taquets plaqueurs pour EL

  • Auteur de la discussion JPDB 15
  • Date de début
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Bonsoir
Je possède un petit étau limeur Chomienne L 205 et je suis souvent confronté aux problèmes de fixation des pièces sur la table. J'ai bien un étau convenable, mais il est limité en ouverture et ne convient pas aux échantillons bruts et de forme irrégulière.
J'avais vu, dans des anciens manuels d'atelier, l'utilisation de dispositifs d'ablocage constitués par une pièce venant se coincer dans la rainure en T de la table et portant une ou deux vis de pression obliques appuyant sur la pièce . L'ensemble m'avait paru scabreux , jusqu'au jour ou j'ai eu à usiner un gros bloc (pour ma machine). Je me suis souvenu du dispositif vu dans les livres et j'ai décidé d'en réaliser deux jeux , pour voir. Bien entendu je n'ai pas retrouvé les manuels en question. C'est donc de mémoire que j'ai conçu ce que vous allez voir.
DSC_0004 (2).JPG
DSC_0005 (2).JPG
DSC_0001.JPG
DSC_0003 (2).JPG
DSC_0003.JPG
DSC_0004.JPG


Malgré la fragilité apparente du dispositif, les résultats sont très satisfaisants. La pièce ne vole pas au premier contact de l'outil . il faut l'essayer pour le croire. Sur mon petit étau limeur j'ai pris, dans de l'acier courant, des passes jusqu'à un mm de profondeur sans que rien ne bouge. La puissance de ma machine ne permet pas d'essayer plus.
Veuillez m'excuser pour la qualité du plan , mais vous pouvez refaire l'opération . Elle est juste.
 
Bbr
Bbr
Compagnon
Bonjour,

Ta pièce me rappelle la première pièce que j'ai usiné sur un étau limeur à l'école (en 1974). C'était l'exercice de base en seconde T à cette époque.
Je ne pense pas avoir conservé les documents de cet exercice mais de mémoire l'angle de la face inclinée était plus prononcé.
La cote fonctionnelle principale est l'épaisseur entre le dessus de la table et le dessous de la rainure (pas le fond de la rainure) c'est à dire la cote de 10 sur ton plan.

Cordialement,
Bertrand
 
JASON
JASON
Compagnon
Bonjour,
En voilà une idée qu'elle est bonne !
Je rappelle que fondamentalement, le maintien de la pièce doit être perpendiculaire au déplacement du coulisseau et non parallèle...
JASON
 
claude74
claude74
Compagnon
Bonjour
C'est le même principe que sur ma table a planer de mon Chomienne 350 , bravo et ca marche super bien
1621051739397.png

Je rappelle que fondamentalement, le maintien de la pièce doit être perpendiculaire au déplacement du coulisseau et non parallèle...
Pas si sur : en cas de glissement c'est la pièce qui est poussée et qui est éjectée et évite d'éventuelles casses ( enfin c'est comme ca que je l'utilise même avec l' étau) d'ailleurs on voit bien le maintien de la pièce parallèle au coulisseau sur cette table
 
JASON
JASON
Compagnon
Bonjour,
Bonjour
C'est le même principe que sur ma table a planer de mon Chomienne 350 , bravo et ca marche super bien
Pas si sur : en cas de glissement c'est la pièce qui est poussée et qui est éjectée et évite d'éventuelles casses ( enfin c'est comme ca que je l'utilise même avec l' étau) d'ailleurs on voit bien le maintien de la pièce parallèle au coulisseau sur cette table

Oui bien sûr mais à ce rythme là, des explications on en trouve à la pelle...
Ce n'est pas ce que l'on apprend dans les écoles techniques.

En tous cas, bravo, vous avez un bien bel étau-limeur, semblant neuf et surtout ... propre...
JASON
 
R
Rom'
Compagnon
L'idée du dispositif me parait bonne, mais dans ton cas, au vu de la très faible largeur de matière restante au pied de tes rainures, j'éviterais d'utiliser un dispositif de bridage qui écarte la rainure vers l'extérieur, attention à la casse...
 
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
L'idée du dispositif me parait bonne, mais dans ton cas, au vu de la très faible largeur de matière restante au pied de tes rainures, j'éviterais d'utiliser un dispositif de bridage qui écarte la rainure vers l'extérieur, attention à la casse...
Effectivement, je m'étais fait également cette remarque. C'est donc avec une grande précaution que j'ai réalisé les premiers serrages. Il s'avère que la pression à exercer sur les vis pour assurer le maintien est relativement faible . Je me suis amusé à dévisser progressivement les vis de pression jusqu'à obtenir le glissement de la pièce. A ce stade , il y a au mieux, 3/4 de tour de vis après le contact. Ca pour un petit Chomienne de 350W et une passe de 0,5mm dans l'acier. Très étonnant .... Maintenant je suis d'accord , il faut rester prudent.
Bonjour,
Oui bien sûr mais à ce rythme là, des explications on en trouve à la pelle...
Ce n'est pas ce que l'on apprend dans les écoles techniques.

En tous cas, bravo, vous avez un bien bel étau-limeur, semblant neuf et surtout ... propre...
JASON
J'ai du passer mon CAP d'ajusteur dans les années 64 ou 65 et il me semble bien que les professeurs nous faisaient positionner l'étau avec les mors dans le sens du coulisseau.
Jean-Paul
 
Dernière édition:
JASON
JASON
Compagnon
Bonjour,
Effectivement, je m'étais fait également cette remarque. C'est donc avec une grande précaution que j'ai réalisé les premiers serrages. Il s'avère que la pression à exercer sur les vis pour assurer le maintien est relativement faible . Je me suis amusé à dévisser progressivement les vis de pression jusqu'à obtenir le glissement de la pièce. A ce stade , il y a au mieux, 3/4 de tour de vis après le contact. Ca pour un petit Chomienne de 350W et une passe de 0,5mm dans l'acier. Très étonnant .... Maintenant je suis d'accord , il faut rester prudent.

J'ai du passer mon CAP d'ajusteur dans les années 64 ou 65 et il me semble bien que les professeurs nous faisaient positionner l'étau avec les mors dans le sens du coulisseau.
Jean-Paul

Sauf erreur ou "trou de mémoire" de ma part, je n'ai pas ce souvenir !!!
La réponse doit être dans les manuels d'utilisation et des cours de PTA en collèges et lycées techniques de l'époque.
JASON
 
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Bonjour,


Sauf erreur ou "trou de mémoire" de ma part, je n'ai pas ce souvenir !!!
La réponse doit être dans les manuels d'utilisation et des cours de PTA en collèges et lycées techniques de l'époque.
JASON
Tu auras remarqué, que sur une la photo (pièce avec traces de peinture rouge), j'ai positionné dans la rainure centrale de la table, une butée dans l'axe du déplacement. C'est bien la preuve que je ne suis pas si sur de moi . Ceinture et bretelles ...
 
JASON
JASON
Compagnon
Re,
Bon, on va pas chipoter !
Du moment que l'on maîtrise le sujet, pas besoin de s'inquiéter de savoir si la pièce va basculer ou s'arracher !!!
J'ai des centaines d'heures d'étau-limeur, je n'ai jamais eu de problèmes (Sauf en débutant...)
Restons "dans les clous" des méthodes basiques !!!
Il en va de même pour tous les métiers comportant un risque quelque part même minime !!! ...
JASON
 
mvt
mvt
Compagnon
Bonjour,

Ce système de fixation est intéressant aussi quand on n'a pas beaucoup de hauteur. Je me suis juste demandé pourquoi un pied en "L" et pas en "T" (indépendamment de la facilité d'usinage) ?
 
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Bonjour,

Ce système de fixation est intéressant aussi quand on n'a pas beaucoup de hauteur. Je me suis juste demandé pourquoi un pied en "L" et pas en "T" (indépendamment de la facilité d'usinage) ?
Je pense que la seconde branche du T est inutile compte tenu des efforts dus au serrage . Mais je suis d'accord pour reconnaître que ce n'est pas une économie de matière sauf si la pièce est obtenue par fonderie.
Jean-Paul
 

Sujets similaires

SuperSpinach
Réponses
11
Affichages
6 316
SuperSpinach
SuperSpinach
JPDB 15
Réponses
25
Affichages
3 439
Weg57
W
O
Réponses
11
Affichages
593
Titou16
Titou16
E
Réponses
13
Affichages
10 765
tournele
tournele
A
Réponses
7
Affichages
965
speedjf37
S
J
Réponses
1
Affichages
1 073
Denim
Denim
Gwelavo
Réponses
1
Affichages
1 085
fauxjetons
fauxjetons
Haut