ensuite à la vérification du fonctionnement de la lubrification par le dispositif de mèches.

Bonne fin de weekend à tous.
 
LHM

LHM

Compagnon
Bonjour,
Ca avance et sûrement.
Le problème de grippage des pistons des butées a été rencontré par @CLIP.
Il a décrit le problème dans sa gravité, la butée de fin de course a plié le piston faute de
liberté dans de coulissement en translation. Du fil à " détordre ".........
 
Bat74

Bat74

Compagnon
Et voilà...

Avant... :smt104
IMG_3911.JPG


Après... :smt023
IMG_3915.JPG

Les 2 fautifs ...
IMG_3919.JPG

J'adore cette mécanique ingénieuse...
IMG_3920.JPG


J'ai mis du WD40 à gogo dans le circuit de lubrification via le graisseur du tablier. J'en ai bien mis 1/2 verre avant que ça sature.
Écoulement très lent ensuite... Comme je n'ai plus de compresseur, je n'ai pas pu mettre le circuit en pression pour tester plus avant.
J'ai donc complété le niveau du graisseur avec de l'huile pour glissières VG68 (il m'en restait encore car j'en utilise déjà pour le tour) et badigeonné de même au pinceau toute la mécanique car je ne suis pas sûr de l'écoulement correct via les mèches...
J'y reviendrai plus tard pour un diagnostique plus poussé.
Pour le moment, tout est de nouveau parfaitement fonctionnel.

Ce sera tout pour aujourd'hui.
Prochaine étape capitale, la réalimentation électrique (380 Tri + N) et ... les tests ! :7dance:
 
V

vibram

Compagnon
Si besoin d'huile de glissière, j'ai quelques litres en rab ici :wink:
 
Bat74

Bat74

Compagnon
Merci de ta sympathique proposition vibram :prayer:
Pour le moment il me reste de quoi refaire le plein des boîtes mais j'en prends bonne note.
Si tu as une source de VG68 dans ton sous-sol je risque d'être intéressé pour la suite.
 
V

vibram

Compagnon
J'ai acheté un bidon de 40L de mémoire sur dl lub pour éviter les frais de port !
Bon après pas dit que faire la route soit plus économique pour toi mais c'est l'occasion :wink: bref yen a pour quelques années !
Je continue de suivre la rénovation
 

Sujets similaires

P
Réponses
3
Affichages
641
PL50
T
Réponses
73
Affichages
3 037
tatave
dhmax67
Réponses
17
Affichages
1 649
lion10
lion10
D
Réponses
8
Affichages
936
la bricole 76
la bricole 76
Chipotte88
Réponses
8
Affichages
886
guy34
G
D
Réponses
8
Affichages
1 345
sioluagelcram
S
P
Réponses
67
Affichages
2 885
chabercha
chabercha
P
Réponses
11
Affichages
1 444
Panda24
P
mvt
Réponses
31
Affichages
1 789
mvt
B
Réponses
7
Affichages
597
boubou-76
B
ShΣtland
Réponses
2
Affichages
545
JASON
JASON
H
Réponses
28
Affichages
2 295
yvon29
yvon29
L
3 4 5
Réponses
126
Affichages
3 788
Remy88
R
B
Réponses
3
Affichages
591
hozut
hozut
Haut